L’écologie, cette nouvelle idéologie dictatoriale

Publié le 3 août 2019 - par - 20 commentaires - 1 238 vues
Share

En ces temps de canicule qui n’est pas exceptionnelle en soi, le burkini est entré en scène pour rappeler aux Bisounours de la France que l’islam n’est pas près de lâcher sa proie. Et pour accélérer cette conquête islamique, les mahométans convoquent au tribunal l’islamophobie afin de baliser leurs nouveaux territoires.

Cette canicule a permis à l’icône du combat contre le réchauffement climatique, Greta Thunberg, celle qui prône la déscolarisation des enfants pour sauver la planète, d’être au cœur du dispositif de la Macronie afin d’amuser la galerie, au moment où les élus de la nation ont voté à main levée le Ceta et au moment où les sans-dents commencent à se questionner sur leur avenir et celui de leurs rejetons.
Les nouveaux prophètes du changement climatique ont trouvé en Greta Thunberg la prêtresse de leur idéologie basée sur un catastrophisme sans fondement scientifique.

Ces prophètes peuvent-ils prouver que les éruptions solaires n’ont aucune incidence sur le climat ? Et la forme de l’orbite de la terre et l’inclination de son axe, n’influencent-elles pas le climat ?
La terre n’a-t-elle pas subi des périodes de glaciation, de sécheresse et des inondations qui l’ont façonnée ? Les activités volcaniques et les tremblements de terre ne participent-ils pas à la hausse ou à la baisse de température ?
Le CO2 ne verdit-il pas la terre ?
Les marées océaniques et les courants marins n’agissent-ils pas sur le climat ?
Ces prophètes doivent éclairer les gens d’en bas. Car eux savent mieux que quiconque ce que deviendra la Terre d’ici cent ans.
Pour ces apôtres de l’écologie, cette religion du XXIe siècle, les neurones des gens d’en bas ont pris le maquis. Ils ne sont que des tubes digestifs, des objets d’ameublement et de décor.

Hélas, le vrai problème qui se pose à l’Occident et à ses élites, c’est la perte de mémoire et avec elle tout un pan entier de son histoire qui s’est écroulé. Volatilisé. Et pour être à l’affiche, ces élites s’autoflagellent. Dans leurs discours de propagande, on peut distinguer de temps à autre un aveu de culpabilité laissant croire que l’Occident est responsable des malheurs qui frappent l’humanité. Bien enrobées, leurs paroles prêtent à équivoque en créant le doute et l’amalgame.

Tout avis contraire à leurs incantations est banni par les médias dominés par la finance, sans aucun débat contradictoire.
Évidemment que la liberté de presse à sens unique est magnifique au pays du nouveau marxisme-léninisme, au pays des nouveaux goulags. Au pays du djihad judiciaire. On ne le dira pas assez.
Du Saint-Siège en passant par l’oligarchie qui règne sur la destinée des Européens et notamment des Français depuis un quart de siècle, le temps semble s’arrêter et la guerre des civilisations n’a jamais existé. Pour eux, le vivre-ensemble et le politiquement correct ont réglé les problèmes auxquels l’humanité faisait face depuis l’apparition de l’homme sur terre, et qui ont disparu par un tour de passe-passe. Ces deux concepts ont effacé par magie tous les drames de l’histoire humaine. En un mouvement de paupières, ils ont transformé la face du monde en un Éden. Les hommes sont devenus par enchantement des pacifistes qui ne cherchent qu’à vivre dans la fraternité et le partage.

Quelle est belle la vie au pays des écolos et des Bisounours ! Au pays des nouveaux prophètes !
En intronisant Greta Thunberg reine du combat contre le réchauffement climatique, l’oligarchie politico-médiatique (et même une certaine caste financière) espère que les gueux vont avaler cette escroquerie grandeur nature. Tout est mis en œuvre pour que cette arnaque climatique devienne la vérité suprême qui doit remplacer Yahvé, Jésus et Allah. L’écologie sera décrétée comme la nouvelle religion du monde pour le grand malheur du bon sens paysan. Le nouveau monothéisme est arrivé.
Quant à l’argent roi, c’est l’enfant roi qui lui succédera, doit-on penser en haut lieu pour faire passer la pilule.
Mais la réalité, c’est que la jeune Greta est utilisée comme un totem par la classe mondialisée qui tient à garder ses privilèges et sa domination sur le reste de l’humanité.

Pourquoi cette caste ne pose-t-elle pas le problème de la démographie galopante qui est la vraie bombe à retardement qui fera que demain, les humains seront les nouveaux dinosaures ?
Pourquoi cette oligarchie évite-t-elle de poser le problème de l’éducation des jeunes filles dans les pays du tiers-monde (en Afrique, dans le monde arabo-musulman et au sud-est asiatique) ?
Pourquoi met-elle sous le tapis le libre-échange qui est un vrai scandale qui permet à cette caste de s’empiffrer sans retenue et d’appauvrir une grande majorité de la population et notamment en Occident ?
Pourquoi utilise-t-elle la réclame pour encourager une consommation effrénée ?

Mais derrière cette grande messe écologique se cache en réalité le mercantilisme avec sa face hideuse qui veut se recycler.
Arnaquer les sens-dents est devenu un sport mondial. Et pour cette bonne cause, le mensonge est utilisé dans toute sa laideur. Aucun motif ne peut arrêter la machine infernale de l’écologisme qui est en vérité un trotskisme amélioré.
Enfin, y a-t-il une différence entre l’islamisme et l’écologisme ?
Car le premier aspire à dominer le monde par le glaive (le djihad) et le second à faire peur aux humains par le réchauffement climatique pour les asservir.

Avec l’écologisme, c’est le délitement de l’Occident assuré qui ouvrira ses portes à l’immigration des damnés de la terre au nom du réchauffement climatique. Et ça sera alors la submersion sans fin !

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Share

20 réponses à “L’écologie, cette nouvelle idéologie dictatoriale”

  1. POLYEUCTE dit :

    Je crois reconnaitre nb de mes commentaires sur le sujet… Tellement d’accord !
    Le Jardin d’Eden des Cathos est mort avec EUx…
    L’islam veut s’approprier la Terre au nom d’Allah ? Pour quoi en faire ? Une mosquée ?
    Les Ecolos ? Reverdir la Terre avec Amour ? (Relire Reverdy.. Toi et Moi)…
    Tous FAUX ! La Démographie nous tuera, Nous les parasites trop nombreux !

  2. Pascal Olivier dit :

    Pas si nouvelle (idéologie) que ça, cf le le rôle déterminant de l’écologie dans le pangermanisme, le darwinisme social (par définition anti-social), l’eugénisme, le racialisme, l’antisémitisme et l’idéologie völkisch qui a culminé dans le nazisme.

    Détestable est la fascination des écologistes pour les prédateurs (humains comme animaux). Ces païens, obscurantistes en diable sont à l’opposé de l’humanisme et des Lumières. Dame Nature est leur déesse. Il y a en eux une régression, un ensauvagement, un antéchristianisme, un culte du prédateur.

  3. jacotte dit :

    Ce sont d’anciens trotskistes et compagnie………qui ont flairé la bonne affaire en se peignant en vert…….

  4. Sebire pierre dit :

    Dommage que la vraie écologie doit tombée dans d’aussi mauvaises, d’aussi indignes mains!

    • Lucie dit :

      Sébire Pierre, exactement, l’écologie est une discipline sérieuse, respectable, mais malheureusement en très mauvaises mains. Les écolos pro-immigration et pro-mondialisme sont des imposteurs.

  5. Larapède dit :

    Le problème de la surpopulation terrestre sera résolu par une grande famine qui tuera des milliards d’êtres humains. La Terre se défend avec ses moyens. Le réchauffement climatique, s’il existe, en est un.

  6. 4711 dit :

    On est pas dans la m–de avec cette pisseuse robot qui répète ce qu’on lui dit de dire.

  7. patphil dit :

    autoflagellation, repentance et autres plaies! basta!

  8. Patrick Z dit :

    Ce n’est pas l’écologie qu’il faut stigmatiser, mais les IMPOSTEURS qui s’en réclament. Les véritables écologistes sont interdits de médias car ils ne nous bassinent pas avec le réchauffement climatique mais dénoncent la surpopulation mondiale, la destruction des écosystèmes, l’anéantissement des espèces animales…ils sont contre l’accueil des migrants qui viennent pour consommer davantage et donc accélérer l’épuisement des ressources planétaires. Ils n’ont également aucune complaisance envers l’islam et dénoncent le droit de l’hommisme. Bref l’inverse de l’idéologie bobo de Jadot, Cohn-Bendit et leur clique. On comprend pourquoi les livres de l’écologiste finlandais Pentti Linkola n’ont jamais été traduits en France, ils en dérangeraient plus d’un !

    • le pote dit :

      Patrick Z , je vous rejoint sur votre analyse ; mais je veux vous dire que je connais un écologiste authentique , un écologiste que j’ aimerais voir enfin prendre ses responsabilités au niveau national , je veux parler de Fabien Niezgoda ; aller voir son site , il est encore au MEI , mais j’ espère ! Fabien décide toi , on te suis !!!

  9. BERNARD dit :

    Pour ceux qui seraient intéressés « scientifiquement » par les cycles climatiques dus aux mouvements de la « planet » autour du soleil, voici une jolie vidéo de vulgarisation et sans parti pris (environ 23′)..
    On y passe aussi la truanderie d’Al Gore, « en direct » : en effet dans son film il inverse les causalités CO²/Température. Sur le diagramme, c’est l’augmentation de Température qui précède l’augmentation de CO²..

  10. necas dit :

    On nous prend pour des C…….! Ou alors , les projets HAARP existent et certains pays peuvent changer le climat d’autres contrées , pour mieux les soumettre à une entité secrète et diminuer leur influence ……..

  11. quiditvrai dit :

    Hamdane Ammar , Greta n’est qu’une messagère qui a du succès.
    L’important est le message qui vient du GIEC qui a l’appui de toutes les grandes revues scientifiques de renommées mondiales.
    Alors ne vous tromper pas de cible et attaquer plutôt la communauté scientifique , cependant cela revient à remettre en question la science qui a fait la preuve depuis bien longtemps qu’elle a un bon jugement notamment à cause de sa rigueur intellectuelle et son honnêteté intrinsèque à sa méthode de raisonnement.
    Pour ma part j’appui Greta et donc le GIEC et les scientifiques qui sont en sa faveur.
    Se pourrait-il que vous soyez quelque peu dogmatique sur cette question ?
    Vous m’inquiétez pour ne pas dire plus….

    • Larapède dit :

      quiditvrai, un mouton climatique.

    • JCML dit :

      Bonjour,
      Je vous invite à lire ceci https://www.contrepoints.org/2012/01/18/65134-climat-pourquoi-le-giec-nest-pas-credible vous serez plus éclairé sur cette organisation qu’est le GIEC, tout, sauf expert.

      • quiditvrai dit :

        JCML, si vous lisiez ces grandes revues scientifiques vous verriez qu’elles ont répondues point par point aux arguments des climato-sceptiques.
        Ces grandes revues sont honnêtes et compétentes pour juger de la valejur de toute étude scientifique et elles maintiennent leur appui au GIEC .
        Je fais confiance en leur jugement, donc j’appuie le GIEC.

    • Rems dit :

      Trop drôle de vous référer aux  » sciences  » et leur rigueur supposée car là aussi les arnaques sont légions !!!!!

    • patphil dit :

      et bien sur vous ignorez les scientifiques qui prétendent le contraire en le démontrant!

      • quiditvrai dit :

        Patphil, faux, la communauté scientifique qui appuie le Giec a répondu point par point aux arguments de la communauté scientifique climato-sceptique par l’intermédiaire entre autre des grandes revues scientifiques de renommée mondiale qui toutes maintiennent leur appui aux méthodes et conclusions du GIEC.
        Il suffit de vous renseigner adéquatement en élargissant vos sources d’information et aussi de faire preuve de plus de rigueur intellectuelle.