L’emprise sectaire d’un gouvernement devenu secte contre la République

Sommes-nous sous une emprise sectaire ? Habituellement, les sectes agissent en dehors des Etats. Peut-être assistons-nous à un rapt sectaire de l’appareil d’Etat. Je vous propose de voir comment toutes les décisions prises sont les signes d’une emprise sectaire sur les Français. Une vraie secte s’est emparée des institutions de la République.

Qu’est-ce que l’emprise sectaire ?

Il s’agit d’une succession de manipulations mentales.  Leur objectif est de soumettre des individus à des pratiques qu’ils n’auraient jamais acceptées antérieurement. Elles visent leur domination. Elles leur extorquent leur consentement avec de véritables atteintes à la dignité de la personne humaine. L’emprise procède par harcèlement.  La controverse fait immédiatement l’objet d’une attaque ad hominem des « méchants ».  La secte ne tolère pas la contradiction. De plus, la santé est très souvent un vecteur majeur de manipulation : se sauver, développer son bien-être, etc.

Comment se fait la mise sous sujétion ?

Le résultat de cette emprise est la sujétion. Une personne assujettie est entièrement soumise à une autorité souveraine. Les comportements d’Emmanuel Macron ont tout du leader de secte. Son discours du 12 juillet est emblématique. Je commande, j’ordonne, je dis le vrai, le bien et je disqualifie les opposants. Plus rien de démocratique dans ce discours. La preuve en est le million de rendez-vous pris le lendemain sur Doctolib. C’est le résultat même d’une pratique sectaire, en dehors des compétences de la fonction présidentielle.

Les spécialistes des mouvements sectaires expliquent cet itinéraire sectaire :

(1) L’infantilisation. Elle crée une relation Parent-Enfant où la secte dit le vrai, le bien. Elle utilise un langage émotionnel, des slogans percutants, des formules sans aucun raisonnement : « Ça va, Ça vax », « Vacciner : se protéger les uns les autres » ou encore « se protéger et protéger les autres ». Aucun argument fondé mais des injonctions simplistes, des affirmations jamais motivées et des déductions hasardeuses.

(2) Le renoncement aux valeurs antérieures. Il balaie d’un revers de main toutes les convictions. Une « révolution » intelligente et bienfaitrice s’impose. C’est le vaccin en quelques mois, l’inutilité des phases d’expérimentation longues. C’est aussi la bêtise des études portant sur des effets indésirables.  Et surtout, l’emprise obtient l’adoption de comportements inimaginables antérieurement : port du masque, confinement généralisé, déclaration de sortie, laisser-passer, suppression des gestes ancestraux de convivialité (se serrer la main, s’embrasser), etc.

(3) La conviction-certitude d’une nouvelle croyance. Elle s’impose par la totale loyauté aux propagandistes de la secte. Chaque nouvelle pratique est admise par la personne sous sujétion. Le confinement est sans doute le plus paroxystique. Jamais pratiqué dans l’histoire de l’humanité, soudainement génial, il consiste à laisser mariner des malades avec des biens portants. Ne pas sortir en accroissant une respiration d’air confiné, soit tout l’inverse de ce que nous savons depuis des millénaires. Je t’enferme pour ton bien : jolie paradoxe de sectaires.

(4) La constitution-renforcement d’un groupe d’élus. Elle valorise une intelligence des choses du monde relativement aux crétins du dehors, dont il ne faut surtout plus écouter les arguments. Ils sont une menace du fait de leur hostilité au groupe sectaire. La secte est complotiste par essence.  Elle dénonce les « comploteurs » qui s’opposent à elle. Elle attaque, n’écoute plus. Les plateaux de télévision l’ont démontré quotidiennement.

(5) La secte exige des sacrifices, psychologiques, affectifs ou financiers. La liberté est sacrifiée pendant les confinements. Elle oblige aussi au travail à domicile d’un grand nombre. L’impossibilité d’être parent-nounou et travailleur en même temps, c’est de l’épuisement mental, de la violence familiale induite. Une souffrance que les psychologues et psychiatres ont exprimée avec des effets dévastateurs : dépressions, suicides de jeunes, etc. que la secte occulte. Et puis, le sacrifice des libertés fondamentales, pourtant réputées inaliénables. Signalons que la FDA américaine interpelle Pfizer sur le suivi des effets indésirables dont les affections du cœur. Les faits sont bien là. Le vaccin est aussi un sacrifice par la violation du consentement.

(6) La suprématie de leur leader s’appuie sur les membres qui le soutiennent par élitisme interne. Cette communauté d’élus dévalue les autres jusqu’à leur imposer des mauvais traitements. Le laisser-passer illustre les droits supérieurs d’un membre sur les parias. Les vigiles d’hôpitaux et cette ségrégation devient pensable et légitime au pays de l’égalité. Renversement des valeurs encore. La suprématie ne se discute pas et la secte sanctionne les déviants. Nous le vivons et son maintien prévisible, en dépit de l’expertise scientifique, en sera une autre preuve éclatante. Elle peut même persécuter les réfractaires sans réactions notables !

L’emprise sectaire manipule la peur, des menaces « apocalyptiques », la demande d’obéissance, et elle sert des intérêts financiers. Faut-il insister sur les revenus de Pfizer, en milliards de dollars détournés des systèmes de santé des pays « riches », sans aucun résultat proportionné.

L’atteinte à la santé physique ou psychique

Le gourou enseigne le vaccin, le laisser-passer salvateur et  la 3e dose en l’absence de tout fondement scientifique sérieux et documenté. L’étude de Pfizer prouve qu’Emmanuel Macron ne sait pas. Or, il exige des comportements en dépit de l’état de l’art scientifique dont l’absence de preuve de l’efficacité de la 3e dose à 6 mois.  La FDA le pointe après l’audition de Pfizer critiquant le seul argument de l’expérience israélienne.

Par une succession de coups de force administratifs, les décisions prises constituent des pratiques thérapeutiques non réglementées. Elles relèvent de l’escroquerie, de l’abus d’autorité, de la mise en danger de la vie d’autrui. Nous sommes face à un abus de confiance, une publicité mensongère maintenant avérée. En effet, le rapport de Pfizer du 17 septembre reconnaît l’absence de protection fiable et durable. Il y a tromperie sur les qualités substantielles des produits proposés. De telles pratiques ont conduit à des condamnations de la secte de scientologie proposant des thérapies prétendant conduire à une amélioration sensible de l’état de santé des membres. (Procès TGI Lyon 22 novembre 1996 et Cour d’appel 28 juillet 1997). La thérapie Pfizer ne relève-t-elle pas de ce qualificatif puisqu’elle coûte des milliards et ne produit rien : ni protection avérée, ni protection durable et une innocuité très douteuse ? Pourtant, elle est promue par la secte.

L’atteinte à l’intégrité des enfants

L’insensibilité des membres de la secte à la souffrance des enfants déscolarisés puis masqués est une preuve manifeste de leur enfermement émotionnel. Il suffit pourtant d’écouter des enfants. Les psychologues ont suffisamment documenté cette situation et même des défenseurs de la vaccination, dont récemment, Martin Blachier, s’alarment de laisser perdurer cette persécution silencieuse et perverses des enfants masqués. Secte disions-nous. Le port du masque n’est-il pas aussi un rituel sectaire ? Masques de cérémonie et de fêtes où l’on dépersonnalise les invités anonymes.

Le psychiatre Serge Hefez évoque aussi la vulnérabilité propice à un embrigadement sectaire qui a été organisé en créant une angoisse existentielle très forte. Il évoque l’incapacité de se projeter, la perte de sens, une paranoïa. Ne sont-ce pas les signes d’une emprise sectaire sur des jeunes déstabilisés ?

L’abus frauduleux de l’état d’ignorance

L’article 223-15-2 du Code pénal réprime l’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse d’un mineur ou d’une personne particulièrement vulnérable.  Il protège la personne en état de sujétion psychologique ou physique. Il réprouve l’usage de techniques propres à altérer son jugement pour la conduire à des actes ou à des abstentions qui lui sont gravement préjudiciables. Que font les promoteurs du vaccin ? La notice du Vidal n’est jamais communiquée au patient. La dérive sectaire  désinforme, abuse des personnes âgées, trompe des jeunes par des campagnes fallacieuses qui ne disent rien des risques. L’ignorance est créée, entretenue pour obtenir un consentement non-éclairé. Des ARS n’ont-elles pas soustraient des documents de l’attention des patients ?

Conclusions

L’emprise sectaire est bien là. Un groupe organisé a bien exercé des pressions et des contraintes en abusant de sa position d’influence : laisser-passer punitif pour les non-détenteurs, 3e dose et bientôt 4e dose, soit une pratique médicale constituant une thérapie forcée et risquée pour la santé. Et pour ceux qui douteraient encore. Les signes de l’appartenance à une secte sont bien là :

  1. des discours antisociaux (agressivité, exclusion, punition, etc.),
  2. le trouble à l’ordre public (ségrégation, interdit, aliénation des libertés fondamentales)
  3. la rupture avec l’environnement d’origine (inversion des valeurs, comportements inédits, reniement)
  4. la déstabilisation mentale (assujettissement, défiance, incohérence, vigiles à l’entrée des hôpitaux)
  5. des atteintes à l’intégrité physique (isolement, maltraitance, persécution, traitements imposés)

Enfin, et le plus pathétique concerne les thérapies sectaires. Elles s’imposent en faisant adhérer à un nouveau mode de pensée (tiens donc). Elles engendrent l’acceptation d’un traitement douteux (tiens donc). Elles détournent les circuits légitimes au profit de guérisseurs vantant la méthode miracle (tiens encore) et qui ne le sera pas. Et les opposants sont accusés de freiner la guérison (incroyable). L’emprise sectaire est maintenant un fait avéré avec sa culpabilisation, sa psychologie déviante, ses relations infantiles et faussées et sa novlang sectaire. Le passe-sanitaire est présenté comme un outil de liberté alors que c’est un laisser-passer au sens du droit Français, donc un instrument de restriction de mouvement.

Cela exige cependant de nous tous une attitude exemplaire me semble-t-il. Prouver, étayer, diffuser largement des documents indiscutables, diffuser des témoignages authentiques. Ne soyons pas sectaire. Soyons ouverts, réalistes, rigoureux pour éveiller les soupçons, faire douter, éclairer et libérer nos amis de cet enfermement sectaire d’autant plus puissant qu’il a engagé les moyens d’un Etat.

Pierre-Antoine Pontoizeau

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. Pas étonnant que la république Française soit dans un tel état de déliquescence avec cette belle
    brochette d’opportunistes , de véritables godillots à la solde de Macron Pinochet .

  2. une secte de Francs-Maçons Lucifériens
    et qui depuis 1789 sont aux manettes
    pour instrumentaliser tout comme pour manipuler
    les Français et qui ont fait de la France une dictature maçonnique
    et qui bientôt sera une dictature islamique . . .

  3. Vous auriez écrit communautarismes eut été plus juste.
    Il n’y a aucun intellectuel qui ait décortiqué la société de la finance mondialisée actuelle, comme l’avait fait K Marx lors de l’étape extensive de la société industrielle.
    Sinon, l’on s’apercevrait que tous les exécutifs occidentaux sont des auxiliaires « intéressés » et actifs des » maîtres du monde que sont les 50 individus qui possèdent désormais la moitié de la planète ».
    Pas de secte, mais des communautarismes. (LSBTIQxyz pour cet exécutif )
    Parce que les communautarismes innombrables, ethno-religieux, sexuels, comportementaux…participent à la perte de repères du petit peuple de la télé.

    Il sera bientôt, sans s’en apercevoir, esclave consentant du grand village mondial où les hommes se vendent… et s’achètent!

  4. Une partie conséquente des Français sont des veaux ! Et ces derniers sont allés livrer leurs santé ainsi que celles de leurs enfants à la piqouse qui va les tuer sous 5 ans à 85% d’entre eux, sans compter les handicapés fruits de cette « Vaccination » qui n’est qu’une euthanasie programmée, planifiée !

  5. Exposé génial de la situation et ceux du club qui l’a mis en oeuvre ! Si j’ai bien tout compris c’est que tout était prévu ? Si jamais il y a une catastrophe sanitaire derrière il y aura une alliance pour régler l’addition ! 😇

  6. Depuis le début avec cette histoire de Covid, on nous a fait peur. Macron a très largement utilisé la peur. C’est le petit copain des patrons des grands labos. Le but final de tout ça, c’est le passe sanitaire, avec bientôt le crédit social. En bref la société à la chinoise.

  7. Très bonne analyse! Et oui, je le dis aussi depuis le début que nous sommes sujets à une manipulation de masse, une secte maléfique !

  8. Vous avez oublié les visages de leurs complices du Conseil Constitutionnel et du Conseil d’Etat….tous unis tous pourris !

  9. Ce sont des gens comme vous et moi, rien de plus ! La difference c’est qu’ils ont vendus leur âmes au Diable…pour un plat de lentilles ! C’est la corruption par l’argent et le pouvoir, rien d’autre ! Seuls leurs intérêts immédiat compte.

    • C’est sur que , s’ils sont dans le casting , , ce n’est nullement pour leurs compétences ….Depuis 4 trop longues années , les français ont eu l’occasion de mesurer leur nullité .Ils ne brillent ni par leur intelligence , ni par leur humanité

  10. Cette secte, disons l’exécutif, est minoritaire..Ils ne sont pas très nombreux, mais c’est eux qui mènent la danse…Et pourquoi y arrivent-ils ? Parce que nombreux sont les soumis qui y participent et qui laissent faire ce ruisseau dévastateur qui devient fleuve avec ce nombre grossissant d’adhérents….Et justement ces adhérents imbéciles ne se rendent pas compte qu’en agissant ainsi, ils courent à leur perte Ce sont ceux que Zemmour appelle  » les idiots utiles « ..

    • Aux communales , comme ausrégionales , ils peinent à décoller du score faramineux de 2et quelques pour cent ….Et on voudrait nous faire croire que le gourou lui est à 23%…..! il faudra surveiller les opérations en avril 2022, qu’il ne nous la fasse pas façon « BIDEN »

  11. Les enfants sont les seuls muselés comme des bêtes. Les enfants sont les victimes sacrificielles de ce rituel infernal à grande échelle, renommé pudiquement pour l’occasion  »crise sanitaire pandémique de covid 19 ».
    https://mobile.twitter.com/badiramour/status/1440416744363872261
    https://mobile.twitter.com/txipironcito/status/1440789031369916417
    https://mobile.twitter.com/Walliser_1981/status/1440251659054043147
    https://mobile.twitter.com/LLP_Le_Vrai/status/1440655037022179332
    https://mobile.twitter.com/Barberis888/status/1440733538135855104

  12. « L’emprise sectaire d’un gouvernement devenu secte contre la République » : contre la République? pas d’accord du tout, c’est précisément l’aboutissement du projet maçonnique, dont vous avez listé les méfaits. Je rappelle que le pape Pie X avait largement averti sur les dangers du modernisme, du laïcisme et des francs-maçons (encyclique Pascendi Dominici gregis en 1907 ).
    Mgr Marcel Lefebvre avait dénoncé la poursuite de cette œuvre mortifère avec l’infiltration des francs-maçons à la manœuvre de Vatican II (XXIᵉ concile œcuménique de l’Église catholique, 1962-1965).
    Le pape François achève la destruction de la famille et des nations (encyclique Fratelli tutti, 2020) https://ripostelaique.com/fratelli-tutti-encyclique-mondialiste-du-pape-nouveau-petit-livre-rouge-de-melenchon.html

    • Chouette, voilà les Francs-Maçons !

      Heureusement que Jacques Chassaing, notre Danube de la pensée à nous est là pour nous montrer le chemin.

      • Mais d’ailleurs, tous vos chefs le sont !

        Et même le patron du café au coin de votre rue. C’est pour cela qu’il met toujours moins de cassis dans votre kir. Ils sont partout je vous dis.

        • à jean le mauvais qui ne mérite pas Bayonne-la-Belle,,
          parce que vous êtes francmak vous-même vous vous sentez concerné ? en tous cas vos commentaires sont tjrs désagréables et on ne vous aime pas.
          oui cette secte malfaisante noyaute toutes les institutions y compris le vatican : police, justice, enseignement, armée….. : difficile d’avoir de l’avancement sans passer par eux : la peste, le choléra et satan réunis…

  13. je ne m’inquiéte pas du tout,je suis sur que tout ces bouffons en avril 2022 vont tous retourner dans leur vie d’avant et retomberont tous dans l’oubli,ils nous auront fait chier juste pendant 5 années,la LREM n’est qu’a gaz,un pet et ne représente rien,il va s’évaporer dans l’air.

Les commentaires sont fermés.