Législatives : vers cinq années de dictature macroniste ?

***

Selon le sondage Opinion 2022 réalisé par Elabe pour BFMTVL’Express et SFR et publié ce mercredi 18 mai, l’alliance la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (Nupes) conclue à gauche et à l’extrême gauche entre LFIEELV, le PS et le PCF pourrait récolter 27,5% des voix au niveau national au premier tour (12 juin) des prochaines législatives.

Viennent ensuite, dans l’ordre décroissant (également pour le premier tour) :

  • 27% pour l’alliance Ensemble réunissant Renaissance (ex-La République en marche), le MoDem, Horizons, Agir, Territoire de progrès, En commun, Parti radical,
  • 21,5% pour le RN, 
  • 10% pour LR et l’UDI,
  • 6% pour les candidats divers (partis régionalistes, parti animaliste…),
  • 5% pour Reconquête et Debout la France,
  • 2% pour Lutte ouvrière et le NPA

***

Selon Elabe, l’abstention atteindrait des sommets : 41% des personnes inscrites sur les listes électorales déclarent en effet qu’elles n’iront « probablement pas voter », voire « certainement pas voter ».

***

Les projections Elabe pour le second tour (19 juin) donnent :

  • 290 à 330 sièges pour Ensemble (le Palais Bourbon compte 577 députés et la majorité est fixée à 290 sièges),
  • 160 à 185 sièges pour La Nupes, en très forte hausse (de 87 à 112 députés) par rapport à 2017,
  • 35 à 65 sièges pour le RN (de 27 à 57 élus supplémentaires par rapport à 2017),
  • 25 à 50 sièges pour LR, l’UDI et les candidats divers droite (soit une chute drastique de 86 à 111 sièges pour la « droite républicaine »),
  • 5 à 15 sièges pour l’ensemble des autres partis : Reconquête, Debout La France, partis régionalistes, parti animaliste

Selon ces prévisions, les macronistes et leurs alliés disposeraient donc d’une majorité absolue. Le premier parti d’opposition serait la Nupes. Viendrait ensuite, loin derrière, le RN puis, avec un nombre résiduel de sièges, les autres partis, dont Reconquête.

***

Merci aux habitués des coups à deux balles sur ce site de ne pas la ramener avec les sondages « Intelligence artificielle », QOTMII ou autres : on a déjà donné lors de la présidentielle.

***

Les affaires Taha Bouhafs, qui, actuellement, secouent singulièrement le cocotier à l’extrême gauche, pourraient accroître le nombre des abstentionnistes aux dépens de la Nupes. Une abstention qui profiterait arithmétiquement à Ensemble et au RN (les électeurs de ces deux partis étant les plus certains d’aller voter), au prorata de leurs représentations envisagées.

On notera également, parmi les partis proposés à son panel de sondés par Elabe l’absence (volontaire ?) de l’Union des Démocrates Musulmans de France (UDMF), un parti ouvertement islamiste qui a investi une centaine de candidats aux élections législatives de juin prochain, essentiellement sur les territoires où l’islam impose désormais sa loi, les fameux « territoires perdus de la République », justement là où se concentre le vivier électoral de LFI. Des électeurs en moins pour la Nupes… 

***

Emmanuel Macron pourrait donc disposer d’une véritable « chambre introuvable », lui assurant les pleins pouvoirs pendant cinq ans. Par ailleurs, il faudrait une abstention record à gauche pour que le RN devienne le deuxième parti de l’hémicycle. Mélenchon devra sans doute revoir ses ambitions à la baisse, mais pas au point d’être doublé par Marine Le Pen. Dans tous les cas de figure, le lider maximo de LFI – qui a réussi à gauche et à l’extrême gauche ce que la droite patriote est incapable de faire : l’union – peut raisonnablement se voir en chef de l’opposition. Une position par ailleurs sans grand intérêt, face au parti hégémonique que devrait être Ensemble.

***

Il s’agit naturellement de projections. Un rapide durcissement de l’affrontement entre la Russie et le bloc OTAN-USA-UE accentuerait encore le poids macroniste dans l’hémicycle. Les crises internationales ont toujours profité au pouvoir en place : quand le populo a les chocottes, il se masse derrière son berger du moment, fût-il la dernière des crapules.

***

Et puis rappelons cet aphorisme bien connu, que nous devons au regretté Pierre Dac : « Ce qui reste le plus difficile à prévoir, c’est encore l’avenir ».

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. nous serons en vacance pendant les élections, j’ai demandé à pouvoir donner procuration à un responsable reconquête de ma circonscription, jusqu’à ce jour le pole électoral de la Réunion n’a toujours pas répondu ! deux voix de perdues !

  2. « La prévision est un art difficile surtout lorsqu’elle concerne l’avenir. »

    Mais bon, il est acquis que omicronescul aura sa majorité de bric et de broc à l’AN, mais le fait que les PNEUS crevés soient l’opposition la plus importante n’est pas pour me déplaire, car au moins ils osent parler « haut et fort » et leur nombre leur permettra de le faire.. Un beau bordel à prévoir à l’AN ! Il est quand même fort dommage que le méchantcon n’y soit plus, un type qui a du vocabulaire et du coffre à défaut d’avoir de bonnes idées.

    .. et Marine récupérera un véhicule avec chauffeur et un appart dans le VIIème, n’est-ce pas ça le plus important ?

    • Quel serait l..avenir gouvernement de tartine Mariol et au-delà,du mandat effectif de Macron si était portée au pouvoir la majorité de baltringues et de « va nu-pes » de melanchon. Après tout, un ministre woke vient d‘etre nommé à la tête de l’education nationale…. autant avoir la m….tout de suite que 5 années de dégradation lente et continue. Mais il est probable que la recherche du conflit fasse partie des hypothèses envisagées par sa majesté . Ouvrons le débat

  3. les loyers augmente l alimentation l electricite le gaz la variole du singe qui arrivee en france et qui pourra peut etre combiné avec le covid la penurie de lait pour bebe en amerique et les aleas cimatiques au 4 coins du monde avec tout cela je me dit que l apocalypse va bientot etre la et je me fous totalement des elections quelles quel soit parce que bientot on va tous se retrouver dans les abris . escusez moi parce que j ai encore oublié la guerre et sa menace nucleaire voila j ai tout dit .

  4. La casse ne viendra que lorsque le peuple sera affamé et que le caddie devenu impayable sera vide : là le payday sera capturé , torturé puis exécuté d’ une balle dans la nuque comme tous les lâches traîtres!
    A défaut d’ appauvrissement catastrophique , le travail d’ enculerie macrondellien continuera ses ravages ad ultima

  5. ans , c’est long , surtout que l’on vient déjà de vivre 5années sous le régime de l’imbécilité , et que l’intention de foutriquet est de faire un mandat de 7ans , et pourquoi pas de le renouveler ? Je cois que les français vont se lasser , dès cet automne , ou le suivant , quand les gamelles , les reservoirs et caisses et les comptes seront vides : ça va finir par péter; le sang va couler , souhaitons que ce soit celui du mauvais !

  6. Une épidémie dure en moyenne 2 ans,ce qui est vérifiable avec la grippe espagnole ou la peste. Avec aux manettes le grand phylotrope Bill Gates, nous entrons dans la 3ème année de covid et ce malgré le super vaccin. Vient s’y ajouter la variole du singe.Alors le moins qu on puisse dire, c est que nos supposées grosses têtes en ce 21ème siecle et qui prétendent vouloir sauver le monde sont de totales incompétents car depuis qu ils sont aux manettes,chaque année un virus apparaît.Et plus les maladies émergent et moins les hôpitaux peuvent accueillir le système étant en fin de vie. Alors même que les charges sociales explosent ils n ont plus les moyens de nous soigner. Qu ont ils fait de tout notre pognon?

  7. Un truc pour contrer la future majorité, boire beaucoup de café pour être en forme pour voter à 4 heures du matin.

1 Rétrolien / Ping

  1. Législatives : vers cinq années de dictature macroniste ? – Riposte Laique – sarahinconnueblog

Les commentaires sont fermés.