L’écolo dégénéré Yves Cochet prédit la disparition de l’humanité en 2050  

Publié le 9 juin 2019 - par - 47 commentaires - 2 625 vues
Share

 

À la lecture des prédictions de l’ex-député vert européen, je me suis réjoui.

J’ai passé en revue la longue liste de nuisibles et leur descendance qui sévissent dans le champ politique, journalistique, philosophique, associatif, culturel et judiciaire.

J’ai imaginé un gigantesque sépulcre, où tous et toutes gisant, nous lâcheraient la grappe pour l’éternité. Et je me suis exclamé : c’est pas possible !

Et ben non ! c’est pas possible car tous, à cette date, ne stationneront pas boulevard des allongés, grignotant des pissenlits par la racine.

Pourquoi pas tous ? Parce que le sieur Cochet est un charlot. Certes, il n’est pas le seul ; au passage de l’an 2000, il y avait bien eu Paco Rabanne pour nous glacer d’effroi les foules en annonçant le pire :  https://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/et-si-la-fin-du-monde-cetait-pour-bientot_2323401.html

Et voilà que l’illuminé Cochet veut battre le record des respectables Témoins de Jéhovah pour qui la fin du monde est une question sans cesse imminente, acceptée depuis 1918. Mais Cochet, lui est formel, c’est pour dans 31 ans. À peine le temps de six quinquennats pour Macron avec l’appui des écolos.

Alors quand on tient un prédicateur de cette trempe, il faudrait trouver le temps de l’empailler avec son testament politique s’il se meurt paisiblement avant 2050. Histoire de laisser une preuve de sa perspicacité aux extra-terrestres qui prendront la relève. Mais le rutilant mathématicien de plateaux TV en cravate verte a fait le calcul en s’adjugeant 30 piges de plus avant le déluge ; il connaît la longévité moyenne des politiciens. Et même combien il peut encore palper de bonnes retraites spéciales.

Le hic c’est que ce pseudo-visionnaire est un farceur. Un sinistre farceur qui sait ce qu’il fait et pourquoi il le fait.

Il est une caisse de résonance à l’escroquerie écologiste qui vient de récolter 13 % aux européennes. 13 % de la population prêts à manger du foin mais sans lâcher leurs smartphones. 13 % prêts à toutes les soumissions pour sauver la planète, suivant ce qu’on leur a bourré dans le crâne sans trop de difficultés. 13 % prêts à céder leur place à l’immigration opportuniste et aux migrants climatiques en masse.

Yves COCHET élu Connard du mois

Pour mériter cette haute distinction décernée par le site satirique Les Tronches de Cake, il aura suffit à l’ex-politicard  permanent gourou des Verts de dire : « Limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes ». « Ne pas faire d’enfant supplémentaire, c’est le premier geste écologique ».

Il n’en a pas fallu davantage pour que LTC ouvre immédiatement sa boîte à gifles : « Le premier geste écologique eût été que le père COCHET utilise un préservatif ! 

Yves Cochet ce brillantissime politichiant, de surcroît député européen d’Europe Écologie Les Verts (EELV), cofondateur du mouvement, vit des impôts du contribuable. Nous payons donc pour bénéficier des talents et qualités indispensables à la France, de cet homme – un con à ciel ouvert. » : https://www.lestronchesdecake.fr/yves-cochet-elu-connard-du-mois/

Pour sauver la planète des élucubrations des écolos, Pierre Cassen a une autre idée

Il révèle : «  tout le mal qu’il pense des écolos et exprime son exaspération devant leurs discours culpabilisants. Il déclare qu’il les considère comme une secte nuisible. S’appuyant sur les propos d’une jeune femme de 28 ans, Hélène de Vestele, qui prétend ne pas vouloir d’enfant parce qu’il émettrait du CO2, donc (selon elle) parce qu’il accélérerait par son existence la fin du monde – que les gauchistes nous promettent comme imminente –, il conseille à ses amis écolos un suicide collectif sacrificiel pour sauver notre si chère planète. »

https://youtu.be/UHeuMw9pKhk

« Avec votre Smic, vous êtes 10 fois plus heureux que Louis XIV ou 100 fois plus qu’un habitant du Burkina Faso » dixit Yves Cochet.

Accrochez-vous pour suivre le Nostradamus de l’escrologie verte Yves Cochet, c’est du lourd et c’est dit avec suffisance et fatuité.

https://youtu.be/tldrY-vxrqM

Yves Cochet est aussi spécialisé dans le lucratif commerce des bouquins de série noire épouvante écologique  « Pétrole apocalypse »

https://youtu.be/JdpJHZ–zH0

Plus fort : Yves Cochet a suggéré de faire voter une directive baptisée « grève du troisième ventre » qui inverserait l’échelle des prestations familiales, justifiée, selon ses calculs, par le fait qu’un enfant européen aurait « un coût écologique comparable à 620 trajets Paris-New York » source : http://www.ecolopedia.fr/?p=1176

Fin du monde en 2050

L’ancien ministre de l’Environnement de Lionel Jospin prétend détenir des solides preuves : d’ « une hypothèse selon laquelle l’humanité n’existera plus en tant qu’espèce en 2050 » : https://fr.news.yahoo.com/yves-cochet-l-humanité-pourrait-avoir-disparu-2050-040953826.html  et  http://www.leparisien.fr/environnement/yves-cochet-l-humanite-pourrait-avoir-disparu-en-2050-07-06-2019-8088261.php

Cochet se pose donc en prophète vert de la catastrophe certaine.

Instrumentalisés par des vedettes du show business et la Suédoise Greta Thunberg, 16 ans (1), une jeunesse naïve marche « pour le climat et pour la planète ». Elle court en réalité pour la mondialisation immigrationniste, le pire ennemi de la véritable écologie.

Cette propagande de prétendue urgence climatique a abouti au score d’EELV aux européennes : 13 % des voix, dont plus de 25 % chez les 18-24 ans. Macron est ravi.

(1) Tatiana Ventôse pulvérise la mascarade écologique et l’instrumentalisation européenne de la suédoise Greta Thunberg, celle qui voit le dioxyde de carbone à l’œil nu (et plus encore, à partir du time code 2’50)

https://youtu.be/6Jujrmiyn18

Source : https://ripostelaique.com/elisabeth-borne-veut-que-vous-alliez-bosser-en-pedalant.html#wc-comment-header

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
saurer

Pour cet énergumène, veuillez Cochet la bonne case : guillotine ou potence …

Dorylée

Il est vraiment  » cochet comme une valise  » ! ….. Ah ?! On dit  » con comme une valise  » ??? C’est pareil !…

claude

2 écolos dont delphine batho veulent faire interdire la pub pour les véhicules à moteurs thermiques
« source VA3

Larapède

2050 verra, il faut l’espérer, la fin de humanistes comme Cochet.

Norman

Je pense qu’il a perdu une roue.

Loupgaulois

Arrêter de nous parler de cette bobo gauchiste de Tatiana qui excuse son agresseur car venant d’un minorité très visible

POLYEUCTE

Enfin ! la Démographie revient sur le tapis après Malthus et tant d’autres…
Pour ceux qui ont écouté JMLP hier sur BFM. Même constat ! 10 fois !
J’en parle ici presque tous les jours.
Raison pour laquelle je ne crois pas du tout à l’Ecologie !
7,5 Mds à ce jour, puis 10, 20… à ressources constantes ? La Fin assurée !
Cause et effet ! Une fois de plus. La philosophie du Déterminisme a un sens !
Mais Cochet par ses excès verbaux est un Kon !

Joël

Donc, ce type nous explique qu’on est en train de saigner à blanc les contribuables pour faire des champs d’éoliennes et de panneaux qui ne serviront à rien puisque nous serons tous morts. Encore un qui a fini sa formation à Mékilékon.

Eric des Monteils

Pour sauver la planète, une seule solution : se débarrasser d’Yves Cochet ! Ce type oublie l »énorme pollution mentale qu’il répand, plus noire que le carbone.

Hoplite

Avant la fin de l’humanité on va déjà voir la fin de la France et des français et ça c’est pas pour 2050!!

Thomas Robert Malthus

Une fois de plus , merci à la modération de rejeter 2 commentaires anodins !

zéphyrin

j’aime beaucoup le style et l’humour grinçant de votre contribution (sourire)
personnellement, je comprends ce malheureux qui désire que nous devenions toutes et tous des branches mortes sans bourgeons européens. Ils se sentent si seuls parfois (sourire) plus que la détestation de sa propre civilisation, je préfère imaginer un amour fou pour « l’autre » mais « semblable » tout de même; faut pas « déconner » hein ?

ADLER

Les écolos sont des tarés. Et lui en particulier il faut l’euthanasier. Quant à JADOT c’est un immigrationniste invertébré;

Brocéliande

EH Cochet tu as pensé au plastic en Méditérannée !c’est de la faute des Bretons !Rigolo !

Thomas Robert Malthus

Si le bipède invasif et cupide devait disparaître , ce sera par le fait de son incroyable impéritie et sa cupidité : il offrira à dame nature toutes les armes pour le liquider et elle ne se fera pas prier (on connait son extrême brutalité) ===> sans contrôle démographique drastique (stérilisations massives , contraception, planning familial) , des famines gigantesques et des maladies ravageuses produiront leurs effets .
A moins que dame nature nous offre une mort venue d’ espaces lointains (trou noir , sursaut gamma , éruption solaire ravageuse nous renvoyant au 19 ème siècle , collision avec une comète ou un astéroide géant , …)

Economie de guerre

Beau beau beau le business écolo pour bobos.

Thomas Robert Malthus

On remarquera rapidement que les ecolos de la sainte farce à savoir les ecolos politiques de EELV et autres groupes idoines connaissent que dalle en biologie / biochimie , ces 2 sciences qui fondent l’ écologie , ces gusses connaissent autant ces 3 sciences que ma grand – mère ne connaissait la physique des plasmas .
De plus , ce sont des négationnistes de la problématique démographique humaine , sauf Waechter (honnête homme que je pense malthusien , ce qui est très bien) et Cochet (l’ ingénieur qui souhaite réduire la natalité déjà faible des blancs pour les remplacer par ses chers métèques du 1/3 monde) .

Economie de guerre

Je me souviens que lors d’un échange contradictoire avec Georges Charpak, prix Nobel de Physique (qui était contre l’arrêt brutal de l’énergie nucléaire), ce qui n’est pas d’hier , il avait prédit la fin du pétrole pour 2006, …, nous sommes en 2019, apparemment , Yves Cochet , ce n’est pas Madame Irma.
Quel guignol!
Il faudrait retrouver cette vidéo histoire de se rigoler un peu.

Gretsch

Ce n’est pas la fin du pétrole, c’est le pic mondial de production du pétrole qui a eu lieu en 2006. Il a été amorti un peu par la production nucléaire, et un peu par les énergies de schiste, mais il a bien été atteint. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de pétrole, mais il sera de plus en plus coûteux à extraire. Coûteux en financement, mais surtout en énergie. Avant, avec un baril de pétrole, on pouvait en extraire 10, maintenant sur un gisement de schiste, on en extrait seulement 3. Le jour où il faudra fournir un litre de pétrole pour en extraire un dans un gisement, ce dernier litre de pétrole ne sera jamais extrait.

Jeanpeuplus

Moi, je n’aime pas du tout Cochet, mais Gretsch a tout à fait raison: il ne faut pas confondre pic pétrolier (c’est-à-dire sommet de la courbe d’exploitation du pétrole) et fin de cette ressource énergétique formidable qu’est le pétrole: après le pic, l’extraction du pétrole continue jusqu’à ce qu’elle ne soit plus énergétiquement viable — c’est-à-dire jusqu’au moment où l’investissement énergétique requis par le processus d’extraction égalera le rendement énergétique.

Ce n’est pas parce que Cochet est une ordure immigrationniste et un homme qui évidemment est en train de perdre la raison, que tout ce qu’il a dit avant de sombrer dans l’hystérie écologique est faux. Ce n’est pas parce que Cochet est pris de démence que nous devons faire de même.

Bad Boy

«Le monde a commencé sans l’homme, et il s’achèvera sans lui.» (Claude Lévi-Strauss)

Aux Armes Citoyens

S’il pouvait disparaître le premier, ça nous rendrait un grand service..

patphil

ah si ces gens là disparaissaient de la surface de la terre, quel bonheur!

Monrose

L’avenir est au velo-solex et au bidon de solexine qui nous ont permis avec la 2CV pour les plus fortunés, de sortir de la marche à pied millénaire…Ceci dit quand je vois les « touristes » smartphone d’une main et la valise à roulettes de l’autre, cherchant désespérément leur local airbnb, n’ayant aucune carte ni autre moyen pour le trouver, je me dis que le monde est à la merci d’une déconnexion généralisée qui n’aurait d’égal que la disparition de l’électricité.

BERNARD

Tout ce que dit Cochet n’est pas idiot, mais il oublie une loi essentielle qui s’appelle la loi de Lentz, loi de la Nature (avec un grand N car c’est une loi physique et non pas nature au sens déconogique), qui tend à réguler tout excès..
Si « trop d’humain tue l’humain » (un peu en réaction à cette loi universelle), on peut espérer qu’il y aura à terme une régulation du nombre que j’estime à 3 milliards d’individus, car c’est à peu près le nombre que peut nourrir « la planète », sans trop puiser dans son capital (halieutique en particulier). Faire des prévisions de « fin du monde », sans prendre en compte cette loi est, à mon sens une idiotie.. mais bon qui survivra ou non est une autre question, jusqu’à quand aussi !

Carter

Ce n’est pas ce qu’il dit le problème, mais le fait qu’il est démagogue à en crever. Déjà, pour sauver la planète, il faut limiter l’utilisation des énergies fossiles. J’ai vu dans un reportage genre Envoyé Spécial quelque chose de totalement sidérant: les POMMES, dans une école, PROVENAIENT DE NOUVELLE-ZÉLANDE… Comme s’il n’existait pas de producteurs de pommes en France… Tout cela sous prétexte que ces pommes coûtaient moins cher que celles des producteurs Français… Mais le coût écologique, MONSTRUEUX, en a-t-on tenu compte ? A-t-on entendu un de ces crétins écolos à chier s’indigner contre une absurdité pareille ? NON, TROIS FOIS NON. Voilà où se situe le problème.

Thomas Robert Malthus

C’ est vrai mais la production de tous les fruiticulteurs français pourrait – elle couvrir les besoins en « pommes  » de la population du pays qui est de près de 70 millions = production autarcique ?
On pourrait raisonner de même pour d’ autres produits alimentaires .

Carter

L’argument dans le reportage était que les pommes de Nouvelle-Zélande coûtaient MOINS CHER, et non une pénurie de pommes françaises. Il me semble que c’est assez clair, non ?

Gretsch

Il y a pire : les chênes de France sont exportés en Chine d’où ils nous reviennent sous forme de parquets et meubles.

Carter

Aberrant, en effet. Mais un vendeur de meubles m’a aussi dit que le Portugal était un gros fabricant de meubles, qu’ils fabriquent avec du bois (chêne et merisier) de provenance française.

Carter

J’en suis venu à rêver que le pétrole disparaisse pour de bon, ce qui mettrait un terme à ces stupidités.

Malo

en plus c’étaient des pommes pro-islam Il faut impérativement refuser toutes les productions de NZélande gros exportateur de HALAL : n’acheter ni leur mouton, ni leurs kiwis, ni leurs fruits, RIEN ! de plus, ce pays déteste la FRANCE !

Nicolas

Et bien si elle le fait disparaitre tant mieux!

. Dupond 1

Depuis 1960 les récoltes agricoles et laitieres ont été multipliées par 2,5 grace aux angrais chimiques et fongicides et insecticides . Pour revenir au bio d’avant 1960 ou nous n’ étions que 50millions en France dites moi cochet comment ferez vous pour nourrir 67 millions d’habitants sachant de plus que les surfaces cultivables disparaissent sous le beton et le bitume (inutile de parler exportation)
http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/primeur210.pdf
Cochet !!! vous avez une heure : apres je ramasse les copies

jemenfoutiste

Peut-être pas en 2050 mais dans moins de 1000 ans c’est quasi certain. L’Homme n’est pas un animal invulnérable, surpuissant et immortel, il en patira comme tous les autres animaux. La seule différence avec les extinctions massives du passé, c’est que l’Homme sera le seul responsable de la sienne.

On ne sert strictement à rien dans l’équilibre de la Nature.

Tous les Hommes naissent libres et égaux, ensuite ils s’entretuent, telle est notre devise

Gretsch

L’homme ne disparaitra pas, mais l’effondrement de sa civilisation aura lieu bien avant 2050. Pas à cause du CO2 qui est bénéfique pour les récoltes et n’est pour rien dans le léger réchauffement de la planète, mais à cause du pic de toutes les ressources qui sera atteint. Le premier (pic du pétrole) a déjà eu lieu et ses effets se manifestent depuis plusieurs années déjà (guerres pour l’énergie qui brûlent, elles-mêmes, encore plus de pétrole). Le pétrole de schiste est un feu de paille, dont les puits sont épuisés en 4 ou 5 ans. C’est le pétrole qui a permis la croissance exponentielle de la démographie de la planète, sa fin ramènera la population mondiale à 500 millions d’habitants.

Laguerre

Gretsch.
C’est peut-être pour cette raison( disparition de cette source d’énergie fossile dont l’humanité est devenue dépendante) que nos écolos et autres prophètes du malheur, nous abreuvent de leurs discours apocalyptiques afin que nous ( les manants, les gens de rien) cessions toute utilisation des moyens de transport utilisant l’énergie produite par les moteurs thermique. Ainsi, ils pourront se réserver les ultimes barils à leur seule fin personnelle( voyages en avions, déplacements en grosses berlines….)
Mme Borne, ministre des transports qui nous conseille de nous déplacer à vélo ou à pied, à peut-être cette idée en tête.

Gretsch

Le problème c’est que la plupart des écologistes ne comprennent rien à l’écologie et sont totalement manipulés. On ne les a jamais vu s’opposer aux guerres de l’OTAN qui disperse de l’uranium appauvri dans de nombreux pays, augmentant les cancers, ou contre le déploiement d’armes nucléaires sur leur sol près de la Russie, les transformant de facto en cible nucléaire également. Les élus imposteurs « écologistes » sont, en effet, certainement au service de la petite élite mondialiste et se fait le relais de leurs plans sataniques.

Carter

Gretsch, j’adore vos commentaires très pertinents. Avant d’être des écolos, ce sont d’abord et avant tout des démagogues, et leur but est simple: FAIRE BARRAGE AU RN. Derrière leurs masque grotesques d’écolos de pacotille, ce sont des agents du Nouvel Ordre Mondial, et rien d’autre.

romulus

Des penseurs écolos d’un autre calibre que Cochet disaient il y a déjà quelques années que la société tournerait à la dictature écologique des mieux lotis contre les moins fortunés, au fur et à mesure de la pression écologique, pour préserver le confort des premiers. Nous y sommes. Cependant, ne pas réfléchir au problème de l’effondrement sous prétexte qu’il y a des méchants prêts à s’accaparer les ressources restantes serait une erreur: l’expérimentation d’une austérité relative et d’une simplification du mode de vie, qui doit rester conviviale le plus possible doit être alors perçue non comme une contrainte mais comme une garantie de survie correcte. Et croire au grand soir pour une meilleure répartition des richesses restantes reste pour l’instant très aléatoire, on l’a vu lors des G.J.

Carter

C’est inévitablement ce qui va finir par se produire. La raréfaction progressive des hydrocarbures ne peut qu’augmenter leur prix, et à terme ça deviendra un luxe réservé à une élite. L’histoire de l’aviation le prouve: au début, c’était un truc de riches, puis ça s’est progressivement « démocratisé », mais forcément, le pétrole s’épuise et les prix ne peuvent qu’augmenter à long terme (je parle en terme de quelques décennies encore), donc l’avion finira par redevenir un truc de riches. Si l’avion fonctionnait à l’eau, là ça serait une autre histoire.

Carter

Oui, tout-à-fait, vous avez tout compris. Leur rêve, c’est que tous les lépreux de France – et du monde entier d’ailleurs – se déplacent à vélo, se lavent à l’eau froide et s’éclairent à la bougie, pendant qu’eux vivront dans des palaces et promèneront leurs gros culs aux 4 coins de la planète en hélicoptère, en jet privé ou en Lamborgini.

Carter

Bien que sommaire, je suis en bonne partie d’accord avec votre analyse. Mais le pétrole n’est pas la première ressource qui va disparaître. L’étain par exemple, utilisé largement dans l’industrie électronique, va disparaître avant, en ce sens que les mines seront épuisées. Effectivement, c’est le pétrole qui a permis cette croissance exponentielle, qui est soit dit en passant totalement artificielle, et comme rien ne peut remplacer le pétrole – parce que c’est une énergie gratuite – alors la fin du pétrole ramènera le monde à un stade antérieur. Le problème est de savoir dans quel état sera la planète à ce moment.

Gretsch

C’est effectivement la fin de toutes les ressources qui approche. le « pic fish » a eu lieu en 2011, et depuis malgré le déploiement de plus gros moyens de pêche, on attrape pas plus de poisson. D’après les réserves connues et avec la consommation actuelle, il reste 23 ans de cuivre, 40 ans de fer, 12 ans pour l’argent, 15 ans pour le zinc, 30 ans pour nickel … même le sable pour la construction va manquer. On pourrait espérer trouver d’autres réserves de minerais plus profondément dans la croûte terrestre, mais il faudrait énormément d’énergie fossile pour les extraire, source d’énergie qui commence elle-même à s’amenuiser. La terre surpeuplée fonce tout droit vers la décroissance forcée, sous la forme de ce qui s’apparente à une courbe de Sénèque.

Carter

Il y a aussi les phosphates, utilisés dans l’agriculture moderne, et qui ont permis de multiplier les rendements agricoles par 100 en 1 siècle, qui proviennent à 90% de la Tunisie je crois, donc ça aussi ça va avoir une fin

Carter

Et malgré cela, de pitoyables crétins s’acharnent encore à nous prôner la « croissance »… La croissance infinie est impossible dans un monde de dimensions finies qui implique des ressources en quantité limitées, même un enfant de 4 ans peut comprendre cela.