L’Église polonaise 2019 est celle de la France ante 1905

Pologne • « Les Chevaliers du Christ » en marche
Pour eux, le chemin de la vie est une éternelle croisade, islam not welcome

Tous les catholiques, protestants et juifs français sont mes camarades et je ne cherche aucunement à perturber leur foi même si le créationnisme me met hors de moi. Mieux : le bloc judéo-chrétien pourrait bel et bien constituer le dernier rempart contre la sangsue islamique, le monde libéral-socio-démocrate ayant jeté l’éponge et surtout l’épée.

Les bonnes poires occidentales ont jeté l’éponge
Elles auront donc la poire à lavement de cerveau
Deux orifices sont prévus : tympan droit et gauche

Je ne cherche pas ici à placer une droite à la droite puisque c’est mon environnement politique. Par contre, je placerais bien une gauche à l’instrumentalisation de l’Église polonaise opérée par le PiS au pouvoir, ceci au profit des deux parties. Un accident religieux vite réglé par constat à l’amiable.

J’ai travaillé quelques années en Pologne, mon ressenti-trendy vous dit : un pays aux relents certainement plus catholiques que la France. Mais je n’y ai pas perçu de chrétienté stricto sensu, loin de là. La Pologne représente un bel exemple de paradoxes au curé au carré.

La droite polonaise se présente comme le seul défenseur de la substance nationale et seul garant de la sécurité intérieure. Très bien. Mais elle couv(r)e également l’Église catholique et tout opposant politique – de la droite athée aux socialos en passant par les libéraux pro-européens – est donc pour le PiS un ennemi de l’Église de facto : un schéma réducteur aux effets désastreux.

La droite populiste polonaise est-elle chrétienne ?

Deux critères essentiels de la chrétienté : un universalisme absolu (chaque être humain est égal devant Dieu, pas d’élitisme racial) et une obligation d’aide à autrui, un peu à l’image de l’évangélique Bon Samaritain, personnage impie portant secours aux Juifs au péril de son patrimoine et de sa vie.

La droite polonaise prétendument chrétienne respecte-t-elle ces critères ? Que nenni ! Elle est ethnique, nationaliste et raciste/antisémite dans sa déclinaison suprématiste ultra. D’ailleurs, posez la question à n’importe quel Juif français de votre entourage : Allemagne ou Pologne comme terre d’émigration ? Allemagne dans 99 % des cas. Tout est dit…

Des exemples à la pelle

Le 11 novembre se tient la marche de l’Indépendance polonaise. Vous y trouverez entremêlés dans un esprit de cohésion des symboles catholiques et ultra-nationalistes, tout cela vit en réelle symbiose.

L’évêque catholique Henryk Hoser de l’Ordre des Pallottins polonais déclare ouvertement que catholicisme et Église servent à défendre l’Europe chrétienne… BLANCHE ! Il faudrait peut-être rappeler à ce dignitaire que l’avenir de l’Église se trouve en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie et non sur un Vieux Continent séculaire à l’inquiétante islamutation.

En Pologne, certains Noirs polonais sont priés par le prêtre « de quitter la messe » parce que la vue d’un Africain dérange les vieilles bigotes polaques d’un autre âge. Consternant… Et bien sûr, le pape François n’y est pas spécialement apprécié, son œcuménisme et sa conception autoroutière de la Méditerranée ne cadrant pas avec le catholicisme idéologique.

Pour ce qui est de la miséricorde et de l’amour du prochain, il faut écouter Jaroslaw Kaczynski (président du PiS, l’homme fort du pays) lors de la crise migratoire de 2015 : les immigrants ne sont pas souhaités car ils véhiculent tout un tas de maladies contagieuses. Et on dit que le RN serait raciste, alors là je ris sous cape de curé !

On se demande parfois ce qu’il reste du radicalisme gnostique de Jésus-Christ, de l’évangile de Saint-Paul et du minimalisme esthétique si éloigné du flamboyant baroque tant apprécié des évêques polonais, meilleurs clients Mercedes-Benz Poland.

Certains politiciens catholiques y vont de leur prêchi-prêcha justificatif : amour et miséricorde en priorité à la famille, ensuite à la Nation et enfin (s’il reste une infime parcelle de générosité) aux étrangers dépositaires d’une autre croyance. On est bien là dans l’idéologie ethnique et le cynisme politique. Y a-t-il un pilote Jésus dans l’avion gouvernemental ?

Le deal win-win

Le grand gagnant : le clergé polonais. Grâce à la bienveillance du pouvoir, la Pologne 2019 se catholicise institutionnellement alors que le peuple s’éloigne de son clocher à en juger d’après le dépeuplement des églises. Ajoutez à cela les nombreux privilèges matériels accordés au clergé, l’intrusion pédagogique au sein des écoles et une surreprésentation médiatique, sans compter une mainmise grandissante sur les institutions laïques.

Le gagnant suppléant : le parti au pouvoir PiS usant de la marionnette religieuse pour se donner des airs de respectabilité façon respect des valeurs profondes. Mais bon sang, le rôle d’un gouvernement est de faire tourner la baraque, pas de jouer les apprentis moralisateurs ! C’est le voisin tchèque qui se marre : avec 15 % à peine de croyants, le royaume de l’humour et de la dérision s’en donne à cœur joie !

Voilà le topo quotidien : les populistes feignent d’être de fervents catholiques et bon nombre de bonzes ecclésiastiques feignent de les croire. Il y a bien ci et là quelque dissidence chrétienne mais qui a vu le Curé de Tours magnifiquement interprété par Jean Carmet comprendra toute la difficulté à parler à un mur de vanités et d’hypocrisies cléricardes.

Les hiérarques et populistes polonais portent une lourde responsabilité en entretenant sciemment cette confusion sémantique entre « chrétien » et « catholique politique ». De ce point de vue, la France est bien plus saine. Mais celle-ci s’islamise, à chacun sa peine.

Conclusion du conclave

La passivité du clergé polonais voire sa complicité face à l’antisémitisme et à la haine contraire à la chrétienté, c’est une immense tache noire sur l’Église polonaise cependant infiniment moins nocive que la marée noire musulmane.

J’encourage vivement les catholiques de France à perpétrer la tradition des marchés de Noël, très vivace en Europe centrale. C’est pour moi une féérie, un enchantement sans cesse renouvelé.

Le son du clocher ne m’a jamais empêché de dormir, par contre le son de cette cloche d’imam me fait presque regretter d’avoir pianoté ce manuscrit.

Richard Mil

Une Pologne à contresens de la bien-pensance catholicarde

Billboard polonais « Tu ne crois pas en Dieu ? Tu n’es pas seul »

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. Au passage, M. Mil : Chrétienté ne veut pas dire religion chrétienne, c’est l’ensemble des nations chrétienne. Pour désigner la religion, on dit christianisme.

  2. Article totalement déconcertant pour qui connait un peu la Pologne !
    Ne vous en déplaise, les Eglises sont très nombreuses et encore pleines.
    Son refus du communautarisme et son appartenance à Visegrad en font un éventuel refuge.
    Mais Elle est dans le viseur de l’U.E. ! Trop « populiste » ! Tout est dit !
    Salut amical à mes amis polonais !

  3. Pour comprendre et porter un jugement , il faudrait commencer par connaitre l’histoire millénaire de ce pays sans frontières naturelles , étranglé entre les russes et les allemands ( les français eux ont déjà oublié :1870… 1914…1939…), qui a failli disparaitre , et à disparu à plusieurs reprises, et a survécu , renaissant de ses cendres, grace à sa foi catholique,au maintien de la langue polonaise ( en dépit de l’enseignement forcé de l’allemand et du russe dans les écoles pendant 150 ans 😉 et à l’action de la petite noblesse polonaise qui a maintenu le patriotisme et fourni les officiers, les religieux, les professeurs , la classe dont sont issus : Marie SKLODOWSKA -CURIE ….Jean PAUL II….PILSUDSKI…CHOPIN ….etc!

  4. ayant lu votre article avant de savoir votre nom, Monsieur Mil, je me suis dit:
    Voilà un monsieur qui dit avoir vécu en Pologne comme moi, j’ai vécu au Pôle Sud…….puis j’ai lu sous votre nom que vous étiez athée et c’est là que je me suis dit:
    Il est athée ce monsieur?….c’est son droit!
    Mais par pitié qu’il ne parle pas de notre religion puisqu’il nie l’existence de notre Dieu.
    Ce sont les athées, les laïcards qui ont fondé cette secte qui veut interdire nos crêches, nos calvaires à la croisée des chemins, les croix à l’entrée des cimetières……..en attendant d’interdire les églises pour favoriser la construction des mosquées et des prières de rues.

    Allez Mossieur rejoindre vos amis que vous aimez tant à Moolenbeck.

    Joyeux Noël

  5. Finalement il est logique de se défendre contre des ennemis qui veulent notre mort qu’ils soient musulmans, juifs, gauche/cocos, adeptes de la pensée unique… Les combattre est un devoir mais l’accepter est une traitrise, admettre que la force homicide prenne le dessus est inconcevable.

  6. La Pologne est le pays où les cathos -ils l’étaient à 100%- applaudissaient et faisaient le signe d’égorgement, au passage des convois d’hommes et de femmes qui étaient envoyés dans les camps d’extermination nazis.( CF Shoah de c Lanzmann)
    La Pologne a donné Lech VAlesa, le pape JP II, deux remarquables agents de la CIA et du Vatican. Les missiles US pointés contre la Russie,sont installés en Pologne.
    Ça n’émeut pas les 30 et quelques pays signataires du NATO, le traité militaire de « L’Atlantique Nord » (allant comme on sait de Sakaline aux rives du pacifique et de l’océan Indien.)
    Les religions sont bien les pires des inventions humaines!

    • heureusement qu’il y a les idéologies pour les remplacer comme le marxisme et ses dérivés puis l’islam, n’est-ce pas

  7. La haine de Mr Mil pour la Pologne et son église sont très étranges pour un lecteur de riposte laïque. C’est pourtant le pays d’Europe le plus en pointe pour la lutte contre l’islamisation alors pourquoi le dénigrer?

    • Cet article devrait au contraire avoir toute sa place sur un site qui s’apelle Riposte LAIQUE. Mais comme on nous trompe sur la marchandise…

  8. Ah flute!
    Je croyais avoir cliqué sur le lien vers riposte « laïque » et là, Hic! Voilà le site lefebriste de nicolas du Chardonnet qui s’affiche.
    Une attaque virale de l’obscurantisme papiste sans doute?

    • tient le coco Léo qui gémit encore d’avoir perdu l’oncle Jo en 1953, faut te faire une raison camarade, les soviétiques n’ont pas réussi à éradiquer la chrétienté en 70 ans et ce ne sont pas les pleutres marxistes français qui vont y parvenir

      • La Laïcité, voilà l’ennemie!
        Je vous aurais laissé à votre délire anti coco, F Blanc, mais il faut vous préciser que ce n’est pas vous qui étiez visé, mais le sieur Desvignes.
        Opposer son propre obscurantisme à la fois à l’islam conquérant et à la Laïcité, c’est n’avoir rien compris.
        Je rejoins batigoal plus haut sur la dérive intégriste catho des intervenants sur un site où la Laïcité est de plus en plus absente… tout comme le rationnel citoyen!

  9. Seule la catholicité peut vaincre l’islam et elle seule l’a toujours vaincue.
    Toujours la laïcité républicaine perdra devant l’islam et l’islam l’a toujours vaincue.

    La cause de la victoire de la chrétienté sur l’islam tient au fait que le catholique dit au musulman qu’il est fils de Dieu alors que l’imam lui dit qu’il est esclave de Dieu.

    Et la cause de la défaite de la laïcité devant l’islam, c’est que la république dit au musulman qu’il n’y a pas de récompense après la mort alors que l’imam lui en promet une.

    C’est pourquoi la république, quand elle a décapité et dénigré l’Eglise s’est suicidée.

    • Discours extrêmement belliciste, mais dans ce cas si la Laicité a « vaincu » le catholicisme qui promettait une vie apres la mort, elle « vaincra » l’islam aussi. A terme, la raison l’emportera sur la superstition et l’obscurantisme.

  10. chez eux comme chez les portugais il n’existe pas d’assistanat financier, résultat le musulman y est une denrée rare, il y a lâ la clé de la remigration sans rafales de 12.7

    • pas d’assistanat : c’est la solution mais avant doivent être balayés nos gouvernants

    • Merci François Blanc de parler pour tout ceux, nombreux, qui n’ont pas le droit de s’exprimer. Ceux qui parlent d’obscurantisme devraient faire un état des lieux de leur propre incrédulité qui s’arrête sans doute aux frontières de la laïcité, l’humanisme, les droits de l’homme et autres croyances dans l’argent, le capital, etc…

  11. mmh je sens une immigration massive des lecteurs de RL vers la Pologne apres cette description fort attrayante ma foi (sic). Mais serez vous bien accueilli ou vous accusera-t-on de voler le pain des bon polonais de souche? that is the question.

  12. Le dépeuplement des églises en Pologne? Alors que doit-on dire de la France. L’auteur de ce texte ne semble pas comprendre que les fidèles n’attendent pas de l’Eglise qu’elle soit dans le vent mais au contraire qu’elle reste fidèle à ses valeurs.

    • exactement ! beaucoup trop de prêtre ne sont plus fidèles aux valeurs de la Chrétienté et chasse les paroissiens quand ils ne sont pas pour les migrations!! combien de prières ‘pour les « migrants » , combien d’accueils? les associant a la fuite en Egypte ce qui n’a absolument rien a voir

  13. La Pologne une nation catholique qui n’a pas honte de sa foi la vierge noire de chestekova attire tous les ans des millions de polonais chaque paroisse envoie une délégation de fidèles précédée par le clergé qui ne rase pas les murs ce pèlerinage est fédérateur du peuple Polonais qui au cours de son histoire a connu bien des malheurs mais s’en est relevé les Polonais ont sauvé l’Europe jean Sobieski à la tête de ses dragons est venu charger et chasser les Turcs qui assiegeaient Vienne c’est un peuple
    Fier de sa culture qui ne s’en laisse pas conter l’empereur le savait des régiments Polonais étaient une composante de la grande armée boire comme un polonais avait il.dit c’était boire plus que de raison mais pouvoir malgré l’ivresse tenir sur son cheval pour dire qu’ils ont des couilles

Les commentaires sont fermés.