Les 700.000 morts de la guerre de Sécession méritent tous le respect

Publié le 17 août 2017 - par - 21 commentaires - 986 vues
Share

La mise à bas, dans de nombreuses villes américaines, des statues et monuments évoquant soi-disant le passé esclavagiste des Etats Confédérés, est non seulement une ignominie, mais une monumentale faute politique.

Prendre l’exemple de Baltimore, qui a retiré de nuit 4 statues confédérées, dont celles des généraux sudistes Robert Lee et Thomas Jackson, statues qui étaient là depuis 70 ans, c’est attiser les braises de la haine, c’est diviser la nation américaine, c’est cristalliser les rancœurs de ceux qui ne supportent plus qu’on fasse l’éternel procès des Blancs au nom du passé.

Mais c’est surtout une insulte aux millions de soldats sudistes qui se sont battus loyalement pour défendre les Etats Confédérés contre l’Union. Où est leur crime ?

Celui d’avoir versé leur sang pour leur Etat, comme tout citoyen patriote ?

Car les causes de cette guerre entre Nord et Sud furent d’abord économiques et politiques, l’abolition de l’esclavage n’étant pas la cause première du conflit.

Salir la mémoire des 300.000 soldats sudistes morts au cours des 4 ans de guerre, en les faisant passer pour des salopards d’esclavagistes, est donc une faute politique majeure, mais aussi un véritable coup de poignard dans le dos des descendants de ces soldats morts sur le front.

Les 700.000 morts de la guerre de Sécession méritent TOUS le respect de la nation américaine. Ce sont des citoyens américains, qui ont écrit dans le sang l’histoire de leur jeune pays. Pourquoi rouvrir les plaies de cette terrible guerre civile ?

Plus de 150 ans après la guerre, va t-on faire des généraux Grant et Sherman des héros, tout en rejetant le général Lee dans le camp des salauds ?

L’Amérique marche sur la tête.

Par conséquent, ceux qui saccagent les monuments à la mémoire des Confédérés, ou les déboulonnent en croyant  se donner bonne conscience vis à vis des ayatollahs du politiquement correct, ne font que cracher sur l’histoire des Etats-Unis, leur propre pays. Pas très glorieux !

En accablant Trump de façon odieuse, la classe politique et les élites américaines endossent inconsciemment les habits de l’extrême gauche américaine et dopent les suprématistes.

Ces illuminés, soi-disant détenteurs de la morale, devraient supprimer dans tout le pays toute trace de George Washington, le père fondateur des Etats-Unis, puisqu’il fut l’un des plus riches planteurs de Virginie et donc propriétaire de nombreux esclaves. Car il faut être cohérent.

Si Lee est un salaud qu’il faut déboulonner, Washington est aussi un salaud.

Ils devraient changer de capitale car Washington, c’est un nom qui sent le soufre.

Ils devraient changer aussi le nom de l’Etat de Washington.

Ils devraient déboulonner des centaines de statues et supprimer les pièces de 25 cents ainsi que les billets de 1 dollar, sur lesquels figure l’effigie de George Washington.

Cette hystérie collective anti-Trump suite aux incidents de Charlottesville est tout simplement ahurissante. Cette folie destructrice relève de la psychiatrie.

Dire que Trump renvoie dos à dos les racistes et les anti-racistes est un odieux mensonge.

Ce sont les VIOLENCES des deux camps qu’il met dans le même sac, pas leur idéologie. Faire l’amalgame est ignoble.

La question raciale et la dictature du politiquement correct sont en train de rendre fous des millions d’Américains et la plupart des élites de ce pays.

Les politiques, les grands patrons qui lâchent Trump, ainsi que les leaders européens qui se mêlent à la curée, ne savent plus ce qu’ils font.

Ils sont les complices de l’ultra-gauche américaine et ne font qu’attiser la haine raciale en radicalisant les deux camps.

C’est irresponsable et tout va s’aggraver.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Une patriote

Je suis tout à fait du même avis que vous Mr Guillemain et c’est complétement débile et lâche de retirer ces statues en plus de nuit. Que l’on soit d’un côté ou de l’autre, elles représentent l’histoire. Je crois que les véritables raisons de tout çà son ailleurs ET VOULU par un groupe d’hommes déterminé à MONTER, DANS LE MONDE, les gens les uns contre les autres pour qu’ils s’entretuent. En France et les pays autour, c’est l’invasion massive et voulue, des musulmans. En Amériques ils poussent le Nord et le Sud à l’affrontement, tout çà est prévu et programmé… lire la suite

Michel de barbes

Passionné de cette histoire de la guerre civile certains americains sont tombés tellement bas qu’ils sont sur le meme niveau que les talibans qui ont détruit des monuments historiques des babares

Sitting bull

le général Lee était un patriote commandant d une compagnie du 2 de cavalerie au texas contre les comanches avant la guerre civile , a l époque il était capitaine , nommé par Jefferson davis qui devint président de la confédération , quand la guerre éclata Jefferson davis rappela le capitaine lee et le nomma général , davis avait été secrétaire a la guerre a washington puis trahi son pays parti pour Richmond ou il créa un gouvernement confédéré , lee rappelé comme van dorn et la moitié des officiers du 2 de cavalerie fut nommé général et pris le… lire la suite

Julien Dumaize

la reference à G.Washington est + que pertinente, ; excellent article à envoyer (apres traduction) à CNN & consorts…. merci !

dufaitrez

Mon propos depuis des jours !
Bientôt déboulonner les statues de de Gaulle ?
La Sécession des Peuples atteint un sommet !
En France, comme partout !

Stratediplo

Une erreur s’est glissée dans cet article par ailleurs remarquable, c’est l’expression de « terrible guerre civile ». Un conflit entre des Etats constitués opposant des armées régulières en uniforme n’est pas une guerre civile mais une guerre interétatique, n’en déplaise à la propagande étatsunienne (unitaire victorieuse).

Gaveau

Les Américains la désigne comme « civil war »

Stratediplo

En effet, les Yankees vainqueurs qui écrivent depuis lors l’histoire des états réunis par la force l’appellent guerre civile, mais c’est un abus qui ne correspond pas à la réalité et aux définitions polémologiques.

Yves ESSYLU

moins long de faire la liste des mouvements de vraie droite: ligue du Sud, ligue du Midi, PDF, SiEL

Yves ESSYLU

Le meilleur représentant des décérébrés par le marxisme qui se font maintenant appeler « progressistes » pour poursuivre leur oeuvre de destruction, est le mal blanchi Obama l’idole des bolcheviques français

Jacques B.

Le problème, comme l’a bien dit G. Millière, c’est que tout cela est voulu, programmé. La gauche américaine, qui ne digère toujours pas la défaite de Clinton, fait tout pour faire tomber Trump, et affaiblir durablement le GOP. En provoquant de la sorte, leur objectif est de mouiller les Républicains, Trump le premier, de les pousser à la faute, de les faire passer pour des néonazis, en vue de pousser toujours plus loin leur avantage. Le but ultime est de démolir les États-Unis et ce qu’ils représentent, de culpabiliser toujours plus l’homme blanc (judéo-chrétien), et in fine que disparaissent les… lire la suite

Tinin

S. V. P , les peuples indiennes d’Amérique. C’est qu’il pense des toutes les statues des individués célèbres????? ? AU TRAVAIL les in…….

sleazy

comme spécialiste des Etats-Unis je suis surpris et même choqué que l’on commence à séparer les bonnes et mauvaises statues qui parlent de l’Histoire de l’Amérique. Si on déboulonne ceux que l’on apprécie pas en France, alors faire sauter des statues comme Jules Ferry, le violeur du Tonkin pour compenser la perte de l’Alsace Lorraine et ses propos sur les indigènes!
lire http://sleazy-caricatures.over-blog.com/
2017/08/qui-deboulonner.html

JEAN LOUP

Il faut savoir que la guerre de sécession fut déclenché, par une oligarchie occulte est politique de la cote Est industrialisé, pour s’emparer des richesses tant culturelles et foncières, ils voulaient mettre aux pas les sudistes, pour écouler encore plus de marchandises au sud, quand l’on vois comment les noirs furent traité après la guerre de sécession, Regarder les Nordistes avaient des régiments noirs commander par des blanc, au sud il y avait des noirs aussi dans l’armée sudistes, mais eux étaient mélangés dans la troupe, et il y eut aussi des officiers noirs sudistes au même rang qu’un blanc… lire la suite

Michel de barbes

les régiments étaient composé de noires que des nordistes blancs payait ( pas cher ) pour aller combattre a leur place

Patrick Granville

Ces dégénérés du ciboulot du camp démocrate se comportent comme les djihadistes du Daesh qui ont détruit les sculptures irremplaçables des grottes de Babiyam ( l’orthographe m’échappe).
La culture de la violence commence tous les soirs depuis des décennies en primeTime ou des séries policières ultra violentes sont proposées sans autre forme de procès.

Jacques B.

J’y pensais aussi : destruction de tout ce qui peut rappeler une pensée, une culture, une croyance autres que celles en vigueur officiellement.

Un monde nouveau, pour un Homme nouveau : bienvenue dans le monde merveilleux de George Orwell.

Spipou

Le Parti Démocrate aussi devrait changer de nom, puisqu’à l’époque c’était le parti esclavagiste. Pour avoir lu quelques écrits du Général Sherman et quelques citations du Général Lee, il me semble qu’ils avaient un état d’esprit assez voisin. Ils étaient tout deux pour l’époque des humanistes. Quant à Grant, difficile à dire… Je sais qu’il a eu du mal à se débarrasser de son penchant pour la bouteille (de Bourbon, attention, pas de vin rouge), et que les batailles les plus meurtrières de la guerre étaient plutôt de son fait. Il me semble que Lee était beaucoup plus économe de… lire la suite

alesia

ils en avaient rien a faire de leurs hommes, qui périssaient au champs d horreur, ainsi la boucle se referme sur elle même. le combat en europe, deux guerres mondiale n ont pas suffit, et par la même, la collaboration suis son fruit bien pourrit.decrepitude et lâcheté sont les socles de ses républiques mal pensantes, qui nous abonne a l invasion migratoire proposés. par cette dictature nihiliste, qu est la désillusion européenne.merci, mr junker, un nom qui en rappelle un autre; le bombardier allemand qui fit de terribles dégâts lors de cette deuxième guerre mondiale.a quand la troisième pour sur,… lire la suite

Roger Morzini

et interdiction de regarder la sérieTv  » Dukes of Hazzard » ( Sheriff fais moi peur )
avec la Dodge orange  » Général Lee « 

OTOOSAN

« Si Lee est un salaud » : faut impérativement lire sa biographie avant de se faire manipuler par les journaleux et autres « bien pensants »…