L’emprise sectaire de la Macronie jusqu’aux sacrifices : les preuves s’accumulent

J’avais publié le 22 septembre 2021 un article dans Riposte Laïque intitulé : L’emprise sectaire d’un gouvernement devenu secte contre la République. En résumé, j’y développais l’idée que nous subissions une succession de manipulations mentales dont l’objectif est de soumettre des individus à des pratiques qu’ils n’auraient jamais acceptées antérieurement. J’y expliquais que l’objectif est la sujétion en usant de quelques procédés bien connus des experts en techniques de manipulation.

(1) L’infantilisation,

(2) Le renoncement aux valeurs antérieures,

(3) La conviction-certitude d’une nouvelle croyance,

(4) La constitution-renforcement d’un groupe d’élus et surtout, ce dont certains pouvaient à ce moment-là douter :

(5) La secte exige des sacrifices.

Le premier sacrifice de la « vaccination » et des privations

N’y revenons pas, mais le confinement, les interdictions de circulation, les privations de liberté, l’obligation des tests et la quasi-obligation de la « vaccination » pour espérer se libérer des contraintes fabriquées de toute pièce étaient bien des sacrifices et des souffrances. L’emprise sectaire se reconnaissait déjà à cette exigence de sacrifier inutilement des libertés, voire de se faire souffrir avec ces injections douloureuses a minima, comme en ont témoigné des millions de personnes.

Les futures privations  : alimentation, chauffage, etc

La période qui s’annonce va accentuer l’emprise sectaire. On nous annonce et on nous prépare à accepter de nouveaux sacrifices avec une série de motifs fallacieux. Restriction énergétique, donc ne pas pouvoir travailler dans des activités où il y aura des ruptures d’approvisionnement électrique, ne pas vivre dans un confort a minima par privation de chauffage par manque d’énergie ou du fait du prix prohibitif, ne pas utiliser le matériel ménagé à certaines heures comme l’annonce déjà monsieur Veran, etc. Prévoyons les probables restrictions de déplacement pour les mêmes raisons. Au vu des annonces, on peut s’attendre à des ruptures des chaines logistiques et à des défaillances dans l’approvisionnement des biens de premières nécessités. Bref, la pénurie s’organise sous nos yeux.

Les signes de l’emprise sectaire deviennent manifestes

Les institutions en charge de la lutte contre les sectes dont la MIVILUDES en France connaissent très bien les signes d’une secte dont l’emprise pousse, après l’embrigadement, à des sacrifices jusqu’à des extrémités. Or, nous y sommes et les discours ambiants sont de plus en plus inquiétants. Rappelons ici ces signes de l’emprise poussant au sacrifice :

1) des discours antisociaux qui remettent en cause le fonctionnement ordinaire de la société. Ce sont ces restrictions exigées, cette agressivité latente puis explicite contre les adversaires de la demande légitime de sacrifice bien évidemment. C’est la promotion d’un discours de sanction puis de punition, voire l’opprobre contre ceux qui ne comprendront pas et ne se soumettront pas à ces légitimes exigences ; nous y sommes déjà. Les récents discours du Président sont antisociaux : abondance, insouciance, voilà bien le programme de la violence d’Etat : privation, culpabilisation, expiation même.

2) le trouble à l’ordre public devient manifeste parce que l’auteur des troubles n’est autre que l’Etat lui-même. Il aliène des libertés fondamentales. Il organise des interdictions, perturbe la vie quotidienne, rationne les énergies, comme on limite le sommeil, la nourriture et l’accès à l’information au sein de la secte. Le nouveau conseil de défense en est un indice. Il constitue un trouble manifeste à l’ordre public car il détourne les institutions d’une manière intolérable : décision sans débat ou secret qui sont incompatibles avec une société de liberté et de contre-pouvoir, ce qui commence à émouvoir les députés, les sénateurs.

3) la rupture avec l’environnement d’origine est flagrante avec des manipulations majeures. Elles commencent par la limitation de l’accès à la libre information, la censure des sites russes par exemple, la censure des organisations contestant le discours officiel sur la COVID, les fermetures arbitraires des comptes sur Facebook ou la récente décision contre les affiches toulousaines sur le risque de la vaccination chez les jeunes. La démarche sectaire pousse à l’intolérance et au refus de toute contradiction : « théorie » du climat du GIEC, « théorie » économique de la Banque Mondiale ou du FMI, « théorie » numérique sur la cybernétisation forcenée, etc. Rien n’est discutable, tout est inévitable, plus personne ne peut faire de libres choix. La société sectaire devient monolithique, fermée, sans autre issue que de se soumettre à ses choix restrictifs des modes de vie. C’est l’annonce de la grande bascule messianique du Président, démarche sectaire s’il en est.

4) la déstabilisation mentale est elle aussi très visible. On prêche la paix en Europe et on désigne un peuple à haïr, voire à abattre. On prêche l’inclusion de toutes les différences morales, sexuelles et civilisationnelles mais on stigmatise et on humilie des populations non-vaccinées. Bientôt, les résistants aux sacrifices seront dénoncés comme complices des Russes. Ils osent nuancer l’intérêt objectif de notre soutien à l’Ukraine. il faudra les discriminer violemment et cela se voit dans les fils de discussion sur internet avec les trolls commandités par les services. Cette déstabilisation joue à plein avec des incohérences permanentes. Personne n’assume les conséquences des décisions de l’Etat : endettement farfelu, coût du confinement, effet retour des sanctions contre la Russie sur nos économies, comme si rien n’était lié.

 La secte exige des sacrifices, bientôt elle exigera des vies

Les discours actuels diffusent une petite musique sacrificielle que certains d’entre vous perçoivent certainement. Les hommes sont trop nombreux, ils sont inutiles comme le déclare Yuval Noah Hariri. Après la sobriété, c’est la reproduction humaine, l’eugénisme des inutiles, le sacrifice au sens fort. Nous cheminons vers cette demande de ne pas se reproduire que l’on entend déjà. L’homme est nuisible. Il faut accepter des génocides « propres », par la stérilisation massive des femmes dont la thérapie Pfizer n’est peut-être qu’un premier acte avec des chutes inquiétantes de la fertilité et des naissances dans quelques pays déjà. Il y a une conjonction des « théories » des institutions internationales autour de la responsabilité de l’homme : climat, ressources. Elles entrainent vers une intolérable culture sacrificielle avec ses futurs boucs émissaires. Certains Etats promeuvent déjà l’avortement sans restriction jusqu’au 9e mois (infanticide), d’autres installent les conditions de l’euthanasie économique pour des vieux qui ne servent à rien et qui coutent beaucoup. Même le prix de la liberté du Président Macron est une expression inquiétante qui masque à peine l’idée du prix de la liberté et de la vie, le droit même que l’Etat nous donne de naître, vivre et de devoir disparaître. C’est la secte dominatrice par excellence qui commande des « gueux ».

Le combat contre la fausse science

Le temps qui vient est donc celui d’un combat contre ces institutions internationales, leur légitimité, leur rapport faux et la diffusion d’une véritable idéologie infondée par les sciences et la recherche, dans de très nombreux domaines : médecine sous contrôle des laboratoires, énergie et ressources sous contrôle des industriels, information sous contrôle des géants GAFAM et des oligarchies d’Etat et de leurs services. Briser leur emprise sectaire nécessite un effort de diffusion d’informations auprès du plus grand nombre. Or, l’habileté de nos adversaires, c’est l’endiguement, le confinement des idées. C’est pourquoi, il nous faut prendre une part active au combat par la diffusion, la rediffusion, le partage incessant.

Se libérer de l’emprise sectaire

Je pense à ce préfet qui demande le retrait de l’affiche qui dit que 1/100 a un risque majeur d’accident cardio-vasculaire. Pourquoi les avocats combatifs dont maître Di Vizio et quelques autres ne dénoncent-ils pas la pire des fausses nouvelles dans la propagande d’Etat : « Tous vaccinés, tous protégés ? ». Cette information est une fausse nouvelle au titre de l’article 27. C’est aussi une publicité mensongère aux limites du charlatanisme en référence à l’article L121.1 du code de la consommation.

« Est interdite toute publicité comportant, sous quelque forme que ce soit, des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur, […] teneur en principes utiles, espèce, origine, […] propriétés, […] conditions de leur utilisation, résultats qui peuvent être attendus de leur utilisation »

Ce slogan, au moment de sa création, déjà, n’avait aucun fondement scientifique avéré. Il est aujourd’hui totalement discrédité au regard du nombre de vaccinés malades, hospitalisés et même décédés. Le mensonge est avéré, la fausse information était délibérée. Qui peut soutenir une telle affirmation aujourd’hui et continuer de la colporter ? L’initiative toulousaine est à reconduire, informer, faire savoir, diffuser, contester et briser l’isolement dans lequel la Secte veut sans cesse enfermer nos concitoyens.

Pierre-Antoine Pontoizeau

image_pdfimage_print
35

19 Commentaires

  1. Pas interdit de croire qu’il est encore possible de compter sur les lois pour contrecarrer les excès du pouvoir. Aujourd’hui gare à celui qui voudrait dénoncer le régime en place parce qu’il va à l’encontre d’une doctrine ancrée dans nos institutions qui ne protège plus le justiciable contestataire mais peut se charger de le détruire. Si je m’en réfère aux confidences d’un ex-agent de la DGSE qui se livrait à des cambriolages au domicile d’opposants à des fins d’intimidation pour les faire taire. Elle est pas belle la république ?

  2. 👍 Exactement 👍 Et Macronus-minus (apprenti-dictateur) est l’attaché commercial de Klaus Schwab World Company pour l’UE.

  3. A noter que l’ensemble des médias s’intègrent dans la « secte » du pouvoir avec une docilité assez déconcertante parce que leur existence financière est subordonnée au bien être du messie.

  4. Ils ont créés le « vaccassassin » et personne ne s’en rend compte.
    Dans quelques années, on dira mort naturelle, les effets secondaires auront été totalement oubliés.

  5. Les gens ne réfléchissent plus -Exemple TV-
    Un maire de village décide de retourner les déchets déposés illégalement à leur propriétaires ; 2 personnes voient leurs déchets devant leur portail et le maire leur explique pourquoi—Les 2 acquiescent que si tout le monde faisait cela ce n’est pas bien et battent leur coulpe d’être des pollueurs—100% avec la décision du maire—Puis le maire s’en va et le journaliste : « Il aurait pu vous avertir avant, vous téléphoner ! » les 2 : ah oui il aurait pu nous téléphoner (Ahahahaha !) de vrais sans cervelles qui répètent ce que dit le dernier… C’est tellement facile de les manipuler le dernier qu’ils entendent c’est souvent TF1 ou BFM TV…

  6. Que des personnes croient encore à l’utilité et à la protection de ces produits expérimentaux d’une extrême dangerosité me siderent compte tenu des informations de diverses études venues aussi de pays étrangers et de médecins français également poursuivis en justice
    Cela prouve que la propagande fait son office.

  7. Article magistral. Merci. Schwab ressemble à une tortue sans carapace. De quoi prêter attention au mythe moderne des « Reptiliens ». Merci à ce descendant de nazi non-repenti d’annoncer la couleur, se croyant déjà arrivé. Mais il y a de la résistance (Trump, Poutine…) – voir Alexis Cossette et Radio Québec.
    « et cela se voit dans les fils de discussion sur internet avec les trolls commandités par les services. » Je suis content que vous ayez conscience de ces gens, pas trop discrets, qui hantent ce forum en particulier et dont le leitmotiv est de semer le doute sur toute option de sortie possible.
    : « Vous qui pénétrez en ces lieux, abandonnez tout espoir… »

    https://odysee.com/@Ma.Libert%C3%A9.de.Parler:c/roger:6f

  8. Si vous commencez à imaginer qu’on pourrait croire que Pustula von der Pfizer et Macronescu sont des amis du genre humain…
    Il y a urgence. Consultez dès que possible.

      • J’ai toujours des infos pour vous !
        « Trump s’est vanté d’avoir des «renseignements» sur la vie sexuelle de Macron
        Le FBI a saisi un document contenant des «informations» sur le président Français lors du raid de Mar-a-Lago, et les responsables des deux pays sont à la recherche de réponses. »
        « Trump s’est vanté auprès de certains de ses plus proches associés qu’il connaissait des détails illicites sur la vie amoureuse du président Français Emmanuel Macron. »
        Vie sexuelle pris bien sûr dans un sens très large.
        https://www.rollingstone.com/politics/politics-news/donald-trump-emmanuel-macron-maralago-fbi-raid-1234582465/

  9. La grande manipulation de Klaus Schwab et de ses compagnons mondialistes qui cherchent à accentuer la Grande réinitialisation avec le cas du COCO 19 dont Jupiter Emmanuel Macron se servait de cette pandémie pour détruire les français et qui se déchirent les uns les autres.

  10. Le pire, malgré les preuves de la dangerosité de ces injections (qui rapportent des milliards pour les fabricants) l’Etat inféodé à ces grands trusts continue sa propagande en faveur de ces soi-disants « vaccins » ! Bill-Gates l’a clairement dit : »Il faut dépeupler la Terre, il y a trop de monde à nourrir ! » Bien entendu, on ne touchera pas aux milliardaires !

  11.  » Pourquoi les avocats combatifs dont maître Di Vizio et quelques autres ne dénoncent-ils pas la pire des fausses nouvelles dans la propagande d’Etat : « Tous vaccinés, tous protégés ? ». Mais si, ils la dénoncent, et l’ont dénoncée plusieurs fois, des vidéos et des écrits le prouvent, si l’on fait un petit travail de recherche.
    A part ça, oui, vous avez bien décrit cette secte qu’est la macronnie. Ou plutôt cette succursale de la grande secte mondialiste.

  12. « Restriction énergétique, donc ne pas pouvoir travailler dans des activités où il y aura des ruptures d’approvisionnement électrique… »
    Tiens ! J’ai connu ça au Liban et actuellement encore (cela fait bien 40 ans que ça dure là-bas), alors comme les libanais sont « débrouillards », ils ont pratiquement tous eu recours aux générateurs qui leur procurent de l’électricité pendant les coupures d’électricité (rendement assuré pour les vendeurs de ces engins mais la pollution aussi est assurée.) Débile ! Là aussi il y a eu une volonté de faire du commerce sur le dos du peuple avec un gouvernement tellement corrompu que même le plus mafieux des siciliens est une pâle copie comparé à ces gredins au pouvoir du Liban. Question : La France va-t-elle se libaniser ?

Les commentaires sont fermés.