L’effacement de la civilisation

Ma dernière interview sur Ingmar Bergman et le national-socialisme accordée à Daniel Conversano et installée sur YouTube le 7 février 2021 ne s’intéresse pas tant à tel cinéma ou à tel artiste, mais explore surtout le fond du problème de notre existence :  l’extermination physique, spirituelle et culturelle des Blancs de l’Occident par une subversion dont la puissance est jusqu’ici inouïe :

Anatoly Livry – Europe d’hier et d’aujourd’hui – retour sur Ingmar Bergman, l’artiste et l’hitlérien :

Cette intervention d’à peine une heure fait suite à ma thèse de doctorat iconoclaste (« Nietzsche et Nabokov »: http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/doctorat012.pdf) calomniée par de nombreux professeurs universitaires français qui ont, par cette diffamation collectiviste, assuré leur promotion carriériste. Puis plagiée par le même clan ordurier qui a volé l’ensemble de mes découvertes sur Nietzsche et Nabokov pour les dépouiller de leurs conclusions [1]. Ma découverte sur Bergman et le national-socialisme subira naturellement le même sort. Mes démonstrations implacables seront volées par des mafieux téléguidés par l’Institut de France. Puis l’essence de mes doctrines philosophiques sera « normalisée » par des semi-débiles portant le titre de professeur universitaire.

Ce que je décris dans mon interview est l’illustration parfaite de la cancel culture, cet effacement de la civilisation dans des buts génocidaires tel que pratiqué à travers l’Occident et piloté depuis le sommet de l’Université par des académiciens issus de la révolution de couleur de mai 68.

Dr Anatoly Livry, Altdorf (Suisse)

[1]          Dr Anatoly Livry, « Concours interne de l’ordure : l’Université française et Wikipédia » in Proceedings of the Academy of DNA Genealogy, Boston-Moscou-Tsukuba, ISSN 1942 – 7484, volume 13, n°11, novembre 2020, p.1639-1649, http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/13-11-2020-1639-1649.pdf.

image_pdfimage_print