1

L’écolo dégénéré François-Michel Lambert propose du cannabis à l’Assemblée !

Rien ni personne ne peut justifier qu’un élu de la Nation se fasse l’apôtre de la consommation de cannabis, et en plus à l’Assemblée, ce qui fut le temple de la démocratie, du sérieux. Fut. Parce que eu égard au nombre de guignols élus en 2017, prétendant nous représenter, il y a maldonne !

Un député prétendre légaliser la consommation d’une drogue qui transforme son consommateur, qui lui fait perdre la tête, la raison, qui en fait un robot ou un assassin si l’on en croit les juges qui ont décidé que l’assassin de Sahah Halimi était irresponsable car sous l’emprise de la drogue ! Impensable… Napoléon et de Gaulle doivent se retourner dans leurs tombes respectives…

C’est pas faire l’apologie du terrorisme que de vouloir légaliser cette saloperie qui fait des hommes des zombies, des allumés, des irresponsables ?

Non contents de bousiller des quartiers entiers avec leurs salles de shoot, à présent ils veulent qu’on puisse tranquillement, sans se cacher, vendre cette merde !

Le plus indécent de l’histoire c’est que ce sont ces écolos fachos, ces libertaires liberticides qui, en même temps, font la chasse au tabac, à l’alcool, à la consommation de viande…

Il suffit d’écouter le dégénéré pour comprendre le fond du problème. Il renvoie dos à dos cannabis et tabac ou alcool qualifiés de « drogues légales ». Quelle imposture, quels mensonges !

Oui à la chicha, oui au cannabis consommé aussi bien dans les territoires  perdus que dans les beaux quartiers habités par les écolos et socialauds que chez les antifas et autres black blocs !

Non à la cigarette du Gilet jaune, non au pastis du Français de base…

Et oui, là aussi on a un schisme, une opposition d’identités et de valeurs. La France est chaque jour davantage  coupée en deux… 

Darmanin, pour le moment, dit non. Pour une fois, on pourrait penser qu’il n’est pas mauvais. On pourrait seulement, parce que, en même temps…

https://www.gqmagazine.fr/pop-culture/article/le-depute-francois-michel-lambert-fait-scandale-en-brandissant-un-joint-a-lassemblee-nationale

En même temps, il s’agit d’une posture. Macron  et lui savent très bien que s’ils légalisaient le cannabis, c’est une bonne partie de l’économie souterraine des territoires perdus de la République qui s’effondrerait, avec des émeutes et des violences bien pires encore que celles qui existent actuellement. Sauf que c’est reculer pour mieux sauter, car on voit bien que les racailles étendent chaque jour davantage le terrain de leurs trafics, de leurs batailles rangées, de leurs règlements de compte… et tous ceux qui, derrière eux, leurs familles notamment, vivent de tout cela se gardent bien de critiquer et interdire le trafic.

Quand vous avez des médecins, des bouchers, des vendeurs d’électro-ménager qui sont toujours payés avec des petites coupures… ce n’est pas l’argent liquide pour payer la quinzaine comme c’était le cas il y a 50 ou 60 ans… Les femmes, les mères… qui utilisent ces petites coupures savent exactement d’où elles viennent, ça ne les dérange pas. Illégal ou pas.

Alors Darmanin peut bien essayer de nous enfumer avec son discours sur la santé, la légalité… le vrai problème c’est que la clique à Macron a trop peur de faire exploser les territoires perdus de la République si la légalisation du cannabis était votée ! Il n’a ni les moyens ni la volonté de dire non. Darmanin se fiche de la santé des Français comme de ses premières chaussettes, on l’a suffisamment constaté depuis plus d’un an…

S’ils ne veulent pas légaliser – ils ont raison en soi – c’est pour de mauvaises raisons, forcément…

Mais EN MÊME TEMPS il y a toute la mise en scène, le rapport rendu aujourd’hui sur la légalisation, on va demander l’avis à la Cour de cassation, au Conseil d’État, à Dieu et à ses saints… histoire de faire semblant. Mais ils ont déjà décidé. Et quoi qui soit voté in fine ce sera avec l’alibi de la démocratie… mais ce sera ce qui les arrangera. Et si la légalisation était votée, ils arroseraient encore davantage les quartiers pour compenser…

En attendant ils sont nombreux, les amateurs de cannabis à applaudir au geste « héroïque » du Lambert et à haleter comme des chiens devant un os… Sur Twitter, les dégénérés sont nombreux, ça fait peur. Ça vote, ces choses-là.

Christine Tasin