L’ère du Grand mensonge universel

bataille-vaccin.jpg

Taiwan : arrêt des injections des mortels produits de Pfizer chez les préadolescents et adolescents (il serait temps !)
En cause : des lésions cardiaques qui apparaissent après les injections !

Chen Shih-chung, directeur du Central Epidemic Command Center (CECC) de Taiwan, a annoncé le 10 novembre 2021, l’arrêt des injections des produits mortels de Pfizer aux enfants âgés de 12 à 17 ans, c’est arrêt décidé par ces autorités de Santé de Taiwan est justifié par l’apparition de lésions cardiaques chez certains injectés (rappelons que ces lésions sont des précurseurs de myocardites et d’arrêt définitif du cœur).

Les injections Pfizer provoquent des lésions cardiaques et des myocardites (au 10 novembre 2021, 16 étaient recensées à Taiwan chez ces préadolescents et adolescents qui étaient alors en parfaite santé et sans le moindre problème cardiaque et dont aucun ne risquait de développer la moindre pneumopathie mortelle associée au faux Covid-19 de cette fausse pandémie).

À part enrichir les actionnaires de « Big Pharma » (et leurs obligés corrompus des gouvernements occidentaux et de l’UE), quel est l’avenir de ces préadolescents et adolescents injectés à l’ARNm, au graphène et à l’Hydra vulgaris ?

Dans un premier temps, sur le plan strictement médical, ces lésions cardiaques provoqueront de graves pathologies cardiaques qui nécessiteront des traitements chimiques tout au long de leur future, et sans doute très courte vie.

Sur le plan social, toute activité sportive, tout effort physique sont définitivement proscrits, sous peine de provoquer un arrêt définitif du cœur, comme cela est arrivé à près d’une centaine de sportifs de haut niveau dans le monde.

Par ailleurs, Chen Shih-chung a également annoncé que le Central Epidemic Command Center (CECC) n’approuve pas, en l’état, les mortelles injections Pfizer chez les enfants de moins de 12 ans.

Dix fois plus de risques d’être victime d’une myocardite après une deuxième injection Pfizer !

Selon les statistiques accessibles au public aux États-Unis, pour les 12 – 17 ans, le risque d’être rapidement victime d’une myocardite (inflammation du muscle cardiaque) est dix fois plus important après la deuxième injection qu’après la première.

Pensez-vous une seconde que ces effets indésirables graves et mortels ne concernent que les préadolescents et les adolescents entre 12 et 17 ans ?

Il faut savoir que les autorités de Santé ne parlent que des cas qui leur sont signalés par les personnels soignants, et l’on sait qu’en France, les assassins injecteurs en blouses blanches refusent de signaler aux autorités ces effets indésirables graves : « Je vous ai injecté un produit sûr, votre myocardite ou votre péricardite n’ont aucun lien avec les injections qui m’ont permis de m’en mettre plein les poches, vous comprenez ? Comment cela, vous étiez en parfaite santé avant que je vous injecte ces produits ? La preuve que non, votre cœur risque de lâcher à tout moment, mais ne vous inquiétez pas, j’ai de bons médicaments à prendre à vie pour vous soigner. Ah, au fait, n’oubliez pas de repasser pour la troisième dose, c’est compris ? »

Ces assassins affirment que ces injections sont absolument sans danger, que « la science est formelle » (alors que ce sont les vendeurs de ces produits qui sont formels et qui l’affirment sur la base d’études truquées et bidons, comme avec Pfizer, et sans que cela ne soit contrôler par des experts indépendants).

Il s’agit de signalement d’effets indésirables graves qui apparaissent rapidement après les injections, ceux qui apparaîtront plus tard seront ignorés.

Si votre péricarde ou votre cœur sont atteints de lésions et que cela est détecté et signalé dans les jours qui suivent les injections, les autorités de Santé peuvent accepter d’associer l’ensemble, mais si cela vous arrive dans les mois ou les années qui suivent, vous gonflerez simplement les statistiques des maladies cardiaques, sans qu’il ne soit fait un lien.

Révoltons-nous, cela devient urgent !

Pierre Lefèvre

image_pdf
15
0

6 Commentaires

  1. « Sur le plan social, toute activité sportive, tout effort physique sont définitivement proscrits, sous peine de provoquer un arrêt définitif du cœur, comme cela est arrivé à près d’une centaine de sportifs de haut niveau dans le monde. »
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/angers-un-agent-de-s%C3%A9curit%C3%A9-d%C3%A9c%C3%A8de-devant-un-supermarch%C3%A9-en-voulant-rattraper-un-voleur/ar-AAQNSuQ?ocid=msedgdhp&pc=U531
    Comme le vigile était « vacciné », c’est sûrement le « vaccin » qui lui a coûté la vie, son cœur affaibli par l’ARNmessager n’a pu supporter l’effort physique.

  2. déjà 5 enfants sont morts en Guadeloupe suite aux injections dans un silence officiel sans nom…
    davantage d’autres ont des effets secondaires très graves (syndrome de guillin baret)

    MOBILISATION GÉNÉRALE
    ÇA VA CHAUFFER EN GUADELOUPE !
    blocage total du pays en vue !

    ça passe à la télé là bas !
    véritable appel à la sédition avec destruction des écoles si les enfants non vaxxinés ne peuvent y aller (car là bas ça leur est interdit !)

    https://videopress.com/embed/CB6C4r7Z?cover=1&preloadContent=metadata&hd=1

    cliquez sur l’icône à l’extrême droite du bas de l’écran pour voir l’image en entier pour les sous titres…

    • On espèrent que vous avez raison , car nous, avec nos relations familiales du fait d’être mariés avec des Antillaises nous pouvons savoir exactement ce qui se passe là-ba. Aux dernières nouvelles , en Martinique, mes beaux-parents nous disent qu’au niveaux des morts du covid ce serait plutôt la cata , donc…..

  3. Si les gens sont assez cons pour se faire vacciner eux et leurs enfants ils en subiront les conséquences, rien à foutre… La roue tournera un jour !

  4. ils diront toujours que les accidents ne viennent pas du vaccin comme ils le font déjà
    hier Blachier disait que les myocardites n’étaient pas dangereuses

  5. Bonjour la gueule du scandale à venir (ça et tout le reste : maladies auto immunes, cancers…), comme c’est susceptible de toucher des centaines de millions d’individus de par le monde autrefois civilisé. La farce du vieux procès de nuremberg semblera avoir des allures de spectacle de dames patronnesses en comparaison !

Les commentaires sont fermés.