L’Enseignement a perdu la raison !

Publié le 23 novembre 2018 - par - 21 commentaires - 1 257 vues
Share

L’Enseignement actuel est en pleine déconfiture. À force de se vouloir « sans obligation ni sanction », il est devenu « sans morale » et, par suite, sans respect de quoi que ce soit ni de qui que ce soit.

On casse le matériel scolaire ? Qu’importe : il n’est à personne !

On n’apprend pas ses leçons ? On ne fait pas ses devoirs ? On en a le droit, puisque c’est à chacun de décider de ce qu’il doit apprendre ou faire !

On dit pis que pendre de son professeur ou de son chef d’établissement ? Et alors ! Ne sont-ils pas des êtres humains comme les autres ?

Le bureau de l’enseignant est sur une estrade ? Vite, enlevons-la ! Dans la classe, l’enseignant doit être au même niveau que ses élèves ! Ne naissons-nous pas tous également intelligents ? La différence ne vient-elle pas des inégalités socioculturelles ?

Voilà pourquoi le redoublement est une « discrimination » et la sanction un « non-sens ».

Bref, fini les exigences ! L’élève fait 20 fautes dans une dictée de 10 lignes : cela relève de sa liberté, telle faute pouvant être « personnelle », voire « géniale » ! Il ânonne au lieu de lire couramment ? C’est secondaire : l’essentiel, c’est qu’il soit capable de « partager un ressenti accessible à tous » !

Quant à la règle « machiste » selon laquelle « le masculin l’emporte sur le féminin », jetons-la aux orties et remplaçons-la par « l’écriture inclusive » !

Ce qu’il faut, c’est qu’au terme de sa scolarité, l’élève soit non point un défenseur des sciences, des arts et des lettres, mais un inconditionnel de la lutte contre les « heures les plus sombres de notre Histoire » et, par suite, un pourfendeur de tous les « populismes » !

Là, et là seulement, l’Éducation nationale pourra dire qu’elle a réussi sa mission !

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BOURGOIN

Court mais . . . cinglant et TRÈS bien vu et . . . dit ! ! !

gaulois réfractaire

Le problème vient en grande partie des parents d’élèves. La fcpe est une machine de destruction massive .

BOURGOIN

Les premiers responsables sont ceux qui ont décrété que mondialement il fallait abrutir et abêtir le peuple et l’ on parlait déjà de l’éducation nationale lorsque j’avais 10 ans en 1955 et non plus d’ instruction publique et je viens de le revérifier il y a quelques mois alors que je ne m’ en souvenais plus ! ! !

DUFAITREZ

Au Pays des « normes » en tous genres, l’égalitarisme devient la norme !
Comme en fiscalité, « racler » le haut pour fournir le bas.
Comme en Histoire, démolir la France pour remonter les colonies.
En bout de chaine éducative, on fabrique des socialos !

BOURGOIN

C’est ta dire des zéros.

BOURGOIN

La dictée automatique ne comprend rien aux liaisons

Aux Armes Citoyens

Un jour, un conseiller pédagogique me demande « pourquoi tu fais apprendre les tables de multiplication (et autres) par cœur à ta classe ? » – « Pour qu’ils puissent faire leurs opérations rapidement ». « Ca ne sert à rien, me dit-il, l’enfant doit découvrir lui-même le calcul (?!). « Mais alors, pour faire 9 x 9, il doit aligner 9 fois le chiffre 9 ? « Oui, c’est exactement ça ! Il doit découvrir par lui-même. Laisse-les découvrir les opérations par eux-mêmes. VERIDIQUE ! Ca fait partie de mon vécu d’enseignant. Je puis vous dire que dans son dos, j’ai continué à faire comme j’ai… lire la suite

Dupond

+10000000000000000000000
Le rapport PISA le prouve

Didier

Meirieu parle de rupture épistémologique, c’est savant… mais ça ne marche pas avec la plupart des enfants des chances pour la France qui en sortent frustrés…

Fomalo

Je pense que vous n’aviez pas des CP? En effet, si les CP ont appris par la méthode syllabique Boscher, les chiffres en même temps que les lettres et les syllabes, ils savent compter à la fin du CP, et ils n’ont pas de problèmes pour apprendre « par coeur » les tables de multiplication deux ans plus tard. Découvrir les « opérations » par soi-même est à cr..ver de rire lorsqu’on voit chez les buralistes/marchands de bonbons du coin, des enfants de CM1 ou CM2 calculer laborieusement l’achat de 6 bonbons à 5 ou 10 centimes, en tendant misérablement deux pièces de 20… lire la suite

Aux Armes Citoyens

J’ai toujours eu des CM 1 et CM 2.
Ce que je raconte est véridique.
On m’a tapé sur les doigts plusieurs fois parce que je ne respectais pas la « nouvelle pédagogique ».

Patrick Granville

Parfaitement d’accord la Gche est le cancer de l’ecole Et de la société ce ne sont pas les mentastasses qui lui manquent.

Vincent L.

Et quand je jeune arrive dans le monde du travail, il pète un câble car la sélection est plus que rude – sauf pour ceux qui ont fait une école de bon niveau – la sélection a lieu, dans ce cas, en amont. Les élèves sont leurrés car, tôt ou tard, il y aura sélection. La soi disant compassion ou humanisme des gauchos est psychologiquement destructeur et produit des être sans boussole.

Jill.re

L’école égalitaire : personne ne sait lire ni écrire
normalement au CM2 ;que demande le peuple.

Joël

L’enseignement est un parti de gauche. Il y a longtemps qu’il n’enseigne plus. Maintenant il milite même dans les cours. Fini les discussions entre profs pendant la récré, aujourd’hui il faut recruter pendant que les futurs adhérents sont encore malléables.

Paul

Certains enseignants (la majorité) commencent à constater cette évolution : dégringolade du niveau scolaire, violence et imprégnation du communautarisme musulman…..mais ne vont pas pour autant changer leur vote !

ANONYME

On sait comment vote la majorité des instits et profs ! Et devant l’échec patent de l’Education Nationale et le recul constant des résultats scolaires Français maquillés par des notes surévaluées, ils ont inventé un langage destiné à cacher le chaos causé par l’immigration de populations incultes, réfractaires à toute assimilation, qui ont transformé les salles de cours en annexes des « cités ». L’éducation nationale ne veut pas reconnaître l’échec total de son idéologie socialiste débile et pro immigrationniste. Elle est le camp du BIEN contre les méchants Français qui veulent le rester.

Clamp

La règle « machiste », je l’énonce comme suit : au pluriel, le neutre a la même forme que le masculin. Comme ça y a pas bagarre ( « l’emporte sur » ) et on ne traite pas les femmes comme si elles étaient des hommes, ce qu’elles ont du mal à accepter !

Bertrand HECQUET

Exact, on a même vu l’imbécillité sans limite de nombreux enseignants qui on fait grève lors de la nomination d’une personne venant les protéger, rappelons qu’ils votent majoritairement pour ceux qui enterrent l’enseignement: hollande, macron, jospin etc….!!! https://actu17.fr/seine-saint-denis-un-gendarme-nomme-proviseur-adjoint-dun-lycee-les-professeurs-feront-greve/

Arthur

M. Vidal en lisant votre conclusion je me dis que l’un n’empêche pas l’autre.

Robert Le Priellec

C’est là qu’on mesure tous les dégâts générés par mai 68.