Leontiev : l’Occident se prépare à une guerre de haute intensité

Le « monde libre » a commencé à restructurer son économie pour se préparer à une grande guerre

***

Les propos qu’on pourra lire ci-dessous ont été tenus le 6 décembre dernier sur la première chaine de télévision russe. Leur auteur, Mikhaïl Vladimirovitch Leontiev (photo), dirige deux émissions sur cette chaîne : Odnako et Bolchaïa Igra, portant sur des thèmes politiques, diplomatiques et socio-politiques. Il est fondateur et rédacteur en chef du magazine Odnako. En Russie, Leontiev est une figure journalistique de tout premier plan. Ses interventions dans les médias russes sont à prendre avec le plus grand sérieux. Il est par ailleurs directeur du département de l’information et de la publicité de Rosneft, le deuxième plus grand producteur de pétrole russe après Gazprom.

« Les pressions des sanctions et les plans des pays occidentaux pour « militariser » l’industrie suggèrent que le « monde libre » a commencé à restructurer son économie pour se préparer à une guerre de haute intensité », a-t-il déclaré. Par « Occident », il faut naturellement entendre l’entité otanienne sous domination états-unienne. L’expression « monde libre » est utilisée ironiquement dans la bouche de Leontiev : c’est ainsi que les élites occidentales désignent avec l’emphase l’entité otanienne.

« Il ne s’agit pas seulement de faire des profits supplémentaires. Il s’agit d’une restructuration de l’ensemble de l’économie. Et c’est ce que fait tout le « monde libre ». Ils [les élites occidentales] ont immédiatement compris qu’ils devaient se préparer à une grande guerre. (…) D’où leur récente incitation à une réindustrialisation « lourde ». Tout le monde, en Occident, rêvait d’une économie numérique, du non-sens vert. En fait, c’est le complexe militaro-industriel qui l’emporte. Que ce soit aux temps des gourdins et des haches de pierre ou à l’époque actuelle, toutes les révolutions économiques sont menées sous la pression des armes »

Pour Leontiev, l’économie « verte » que les élites du « monde libre » promettaient aux peuples d’Occident avachis par des décennies de consommation de masse est un non-sens dans la perspective d’une « grande » guerre. En cas de crise majeure, ce n’est plus l’économie qui dicte ses lois aux armes, mais l’inverse. D’où le retour de l’industrie au « lourd » : acier, chimie, thermique, nucléaire, tout cela au service de l’armement. On ne fait pas la guerre, la vraie, avec des éoliennes, sur fond d’idéologie végane… Les Français songeront aux propos d’Emmanuel Macron sur « la fin de l’abondance » ou encore aux coupures d’électricité auxquelles nous allons désormais devoir nous habituer au quotidien. Une invitation – qui ne dit pas encore son nom – à une économie de guerre.

On objectera que le « plan éoliennes » décidé par le gouvernement français obère la thèse de Leontiev. Il s’agit sans doute de la dernière concession du pouvoir aux lobbies verts avant le « grand bond en avant » de l’industrie d’armement par les trois puissances européennes dominantes : Allemagne, Grande Bretagne, France. Affronter militairement la Russie est, sur le court, moyen et long terme, la feuille de route dévolue aux Européens par les Etats-Unis. L’ex-unique hyperpuissance, qui ne peut plus être sur tous les fronts, se réserve l’affrontement titanesque avec la Chine dont les progrès en matière d’armements de pointe sont désormais aussi fulgurants que ne l’a été par le passé l’ascension économique au rang de seconde – et très bientôt première – puissance planétaire.

En 2030, la marine de guerre chinoise surclassera la Navy américaine

Pour les Etats-Unis, il est en particulier vital que le dollar reste la devise dominante dans les échanges internationaux. Toute contestation de cette domination par quelque puissance que ce soit (BRICS, OCS) ne peut in fine être combattue que par les armes. L’état martial est l’état naturel des Etats-Unis : depuis leur indépendance à la fin du XVIIIe siècle., jusqu’à nos jours, ils ne sont restés que 16 années en paix. Ils sont généralement à l’origine des opérations militaires auxquelles ils furent mêlés le reste du temps, sur l’ensemble de la planète. Pour les Européens, le traumatisme des deux guerres mondiales les a ancrés dans une attitude viscéralement pacifiste qui ne présageait guère de leur acceptation d’un nouveau conflit sur leur sol. Le conflit russo-ukrainien est donc pour les Etats-Unis une excellente affaire : elle montre aux Européens qu’ils doivent quitter leurs vieilles dépouilles pacifistes et se préparer à un nouvel affrontement de haute intensité sur leur sol même. D’où l’aide militaire massive accordée aux Etats-Unis à leur allié jetable ukrainien, afin de faire artificiellement durer un conflit qui, sinon, aurait été terminé en quelques semaines, étant donné la supériorité initiale de l’armée russe sur les forces ukrainiennes.

Les Etats-Unis sont en train de se retirer du théâtre ukrainien, ayant beaucoup à faire dans les années qui viennent avec l’Empire du Milieu. A charge pour les Européens de s’occuper dans les plus brefs délais de leur pré carré…

Selon Thierry Meyssan, pour Zelensky, ça sent le roussi…

 

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

image_pdfimage_print
38
2

27 Commentaires

  1. Mais oui, bien évidemment… ça fait même 40 ans que « ça va péter demain ! » LOL

  2.  » « Les pressions des sanctions et les plans des pays occidentaux pour « militariser » l’industrie suggèrent que le « monde libre » a commencé à restructurer son économie pour se préparer à une guerre de haute intensité », a-t-il déclaré. Par « Occident », il faut naturellement entendre l’entité otanienne sous domination états-unienne. L’expression « monde libre » est utilisée ironiquement dans la bouche de Leontiev : c’est ainsi que les élites occidentales désignent avec l’emphase l’entité otanienne.  »
    Mais nous ne sommes pas LIBRES et les gens sont CONS !!!!!

  3. Pour tous ceux qui s’informent sur lci et qui nous gonflent avec les crimes de guerre de Poutine dès qu’il y a un dommage collatéral comme disent si bien les yankees.
    « Depuis le 17 février de cette année, les formations armées d’Ukraine ont bombardé 8897 bâtiments résidentiels, 2113 infrastructures civiles, dont 106 établissements médicaux et 424 établissements d’enseignement, 813 installations de sécurité sociale, 59 infrastructures critiques, 709 installations d’électricité, d’eau, de chauffage et installations d’approvisionnement en gaz », – Dmitry Polyansky, premier représentant permanent adjoint de la Fédération de Russie auprès de l’ONU, cite le texte de la lettre.

    https://t.me/boriskarpovblog/4554

  4. Il faut savoir que quand, se tirent 3’000 obus/missiles par jour coté ukrainien, l’armée russe en tire 30’000 à 40’000 et la Russie contrairement aux soutiens « occidentaux » est très loin d’être limitée dans ses stocks !

    Poutine vient de le rappeler, cette guerre sera longue !

    Tant qu’il ne neutralisera pas le furoncle helvétique, ses efforts resteront vains !

    L’Autriche va simplement se soumettre et cela dès le printemps, ensuite, ce sera un jeu d’enfants de bloquer l’état-major sis le long de la frontière allemande coté suisse, où se concentrent toutes les officines « mondialistes » supervisée par la bande à klaus/bill/bezos et quelques autres qui hésitent de plus en plus !

  5. Plutôt esclave de l’Uséen (USA) que frère du Russe.
    Tel est désormais l’idéal de l’Européen.

  6. Un bon virus mieux étudié que celui du Covid suffirait à l’affaire et éviterait de devoir tout reconstruire par la suite.

  7. zélinski a un compte dans une banque aux iles caiman, il faut sauver le soldat zélinski

  8. Le   « monde libre «  mais avec des cerveaux pas libres à cause d’un niveau intellectuel faible au dessous des pâquerettes a organisé son suicide sans sans rendre compte . Notre participation à la guerre en Ukraine c’est le suicide de l’Europe .

    • D’accord avec vous nous sommes dans le « piège » et nous n’en sortirons plus! Nous sommes les vassaux des usa qui a fabriqué l’UE et les européens sont devenus des moutons et ds pigeons!

  9. On désarme les français de souche ( plus de 150 000 armes ont été amenés aux commissariats ) car les collabos bobos , élus pour certains , intellectuels et artistes ont peur . Mais que ces collabos soient rassurés si ça pète ( guerre civile ) nous les français de souche on se procurera des armes et mes balles seront contre les collabos .

      • nous sommes prets et nous achetrons des armes modernes styles les dromes et autres mitrailleuses en batterie autour des quartiers riches banlieusardes aides
        par nos sdf oublies ……….

  10. d’après x zelensky aurait chaud aux fesses ? je vois pas comment il pourrait en être autrement avec quelqu’un qui passe du jour au lendemain président d’une république avant d’être acteur humoriste pour finir général des forces militaires d’un pays entier, général EN PLEINE ACTIVITE COMBATTANTE et tout ça en 6 mois ; c’est vrai que c’est un parcours prodigieux qui pourrait très bien convenir à hanounah « s’il commençait, lui aussi, à s’intéresser au sort de la france. »; ceci dit, quand je vois les gens se balader autour de moi en ville pour Noël, je doute qu’ils s’imaginent voir arriver sur eux une guerre de haute intensité tellement pour eux dans l’apparence donnée, cette guerre n’existe pas et ne croient absolument pas à un chaos en devenir.

  11. Sauf qu’en France pour se remettre à l’industrie « au lourd » faudrait avoir gardé les infrastructures. Et ce n’est pas le cas. Nous allons devenir l’Argentine des années 90 à la différence que chez nous la junte n’est pas encore tombée. L’Argentine d’aujourd’hui, elle, est candidate à intégrer les BRICS et une fois qu’elle y sera parvenue nous échangeront nos places dans le classement mondial. Finalement il est peut-être là le salut migratoire pour la France. Notre pays devenu si bas économiquement et si peu attractif qu’il verra un phénomène de re migration encore jamais vu.

    • nous les pieds noirs les mal aimes nous aurions du accepter la proposition de giscard et autres pour aller en argentine (terres gratuite et concessions 99ans )
      et guyanne de taupira sous developpee par incompetence ;

  12. Mikhaïl vladymirovitch a peut être un peu forcé sur la vodka, nom d.un cosaque !. Mais on ne sait jamais ….Laissons aux boches le soin de faire le nécessaire. Pas un homme et plus un sou pour la sale guerre .L.ukraine c.est leur pré carré.ils vont d.ailleursacheter des avions américains avec leurs excédents financiers pour reconstituer la luftwaffe. Il ne faut surtout pas les gêner.D’ailleurs les Russes connaissent depuis 45 la route qui mène à Berlin. Et que le meilleur gagne ! Contentons nous de nous défendre contre notre l.europe , avatar du 4ème Reich .prenon exemple sur les suisses

    • La France pourrait devenir  » neutre » comme la Suisse mais sous protectorat russe ! Nous sous sur le continent eurasien la géographie aura toujours le dernier mot

      • Erreur: la Suisse n’est plus « neutre » depuis longtemps, au moins depuis son adhésion à l’ONU en 1992 (partie prenante pour les sanctions contre la Russie) et depuis les funestes accords avec l’UE (libre échange des biens et surtout des personnes qui entraîne une immigration quasi comme chez nous-on ne reconnaît plus Lausanne ou Genève !)qui font que la Suisse est sans arrêt sous la menace de la hyène au moindre écart…

      • Mourir pour l.oncle Sam,c.est le sort le plus beau, le plus digne d.envieQuand les russes sonneront au portail, il restera toujours la ressource du nucléaire. Nous n.avons aucun ami en Europe. Pas de guerre pour l.allemagne, valet des states. Es ist sehr weit, Amerika…

      • Nous passerions donc de protectorat du Reich grand-allemand, à celui de protectorat russe.notre dernière guerre avec la Russie date de 1812 (sauf l’épisode de Sébastopol)…et la laisse serait nécessairement plus longue. 3 guerresavec l.allemagne, un siège aux nations unies, l.arme nucléaire, plutôt Poutine que von der Leyen !

      • Pensez vous que Mr Poutine après ce que les français lui ont fait va nous accepter? Tant qu’à une France neutre avec le GVT actuel ne rêvez pas!

Les commentaires sont fermés.