Les absurdités proférées par Mélenchon sur l’apport des Arabes dépassent les limites de la décence

Publié le 16 avril 2012 - par - 3 109 vues
Share

« Notre chance c’est le métissage », a lancé l’eurodéputé (Jean-Luc Mélenchon), sous les « youyous », avant de saluer  Arabes et Berbères par qui sont venus en Europe « la science, les mathématiques ou la médecine » au temps où « l’obscurantisme jetait à terre l’esprit humain ».

Comment peut-on le laisser dire des âneries, des inanités pareilles ? Cela n’a absolument aucun sens. C’est inadmissible. C’est le retour à l’Age de pierre, au temps des Cavernes.

Isaac Newton : Anglais. Fondateur de la mécanique classique, il découvre les lois de la gravitation universelle. Il met au point le calcul différentiel et intégral, parallèlement aux travaux de Gottfried Wilhelm Leibniz, mathématicien allemand. Les contributions de Newton à la science sont immenses, incommensurables. Il est peut-être le plus grand génie de tous les temps. Quotient intellectuel estimé à 190.

James Clerk Maxwell : Écossais. Les quatre équations de Maxwell synthétisent l’électromagnétisme et l’électrodynamique classique. Elles sont fondamentales. Le transistor n’existerait pas s’il n’y avait eu Maxwell. L’électronique n’existerait pas. Les ondes radios n’auraient même pas été découvertes.

Albert Einstein : Juif allemand. Découvre les lois de la relativité restreinte et générale. Prix Nobel de physique en 1921. Sa théorie prévoyait que la gravité du Soleil faisait courber la lumière, fait vérifié lors d’une éclipse en 1919. Un des plus grands génies de tous les temps. Quotient intellectuel estimé à 165.

Galileo Galilei : Physicien et astronome Italien. Il découvre les 4 satellites de Jupiter. Dans le domaine des mathématiques et de la physique, il a contribué à faire avancer les connaissances relatives à la cinématique et la dynamique, jetant ainsi les fondements des sciences mécaniques. Il est de ce fait considéré comme le fondateur de la physique moderne. Il passe devant le tribunal de l’Inquisition, devant lequel il dut se rétracter,  pour avoir affirmé que la Terre tournait autour du Soleil.

Leonhard Euler : Suisse. Il est probablement le plus grand mathématicien de tous les temps. Les découvertes d’Euler en mathématiques se comptent par centaines.

Carl Friedrich Gauss : Illustre mathématicien allemand. Le théorème de Gauss est fondamental en électromagnétisme, et il constitue l’une des 4 équations de Maxwell.

Pierre Simon de Laplace : Mathématicien, astronome et physicien Français. La fameuse équation de Laplace est fondamentale en science.

Dois-je vous parler de François Arago, d’André Marie Ampère, de Joseph-Louis Lagrange, de Jean le Rond D’Alembert, d’Antoine Laurent de Lavoisier, de Siméon Poisson, d’Henri Poincaré, de Marie Curie, de Pierre Curie et d’Henri Becquerel ?

Dois-je mentionner Max Planck, Max Born, Erwin Schrodinger, Niels Bohr, Louis de Broglie, Otto Hanh, Lise Meitner, Enrico Fermi, Werner Heisenberg ?

J’aimerais que Jean-Luc Mélenchon nous indique QUI sont ces grands physiciens, mathématiciens, chimistes et biologistes arabes et berbères qui nous auraient sorti de l’obscurantisme. Je n’en connais AUCUN.

Les déclarations de Jean-Luc Mélenchon ne sont que des tissus de mensonges, dont certains sont encore plus gros que le Rockfeller Center. Le plus ahurissant est que des gens vont croire à cela. Comme négationnisme, on ne fait pas mieux.

La prochaine fois, je suppose que Jean-Luc Mélenchon va nous annoncer que le programme spatial Apollo est le fruit du travail de savants arabes ? Comment un individu pareil peut-il encore avoir un début de commencement de crédibilité ?

S’il y a quelqu’un qui va nous ramener dans l’obscurantisme le plus crasse, c’est bien lui, et tous les autres qui sont du même acabit.

René Fougère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.