Les 4 Français poignardés du jour habitent Périgueux, et l’agresseur est un réfugié afghan

Périgueux (24) – Un migrant âgé de 19 ans, d’origine afghane et soi-disant demandeur d’asile mais fortement alcoolisé, a poignardé quatre personnes à l’aide d’un couteau, en plein centre-ville.

Torse nu, l’individu importunait un groupe de jeunes filles dans la rue, devant son logement, lorsque deux ambulanciers qui passaient se sont interposés.

Le clandestin leur a porté plusieurs coups de couteau, avant de s’attaquer à deux de ses voisines, des femmes sexagénaires, les blessant également.

L’un des deux infirmiers a été gravement touché à hauteur du poumon et transporté à l’hôpital de Périgueux,

L’Afghan a été placé en garde à vue.

Il serait judicieux que sa demande d’asile se transforme, après sa condamnation, en décision d’expulsion !

Bien entendu, il ne s’agit pas d’un attentat terroriste islamiste, plus simplement, une agression commise par un « migrant », comme il s’en passe tous les jours en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, enfin dans toute l’Europe et cela n’est pas près de cesser !

La chancelière allemande, Angela Merkel, et le provisoire Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, se sont retrouvés au Palais de « Los Guzmanes », en Andalousie, dans le sud de l’Espagne, ce samedi 11 août et ont été accueillis par les huées et les sifflets de quelques centaines d’Andalous.

Et cette réception bruyante s’est poursuivie également plus tard, lors de l’apparition de Pedro Sanchez et de son épouse, Bégonia, à Salucar de Barrameda.

Bien entendu, silence absolu de tous les médias télévisés du pays.

L’objectif de cette réunion : tenter de soulager le flux de plus en plus important de « migrants » débarquant sur les côtes du sud de l’Espagne et cela depuis le durcissement de la politique migratoire italienne.

Le trafic entre le Maroc et l’Espagne a redoublé d’activité : plus de 23 000 migrants sont arrivés sur les rives ibériques depuis le début de l’année 2018, plus que pour toute l’année 2017, selon l’Organisation Internationale pour les Migrants.

L’Allemagne et l’Espagne ont décidé d’apporter un plus important soutien financier au Maroc, en tant que pays d’origine et de transit de ces dizaines de milliers de migrants. Comme cela a été – et est toujours – le cas avec la Turquie qui se livre à un chantage identique : « Pas de millions d’euros = ouverture des portes pour les migrants vers l’Europe ».

Et le Maroc, qui n’attendait que cette aubaine de plusieurs millions d’euros, n’a pas fait attendre sa réaction : 1600 migrants clandestins ont été transportés de force des villes de Tanger et Nador, près des frontières espagnoles de Ceuta et Melilla (en terre marocaine), vers la ville de Tiznit, à plus de 800 km vers le sud du pays.

Le Maroc va très certainement démanteler, comme il l’a déjà entrepris à plusieurs reprises, des camps de migrants installés illégalement sur son territoire, en intensifiant les retours vers les pays d’origine.

Et cela au grand dam des ONG complices des passeurs qui voient ainsi diminuer une source importante de leurs profits.

En attendant la suite des événements, le bateau « Aquarius » se trouve toujours au large de la Libye avec 141 migrants à bord.

Puisqu’il refuse de les débarquer en Libye, obéissant ainsi, mais pour son propre intérêt, aux recommandations de l’Union Européenne et que la Tunisie n’en veut pas, quatre pays européens vont se les partager mais, faites vos comptes, ne sont-ils pas plus de 141 ?

Une fois de plus, on se fout de notre gueule !

Auxerre (Yonne) – Le 5 août dernier, vers 16 h 30, un jeune adolescent de 15 ans se promenait dans le parc de l’Arbre-Sec. Il a été victime d’un viol collectif.

Deux individus d’une vingtaine d’années ont abusé de lui à tour de rôle.

Pas encore identifiés, mais cela ne saurait tarder, ils sont activement recherchés par les forces de l’ordre.

La procureure de la République d’Auxerre, Sophie Macquart-Moulin, a précisé que la police avait en sa possession les éléments pour les interpeller.

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

27 Commentaires

  1. Il faudra que nos politicards paient pour ces crimes qu’ils encouragent. Et oui, ils paieront.

  2. Il y a des responsabilités à rechercher chez nos gouvernants, les magistrats et policiers complices, les journaleux qui se croient à l’abri, et certains fonctionnaires. Que ces traîtres ne se croient pas à l’abri, car leur tour viendra. Le peuple a commencé à se lever. Bientôt ce sera un raz de marée.

  3. Ras le bol de des envahisseurs. Ce ne sont pas des réfugiés. Quasiment que des hommes, violents? Haineux, voleurs et violeurs, profiteurs de pays dont les gouvernants sont lâchés et traîtres. Rejetons les à la mer, et le gouvernement avec eux.

    • Bonjour Modérateur, nous sommes deux à avoir le même pseudo.
      J’en prends la responsabilité de mes propos mais pas ceux tenu par la personne ci-dessus.

  4. Fortement alcoolisé… mais c’est pas un muzz, voyons.
    C’est comme les « gens du voyage » qui cessent de l’être parce qu’ils louent un deux pièces.

  5. Joli mur des enflures pour illustrer cet article. La sélection a dû être difficile car les pourris de ce niveau sont légion parmi nous.

    • Ceci dit , Pierre Henry, Raquel Garrido et Marwan Muhamad ont vraiment la gueule de l’emploi.

  6. Soyez tranquilles, mes amis : se faire poignarder en pleine rue n’arrivera jamais à un des grands humanistes qui illustrent cet article : ils ont leurs gardes du corps, eux. Si d’aventure vous en gifliez un au hasard d’une rue, soyez certains que la justice saura s’occuper de vous…
    N’oublions jamais que nous sommes les sans dents.

  7. Le maire de Périgueux: « L’incident n’a rien à voir avec l’origine de la personne »
    C’est devenu un rituel, surtout depuis la tournée générale d’agressions sexuelles à Cologne: l' »origine » ne doit être prise en compte que si l’assaillant est blanc et européen.

    • Ce maire ne se rend pas compte que lorsqu’il dit que l’attaque au couteau de cet Afghan contre 4 personnes, n’a rien à voir avec son origine, c’est plus ridicule qu’autre chose. Ses propos ne fonctionnent que sur les idéologues pro immigration (et pro islam), xénophiles purs et durs car ces idéologues font du déni soit par intérêt, soit parce qu’ils ont le syndrome de Stockholm suite à leur idéologie qui pratique la haine de soi, soit les deux…

      • Le concept d’élection est une mascarade pour faire croire aux gens que leur avis compte. Il faut des référendum systématiques et même cela ne suffira pas avec les télévisions laveuses de cerveaux.

      • nce en 2022
        La dordogne est socialo jusqu’au bout des ongles ….ils sont fous de leur voisin hollandouilles !!!

  8. Bien entendu cela n’a rien à voir avec l’origine de la personne ? quel abruti ce mec y’en a combien des français qui vont chercher des couteaux de cuisine pour attaquer quand ils ont bu ? en plus il a bien appris sa leçon il ne se souvient de rien, retour au pays y’en a marre, ceux sont tous des bouchers et on est pas du bétail !
    Stop Macron arrêtez le carnage , vous n’avez pas le pouvoir d’aller contre la volonté des français, tous contre le débarquement de l’Aquarius en France !

  9. pas assez encore de victimes …….les français sont anesthésiés et laissent faire …….sans réagir

  10. Périgueux est méconnaissable. Plusieurs quartiers dont la place Francheville sont envahis par des étrangers qu »on ne voyait pas 5 ans auparavant.
    En robe dans la rue on se fait insulter de s…
    Et pendant ce temps, on bosse et on paie pour les faire vivre pour qu »ils nous agressent.

  11. Le maire de Périgueux vat’il etre réélu si c’est le cas c’est a désespérer .

  12. La France saigne et la Racaille Diallo ne veut plus de pansements Blancs….
    Véridique ! Seraient-ils aux croissants verts ?
    Pas de pansements pour ses amis ! Des cercueils..

  13. La Provence Édition du mercredi 15 août 2018, n°7732, page III – Rubrique Faits Divers, titrait ceci : « des tirs racistes à Beaune, les deux auteurs présumés mis en examen et écroués ». Et le contenu ne précise pas qu’il s’agissait de Roms et Maghrébins sur fond de trafic de voitures.
    Lecteurs de La Provence, désormais attention aux fake news de ce prétendu journal !

  14. Pour ma part le Maire reste tout à fait le responsable du viol du jeune homme et mérite la condamnation s’il cautionne la décision du Parquet mettant en péril les Citoyens de sa ville! Ou il démissionne en guise de contestation de la décision politique idéologique et se protège pénalement! Ou il laisse faire et de facto reste pleinement responsable de l’agression!!! Faut être cohérent et assumer sa responsabilité de décision!!!

  15. Les journaleux, comme les juges et les élus, payeront le prix fort de leur félonie. Tous ces infâmes devront être neutralisés et réduits au silence … définitivement …

Les commentaires sont fermés.