Lèche-babouches de la semaine : Guy Malandain, maire PS de Trappes

Publié le 27 juillet 2013 - par - 2 627 vues
Share

GuyMalandain

http://www.trappes.fr/index.php?idp=6

Sur le site très coloré et plein d’images de sa bonne ville de Trappes, monsieur le maire, Guy Malandain, nous fait part, de manière très paternaliste, de son amour pour tous les enfants de sa ville. Ira-t-il jusqu’à les appeler « MES ENFANTS » en majuscules, comme cette icone du site municipal ? Des cadres rose bonbon sertissent des photos de bambins, de mamans, d’animateurs et d’enseignants aux petits soins afin de mieux promouvoir le dévouement sans faille, gros pognon à la clé, et la volonté indéfectible de l’édile pour le bonheur de toutes ses petits chéris.

« La ville s’attache à ce que chaque enfant s’épanouisse. »Tel est le crédo du maire. Tout serait donc fait pour que chaque enfant, bien nourri, bien soigné, bien éduqué, bien diverti, bien aidé, bien choyé par la ville ( et les géniteurs dans tout ça…) puisse grandir et devenir un citoyen autonome et responsable grâce aux valeurs républicaines et laïques si chères à l’édile.

Mais alors, que pense donc le sieur Malandain de ceci :
http://www.ajib.fr/wp-content/uploads/2013/06/union-musulmans-trappes.png

écolecoraniquetrappesQue pense-t-il du bourrage de crâne de ces petits enfants de 5 ou 6 ans qui, en violation de leur intelligence apprennent par cœur des inepties en arabe, apprennent à vénérer le « beau modèle » pédophile et assassin, s’imprègnent à tout jamais du mépris et de la haine de tout ce qui n’est pas musulman ? Et cela se passe chez lui, à Trappes, grâce à ses électeurs mahométans qui, non contents de profiter d’une super-mosquée sur un terrain fourni par la ville, sont en train, avec force jérémiades, de faire aboutir un projet de « centre culturel islamique », car bien sûr, avec 1000 « étudiants » les salles de la mosquée sont devenues trop petites, et patati et patata… Il faut prendre le temps de regarder la vidéo qui illustre le projet de ce nouvel institut de formation de djihadistes :

http://www.ajib.fr/2013/06/le-centre-islamique-de-saint-quentin-en-yvelines-cisqy-presente-son-projet-educatif/

Et ces petites filles empaquetées, qu’en pense-t-il l’édile qui bredouillait, qui bafouillait l’autre jour sur RMC, qui minimisait les émeutes, qui édulcorait, qui disait que ce n’était rien, que tout allait bien , campé sur ses certitudes : (http://www.dailymotion.com/video/x126ey9_emeutes-a-trappes-quatre-jeunes-ecroues-bourdin-co-22-07-13-7h-8h_news

Ces petites filles, ce sont des Françaises, monsieur le maire si fier de sa ville « moderne », vous les abandonnez tout comme les pseudo-associations féministes les abandonnent, préférant s’occuper de faire supprimer le terme « mademoiselle » dans les formulaires administratifs plutôt que de lutter pour les sauver des griffes sectaires. Et ces petits garçons, dressés à devenir d’infâmes machos, ne voyant les femmes que comme ventres à saillir et à engrosser ! Tous ces petits, vous les condamnez au pire et vous prétendez vouloir le meilleur pour eux en faisant, toute affaire cessante, mettre en place les nouveaux et onéreux rythmes scolaires dès la rentrée prochaine, ce qui vous permettra d’embaucher de nombreux « animateurs » issus de la centaine d’associations communautaristes tant choyées par votre mairie.

Ces petits enfants sont condamnés à devenir des étrangers à leur propre nation, si ce mot a encore un sens pour vous, car leur intelligence, leur discernement, leur esprit critique, leur soif de comprendre, leur liberté de choisir auront été à jamais détruits par l’écervèlement coranique.

Votre impéritie, votre clientélisme, votre « reconnaissance » indue de l’islamisation envahissante de votre ville ont généré quelques « échauffourées »dixit les médias.  Mais ce n’est sans doute qu’un début car, quand on ment en prétendant aimer les enfants et qu’on laisse le pire infester leurs âmes, qu’on les sacrifie sans vergogne par veulerie et par lâcheté, que peut-on attendre d’autre que le chaos !

Danielle Moulins

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.