Il faut une forte opposition souverainiste contre Macron

Publié le 1 juin 2017 - par - 8 commentaires
Share

A quelques jours du premier tour, les sondages affluent et signalent dans tous les médias que le chef de l’Etat français, élu avec 44% des électeurs français inscrits, aura une majorité absolue à l’Assemblée Nationale. Ainsi donc, après un Président inconnu il y a à peine 4 ans en France, nous aurions une pléthore d’inconnus comme députés.

La France va bien ? La France est-elle dans son état normal ? La France s’apprête à avoir des députées voilées, des députés binationaux, des députés surgissant de nulle part, et ignorant de fait, tout de la machinerie parlementaire ?

Comment ces nouveaux élus vont-ils arriver à saisir toutes les subtilités et les interdits de leur futur mandat ? Comment vont réagir les élus issus de l’islam ? 

Que vont promettre les candidats de Macron ?  Ils sont dit-on, en marche, mais vers quoi ? Vers plus de mondialisme, au minimum ! Quant à ceux de l’islamisme, on sait que ce sont les Frères musulmans de l’UOIF qui s’en occuperont, et qui pousseront à exiger encore plus d’islamisation dans nos lois, voire organiser des provocations comme: faire des prières en pleine session parlementaire, porter le niqab ou le voile lors des questions au gouvernement, sous l’œil des caméras ! 

Faut-il d’ailleurs permettre à ce chef de l’Etat français élu par 44% d’électeurs inscrit seulement, d’avoir une majorité forte, voire incontestable juridiquement ? Souvenons-nous de cette phrase d’André Laignel, jeune député socialiste après la victoire de l’ex collabo, décoré de la Francisque, François Mitterrand, « Vous avez juridiquement tort, parce que vous êtes minoritaire« .

Devons-nous nous réjouir, pour mieux pleurer plus tard, de voir un chef de l’Etat français imposer à travers ses gallinacés élus à l’Assemblée, par des électeurs moutonniers, des lois qui auront de graves conséquences en matière d’immigration, d’effacement de la France, de destruction d’un modèle social, au nom d’un libéralisme dit, salvateur ?

Devons-nous permettre à ce chef de l’Etat français de se soumettre au quatrième Reich d’Angela Merkel, comme autrefois d’autres ont abandonné la souveraineté, l’indépendance et la liberté de la France, malgré un référendum, la volonté du peuple ? 

Devons-nous autoriser l’islamisation de la France en sous-main, du fait d’une mauvaise appréhension du danger islamique au mieux, ou au pire, de l’abandon de nos libertés civiles, des droits de la femme, pour faire plaisir au Qatar et à l’Arabie-Saoudite !

Allons-nous donner un blanc-seing au chef de l’Etat français, afin qu’il puisse laisser croître, et prospérer, les salafistes, les mosquées intégristes, et faire qu’à terme, il ne restera plus qu’à envisager la partition de notre pays de facto, en laissant des territoires entiers aux adeptes de la charia ? N’est-ce pas Hollande qui se posait déjà la question ?

Je pense au contraire, qu’il y a une nécessité première à agir lors des élections législatives, c’est de ne pas donner sa voix au Parti Socialiste, au Parti « Républicain » , aux Communistes et aux Centristes ! Pourquoi ?

Nous pouvons être certains que parmi les élus Républicains, Centristes et Socialistes, il y aura des ralliements, et que plusieurs dizaines d’entre eux iront à la soupe. Les communistes sont à l’agonie, ils se raccrocheront aux branches du plus offrant !

Il restera les élus du Front National, un Parti qui est appelé à un changement profond, et j’espère démocratique en interne, et les élus de la « France insoumise » ! L’un comme l’autre, resteront fidèles à leurs engagements premiers.

En fait, je n’ai pas confiance dans des novices, qui baiseront la main Macronite qui les nourrit, au moins pendant les cinq prochaines années. Les autres, comme les Barouin, les Le Maire, les Dati, ils ont déjà fait leurs preuves auparavant. 

Des inconvénients de taille pour les « insoumis » ! Ils sont islamo-compatibles. De plus, ils sont immigrationistes ! Seul avantage, ils détestent l’Europe de Bruxelles ! Ce n’est pas suffisant !

L’idéal en fait, serait l’émergence d’une présence forte de souverainistes ! Qu’ils viennent du Front National, de Debout La France, du SIEL, du Parti de la France, et de toutes les droites nationales, se revendiquant de l’indépendance de la France, de sa liberté, de l’attachement charnel à notre pays, et d’une volonté de construire une Europe des Nations. Pourquoi ne sont-ils pas unis aujourd’hui, cela reste un mystère ! Attendons le deuxième tour qui devrait voir des alliances prometteuses pour l’avenir !

Donc, faire tout pour que les vendus, les lâches, les profiteurs, les islamo-collabos, les traîtres à la Nation France, ne puissent plus nuire à notre pays. Il faut que le chef de l’Etat français ne puisse pas avoir les pleins pouvoirs, en lui opposant un front des patriotes.

Songeons au Général de Gaulle, à qui beaucoup se réfèrent, en oubliant son enseignement, et en oubliant qu’ils ont voté pour la dissolution de la France, comme l’ont fait « Les Républicains » et les Centristes !

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Les gens de gauche ont rarement de grands projets. Ils font de la démagogie et se servent des mouvements d’opinion. La gauche tire le haut de la société vers le bas, par idéal d’égalitarisme. C’est comme ça que l’on a fini dans l’abîme en 1940…  Les socialistes sont d’éternels utopistes, des déphasés, des apatrides mentaux…  Ils gaspillent toujours la plus grande partie des crédits. On ne les a jamais vus dépenser efficacement les crédits. Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes, parce qu’ils sont incapables, ils sont dangereux. (…) La fin de l’espoir est le commencement de la mort. Charles de Gaulle

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
UltraLucide

Le front souverainiste est indispensable pour stopper la marche à l’abîme de notre pays et sauver ce qui peut encore l’être. mais il n’existe pas, les contradictions internes non résolues à ce jour, jointes à la très lourde propagande des européistes, ont réussi à briser l’élan initial. Ce front reste à bâtir, mais sur quelles bases, quels principes élémentaires compréhensibles à la majorité des français? L’habileté des européistes à maintenir le débat sur la seule question de l’Euro et déclencher immédiatement des réactions irrationnelles dans le corps électoral montre qu’il y a du chemin à faire. Plutôt que de dénigrer untel ou untel parcequ’il est, ou n’est pas, sur certaines positions, mieux vaudrait prendre ce qu’il y a de mieux et en faire une synthèse. Même Sapir, Asselineau, aussi!

mc gyver

Bon édito ! les droites souverainistes, sont épars, car soucieuses de leur pré-carré. Ce pré-carré, s’amenuise de plus en plus avec ce « socialisme » dévastateur sous Hollande, exacerbé avec Macron. Ce derniers, joue un rôle, il se croit sur la scène d’ un théâtre. Le problème’ est, qu’ il joue avec nos vies, et ses déclarations concernant l’ immigration, sont loin d’ être rassurantes .

ariane

Personnellement ,je ne comprends pas ces sondages qui donnent à Macro con une majorité évidente aux legislatives … Pour moi, c’est indubitable, il s’agit encore d’une manipulation des électeurs. Nous sommes de nouveau dans la propagande , le lavage de cerveau (si il en reste encore en france) .Les magouilles lors des élections, le trucage pur et simple vont aller bon train. Ce pays aux mains des gauchistes soft est pourri jusqu’à la moelle.

Edwige

Français debout ! Il ne faut pas qu’il ait la majorité, mais au moins 20 députés FN contre lui et nous pourrons espérer être défendus !

logaro

Danger il faut empêcher le marcionisme absolu, fondamentaliste
lirehttp://sleazy-caricatures.over-blog.com/
2017/06/non-au-marconisme-absolu.html
https://www.morebooks.de/store/fr/book/macron-premier-vs-le-pen-bis/isbn/978-3-659-55982-2
http://sleazy-caricatures.over-blog.com/
2017/06/trump-a-raison.html
https://www.morebooks.de/store/fr/book/trump-the-breaker/isbn/978-3-659-55978-5

MALI

« L’union de toutes les droites nationales » est plus que souhaitable. En attendant si nous sommes 10 644 000 à voter Front National les 11 et 18 juin, nos votes feront de nous une force permettant d’être représentés à l’Assemblée.

dissident

… Mais autoriseront ce parti à se croire seul investi de cette représentation et à continuer d’ignorer ses « partenaires » et donc à œuvrer contre cette union plus que jamais nécessaire ?
Dilemme …

angora

il ne peut pas y avoir union des droites les LR et cie désobéiraient et se feraient rappeler à l’ordre. c’est bien ca le probleme.