Lèpre populiste : s’il y en a un qui déteste l’Europe, c’est toi, Emmanuel Macron !

Publié le 23 juin 2018 - par - 90 commentaires - 2 885 vues
Share

Il est désolant l’Emmanuel.

Nommer la lèpre comme maladie actuelle par analogie aux années trente alors qu’il s’agissait de la peste n’est pas de grande conséquence, une maladie létale reste une maladie létale.

C’est ensuite que l’on hésite entre la sottise ou l’autisme quand il veut désigner le vecteur de la maladie.

On aurait aimé pour lui le moindre mal qui se soigne mais rien n’est moins sûr.

Aller clamer sur les tréteaux de Quimper qu’il se croit dans les années trente à regarder la lèpre qui envahit le pays, l’Europe, qu’il faut lutter contre ceux qui veulent fermer les frontières, qui veulent bien vivre ensemble sans se faire emmerder par ceux qui veulent importer sur notre continent leur mal vivre ensemble relève littéralement de l’insulte et de l’infamie pour tous les patriotes qui n’aspirent qu’à retrouver l’art de vivre à la française.

Il y a pourtant de la vérité dans une partie de son discours quand il annonce du réduit breton qu’ « Ici, c’est une de ces terres de la République où l’on vibre en parlant d’Europe, où on aime l’Europe, (…) (où) on la porte, et on la défend. Et je vous dis, avec beaucoup de gravité, dans le moment que nous vivons : beaucoup la détestent. Ils la détestent depuis longtemps ».

Où il déraille le pauvret c’est quand il désigne les nationalistes comme les « beaucoup qui détestent l’Europe» ou « la France » : c’est son drame à notre Président, à force d’inverser la hiérarchie des normes il en a aussi inversé les valeurs morales, le bien et le mal, confondu le Diable avec le Bon Dieu aurait écrit Sartre, incapable de distinguer qui véhicule la lèpre de qui véhicule l’antidote.

Je pourrais les lui désigner les « beaucoup » s’il souhaitait me prendre comme conseiller, ça le changerait des arlequins qui occupent le poste.

Notre ennemi est partout,  à l’extérieur comme déjà à l’intérieur.

J’ai déjà évoqué ici l’agression permanente dont font l’objet l’Europe et notre pays : la déstabilisation économique et sociale conduite par toutes les ONG humanitaires noyautées par les forces ennemies secrètes, notamment US (ONG Humanitaires : les négriers des temps modernes le 27 mai 2018).

C’est pas le tout de faire la risette à Donald devant les caméras de la planète entière, il faut pas se laisser embobiner et ne jamais baisser la garde car nous sommes, je parle de toute l’Europe, pas seulement de la France, en guerre économique ouverte, et toutes les armes sont utiles à ce petit jeu, même l’humanitaire, pour ruiner notre continent.

J’avais même pris soin de préciser et reconnaître que le cocu de l’Histoire qui se joue reste encore l’Africain, jouet des ennemis de la France et de l’Europe.

Il ne faut donc pas inverser l’ordre des responsabilités, l’Europe n’est que la victime agressée et à ce titre en droit et en devoir de se mettre en mode guerre avec frontières et gardes armés comme en Hongrie sous peine de disparaître, les responsables sont à chercher ailleurs, si tes conseillers t’expliquaient la réalité Emmanuel, tu ne ferais pas de telles erreurs de jugement.

Car tu as des lueurs de vérité quand tu signales que beaucoup détestent l’Europe et ses valeurs, la France et ses valeurs, c’est tous ceux à qui notre manière de vivre fait de l’ombre, tu as raison, ils sont nombreux, presque tout ce qui n’est pas d’occident en fait.

C’est ce paradoxe que tu as du mal à maîtriser : pour conserver notre liberté de vivre nous sommes obligés de nous fermer à l’ennemi extérieur et expulser l’ennemi intérieur, tu as beaucoup lu pourtant, depuis les premières sociétés humaines il en a toujours été ainsi, le multiculturalisme n’a jamais été bien supporté qu’en touriste, jamais en vivre ensemble puisque l’on n’est alors qu’en communautés juxtaposées, et qu’un jour ou l’autre, l’une veut prendre le dessus.

Comme nous ne sommes pas prêts à céder, il vaut mieux éviter les morts à venir inutiles non ?

Fermer les frontières d’Europe est donc du dernier humanisme.

Les ennemis intérieurs je les connais, je les vois tous les jours aux infos dans les faits divers, tous les Français les subissent, ils ont déjà envahi toutes nos banlieues, ils attaquent en bande ou en solitaire, femmes, enfants mineurs étrangers isolés, en babouches, en djellaba, ils attaquent au cutter au supermarché, au couteau dans les rues, ils  renversent les personnes âgées en moto puis les laissent mariner dans leur sang, sans honte, sans compassion, comme des bêtes sauvages qui nous haïssent.

Ce sont ceux que tu as du mal à regarder autrement qu’avec les yeux de Chimène, faut-il que la réalité t’échappe, tous ces gens qui refusent la constitution française et la déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948 car ils veulent vivre dans la discrimination avec leurs droits de l’homme exclusivement islamique de 1990 qui ne peuvent être interprétés que par la charia.

Tu veux connaître les vrais ennemis de la France ? De l’Europe ? Regarde donc dans les mosquées, dans les rues en prières, vers ces fascistes religieux qui font du mécréant européen de 2018 le juif de 1933 : Et oui, la lèpre dans ce siècle-ci n’est pas brune, elle avance en babouches, pas en bottes allemandes, faut-il que la réalité t’échappe.

On m’a dit que tu as fait les grandes écoles, que tu es intelligent, que tu domines tes sujets mais à quoi servent tous les diplômes du monde si on ne domine pas l’existant, si on ne sait pas la vérité, si on passe sciemment ou inconsciemment ou par mauvais conseils à côté de la réalité française et européenne ?

Les ennemis de la France ? De l’Europe ?

Mais tous les magistrats de France les connaissent, ils ont fait ami-ami avec eux, sitôt arrêtés par nos braves policiers qui font ce qu’ils peuvent contre leur hiérarchie déjà soumise à l’ennemi intérieur, ils sont relâchés par ces magistrats, relâchés pour pouvoir aller égorger des jeunes filles sur les quais de nos gares. Et oui, une grande partie des magistrats aussi est à classer dans la liste non pas de tes envies mais des ennemis de la France.

Mais ces magistrats ont droit à un procès équitable, alors à la barre du Tribunal du Peuple en colère ils répondent : « on fait ce qu’on peut avec les lois qui sont à notre disposition ».

Si on entend leur défense on est alors obligé de remonter la chaîne des responsabilités, il y a des ennemis de la France chez le législateur, à l’assemblée Nationale, au Sénat.

L’affaire devient grave, des ennemis de la France et de l’Europe se sont nichés comme les coucous qui ruinent les couvées des colombes dans nos plus hautes institutions !!!

En voilà aussi un grand ennemi de la France et de l’Europe : le laxisme généralisé, la mansuétude envers la racaille et le truand, les Droit de l’homme qui par inversion de la hiérarchie des normes (encore !!!!) sont devenus les droits des Voyous.

Je vais te donner le secret pour que tu sortes du mauvais pas dans lequel tu t’es mis Emmanuel : si on avait les même règles pénales qu’à Singapour ou à Pékin de tolérance zéro avec camps de rééducation et internements à vie au besoin pour les cas qui le méritent, tu verrais probablement baisser le vote extrémiste.

Si tu expulsais tous les ennemis musulmans de l’Europe et de la France tu conserverais quelque chance pour 2022 car tu verrais probablement baisser le vote que tu n’as pas l’air de savoir comprendre, tu vois tes diplômes ne servent à rien sinon à élargir le fossé entre ceux qui subissent et ceux qui ne subissent pas.

Car la réalité t’échappe décidément : ce que le citoyen normal voudrait ?

Tout simplement de l’ordre, de la sécurité, des châtiments exemplaires suffisamment dissuasifs pour que, comme dans la théorie des jeux, le mauvais coup ne soit jamais tenté.

Tu as mis en place une « flat tax » à 30 % sur les revenus de capitaux mobiliers ?

Eh bien je te propose une « flat peine » de trente ans incompressibles sans aménagement possible pour les délinquants, tu vas voir comment ils vont baisser les crimes et délits, comment ça va se vider dans les banlieues, comment ils vont revivre bien ensemble les citoyens honnêtes des cités qui n’osent plus rien dire, plus rien faire, que personne n’écoute, que personne n’entend sauf les extrémistes résistants car beaucoup en viennent justement.

Je te propose aussi l’internement à vie de tous les multirécidivistes, la relègue en quelque sorte, ce serait rétablir la règle du bannissement d’Athènes, qu’ils soient définitivement éliminés de toute vie en société, tu verras le coup de fouet sur le bien vivre ensemble dans le pays, la Grande Respiration, la libération des énergies, tu en serais ébaudi de voisins qui se redécouvrent le soir dans le square de la cité en mode anciens tranquilles à regarder les balançoires avec les lardons dessus.

Les ennemis de la France ? De l’Europe ???

Mais ils sont dans les cortèges des manifestants, habillés tout de noir, tu vois bien Emmanuel qu’elle n’est pas du tout brune la peste cette année, ceux qui cassent les vitrines, les infrastructures publiques, qui mettent le feu dans les bibliothèques, dans les gymnases, dans les maternelles, tout le monde les connait, y’a que toi  Manu comme dirait un djeune collégien qu’a l’air largué de la réalité, je ne vois pas l’extrême droite faire cela.

Collégien peut-être de ceux qui se font régulièrement tabasser dans le collège sans que les profs ou les lâches boys and girls des rectorats ne lèvent le petit doigt, ces derniers déjà soumis à la peste non brune de ce siècle.

Tu vois Emmanuel, tu devrais vraiment changer de conseillers, prendre des bons, des meilleurs, de ceusses qui peuvent te piloter dans les cités le soir ou la nuit sans escorte policière pour que tu voies, que tu humes, que tu sentes, que tu t’imprègnes de ce que vivent des millions de Français qui en ont marre de leur quotidien insécure.

Tiens, on ferait un test in vivo, on laisserait Brigitte passer seule devant en minijupe juste pour regarder un peu comment que cela se passe, tu vas voir Emmanuel comme c’est plein d’enseignements la banlieue, tu apprendrais autre chose que ce que tu as appris dans les livres, « les choses de la vraie vie » pour paraphraser Sautet et Guimard.

Quand tu auras suivi mes conseils, mon petit manuel de compréhension du vécu populaire en quelque sorte, tu sauras alors que tu t’es trompé sur l’ennemi à Quimper, que tous les patriotes aiment l’Europe, aiment la France, l’Eternelle, celle des Templiers qui arasent le Sarrasin pour le bien de l’Humanité.

Tu comprendras aussi, alors que tu stigmatises et hurles au loup sans discernement sur les partisans de ce siècle, comment tu es à mi-chemin entre la fake-news, il serait beau que tu tombes sous le coup de tes propres lois, et l’insulte qui se réparait autrefois en duel.

Car à t’entendre inverser l’ordre des valeurs, de toutes les valeurs, donner des gages à ceux qui haïssent le pays et ses habitants et dénigrer ceux qui vont spontanément aux frontières pour pallier l’absence d’ordre de ta part à nos forces armées, de s’y rendre afin de protéger le pays en guerre ne peut que nous laisser penser que tu es au nombre de ces ennemis dont Marianne devra se débarrasser d’une manière ou d’une autre un jour.

Et j’en prends ici le pari, Marianne va te survivre, il ne peut en aller autrement, oui,  tu la verras un jour venir te gifler, et tu ne pourras même plus faire l’étonné maintenant que je t’ai un peu conseillé.

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Vent d'Est, Vent d'Ouest

M. Jean d’Acre, beaucoup de vérités dans votre billet.
« Notre ennemi est partout, à l’extérieur comme déjà à l’intérieur. » : vous avez raison, et le véritable ennemi de la France c’est Macron lui-même, aidé des « arlequins », avec ses phrases débiles et débilitantes.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Macron a récidivé pas plus tard que le 26 juin, donc hier : « C’est un Breton. Il y a des Bretons partout. Les Bretons, c’est la mafia française ».Une petite phrase sortie alors que Jean-Yves Le Drian venait de retrouver un ami d’enfance, le Breton Jeannot Landousies. Pour plus d’info, rechercher la pétition demandant à Macron de présenter des excuses aux Bretonnes et aux Bretons et qui circule sur Internet.

marzia perez

comme dit salvini arrete de boire trop de champagne

Lillian Innis

La nature est drôlement faite, la lèpre est peut-être un anticorps pour une pathologie beaucoup plus virulente qui se nomme l’Islam.

geronimo

pour qu’il voit les ennemis de la France et de l’europe, je lui propose de mettre un jean, un pull, des baskets, et de prendre le metro tout seul, sans garde du corps, et de se promener à sarcelles, poissonnieres, chateau rouge, barbes, place clichy, etc etc, mais tout seul, tout seul, comme un grand….déjà avec sa tronche de cake il fera pas 5 minutes dehors, mais au moins il verra…mais là je reve, hein ???? il est pas assez courageux pour faire ça le zozotteur à 21%….

Allonzenfan

Macron, c’est « la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf ». Son problème, c’est que cela commence à se voir et c’est ça qui l’énerve…

Sancherello

Les étrangers pleurent la misère. Bientôt se seront nous Français qui la pleureront ! Pour certains c’est déjà le cas. A quoi bon faire des enfants dans notre pays ? Je n’en ai plus envie ! D’ailleurs, E. Macron n’en a pas personnellement !

PUGNACITE

Jupiter doit sa légitimité au peuple qu’il ne l’oublie pas.
Assurément il a un ego façonné ( par son gourou professeur) surdimensionné pour lequel il éprouve des difficultés certaines à repérer les limites à ne pas dépasser..
Qu’il continue à œuvrer contre le peuple et il sera destitué d’une manière ou d’une autre….qu’il se méfie .

Eschyle 49

Ne vous excitez pas et consultez le site de l’ISSEP de Marion Maréchal : https://www.lyonmag.com/article/95380/lyon-l-8217-issep-de-marion-marechal-officiellement-lance-ce-mardi & http://www.issep.fr
A 28 ans , elle est en train de dynamiter Sciences-Po , l’ENA , HEC & l’ESSEC .

inconnue

il a l’air d’un chien enragé, que de la haine sur son visage

Laurent Droit

Mais il sera réélu avec 80% des suffrages…

inconnue

ne parler pas de malheur nous souffrons assez