L’élection de Christian Jacob : un non-événement

Publié le 14 octobre 2019 - par - 708 vues
Share

Certains sont ravis chez les Républicains ! Ravis de voir Christian Jacob, en bon paysan, en bon éleveur, tel un bon percheron, faire la pige à un cheval arabe dit de course !

(…) LR pourrait repartir sur de bonnes bases et constituer, d’ici peu, une véritable alternative à LREM, une alternative enfin crédible puisque toute la fausse droite a quitté le navire, à l’instar de l’ami Raffarin qui a annoncé sa décision en ce dimanche après-midi annonce l’édito de Boulevard Voltaire. J’ignorais, au passage, qu’un journal créé par Robert et Emmanuelle Ménard pouvait se féliciter d’une élection de gens qui les poursuivent et les traitent en général d’extrémistes de droite. Il faut donc s’attendre à tout dans le monde politique en France.

Pour ma part, l’ami Jacob ne m’inspire aucune confiance ! Il n’a jamais été opposé fortement à quoi que ce soit, ni en interne, et pas trop en externe, sauf, lorsqu’il obéissait à la voix de son maître du moment !  Homme de la terre, il sait d’où vient le vent ! Où va se trouver le soleil à midi dans le champ politique, à quel moment la pluie va tomber, et à quel moment il faut rentrer les bestiaux dans les étables !  

C’est manifestement un homme de bon sens, mais de là à le déclarer génial, il ne faudrait pas mettre la charrue avant les bœufs, vendre les œufs avant la ponte, voire semer en plein hiver ! L’homme est rassurant, nous disent les braves gens ! On sait que depuis que Chirac savait taper sur le cul des vaches et autres, les paysans en ont fait une idole ! Combien d’admirateurs de Chirac se sont pendus depuis, par désespoir, du fait de la trahison, des promesses tenues et… oubliées ! Car chez les paysans, la parole est d’or, on tape dans la main et on s’engage ! Mais ça, c’était avant… Depuis, grâce à nos politiciens de la droite vermoulue, rassie, menteuse, fourbe, les paysans sont comme les citadins ! Ils se tapent sur le ventre et compte les pièces sur la table !

La table est, et reste la même ! Elle ne s’est pas changée en or parce que les pignoufs de la droite RPR, UMP, et maintenant LR l’auraient décidé ! Depuis quarante ans, avec leurs amis socialistes, ils se tenaient la barbichette ! Où sont les cadors d’hier ? Les Sarkozy, Juppé, Bertrand, Pécresse, et autres Raffarin à deux balles, si ce n’est qu’ils se sont taillés une part de lion sur le dos des contribuables et se sont barrés en vitesse pour éviter de s’en prendre une au passage !

Ils nous ont laissé Emmanuel Macron ! Quelques anciens de l’UMP qui ont fait alliance avec quelques socialistes et continuent de tirer les marrons du feu sous le regard encore étonné des ploucs et des ouvriers de la CGT qui auront voté pour Macron en espérant « faire barrage » à l’extrême droite ! Mon dieu qu’ils sont niais… Plus le pouvoir les trait, plus ils en redemandent !

Que pensez d’un ancien ministre, Xavier Bertrand, qui l’ouvre après avoir quitté le LR et alors qu’il fut élu grâce aux voix socialistes : « J’appelle à une offensive républicaine » contre « l’islamisme qui gangrène notre pays », « l’islam politique est un danger majeur qui remet en question les fondements de notre société », « Mais cela n’a clairement pas été la priorité d’Emmanuel Macron jusque-là », « nous avons perdu deux ans ». Plus les années ou il n’a rien dit !

Je lis également que les électeurs de Jacob et des deux autres pourraient-être des Gilets jaunes, des manifestants du Trocadéro, ceux qui sont venus soutenir Fillon comme le poteau soutenant la corde ! Les Français, qu’ils soient Gilets jaunes ou ex-Trocadéro, ne se résolvent pas à vivre sous un régime oligarchique, et sitôt qu’ils entrevoient une possibilité de donner leur avis, ils s’engouffrent dans la brèche. Parce nos journalistes de radio-télévision tablaient sur 30 000 électeurs, l’éditorialiste de Bd Voltaire se félicite alors même qu’il est à la ramasse ! Il pense que 62 000 électeurs ayant voté représenteraient les Français des Gilets jaunes et seraient un score fabuleux puisque plus du double ? En fait, remis à la bonne hauteur, c’est quoi, 62 000 électeurs sur plus de 40 millions de votants !  Normal, me direz-vous, ce sont des électeurs de LR ! C’est-à-dire en fait, une misère ! Et quelle misère ! nous dirait Coluche.

Pourquoi je crois que cette élection ne servira à rien et que c’est un coup de faux pour rien, dans un champ vide ! De l’esbroufe pour électeur couillon !

Christian Jacob est contre l’union des Droites, contre un accord avec le Rassemblement National, contre la droite nationale en général.  

Il reste pro-européen, pro-Bruxelles, anti-souveraineté nationale et donc anti-gaulliste de fait !

Il est toujours positionné pour l’immigration dans l’état actuel puisque rien n’est écrit noir sur blanc pour faire cesser l’invasion migratoire.

Aucune position déclarée clairement pour que cessent les constructions de mosquées aux frais des contribuables !

Pour la fermeture des mosquées salafistes ;

Pour la reconduite aux frontières des déboutés du droit d’asile ;

Pour stopper le financement de l’AME qui grève le budget de la nation !

Pour cesser le financement des mineurs (50 000 € par an et par immigré) ;

Pour mettre fin au financement des ONG qui aident la mafia des passeurs ;

Pour réduire drastiquement l’immigration économique et familiale ;

Pour la restauration des frontières, etc.

Bref, l’article de Bd Voltaire est un cri de victoire pour la démocratie qui rappelle furieusement ceux que la droite avait poussés à l’époque de Chirac, Sarkozy, quand déjà cette droite avait trahi tous ses électeurs et ne faisait rien pour promouvoir le peuple de France et sauvegarder sa souveraineté, son indépendance et l’avaient livré à l’Union européenne !

Christian Jacob ne fera rien de plus, il n’est pas un espoir, mais seulement un placebo qui va servir jusqu’aux municipales et permettre aux élus en place de sauver leurs postes de maires !

On ressortira alors le discours des idiots utiles qui consistera à « faire barrage à l’extrême droite » et autres foutaises, à dénoncer tous les projets de certains candidats lucides à vouloir gérer en commun ou en associations les communes à majorité de droite, voire faire une alliance avec la droite nationale ou le RN !  

La question est : « est-ce que les électeurs de droite vont comprendre que Les Républicains les prennent pour des moutons, des benêts, des niais, bref, des imbéciles ? Vont-ils enfin se rebeller et faire un doigt d’honneur aux tartufes de LR ? »

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.