L’enfumage électoral, jusqu’à quand ?

Publié le 2 février 2014 - par - 1 077 vues
Share

Comme tous les politiciens au pouvoir depuis trop d’années voulant à tout prix nous dominer afin de bien conserver leurs multiples avantages la théorie  du mensonge et des promesses est une activité première pour tous ces carriéristes.

Avant toutes les élections ils se pavanent partout agitant leur bannière de chevalier blanc afin de bien endormir les peuples qui saoulés de promesses croient naïvement les discours inlassablement répétés.

Puis quand vient le jour de la victoire pour tous ces menteurs qui savent parfaitement que toutes leurs promesses seront aussitôt oubliées les électeurs alors découvrent un peu tard que les promesses ne sont en vérité que des subterfuges pour encore mieux les tromper.

Les – moi je – deviennent, lors des échecs patents, des – nous n’avons pas – faisant ainsi reporter sur les collectifs la responsabilité des promesses pourtant prononcées en nom propre.

Langage parfaitement appris et appliqué dans les écoles de la formation des politiques.

Même pris la main dans le sac ils continueront à nier l’évidence des faits en les minimisant afin de cacher leurs veuleries et en faisant en sorte que le –moi je – devienne le – nous n’avons pas…

Puis suivent les fallacieuses excuses de la crise, de la conjoncture jamais favorable, de la responsabilité reportée sur les autres, ceux d’avant, bref ce n’est pas de leur faute……….

Et pendant ce temps là, la pauvreté, le chômage, la précarité, l’insécurité  atteignent des sommets et la perspective des jours meilleurs se noie dans la sinistrose encouragée afin de masquer par des artifices la vraie responsabilité qui est la leur.

Les années passent et font agoniser le peuple et reviennent encore les élections et le bal recommence jusqu’à plus soif.

Et puis vient à nouveau un chevalier blanc qui réapparaît avec encore et toujours sa bannière de pureté et mène le peuple dans une nouvelle aventure mortifère.

Jusqu’à quand ?

Christian VERCOUTERE

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.