L’enfumeuse Dounia Bouzar oublie de dire que les émeutiers rêvent d’un émirat à Trappes

Publié le 24 juillet 2013 - par - 5 169 vues
Traduire la page en :

Le 22 juillet durant l’émission c’est dans l’air sur France5, consacrée aux événements de la ville de Trappes, comme toujours Madame Dounia Bouzar, la spécialiste maison de l’islam, a eu le culot de comparer les islamistes aux évangélistes. Une fois encore, le mensonge sert d’échappatoire pour noyer le poisson dans l’eau. Dire une chose et son contraire, fut la défense de Mme Dounia Bouzar pour éviter de soulever les problèmes posés par l’islam en France.
De qui se moque, cette vénérable anthropologue ?
A ma connaissance, les évangélistes n’ont jamais attaqué de commissariats de police, ni brûlé de bâtiments publics. Ils ne remettent pas non plus en cause les lois de la république. Ce sont bien les islamistes qui posent des bombes, qui décapitent leurs ennemis et qui pratiquent le racket pour financer le djihad, ici et ailleurs. Et qui peuplent les prisons de France et de Navarre ? Et que sais-je encore? La liste est longue. Et qui a inventé le djihad et le butin de guerre ? Sûrement pas les évangélistes. C’est les textes coraniques qui en parlent abondamment pour stimuler l’instinct barbare des ouailles de Mahomet.
Il est clair que pour Dounia Bouzar, il est hors de question de parler de l’islam qui demeure à ses yeux une religion de paix et d’amour et sans oublier la tolérance dont il se pare.
Elle ouvre une porte pour la refermer immédiatement après, lorsqu’elle évoque les mariages de jouissance (nikah al-moutaa) qui se déroulent actuellement dans de nombreuses banlieues françaises. Ce nikah de jouissance n’est pas une invention des évangélistes mais bel et bien une recommandation de l’islam.
Pourquoi n’a-t-elle pas eu le courage d’expliquer aux téléspectateurs français, le but du djihad, du nikah dans l’islam ? Ils auront au moins appris quelque chose sur l’islam.
Hélas ! Mais peut-être, elle aura l’audace la prochaine fois d’apporter la réponse adéquate sur le nikah de jouissance et celui du djihad pour permettre aux français d’y voir plus clair.
Mme Dounia Bouzar est une spécialiste de l’enfumage, une taupe de l’islamisation de la France, car ne pas appeler le mal par son nom, c’est participer à sa propagation et c’est ce qu’elle tente de faire.
Les islamistes de Trappes et d’ailleurs n’ont rien inventé, ils n’apportent rien de nouveau à l’islam, ils s’appuient sur le coran et la tradition de Mahomet (la sunna). Ils ont pour totem, le “beau” modèle de Médine. A l’est, il n’y a rien de nouveau.

L’islam s’est lancé dans la guerre sainte contre la France et les prémices de l’émirat de Trappes ne sont que le début d’un long processus. L’avenir le démontrera…

Ce qui se passe à Trappes incombe à la république qui a donné les armes, au nom des droits de l’homme et de la démocratie, aux islamistes pour la combattre. Pour la dépecer!
Les Français doivent savoir que l’avenir sera terrifiant si rien n’est fait pour arrêter la machine infernale de l’islamisation de leur patrie. L’islam les menace dans leur existence même. Leur culture, leur mode de vie sont désormais dans la ligne de mire des islamistes qui tentent d’imposer la charia ; ils se considèrent comme des combattants de l’islam en France qui est une terre impie pour l’offrir à Allah et son Messager pour le cimeterre. Ils sont persuadés qu’ils mènent une mission divine et de ce fait, ils se placent au-dessus des lois de la république.
Mme Dounia Bouzar raconte des histoires qui n’ont ni queue ni tête, en faisant de la masturbation de l’esprit pour endormir le peuple de France.
Pourquoi oublie-t-elle sciemment les versets 110, 118, et 119 de la sourate 3 ( la famille d’Imran)?
« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.»
« Ô croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes : ils ne faillirent pas à vous bouleverser. Ils souhaiteraient que vous soyez en difficulté. La haine certes s’est manifestée dans leurs bouches, mais ce que leurs poitrines cachent est encore plus énorme. Voilà que nous vous exposons les signes. Si vous pouvez raisonner ! »
« Vous (Musulmans) vous les aimez alors qu’ils ne vous aiment pas ; et vous avez la foi dans le Livre tout entier. Et lorsqu’ils vous rencontrent, ils disent : « nous croyons » ; et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les bouts des doigts. Dis : « mourez de votre rage ». En vérité, Allah connait bien le contenu tout ce qu’ils font. »
Ces versets sont limpides et demandent aux musulmans de ne pas faire confiance aux mécréants.

Mme Dounia Bouzar ne veut pas admettre que la France soit en conflit avec l’islam, c’est son droit, mais mentir aux français devient une escroquerie intellectuelle, car les textes fondamentaux de la religion de paix et d’amour sont clairs.

Mahomet n’avait-il pas dit selon Sahih Mouslim que : « J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y de dieu qu’Allah. » ?
Ce qui s’est passé à Trappes, aux yeux des islamistes est le début du djihad car une musulmane était agressée par des païens. Pour eux, ils se situent exactement comme au temps de Médine quand Mahomet était entré en conflit avec les Juifs qui l’avaient accueilli pourtant au moment de sa fuite de la Mecque en 622 de l’ère chrétienne. On sait le sort qu’il leur réserva par la suite ; ils furent massacrés ; leurs femmes et leurs enfants furent vendus comme esclaves.

Apparemment, la mémoire de Mme Dounia Bouzar est sélective. Elle oublie de dire que les islamistes de Trappes et d’ailleurs s’appuient sur le coran pour aller harceler les forces de l’ordre. Pour eux, il faut faire reculer la république pour mieux l’abattre. Et ce n’est qu’un début, car le consistant, le dur, la finalité de leurs actions, c’est pour plus tard. C’est juré et promis, l’islam est la solution aux problèmes de la France. Et l’émirat de Trappes verra le jour, inchallah.

Mme Dounia Bouzar sait mieux que quiconque que le verset 29 de la sourate 9 ( le repentir) n’est pas un verset métaphorique mais bien un ordre donné par Allah aux musulmans pour tuer et soumettre par le feu et le sang les non musulmans. Ce verset n’est pas frappé d’abrogation: « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son Messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre , jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d’humiliation. »

Ce verset et une preuve supplémentaire que les islamistes sont en guerre contre la France et toute autre déclaration n’est qu’une discussion byzantine pour enterrer un débat qui doit être compréhensible, sans louvoiement sur l’islam et le vivre ensemble au sein de la république qui est une et indivisible. La balle est dans le camp du peuple français. C’est à lui de choisir son avenir en toute connaissance de cause, car il n’a rien à attendre de ses élites qui lui mentent midi et soir tout en le bernant. En attendant, les islamistes continuent le travail de sape des fondements de la République en toute impunité.

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi