L’effrayante interview de Pierre Hillard, sur la dictature européenne des oligarchies financières

Publié le 28 novembre 2011 - par - 2 923 vues
Share

Je viens de tomber sur une vidéo de Pierre Hillard, qui contient une information que la grande majorité des Français ignorent, qui fait froid dans le dos et que, à ma connaissance, les médias n’ont pas relayée.
Or, à mon avis, il faudrait que ce soit divulgué largement, afin que tout le monde sache ce qui est prévu par les instances européennes et accepté par nos « élites » : la création du MES (mécanisme européen de stabilité), autrement dit -comme le déclare Pierre Hillard- l’instauration définitive d’une dictature oligarchique…

Les statuts de ce futur organisme font frémir ! Voici les articles cités par l’historien :
-« le capital du MES s’élève à 700 billions d’euros (7000 milliards d’euros) »
-« le conseil du MES peut décider de changer de capital et passer à un chiffre supérieur à 700 billions »
-« les États doivent honorer toute demande de capital en moins de 7 jours »
-« le MES est compétent pour entamer des procédures juridiques, mais le MES dispose de l’immunité juridique »
-« la propriété, les moyens financiers, les activités du MES sont préservés de toute investigation, de toute réquisition (etc), venant de la part des gouvernements, administrations et tribunaux » (autrement dit, les types du MES pourront faire tout et n’importe quoi, même se remplir les poches, sans avoir à rendre des comptes : le rêve, quoi !!!)

Que nos hommes politiques s’apprêtent à nous livrer pieds et poings liés à la MES et à commettre cette forfaiture, voilà qui mérite, à mon avis, d’être porté à la connaissance du plus grand nombre…
Je trouve que RL devrait, outre les progrès de l’islamisation de la France, dénoncer cette dérive antidémocratique que nous promet l’Europe…

Voici le lien vers la vidéo :

La question du MES intervient vers la 39 ème minute, mais l’interview dans son ensemble est passionnante…

Chantal Macaire

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.