L’effrayante prochaine étape du progressisme : réveillez-vous !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-4.png

Avez-vous tenté d’y penser ?

Mais ce n’est guère difficile d’arriver à certaines conclusions désarmantes et alarmantes, lorsque le « genre » disparaît et est remplacé par « genre indéfini ». Lorsque le mariage entre un homme et une femme aura cessé d’exister et se réduira au couple – ce qui est déjà en pleine évolution dans la majorité des démocraties. Lorsque l’enfant sera conçu dans une éprouvette et que le germe/sperme n’aura aucune identification, hormis au sein des laboratoires qui ne dispenseront pas d’information concernant les géniteurs. Lorsque cet enfant grandira dans une matrice artificielle – en pleine structure à l’heure actuelle en Chine.

Maîtrise totale de la procréation

« La Chine crée un ventre artificiel piloté par intelligence artificielle pour « fabriquer » des bébés : pour relancer la natalité, la Chine semble prête à jouer les savants fous. Des scientifiques chinois ont mis au point des utérus artificiels, semblables au ventre d’une mère, contrôlés par une intelligence artificielle. Le procédé est encore en phase de test sur des souris et on ne sait pas s’il sera appliqué aux êtres humains mais les recherches bénéficient pour l’instant du soutien de l’État chinois. 

Une innovation qui n’est pas sans rappeler le film Matrix. Pour faire remonter la courbe de la natalité en Chine, les scientifiques sont prêts à aller plus vite que la musique, ou du moins la nature. Ces derniers ont mis au point, avec le soutien de Pékin, un utérus artificiel contrôlé par intelligence artificielle. Le dispositif se présente sous la forme d’une petite poche en plastique qui abrite un embryon.

Des fluides nutritifs gérés par l’IA

Une série de tubes y entrent pour les fluides nutritifs, dont le flux est géré par l’IA. Tout se déroule comme s’il était dans le ventre de sa mère, à ceci près que l’ordinateur peut détecter les anomalies et classer les embryons en fonction de leur potentiel de développement pour en faire des bébés presque parfaits.

Expérience à succès sur des souris

Si l’utérus artificiel a déjà été utilisé sur des brebis aux États-Unis, c’est la première fois qu’une intelligence artificielle est aux commandes. Le procédé a été expérimenté avec succès sur des souris par une équipe de chercheurs de l’université de Suzhou. À grande échelle il pourrait permettre de créer des fermes à bébés et dans les délires les plus fous de certains scientifiques, répondre à l’effondrement de la natalité en Chine. Mais l’État chinois réserve cependant ses autorisations d’autant que d’autres expériences controversées ont été menées récemment.

En 2018 un médecin chinois avait en effet donné naissance à des jumelles issues d’embryons génétiquement modifiés. Des naissances à l’origine d’une vive polémique à l’époque. Quant au médecin, il avait fini par être condamné à trois ans de prison pour pratique illégale.

https://www.europe1.fr/international/la-chine-cree-un-ventre-artificiel-pilote-par-intelligence-artificielle-pour-fabriquer-des-bebes-4094509

Je vais vous faire un petit croquis de l’avenir de l’être humain : l’enfant conçu n’aura pas de papa ni de maman, de tonton et de tata, de pépé et de mémé. Mais vous me direz, quelle importance ? Avant tout chose, il faut considérer sa conception, son environnement puisque le fœtus associe, dans le ventre de sa mère, sons et émotions, et les mémorise.

Le Point santé : Chez l’homme comme chez bien des espèces animales – que ce soit parmi les oiseaux, les crocodiles ou les mammifères –, le fœtus est capable de percevoir des stimuli externes, et en particulier des sons, au moins à la fin de son développement. Les sons perçus peuvent être naturels (comme la voix de la mère), ou artificiels (musique). Et le fœtus fait la différence entre ceux qui lui sont ou non familiers. Cette expérience sensorielle prénatale est naturellement mémorisée. Tant et si bien que, dès la naissance, le petit de l’homme reconnaît la voix de sa mère, et il peut même montrer une préférence pour des musiques qu’elle a écoutées à la fin de sa grossesse.

Il y a donc transmission « transnatale », c’est-à-dire du stade fœtal au stade postnatal. Et c’est vrai pour différentes modalités sensorielles. Un exemple ? De tout jeunes rats dont les mères ont été placées en apesanteur pendant la gestation présenteront des perturbations de l’équilibre. De fait, le comportement et la physiologie de leur mère sont une source majeure d’expériences sensorielles pour le fœtus : si elle ressent des émotions pendant qu’elle réalise une tâche, on observe alors chez lui des changements de rythme cardiaque.

https://www.lepoint.fr/sante/comment-les-bebes-reconnaissent-les-emotions-de-leur-mere-25-05-2017-2130220_40.php

Qu’en sera-t-il alors de ces fœtus qui se développent en dehors de la matrice d’une mère ? Ils sont en principe non seulement orphelins de parents inconnus, mais aussi privés de toutes modalités sensorielles.

En somme, ils sont des robots humains. Ils ne développeront ni affection, attirance, intérêt à tous ceux qui se prétendent être leurs parents et peuplent leur environnement. Ces nouveaux bébés seront complètement démunis d’émotion, d’affiliation, d’appartenance (liens sanguins, noyau familial), tout leur sera indifférent et inconnu. C’est le vide absolu !

Il y a quelques années, les kibboutzim en Israël élevaient leurs enfants comme on élève des poules dans d’immenses poulaillers. Les bébés étaient arrachés à leurs parents et placés dans des centres pour bébés, où ils grandissaient sous la vigilante garde d’infirmières diplômées de jour comme de nuit. Les parents avaient la permission de voir leurs enfants le soir avant le coucher. Le résultat était que ces enfants avaient grandi dans l’ignorance presque totale d’émotion et d’affection de leurs parents. Leurs rencontres n’étaient, en général, que formelles. Ils vivaient et grandissaient indépendamment de leurs parents qu’ils rencontraient ou à la salle à manger du kibboutz, ou alors durant des cérémonies sporadiques.

« Nous étions une bande d’orphelins avec des parents » « A l’âge de 12 ans, nous nous douchions ensemble le soir, filles et garçons et nous faisions l’amour ». Des décennies se sont écoulées depuis l’abolition des logements partagés dans les kibboutzim mais il semble bien que les traumatismes engendrés ne soient pas encore guéris. Ces enfants d’alors sont ces femmes aujourd’hui, qui souffrent encore de l’immense manque de présence maternelle et des frontières floues entre le monde de l’enfance et celui d’adulte.

On se demande alors quelle espèce de nouvelle génération nous allons créer. Du coup, il n’y a plus de peuples, de races, de nations… On aura tout effacé de la façon la plus absurde. On ne pourra plus reconnaître l’homme de la femme, ce dernier aura le libre choix d’être ce qui lui convient le mieux. Il achètera ses bébés dans les pharmacies, dans les laboratoires… Il les choisira noirs, blancs, jaunes, rouges ou mixtes. Il décidera s’ils seront mâles ou femelles. Il passera la commande et les recevra prêts à fonctionner dans leur landau.

Je ne divague pas. J’essaie de toutes mes forces de suivre les méandres du progressisme et je me demande si je le veux vraiment. Mais il ne va sûrement pas me demander mon avis. Il court beaucoup plus rapidement que mon imagination.

L’homme aura aussi la possibilité de créer des monstres, des supermen… Il maîtrisera la nature entière et défiera la Divinité en laquelle il a cessé depuis longtemps de croire. De toute façon, plus rien ne subsistera après cette percée.

On pourra créer des armées, vaincre et soumettre ces arriérés qui refusent de se conformer au progressisme, balayer ces obsédés de la foi, de toutes les fois. Les valeurs, les cultures, les civilisations, l’art, le tout subira les contrecoups de cette nouvelle façon de se reproduire.

Je ne crois pas qu’Albert Einstein ait jamais vu poindre cet aspect funeste de l’homme… Il croyait aux étoiles, alors que l’homme se fie à ses propres folies qu’il cultive, nonobstant son appréhension de créer un enfer d’où il ne pourra jamais s’extraire. Plus de Reset… C’est la formule définitive pour l’instant. Demain ouvrira d’autres portes que l’on croyait inaccessibles et qui ne le seront plus. Le progrès est dévastateur pour ceux qui lui préfèrent l’archaïque, et qui ne pourront jamais subsister sans trahir leurs propres instincts, leur amour d’une nature dans son élaboration initiale.

Frankenstein est largement dépassé.

Gagnerons-nous alors quelque espèce d’homogénéité ? Ou bien, nous sera-t-elle imposée ?

S’emparer du Sceptre divin nous mènera où ? À notre totale disparition, sans nul doute.

Thérèse Zrihen-Dvir

 
 
 
 
image_pdfimage_print
17

29 Commentaires

  1. Avec les délires « scientifiques » des « progressistes »,la planète sera bientôt déshumanisée et la vie ressemblera à un thriller de Robin Cook. A croire que cet homme était un visionnaire ! Les dérives glaçantes qu’il décrit dans ses thrillers vont devenir réalité.
    « Ancien chirurgien ophtalmique, Robin Cook est le pionnier du thriller médical depuis la parution de Coma en 1977. Ses thrillers tournent autour de questions de déontologie médicale ou de bioéthique et figurent chaque année sur les listes de best-sellers »

  2. L’idéologie marxiste léniniste socialiste féministe a commencé par éliminer les pères, la suite était d’une logique implacable…
    On ne pleurera le destin boomerang de ces féministes folles, aujourd’hui dépassées sur leurs extrêmes. Ben ouais, les hommes servent à quelque chose : chassez le naturel il revient au galop. Ils reviennent au galop pour chasser les foldingos du pouvoir.

    • Mais oui Francis, l’homme a toujours été son propre ennemi. Peu importent les outils qu’il emploie, le mot de la fin est toujours le même. Que le Seigneur protège toute Sa Création.
      Bonne année mon ami.

      • Le féminisme juif est sorti de la communauté pour étendre la lutte des sexes au reste du monde. Parmi les figures du néo-féminisme, de l’homosexualisme et de la théorie du genre, on trouve nombre de juifs et de juives :Paulina Permutter Steinem (1864-1940), elle est la fille d’un réformiste juif russe, Hayman Hirsch Perlmutter. Paulina était présidente de la National Woman Suffrage Association et une déléguée au Conseil international des femmes de 1908. Elle fut présidente de la Hebrew Associated Charities and Loan Association ; elle a siégé au National Council of Jewish Women. Paulina est la grand-mère de la féministe Gloria Steinem.
        https://le-dirigeant.com/2022/02/feminisme-et-transsexualisme-origines-religieuses-et-mystiques-ideologies-et-mouvements-lgbt/

    • Les idéologies et mouvements LGBT sont nés et se sont développées principalement dans le monde judéo-protestant anglo-américain.

      Le féminisme juif se fait connaître dans les années 1940 dans les milieux du judaïsme libéral qui s’oppose au judaïsme orthodoxe. 1/2

      • Je n’aime juger quiconque, mais personne n’ignore qu’il existe des juifs qui n’ont rien de juif, hormis leur nom. Nous avons aussi en Israël ces juifs de gauche qui oeuvrent sans vergogne contre leur Etat – ils sont les clients de ONG antisémites. Que faire? Ces énergumènes gangrènent tous les pays. – Ils veulent abolir la nation, leur peuple, les religions, même le genre… étrange éra en effet. Bonne année à tous

      • Mili. Je ne suis pas convaincue … On peut développer toutes sortes de théories pour trouver des coupables. Ici des religions (juive et protestante) sont sur la sellette. Il s’agirait d’une réaction à la sévérité du judéo-christianisme ? Perso, je crois que cela n’a pas grand-chose à voir et que le même phénomène peut exister en dehors de toute religion.

  3. Ce que vous dénoncez, amie Thérèse, la grossesse « in vitro », a déjà été « essayé » sur des humains. Et pire encore, le clonage (une culture d’ADN humain dans une solution nutritive) a réussi, comme pour une vulgaire brebis.
    Tous pareils! Ce sont les situations économiques qui créent les différences!
    Les spécistes sont prêts à tuer des hommes et des femmes, des médecins ou des infirmières, pour interdire l’interruption volontaire de grossesse, mais on ne les entend pas lorsqu’il s’agit de ce « meilleur des mondes ».
    A Huxley, dans son ouvrage éponyme de 1936, avait imaginé des usines à bébés, tous identiques, mais plus ou moins intelligents, de Alpha à epsilon. Les alpha pour l’élite et les epsilon pour la valetaille inculte.
    « Le poète a toujours raison… qui voit plus loin que l’horizon.. » ( L. Aragon)

    • Oui, en effet mon cher ami.Un horizon bien sombre pour l’humanité entière. Bonne année à tous.

      • Bonne année 2023 à vous et à vos proches, amie Thérèse.
        La Vérité est Révolutionnaire!
        « La Vérité vaincra »!

        • Au vu de la marche du monde, si la vérité est révolutionnaire, alors c’est une révolution ratée…
          Bonne année 2023, Thérèse…

  4. Ma solution pour la Chine, c’est qu’ils engagent Rocco Siffredi
    Voilà un homme qui à lui seul pourrait repeupler ce vaste pays
    ..
    Plus sérieusement , le manque de tendresse en bas age et pendant l’enfance cree des adultes bancals.
    Puissent ils découvrir , meme sur le tard , la grace d’une caresse sincère

  5. les chinois sont déjà des imbéciles et veulent créer des imbéciles en nombre. ils n’arrivent pksu à produire avec leurs petites bites, après avoir interdit plus d’un enfant pas famille
    Quand je dis que la nature doit éradiquer la race humaine. Elle est arrivée à son apogée, plus rien de bon n’en sortira, bien au contraire. Maintenant c’est la dégénérescence, l’atavisme, la décadence, retour à l’animal mais avec tout ce qu’il y a de plus mauvais dans lui. Donc il faut absolument éradiquer l’humanité si on veut préserver la planète et les beautés qu’elle contient.

  6. Waho ! ça décoiffe en effet !!! J’espère que les russes et les autres, ceux qui ont encore de vraies valeurs humaines, vont gagner la bataille qui se joue aujourd’hui et éradiquer cette mouvance satanique !!!

  7. Je suis surprise de l’absence criarde de ces « habitués » désobligeants qui s’adonnent à la critique et au dénigrement.

  8. Bienvenue à Gattaca ! Et une fois qu’ils auront fait les boulots pour lesquels ils auront été crées, on passera à « soleil vert ».. d’ailleurs, le fait de bouffer de l’homme mort semble faire fureur dans certains milieux grétaniens totalitaires.

    (Aldo Stérone a fait une vidéo récente ou il parle du sujet !)

  9. Pierre Simon (‘grand Maître’ de la ‘grande Loge’ de France) écrivait en 1979 : « mon être véritable, ce n’est plus mon corps mais ma loge (maçonnique) », la vie est « non plus un don de Dieu, mais un matériau qui se gère. Elle perd le caractère d’absolu qu’elle avait dans la Genèse ».
    On peut donc la manipuler à volonté : « la sexualité sera dissociée de la procréation, et la procréation de la paternité. C’est tout le concept de famille qui est en train de basculer ».
    Le maçon est donc « possédé » par sa loge « son être véritable ».
    Mais cette loge, de quoi ou de qui émane-t-elle ? (sinon de l’Adversaire luttant avec acharnement contre la vie et l’œuvre de Dieu).
    -A propos de la Franc-maçonnerie
    https://www.cairn.info/revue-archives-juives1-2010-2-page-58.htm

    • Inutile de chercher les juifs partout – la franc-maçonnerie existait bien avant Pierre Simon…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Franc-ma%C3%A7onnerie
      Le terme franc-maçonnerie désigne un ensemble d’espaces de sociabilité sélectifs qui recrutent leurs membres par cooptation et pratiquent des rites initiatiques se référant à un secret maçonnique et à l’art de bâtir. Formée de phénomènes historiques et sociaux très divers, elle semble apparaître en 1598 en Écosse (Statuts Schaw), puis en Angleterre au xviie siècle. Elle se décrit, suivant les époques, les pays et les formes, comme une « association essentiellement philosophique et philanthropique », comme un « système de morale illustré par des symboles » ou comme un « ordre initiatique ». Organisée en obédiences depuis 1717 à Londres, la franc-maçonnerie dite « spéculative » — c’est-à-dire philosophique —
      lire la suite sur Wikipédia.

      • Suite : fait référence aux Anciens devoirs de la « maçonnerie » dite « opérative » anglaise formée par les corporations de bâtisseurs. Elle puise ses sources dans un ensemble de textes fondateurs rédigés entre les xive et xviiie siècles.

      • Lorsque l on a wikipédia comme référence de la definition reelle de la franc maconerie, on est quand meme en difficultes pour lutter contre la folie progressiste

        • Ce n’est pas seulement wikipédia – allez faire un tour sur google et vous seriez édifié.

    • La franc-maçonnerie originelle (maçons opératifs, constructeurs et bâtisseurs) fut progressivement remplacée par une maçonnerie “spéculative”, infiltrée par le communautarisme, le talmudisme, les protestants anglais, les banquiers et les marchands, et totalement détournée de sa finalité première.
      Achetez le livre : « Franc-Maçonnerie l´effroyable vérité », l’auteur a été assassiné récemment.

      video
      https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/caf97058814/bi-centenaire-du-grand-orient-de-france

Les commentaires sont fermés.