L’élection de Macron a été une totale incongruité politique

L’élection de Macron, voilà une incongruité qui ne doit pas moins à l’esprit de suivisme des électeurs qu’à la dureté des temps après le mandat calamiteux de Hollande UBU et de sa Pompe à Phynances social-spoliatrice ! Dire que l’élection de Macron, voilà une incongruité, c’est ce qui peut heurter les bienséances de la bourgeoisie LREM-spoliatrice au pouvoir. L’élection de Macron, voilà qui lui permet de pallier les carences d’une politique par l’émotion et la peur anti-le Pen, en sus d’une bassesse racoleuse des médias pro-Macron, soit un mélange des types de manipulation que notre réflexion réprouve. Voilà pourquoi il est clair que Macron arrogant et méprisant est incapable de se faire aimer, ni même simplement de se faire comprendre.

L’élection de Macron résulte des manipulations de l’opinion par la caste politico-médiatique. Macron a fait l’objet des multiples Unes sur les médias et magazines collabos aux mains des milliardaires pro-Macron.

Or, un travail critique est absolument nécessaire pour retrouver quelle suite de hasards a conduit à faire élire Macron, le ministre de Hollande déjà mis en lumière sur tous les médias et magazines collabos pro-Macron. Macron, le petit millionnaire parvenu de la banque Rothschild, n’est qu’un « inspecteur des finances » vraiment totalement incompétent en économie. La grossièreté de l’élection de Macron est la formule idéale de la propagande LREM des magazines collabos vulgaires, alors que l’actuel communication de Macron a rendu caduque la notion de « compétence » et montré l’incohérence totale des idées de Macron en politique.

Chaque Français connaît l’ineptie des clowns LREM qui vont dire une chose un jour et le contraire le lendemain, et cela à condition de rester muets sur les motifs de Macron qui les ont amenés à se contredire. Il sera alors sûr de son effet, Macron faisant la nouvelle version, et la nouvelle version faisant la nouveauté !

Vouloir comprendre un résultat fâcheux comme l’élection de Macron, sans avoir connaissance de sa genèse, reste un débat abstrait, alors qu’un exposé des raisons qui ont conduit à l’élection de Macron devient un acte de salubrité et de moralité publiques. Il est clair que la propagande LREM médiatique des magazines collabos vulgaires a créé un climat d’autorité qui l’a rendue possible en ignorant le respect des convenances.

Le dégagisme peut donner quelques repères dans le but d’esquisser la logique interne d’une élection jouée d’avance, avec la victoire de Macron fêtée à la Rotonde dès le soir du premier tour avec ses copains du spectacle. Fausse découverte, avec l’incongruité de l’élection de Macron où il n’y a pas eu de rupture avec Hollande-UBU et sa pompe à Phynances, mais progression vers toujours plus de taxes et d’impôts. Macron saura mieux où il va, avec l’ultragauche, s’il sait d’où il vient, avec Hollande-UBU et sa pompe à Phynances.

L’élection de Macron, voilà une incongruité qui consacre son retard dans sa conscience politique et encore plus dans son expérience en politique quasi inexistante. L’expérience politique quasi inexistante de Macron se limite à une participation aux activités publiques du temps de Hollande-UBU sans qu’il lui vînt à l’idée d’établir un quelconque rapport entre ces deux activités publiques de ministre de Hollande-UBU et de président LREM, entre ce qui s’apprenait à l’ENA et ce qui aurait dû apprendre avec les Français, le M. Tout-le-monde qui avait beaucoup à dire sur l’état de la France et qu’il aurait rencontré s’il avait osé dans la rue.

En ce qui concerne la République En Marche anti-française de Macron, nous avons plutôt affaire à une lutte de pouvoir bénéfique du bloc bourgeois contre le peuple et contre la France, pouvoir en réalité aux mains des Loges maçonniques pour imposer les réformes scélérates PMA et retraites contre les Français.

LREM sert de transition entre la monarchie absolue rêvée et la démocratie usurpée par Macron.

La révolte des Gilets jaunes, qui s’accompagna des violences et des bavures de la Castapo, la police politique de Macron, aurait probablement pu s’accomplir à un moindre coût social et surtout humain.

La révolte des Gilets jaunes réalisa ou scella le passage inéluctable de l’ancien monde à la répression politique moderne, fondée sur le totalitarisme de Macron en imposant l’égalité des conditions de la pauvreté pour tous, la loi pour la réforme des retraites identique pour tous, le choix du mépris populaire des LREM, la censure de l’information contre la liberté de la presse et de la liberté d’expression de l’opposition, et contre l’inviolabilité des droits individuels. La République En Marche anti-française de Macron préfigure et sanctifie par avance la société socialiste totalitaire, la dictature bénéfique du bloc bourgeois, et la prise de pouvoir des Loges maçonniques, avant de restaurer le régime du parti unique et de l’État-LREM-GOF-LGBT omnipotent.

Dès lors, les bavures de la Castapo de Macron totalitaire contre les Gilets jaunes n’en sont plus. Loin de constituer des défaillances ou des perverses retombées indésirables des violences policières du sinistre de la répression intérieure, elles étaient nécessaires pour déjouer les complots anti-Macron parano-totalitaire.

Mais ce qui est clair, c’est que les tenants des violences policières de la Castapo de Macron totalitaire contre les Gilets jaunes, comme les avocats contemporains du système totalitaire de Macron, proclament la nécessité et la légitimité d’une Terreur la police politique de Macron dont « en même temps » ils nient et cachent l’étendue des blessures par les LBD et la cruauté des éborgneurs de la Castapo de Macron totalitaire.

La gabegie de la République des Homards et la répression, l’échec économique de Macron totalitaire, le petit millionnaire parvenu de la banque Rothschild, cet « inspecteur des finances » totalement incompétent en économie, sont dissimulés et édulcorés par les médias collabos et les télés vulgaires en continu, BFM-Macron et LCI, et séparés médiatiquement de la responsabilité des clowns LREM irresponsables du gouvernement.

Jean François Revel rappelle que Staline a voulu imputer la famine aux koulaks qu’il a massacrés, Hanoï en rejeter la faute sur la bourgeoisie compradore, et le régime de marxiste de Kaboul condamner la résistance populaire par les ingérences des impérialistes américains. Nier et justifier les faits de la Castapo de Macron totalitaire provient d’une réaction vitale : masquer les méfaits de la bourgeoisie LREM-spoliatrice au pouvoir depuis l’élection de Macron et la prise de pouvoir des Loges maçonniques au sein de l’État-LREM-PS-GOF-LGBT omnipotent. Tous les partisans du régime LREM-totalitaire actuel ont fait le choix de Macron. La bourgeoisie LREM-spoliatrice au pouvoir, comme toute idéologie totalitaire, cache ses manipulations.

L’élection accomplie selon le modèle Macron, au nom de la liberté de la bourgeoisie LREM-spoliatrice au pouvoir, accroît en réalité le pouvoir de l’État-LREM-PS-GOF-LGBT omnipotent et détruit toute liberté des citoyens et de la société civile, comme l’avaient fort bien fait Lénine et Mao contre leur peuple par le passé !

La plupart des actes de l’Assemblée nationale, et c’est le plus considérable, sont évidemment très favorables au gouvernement LREM totalitaire. L’idée de ne former qu’une seule classe de citoyens pauvres et soumis aurait plu à la plupart des tyrans ce qui facilite l’exercice du pouvoir autocratique totalitaire. Plusieurs étapes nécessaires pour la mise en œuvre d’un gouvernement LREM totalitaire ont bénéficié de cette élection de Macron pour l’intrusion des Loges maçonniques au sein de l’État-LREM-PS-GOF-LGBT omnipotent.

Ce passage constitue l’une des critiques de la fumeuse distinction entre régime autoritaire et régime totalitaire, que les LREM totalitaires repoussent parce qu’elle met le doigt sur la plus significative des lignes de démarcation entre Macron et les régimes démocratiques. À l’autocrate qui s’accroche au mythe autoritaire, Macron vante les mérites, pour le point de vue supérieur de l’État-LREM-PS-GOF-LGBT, de la modernité LREM totalitaire dans ce sens qu’elle fait partie de l’inculture et de la médiocrité LREM du moment. Dans le quotidien, la désinvolture de Macron avec les faits et avec les arguments rampe souvent à un niveau très bas.

Un opportunisme médiocre sert de pensée à Macron le plus couramment, comme à ceux des LREM que l’on qualifie par un jugement approprié d’irresponsables politiques. C’est pourquoi Macron sonne toujours le tocsin contre le danger fasciste du RN en France et il se mettra en 2022 à faire croire qu’il serait justifié de donner à penser que la France serait face à une menace fasciste du RN dans tout le pays. Pourquoi ?

C’est très simple : la tradition de la gauche socialo-communiste veut qu’en cas de danger fasciste, le PC et les verts fassent alliance avec les socialistes et autres Modem-LREM contre ce péril suprême. Un appel au feu et au secours de la social-démocratie par des intellectuels antifascistes mettra en scène le danger fasciste imaginaire par crainte des résultats électoraux du Front populiste de la Droite Nationale.

Or, avec Macron, le PCF et les verts, qui auront choisi la tactique d’hostilité à l’égard des LREM-PS, qui sont les agents de la droite du bloc bourgeois dans la politique d’austérité contre le peuple, retrouveront une entente avec les LREM-socialistes, à la seule condition qu’il y ait un risque imaginaire de danger fasciste.

Marine Le Pen sur Valeurs actuelles : « Face au communautarisme, la reconquête doit commencer. Macron, à Mulhouse avec le « séparatisme », ne fait qu’édulcorer la dimension conquérante et totalitaire de la menace islamiste. La guerre contre la France n’est pas que le fait de terroristes ou de groupes djihadistes sur des théâtres d’opérations extérieurs. Elle est aussi intérieure quand des groupes communautaires défient les valeurs républicaines, quand des féodalités criminelles ou tribales osent se substituer à la puissance publique et quand l’obscurantisme islamiste projette avec arrogance l’installation d’une dictature islamiste, avec un conflit de territoires et de valeurs qui fait glisser subrepticement le pays vers une guerre civile froide. »

Macron, sous l’autorité des Loges maçonniques au sein de l’État-LREM-PS-GOF-LGBT totalitaire, fera appel à l’Union des démocrates pour faire grossir le danger fasciste contre le fascisme imaginaire, et cela pour pouvoir accuser les patriotes dans la négation absolue de la réalité politique du Rassemblement national de Marine Le Pen et de ses alliés de la Droite Nationale patriote. En 2022, la France devra se débarrasser de Macron et de l’intrusion des Loges maçonniques au sein de l’État-LREM-PS-GOF-LGBT totalitaire.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

39 Commentaires

  1. Les loges maçonniques n’ont pas attendu Micron , elles démolissent la France depuis 1789 et un certain Philippe d’Orléans , sans interruption .

  2. macron ne sera pas réelu en 2022 ! c’est une certitude,je doute méme qu’il est la possibilité de se représenter,il s’est mis 80% des francais a dos et il sait déja qu’il est grillé pour 2022 d’ou son passage en force du 49.3 pour sa réforme des retraite,il n’a plus rien a perdre.

  3. Macron est ou il est par la grâce d’un « pognon de dingue » qui a été misé sur lui par les mondialistes mais, je crois, surtout, par l’influence des médias. Au deuxième tour des présidentielles, 100% des journalistes des grands médias ont roulé pour lui. Pas 90 ou 95, mais 100% … Si un lecteur de RL peut me donner un nom, un seul, parmi les « stars » de la profession que l’on pourrait soupçonner, peut-être, éventuellement, d’avoir des atomes crochus avec le RN, qu’il le donne …

  4. La réconciliation des français se fera sans les franc-maçon les islamistes et les sionistes,il faudrait faire comme les pays sémites,Israël dirige son pays sans musulmans ni chrétiens,les musulmans dirige leurs pays sans chrétiens ni juifs,ils sont maîtres chez eux et non pas de problème d’immigration

  5. ils en avaient marre de l’ump et du ps
    ils ont voté umps=larem
    maintenant ils ne veulent même pas reconnaitre leur trahison! les syndicats, les gauchistes, la droite molle se rebellent! je ricane de leurs explications hypocrites alors que nous devons subir

  6. Th Michaud Nérard a raison… si l’on peut qualifier le coup d’état médiatico-judiciaire qui a porté macron au pouvoir, d’incongruité. C’est la pleutrerie mensongère des partis politiques de droate et de gôche, TOUS MONDIALISTES, leur soumission à ‘leurope du fric, leur refus d’écouter le Peuple, d’être POPULISTES, en somme, qui a incité 1/5ème du corp électoral à voter Macron. Résultat: 3 années de communautarismes multiculturels au service de « l’open society » de Soros, et l’exaspération des Citoyens Français.
    Mme LePen ne présente que 430 listes, contre 600 en 2014! Avoir si peu de soutien de 35 à 40% du corps électoral, elle devrait se poser la question de sa « retraite »… par points.
    Au lieu de servir de force d’appoint à Macron, qu’elle laisse la place à de jeunes tribuns!

    • Salut André LÉO: Avec 428 listes présentées sous ses propres couleurs sur l’ensemble du territoire et 459 en incorporant les listes présentées dans les arrondissements des grandes villes, le Rassemblement National s’impose comme la première formation politique en nombre de listes déposées, loin devant LREM, LR, le PS et la France insoumise.
      Malgré de très faibles moyens financiers, un contexte politique général difficile, le Rassemblement National démontre une fois encore son dynamisme, sa vitalité militante et son implantation locale solide, en présentant plus de 15 000 candidats. Le RN rappelle ses 3 objectifs :
      Faire réélire ses maires sortants dont le bilan est très satisfaisant
      Gagner de nouvelles municipalités
      Faire élire de très nombreux conseillers municipaux

      • Amie Victoria,
        Je ne partage pas votre enthousiasme. Il y a 25% de listes RN en moins qu’en 2014. Dans ma ville de la couronne tourangelle, il y avait une liste LePen en 2014,et plus en 2020. Avec 35 à 40% d’intentions de vote RN, ce sont les habitants de 34500 communes sur 35000 qui ne pourront pas voter RN. Et les journaleux macroniens claironneront que le RN a fait un score dérisoire. Par veulerie franchouillarde, les mécontents de macron se gardent bien de se présenter sur des listes « lePen ». Il en serait tout autrement avec des listes Bardella, Chenu ou Audoul…

        La sourde oreille et l’égo démesuré de M. Lepen va encore coûter très cher à la démocratie et à la Citoyenneté françaises.

        • André LÉO merci pour vos explications, mais pour le moment c’est toujours Marine Le Pen qui est à la tête du RN et en plus elle est soutenue à 100% par Bardella, Chenu, Audoul, etc. etc.…
          Pour moi c’est simple je vote RN sans état d’âme….
          Autre chose « entre nous VICTORIA est mon nom » . Je suis un homme.
          (PS) ce sont les Anglais qui ont choisi notre nom VICTORIA pour en faire un prénom ….VOILA…. Et vive la FRANCE des PATRIOTES.

          • Si Marine reste à la présidence du RN elle perdra encore en 2022. Faut qu’elle laisse sa place à un membre du RN plus crédible pour rassembler plus sérieusement tout les résistants ou « patriotes ». Sinon Marine passera ça c’est sur mais quand la France sera en totale décadence et donc en guerre alors le système la mettra au pouvoir mais bien trop tard.

          • Alors mes excuses, ami Victoria!
            Le respect protocolaire doit laisser la place à l’efficacité politique, même chez les LePen. Avec tout le respect qu’on doit à M Lepen, qui a réussi à ‘tuer le père » et à créer un Rassemblement, (avec F Philippot – viré!) son destin national restera entaché par les dérives du fondateur.
            En finir avec le pouvoir uni-personnel, ajouter un minimum de démocratie interne avec des ouvertures vers le Peuple, et beaucoup d’échanges, ça aboutira à changer la donne… et peut-être aussi la « madone »!
            Trop tard pour les municipales, mais pas pour 2022!

            • Il y a une différence fondamentale entre JMLP et MLP.

              JMLP aurait peut-être pu prendre le pouvoir mais, confortable dans son rôle de perpétuel opposant, il n’en voulait pas et, dès qu’il s’en rapprochait, il prononçait la petit phrase qui tue pour être sûr de ne pas y arriver

              Tandis que MLP s’est pris la grosse tête et s’imagine pouvoir prendre le pouvoir dont son père ne voulait pas. Sauf que, elle, contrairement à son père, elle n’aura jamais aucune chance, tout simplement parce qu’elle n’a pas l’envergure de son géniteur.

              Je désespère de voir les cadres du FN, que la candidature vouée à l’échec de MLP va une fois de plus reléguer à un rôle d’opposant-croupion, se rebiffer pendant qu’il en est encore temps, et remplacer leur capitaine de bateau-lavoir par un de ses lieutenants à la tête bien faite

              Le salut est à ce prix…

              • Oui Sylvie Danas et quand je dis pareil que vous on me saute dessus ici même. Je pense que Marine devrait laisser la présidence du RN à Jean Messiha qui est beaucoup plus crédible et qui pourrait rassembler tout les resistants patriotes car il parle comme Jean Marie le Pen en plus posé. ( pour 2022)
                Mais je pense qu’elle n’en fera rien hélas.

              • @Sylvie Danas
                Comme JMLP était faible dans les urnes il se préparait plutôt à être dans l’opposition. Avec des taux de vote actuel ça serait différent.

                • Non Louis. Il a toujours enrayé toute hausse des intentions de vote en sa faveur par une petite phrase catastrophique, prononcée juste au bon moment. Mettez sur un graphique sa courbe de popularité et placez les petites phrases dessus. C’est saisissant

  7. Macron a déjà un poste au niveau européen qui est prêt pour lui en 2022 s’il mène la casse de la France jusqu’au bout
    Il ne se représentera pas

    • mais ne vous faites pas de probleme pour eux,ils sont tous des petits soldats de la finance mondialiste,une place en or les attends,sarkozy avec des conferences a plusieurs milliers d’euros,les clinton,les obama,hollande,n’ont jamais ete aussi riche depuis la fin de leur mandat

  8. Et les Français ont choisi « l’islamisation en marche » au lieu de « VIVE LA FRANCE ».

    Le vote du second tour de l’élection présidentielle 2017 en France a donné les résultats suivants: 66,10% des suffrages pour Emmanuel MACRON (En marche !) contre 33,90% pour Marine LE PEN (Front national). Lors du second tour, le taux d’abstention en France a été de 25,44%. https://www.lemonde.fr/data/france/presidentielle-2017/

    • Je rappelle que lors du débat des présidentielles 2017 que Marine avait dit à Macron qu’il défendait les frères musulmans. C’était la seule chose à retenir. 66,10% ont donc été d’accord de se faire islamisé. C’est tout ce que je vois.

  9. Il faut s’accrocher pour vous lire mais vous êtes dans le vrai en dénonçant la mobilisation anti-Le Pen. Le pire c’est que le « peuple » y croit, au danger Le Pen ! Et, pour être à l’écoute des micro-trottoirs, je puis vous dire que les Loges Maçonniques et autres anti-fas, etc, ne sont pas tous à l’origine de l’élection de macron. Le suffrage universel est aussi en cause. En effet, tous les électeurs ne possèdent pas le discernement suffisant pour faire le bon choix. Certains, pour voter, se déterminent uniquement sur l’apparence du candidat, non sur ses idées et la politique qu’il va mener. Combien se laissent séduire par l’aspect physique, la bonne mine. Et, dans ce cas, macron a un atout car son apparence est bonne, ainsi que sa voix. Pour certains, cela suffit.

    • la diabolisation des LE PEN a commencer il ya 40ans,grace aux mediats et la presse rachetes par 9 milliardaires de la finance mondialiste,les vrais nazis ne sont pas les le pen,outant qui ont toujours respecter les lois de la republique,les socialistes eux ont magouilles dans tout les domaines,l’affaire URBA,la droite RPR,avec pasqua et son service d’ordre LE SAC,a ete dissous apres la tuerie d’oriol,LE SAC servait a elimiiner physiquement tout ceux qui voulait devoiler les magouilles comme le pauvre BOULIN,les HLM du 92,les fausses factures,qui etait diriger dans les paradis fiscaux et revenaient sur un compte en suisse,n’est ce pas chirac,sarkozy,on envoyait un inconnu cherchez les millions dans des valises et ce n’est pas des mensonges la TV 5 avait fait un reportage

      • Vous parlez à une convaincue. J.M. Le Pen a sonné le tocsin avant tout le monde. Dommage qu’il soit tombé dans l’outrance. Cela a donné des arguments à nos ennemis pour le combattre et aujourd’hui pour continuer à diaboliser le parti… Toute la classe politique ostracise le RN mais ne s’offusque jamais des propos racistes des chanteurs de rapp et autres individus qui agressent les blancs… Ce qui donne raison, en fin de compte, à Jean-Marie Le Pen : il avait tout prévu !

        • Non JMLP n’avait pas tout prévu, comme de de se faire virer par sa fille ni l’orientation chevènementiste de cette dernière même sans Philipette

    • Très bien vu ! et les medias dont la télé, la bouffe à gogo ont abruti les Français à un degré qui frise parfois le gâtisme avant l’âge.

      • Il faut dire que les plus jeunes bambins collés aux écrans s’y prennent tôt.

  10. Macron n’est que le produit des Rotschild c’est à dire de la finance internationale qui fait crever tous les peuples sans exception! N’oubliez jamais que nous sommes des  » animaux à apparence humaine » ! (talmud)

    • Ce sont ceux qui l’ont mis au pouvoir les résidus de fausse couche.

  11. Macron : homme de paille, sans consistance, et même sans programme durant sa campagne, n’a réussit qu’avec le bluff d’une presse pourrie jusqu’au trognon (!)
    Jamais l’on avait vu un tel mur de journaux affichant sa sale tronche durant une campagne présidentielle.

  12. Oui mais belles paroles en attendant rien ne se fait en réalité comment voulez vous que ça change ! tout le monde est d’accord avec vous majs personne ne bouge le cul et ce que vous dites tout le monde le sait . mais rien ne se fait.

Les commentaires sont fermés.