Leclerc, première victime expiatoire des élus écolos

Publié le 29 juillet 2020 - par - 10 commentaires

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les couinements des pontes de la grande distribution alimentaire ne font que commencer face aux délires de la Convention citoyenne orchestrée par Macron. Pour mémoire, un deus ex machina de 150 guignols, tirés paraît-il au sort, parmi des profils conformes à un mix politicien LaRem et toutes variétés vertes confondues. Deux vidéos infra permettent de mesurer l’étendue de la mascarade et de voir le trombinoscope des figurants. Voilà pour le premier acte.

Deuxième acte, le 28 juin dernier : second tour des municipales, pipé par le coronavirus, comme le premier. Consécration d’une vague verte, presque un raz-de-marée, selon les tartuffes subventionnés de la désinformation. On sait évidemment qu’il n’en rien : https://ripostelaique.com/la-vague-verte-est-une-pure-invention-de-citadins-friques.html

Mais si la soi disant vague verte, c’est du pipeau, les élus nuisibles des écolos bio-bios, eux sont en place. Objectif : récession économique généralisée et chômage « Les écologistes ont certes conquis sept des 42 villes françaises de plus de 100 000 habitants : Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Tours, Annecy et Besançon et Grenoble. Mais sept sur 42, c’est une vaguelette ». Ce qui n’ôte cependant rien à la nocivité des élus, jusque dans les plus petites communes. Leurs administrés, chefs d’entreprises compris, ne sauraient donc tarder à comprendre que la mafia verte va les paupériser.

Michel-Édouard Leclerc s’inquiète pour son caddie à 140 €

L’historique épicier national, apprécié des consommateurs, crie au loup à juste raison, même si on ne peut s’empêcher de sourire devant cet arroseur arrosé. Que de blogs louangeurs n’a-t-il pas postés sur la disparition du plastique, sous toutes ses formes. Que ne s’est-il enthousiasmé sur la réduction de la prétendue empreinte carbone et sur l’éthique écologique, feignant de ne pas déceler la gigantesque arnaque des véreux de la main verte.

Combien de messages ambigus n’a-t-il pas publiés sur son blog DE QUOI JE ME M.E.L.  Les plus incohérents des plus récents étant d’inciter à soutenir les maraîchers producteurs locaux, notamment de tomates.

Mais se rendant vite compte que le porte-monnaie de ses clients ne suit plus, Michel-Édouard tente alors le tout pour le tout : 20 % de réduction sur la carte E. Leclerc. Rien n’y fait : 3,79 € le kg chez les reconvertis du bio qui n’entendent pas lésiner sur leurs marges, contre 1,79 € la tomate d’import au même E. Leclerc. Gifle supplémentaire, la tomate d’import de belle qualité est à 0,89 le kg chez Mangeons Frais! (groupe Marie Blachère). Prix de saison quasi constants, pas en promotion. Idem pour les melons, pour les pommes, les bananes, les pêches, les brugnons etc. Alors voilà notre épicier d’hypermarchés qui gémit :

« … Le gouvernement, suite à la convention citoyenne, annonce par exemple un moratoire sur les nouveaux centres commerciaux. Pour qu’on investisse en ville ? Mais les nouveaux maires ne veulent pas d’une noria de camionnettes, même électriques, pour approvisionner les magasins de centres villes, ni de voitures pour faire les courses. Comment acheminer l’équivalent d’un caddie de 140 euros ? En obligeant les clients à des achats fractionnés, portés à bout de bras, dans les bus, à vélo ? Comment relocaliser le chiffre d’affaire des hypers dans les quartiers urbains sans émettre plus de Co2 et de bouchons ? Qui réfléchit à tout cela, quelles sont les instances où l’on peut participer au débat ?… », post intégral sur : http://www.michel-edouard-leclerc.com/categorie/economie/enjeux-de-la-distribution/amenagement-du-territoire-va-t-vers-la-fin-des-centres

Les 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat sont reçus à l’Élysée

https://www.youtube.com/watch?v=KTla0F1nCMg&feature=emb_logo

Dans les coulisses du tirage au sort de la Convention citoyenne pour le climat

https://www.youtube.com/watch?v=qDWTqmM4JtU&feature=emb_logo

Les dérives de Michel-Édouard Leclerc, docteur en sciences économiques

L’épicier du Finistère est plébiscité par les consommateurs car l’esprit de la famille Leclerc a toujours été de faire de petites marges en brassant beaucoup de produits et de volumes. Le problème est que dans ses derniers posts publics, M.-E. Leclerc donne dans le politiquement correct.

Là où on aimerait le voir prendre position sur l’étiquetage obligatoire du mode d’abattage conventionnel ou rituel de la viande qu’il vend, y compris celle en provenance de ses Alliances locales, Michel-Édouard Leclerc nous cause Marlène Schiappa.

Là où on attend sa réflexion sur l’accord de libre-échange avec le Mexique finalisé par la Commission de l’Union européenne pour que 20 000 tonnes de bœuf mexicain à bas coût entrent chaque année en Europe, dans le plus grand mépris de notre information alimentaire, des difficultés de nos éleveurs bovins et de notre souveraineté nationale, Michel-Édouard Leclerc médit sur le président des États-Unis.

https://ripostelaique.com/le-monde-dapres-version-macron-20-000-tonnes-de-boeuf-mexicain-par-an.html

Là ou Michel-Édouard Leclerc aurait son mot à dire, il se tait 

Disclose va pourtant déverser bientôt les résultats de ses investigations : « Entre clonages, organismes génétiquement modifiés, cultures intensives, et recours massifs aux pesticides ou autres engrais chimiques, certains pays, hors Union européenne, semblent avoir trouvé la parade. Se pose alors la question de l’importation de ces aliments dans l’espace européen soumis, lui, à des lois sur l’agriculture et l’alimentation. L’an passé, la Commission européenne a été confrontée à cette épineuse question, concernant l’importation de viandes bovines brésiliennes. » : https://weave.eu/qui-veut-du-boeuf-bresilien/

Un système de « blanchiment de bovins » destiné au marché européen

« nous publions aujourd’hui une enquête sur le leader mondial de la viande, l’entreprise brésilienne JBS. Inconnue en France, la firme agroalimentaire est le premier exportateur de viande de bœuf vers l’Union européenne. 

Pour cette enquête réalisée en partenariat avec Reporter Brasil, The Bureau of investigative journalism et The Guardian, nous publions une vidéo de 5 minutes révélant un système de « blanchiment de bovins » destiné au marché européen. En clair, JBS s’approvisionne auprès d’une ferme sous embargo et condamnée pour déforestation, avant de dissimuler l’origine illégale de la viande et de l’expédier vers l’Union européenne. »

Comment le Brésil écoule du bœuf illégal vers l’Europe

https://youtu.be/VktOOrjLpFA

lien de secours https://youtu.be/VktOOrjLpFA

Là où on aimerait aussi comprendre pourquoi celui qui vend des masques importés de Chine en a imposé le port dans ses hypermarchés, à la fin de la pandémie et sous couvert d’arrêtés municipaux, contestés ou périmés, Michel-Édouard Leclerc nous a surtout parlé de son pote Bolloré logistics Qatari (vidéo infra) https://www.bollore-logistics.com/fr

Ce n’est pas faire œuvre de bashing que de lui rappeler quelques règles de neutralité qu’il est en train d’oublier, en matière de commerce vis-à-vis du chaland. Le titulaire d’un doctorat en sciences économiques en 1975 va-t-il, lui aussi, bientôt poser un genou à terre pour faire chorus avec une société en déliquescence ?

On a pourtant connu E. Leclerc meilleur

Leclerc : ne gobez pas n’importe quoi sur la hausse des carburants !

Publié le 17 septembre 2019 par Jacques Chassaing  

Pouvoir d’achat : le discours du gouvernement étrillé par Leclerc : https://ripostelaique.com/pouvoir-dachat-le-discours-du-gouvernement-etrille-par-leclerc.html

117 millions d’euros d’amende ! Bercy veut-il la peau de Leclerc ? : https://ripostelaique.com/117-millions-deuros-damende-bercy-veut-il-la-peau-de-leclerc.html

L’homme aux 721 magasins a fait allégeance à la mafia verte écolo-bobo et bio-bio mais se prend une mandale en retour

Il a cumulativement sur son blog fourni des gages à la macronie en matière de bon commerce soumis aux Chinois, de relais de Schiappa et de déclarations anti-Trump. Mais voilà qu’en remerciement, la secrétaire d’État à l’Écologie a grondé Michel-Édouard comme une maîtresse d’école réprimande un gamin. Tout ça pour une histoire d’œufs emballés sous un film en plastique.

Mais au lieu d’envoyer l’arrogante Brune Poirson aller se faire cuire un œuf en Chine en tant que Young Leader de la France-China Foundation, comme sa copine, la secrétaire d’État, Agnès Pannier-Runacher, le président conseil des E. Leclerc a fait allégeance à la mafia verte, en admettant une bourde du magasin de Concarneau :  https://ripostelaique.com/pour-des-oeufs-michel-edouard-leclerc-secrase-devant-brune-poirson.html

M.-E. L. file du mauvais coton et s’abstient prudemment de toute critique envers Agnès Pannier-Runacher

La Chine fait ce qu’elle veut et Pannier-Runacher ment sur les relocalisations

Publié le 2 juin 2020  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/la-chine-fait-ce-quelle-veut-et-pannier-runacher-ment-sur-les-relocalisations.html

Au début du coronavirus, la Young Leader Pannier-Runacher exultait :  « C’est plutôt le moment de faire des bonnes affaires en Bourse aujourd’hui »  suscitant de vives critiques. Le PCF la qualifie alors de « secrétaire d’État à la spéculation », et le sénateur Bruno Retailleau (LR) estime qu’il « faut lui rappeler qu’elle est ministre, pas trader ». » : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agnès_Pannier-Runacher

Agnès Pannier-Runacher n’osera jamais toucher à la Chine, et pour cause…  https://ripostelaique.com/agnes-pannier-runacher-nosera-jamais-toucher-a-la-chine-et-pour-cause.html

Chine-France : je te file le virus et tu m’achètes mes masques pourris

Publié le 28 avril 2020  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/chine-france-je-te-file-le-virus-et-tu-machetes-mes-masques-pourris.html

L’attitude mercantile, la promotion du drive durable pendant le confinement, et le business des masques en hypermarchés. On n’oubliera pas

La Chine et Bolloré Qatari, grands héros du Coronavirus. Et Michel-Édouard Leclerc qui applaudit !

Le 25 mai, à Roissy, les coulisses d’une livraison de masques en provenance de Chine.

https://youtu.be/9yswci3G6kc?t=7

Restez chez vous, mais consommez avant de crever !

Publié le 3 avril 2020  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/restez-chez-vous-mais-consommez-avant-de-crever.html

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
myrtille

Leclerc comme le reste de la grande distribution est la quintecence de l’ignominie. Oligarques mettant le monde entier en concurrence, poussant aux délocalisations et aux faillites en France, faisant de l’optimisation fiscale, menteur, explitant les emplyés et roulant lesd consommateurs, faisant pression pour faire venir des migrants

POLYEUCTE

MEL s’adapte à la Société.
Il fait du “Marketing émotionnel”.

Daniel

Il fait des articles intéressants Jacques Chassune quand il oublie, par absence et distraction,, sa haine pathologique de Marine Le Pen.

Annie

LAISSEZmoi rire lorsque l’on sait que le con bendit était du lot , tiré au sort ? on se moque de nous ,mais il a était obligé de partir car cela faisait désordre et de plus i les moutons étaient conduits par des écolos purs et durs !!!!!

Bob

Je vais attendre encore un peu avant de me faire du souci pour michel édouard leclerc :
https://fr.mediamass.net/people/michel-edouard-leclerc/plus-gros-salaire.html

Et ne me dites pas, chassaing, que ce brave michel edouard est un créateur d’emplois et un philanthrope qui n’a qu’un but dans la vie, faire faire des économies aux français, ça c’est ce que j’ai entendu des centaines de fois de la bouche des niais. michel edouard, il fait partie intégrante du système capitaliste euro mondialiste ultraliberal immigrationniste macroniste, il se gave grâce à ce système, et dès que l’un de ses copains euro mondialistes “écolos” vient un petit peu le contrarier, il est pas content du tout michel edouard. On peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, michel édouard.

CHASSAING Jacques

à Bob
Lisez correctement mon article et son sens, à commencer par son titre.

Gillic

Les seules normes devraient être de savoir d’où vient le produit, de connaître les traitements qu’il a subit et s’il est halal !!

Colonel Napoléon de Guerlasse

Leclerc vient de construire dans ma ville un gigantesque entrepôt frigorifique qui a nécessité le renforcement de l’alimentation électrique. L’objectif est évidemment de stocker massivement des produits importés en imposant des prix plus bas que des importations fractionnées. Je suis dans le commerce, et je puis vous dire que Michel Edouard ment comme un arracheur de dents.

BERNARD

Je fais assez souvent mes courses chez Leclerc et effectivement, je ressens , sans pouvoir vraiment mettre le doigt dessus, une certaine dérive négative. et tout particulièrement sur les fruits et légumes de saison.
Je n’y connais rien dans le domaine et ne puis prendre position, mais dans tout ce truc, ce qui est comme toujours inhérent à la France, ce sont :

1) Les normes et règlements qui s’accumulent chaque jour
2) Le changement des règles du jeu en cours de partie.

La vie ne doit pas toujours être rose du côté des commerçants, pour Leclerc comme pour les autres, on s’y paume.
Et dans ce magma de règles, nul doute qu’il y en aura pour profiter indûment de la situation, ce que les grandes surfaces ayant pignon sur rue ne peuvent se permettre sous peine d’amendes apocalyptiques.

Plumoussa

Leclerc nous vend des fruits pas mures et sans saveur. La viande ( Boeuf et porc ) devrait etre réservée aux cordonniers pour refaire les semelles des chaussures tant elle est dure .

Lire Aussi