L’énergie éolienne pour polluer plus?

Publié le 7 juin 2016 - par - 17 commentaires - 1 942 vues

Eoliennes

L’installation d’ éoliennes où que ce soit sur la planète ne répond à aucune logique, ni verte ni économique. Peu nombreuses, elles ne dérangent guère, nombreuses, elles tuent l’économie d’un pays tout en le polluant.

En Europe, le motif invoqué pour l’installation d’éoliennes s’appelle « les directives de la Commission pour 2020 ». En Belgique, où les instructions de la Commission sont déjà satisfaites grâce aux centrales à pellets  importés, aux éoliennes importées et aux panneaux photovoltaïques importés, les éoliennes continuent à se multiplier. Et le citoyen payant peut se demander pourquoi cet excès de zèle en Belgique, pourquoi cette folie en France,  grand pays reconnu le moins pollué d’Europe pour sa production d’électricité.

Oui, la question doit être posée : pourquoi la multiplication de ces engins coûteux,  au rendement si faible qu’ils ne peuvent survivre que grâce aux subsides, visibles et camouflés,  de l’état pour chaque Kwh ?  La question est d’autant plus pertinente que les éoliennes – énergie « verte » ! – sont une source de pollution.  Le Danemark et l’Allemagne commencent à s’en rendre compte, ils vivent dans la pollution, leur économie bat de l’aile.

Pour polluer moins, il ne faut vraiment pas installer d’éoliennes. Un modèle de calcul plausible est ici envisagé :

  • Dans ce modèle, un pays qui a 100% de sa puissance nominale nécessaire avec de l’éolien, doit ajouter 100% de cette puissance en centrales fossiles, ici au gaz. Ces centrales ont un rendement faible, il est de 40%. Ce faible rendement est compensé par leur souplesse qui les rend aptes à suivre les éoliennes dont la puissance varie sans cesse de « tout » à « rien ». Les éoliennes produisent 25% de leur potentiel théorique et les turbines à gaz fournissent les 75% complémentaires. Précisons que les éoliennes tournent quasi tout le temps, ce qui camoufle  leur puissance le plus souvent proche de zéro.
  • Un pays pourrait s’équiper à 100% de centrales au gaz turbine-vapeur qui ont un rendement de 60%. Ces centrales sont incapables de suivre le rythme imprévisible des éoliennes. Ce pays n’installerait pas d’éoliennes.
  • Etablissons le rapport entre la consommation de gaz du pays avec éoliennes et du pays sans éoliennes : (75% /0,4) / (100%/0,6) = 1,13

Le pays avec éoliennes consomme 13% de gaz de plus que celui qui n’a pas d’éoliennes. La différence est pire pour tout autre combustible fossile !

Conclusion : un pays sans éoliennes consommera toujours moins de gaz qu’un pays avec éoliennes. Le fort mauvais rendement des centrales au gaz quand elles varient de régime, aggrave lourdement encore l’écart théorique observé ici :  le rendement des centrales souples accompagnant des éoliennes est en pratique bien inférieur aux 40% théoriques. Plus le rendement est faible et plus la pollution est grande…

Un pays fonctionnant au gaz (ou autre) + éoliennes est une catastrophe écologique, financière. Et ceci quoi que l’on fasse comme progrès dans le domaine.

Claude Brasseur

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Clamp

J’ajouterais aussi que c’est le nucléaire qui finance sa propre perte en payant la facture du développement des énergies renouvelables qui produisent une électricité dont le coût dépasse celui du prix du marché.

Clamp

Eh bien elle est téléphonée mais je dirais en préambule que M. Claude Brasseur ne brasse pas que de l’air. Je suis très heureux de lire cet article sur Riposte Laïque car bien sûr, les éoliennes sont une absurdité, encore un coup des saoudiens peut-être car naturellement elles obligent à consommer du pétrole ou du gaz, alors qu’il aurait fallu investir dans le nucléaire pour le développer avec les centrales de 4ème génération puis celles au thorium refroidi par sels fondus.

La technologie permettra dans les décennies à venir de créer des centrales capables de recycler presque tous les déchets et ne consommer que ça. Rien de tel pour s’en débarrasser.

Ceux que ça intéresse peuvent s’abonner à Sauvons le Climat, à l’AEPN ( association des écologistes pour le nucléaire ) et aux emails de Michel Gay auquel on doit pouvoir s’abonner en fouillant un peu sur le net.

Il a également écrit un livre qui s’intitule “Vive le nucléaire heureux”.

Dorylée

Il suffit de déclarer le promoteur éolien propriétaire de ses machines, responsable de leur maintenance et de la désinstallation in fine y compris la souche en béton (400m³ de béton et 60 tonnes de ferraille pour une éolienne de 2MW) ; l’électricité produite NON SUBVENTIONNÉE vendue selon les fameuses règles européennes de la concurrence libre et NON FAUSSÉE et l’éolien s’achève aussitôt. Mais si vous voulez que EELV vote pour vous à la prochaine, vous avez intérêt à en planter partout ! Et l’intérêt du contribuable, ON S’EN TAPE !!!

Perrot

les éoliennes tournent lorsqu’il n’y a pas de vent.
Pourquoi? Pour faire croire qu’elles sont efficaces.
nos dirigeants ont toujours pris l’habitude de prendre le bas peuple pour des moins que rien . le plus grave , ça marche.

Clamp

@ Perrot

Non, quand il n’y a pas de vent du tout, elles ne tournent pas mais l’auteur a voulu dire qu’il suffit d’un peu de vent pour qu’elles tournent un peu faisant croire qu’elles produisent également un peu, ce qui est faux, en dessous de 60 km/h de vent, elles ne produisent presque rien.

Trop méchant

Je comprends pas bien en quoi une éolienne est polluante. Affirmer cela est une malhonnêteté intellectuelle manifeste. L’éolien est certes insuffisant en terme de rendement mais il n’est pas en soi polluant. Les centrales au gaz c’est un autre problème. Et si comme chez nous l’éolien est associé au nucléaire , on dit quoi ?

Simplet

les eoliennes de par le cout ecologique du a leur fabrication, leur installation, leur maintenance et leur recyclage, ont un bilan energetique negatif. en effet, que cela soit les panneaux PV, les eoliennes, les hydroliennes, ces solutions ne pourront jamais produire autant d’energie que leur mise en service en a couté…
Il vaut mieux une bonne centrale gaz tournant a regime stabilisé, plutot que de passer aux eoliennes dont le rendement est faible et erratique…

Mia Vossen

Malheureusement, les centrales nucléaires n’ont pas la souplesse nécessaire pour pouvoir remplacer immédiatement les éoliennes quand il n’y a pas de vent – environ 80% du temps et de manière erratique – il est donc indispensable d’installer des centrales thermiques souples mais… polluantes!! Ne disons donc pas “l’éolienne est polluante” mais “compter sur l’énergie éolienne oblige à polluer”.( pas s’il y en a peu)

Clamp

@ Trop méchant

Mais il faut lire l’article : EDF a besoin d’un flux électrique constant ; lorsque le vent souffle en-dessous de 60 km/h, l’éolienne ne produit rien ou presque, et il faut compenser par une autre énergie puisqu’on ne sait pas encore stocker l’électricité massivement. Résultat, on doit utiliser un combustible sans inertie ( qui ne met pas longtemps à chauffer ou s’éteindre ) pour pouvoir s’adapter aux variations de la météo, ce qui revient à utiliser des énergies fossiles carbonées, celles justement qui ne sont pas écologiques, comme le gaz ou le pétrole.

Mia Vossen

Du gaz, la France en a à revendre! Son exploitation est devenue possible (sans danger et sans frais excessifs) grâce aux progrès techniques mais… faut être “vert”, faut l’acheter ailleurs! Faut être “vert”, faut installer des éoliennes! NB. Plus il y a d’éoliennes, plus il y a de centrales thermiques, p.ex. au gaz

Noway

Sans compter les matériaux utilisés pour construire et ensuite installer ces éoliennes, ni le compte gasoil rejeté par tous les engins de transport et de TP.

Mais en France nous sommes tous dans le vent !…Qu’il soit du Nord, du Sud, de l’Est ou du Maghreb….Pour le gas, on n’en a pas . Donc, tout coute cher.

jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-!

Faut faire des moteur à air comprimé !
et des usines de production de pétrole bleu !
etc etc,
y’ a plein de choses à faire !
Bon sang d’ bonsoir !

Andrej

“La terre est à personne, les fruits de la terre sont à tout le monde”.
Une fois de plus l’industrie (des éoliennes) est au service du capitaliste.
Les musulmans sans le pétrole ne sont rien.
Le pétrole (fruit de la terre) est à tout le monde : fixons un prix définitif au baril. Et on a commencé à réduire l’influence de l’islam,protégé par nos politiques.
Et retrouvons notre dignité et notre fierté..
Réagissons et vite.

wika

Sans compter la nuisance et le coût d’une construction d’éolienne : des tonnes de béton enfouies dans le sol et les km de fil de cuivre nécessaires à la construction des turbines. Alors pour l’écologie, on repassera. Le jour où il faudra les déconstruire parce qu’on sera passé à autre chose, bonjour les dégâts.
N’oublions pas non plus que nos éoliennes ne sont pas fabriquées en France, mais sont importées (de Chine je crois).

Clamp

@ wika

Sans compter 10 millions d’oiseaux fauchés par an rien qu’aux USA je crois. Bonjour l’écologie du truc !

Simplet

le rendement du moteur a air comprimé est ridicule, moins de 1%; ce qui fait que pour un kwh de puissance mecanique fournie, il faut 100kw d’energie pour y arriver… l’air comprimé degage de la chaleur (principe de compression des gaz). Encore une chimere!!!!

Lire Aussi