L’effacement de la civilisation

Publié le 9 février 2021 - par - 5 commentaires - 988 vues
Traduire la page en :

Ma dernière interview sur Ingmar Bergman et le national-socialisme accordée à Daniel Conversano et installée sur YouTube le 7 février 2021 ne s’intéresse pas tant à tel cinéma ou à tel artiste, mais explore surtout le fond du problème de notre existence :  l’extermination physique, spirituelle et culturelle des Blancs de l’Occident par une subversion dont la puissance est jusqu’ici inouïe :

Anatoly Livry – Europe d’hier et d’aujourd’hui – retour sur Ingmar Bergman, l’artiste et l’hitlérien :

https://www.youtube.com/watch?v=YfoAXQL4vTI

Cette intervention d’à peine une heure fait suite à ma thèse de doctorat iconoclaste (« Nietzsche et Nabokov »: http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/doctorat012.pdf) calomniée par de nombreux professeurs universitaires français qui ont, par cette diffamation collectiviste, assuré leur promotion carriériste. Puis plagiée par le même clan ordurier qui a volé l’ensemble de mes découvertes sur Nietzsche et Nabokov pour les dépouiller de leurs conclusions [1]. Ma découverte sur Bergman et le national-socialisme subira naturellement le même sort. Mes démonstrations implacables seront volées par des mafieux téléguidés par l’Institut de France. Puis l’essence de mes doctrines philosophiques sera « normalisée » par des semi-débiles portant le titre de professeur universitaire.

Ce que je décris dans mon interview est l’illustration parfaite de la cancel culture, cet effacement de la civilisation dans des buts génocidaires tel que pratiqué à travers l’Occident et piloté depuis le sommet de l’Université par des académiciens issus de la révolution de couleur de mai 68.

Dr Anatoly Livry, Altdorf (Suisse)

[1]          Dr Anatoly Livry, « Concours interne de l’ordure : l’Université française et Wikipédia » in Proceedings of the Academy of DNA Genealogy, Boston-Moscou-Tsukuba, ISSN 1942 – 7484, volume 13, n°11, novembre 2020, p.1639-1649, http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/13-11-2020-1639-1649.pdf.

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Nadia Furlan

2 Agrippé à son radeau de la Méduse, il nous appelle à y monter….
J’ai acheté son livre sur Bergman, auteur que je n’aime guère, et que je n’aurais jamais imaginé de relier au national-socialisme, tellement son esthétique me semble illustrer les conceptions gauchistes de l’après-guerre et cet attrait de la mort qui mine notre civilisation…
Sans doute n’ai-je pas compris… ou bien allez-vous changer d’avis ?

Nadia Furlan

Anatoly Livry est incroyable. En l’écoutant ou en le lisant, on se pince pour s’assurer qu’on ne rêve pas.
Il y a quelques mois, il avait publié sur Riposte laïque un article où il reprochait violemment leur inertie suicidaire aux Français et aux Occidentaux en général. Je l’avais un peu houspillé en rappelant le rôle de ses “consanguins” et autres coreligionnaires dans cette inertie, effet d’une répression d’autant plus efficace qu’elle est discrète et parée des atours fallacieux de la légalité.
Voilà qu’après s’être converti au christianisme, il se convertit au mithraïsme, ce qui est étrange et qui prive son discours d’une partie du poids que donne la constance.
Il n’empêche que son discours sur les universitaires gauchiasses et serviles est roboratif.

Max

Ce que Livry est détesté par les clochards débiles de l’Université française. Trop doué, trop honnête, trop intelligent.

Rems

Qu’y a t il de choquant à ce que quelqu’un ait été national socialiste ? que chacun s’assume et rien à faire des hyènes haineuses……..

Marguerite Dupré

Oui… les bolcheviks et leurs séides ont assassiné 100 millions de personnes au moins, mais continuent à passer pour des bienfaiteurs de l’Humanité. Leurs émules en France ont toujours pignon sur rue, et sont au gouvernement depuis des décennies, via le PS, dont la plupart des cadres sont des trotskistes, ou des krypto comme Jospin, objet d’un contrat entre le PS et l’AJS (alliance des jeunes pour le socialisme), qui a bourré les urnes pour donner au PS la présidence de la Mutuelle des Étudiants, pour qu’il en fasse sa vache à lait.
3 candidats trotskistes à la présidentielle .
On passe et repasse le film Frida Kahlo, raconte la passion torride de cette zartiste avec Trotski avant l’assassinat de ce dernier par Mercader, agent de Staline. Bien joué, oncle Jo !

Lire Aussi