Les Algériennes se battent pour le bikini, les musulmanes nous imposent leur burkini

Publié le 11 août 2018 - par - 23 commentaires - 2 434 vues
Share

Alors que sur de nombreuses plages de la Côte d’Azur on aperçoit, vers la soirée en général, quelques femmes musulmanes se baigner en « burkini », les femmes algériennes se mobilisent, à travers les réseaux sociaux, pour avoir le droit de se baigner en maillot deux pièces sans pour cela être molestées par quelques attardés du progrès et de la liberté.

Un mouvement citoyen et spontané a pris naissance depuis plusieurs mois en Algérie.

A son début, quelques Algériennes se regroupaient sur une plage, prenant rendez-vous sur Facebook, afin de pouvoir se baigner en « bikini » sans être insultées.

Ce mouvement s’est développé cette année et les rassemblements se déroulent sur de nombreuses plages de l’est à l’ouest du pays sous le slogan : « Révolte du bikini ».

Regroupées, ces femmes évitent ainsi les quolibets, voire les insultes et les menaces, d’une large minorité de nostalgiques de l’islamisme qui dénoncent les femmes qui osent se présenter en public en « bikini ».

Comme la loi algérienne l’autorise, puisqu’elle protège « la liberté de s’habiller », ces milliers de femmes (le principal groupe rassemble plus de 5500 femmes) estiment avoir le droit de se vêtir en public comme elles le souhaitent, aussi bien en ville que sur les plages.

Elles dénoncent ainsi un islamisme ambiant depuis la guerre civile algérienne qui a opposé le gouvernement aux islamistes dans les années 90 et a laissé tant de séquelles.

« A cette époque les islamistes n’ont pas pu accéder au pouvoir, fort heureusement, mais le pays s’islamise un peu plus depuis quelques années. Les hommes ne disent rien quand nous sommes nombreuses à nous baigner en bikini, quelquefois des groupes de 150. On a l’impression que les sociétés du Maghreb régressent alors qu’en général elle progresse. » Affirme une responsable !

Il est important que la place des femmes progresse également grâce à des initiatives courageuses comme celle-là !

Jusqu’en 1962, en Algérie, personnellement je n’ai jamais vu une femme algérienne se baigner en « burkini », ni par la suite, en Tunisie, à l’époque de Bourguiba.

Femmes musulmanes qui avez la chance de vivre dans des pays occidentaux ne vous laissez pas manipuler par des hommes, des maris, qui vous obligent à vous « camoufler » alors qu’eux-mêmes passent leur temps « à zieuter » sur les plages les femmes qui se promènent et se baignent en bikini et vous négligent ainsi totalement !

Réveillez-vous, révoltez-vous et ne nous privez plus de votre beauté !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Enée

Le Coran ne demande « absolument pas » à ses adeptes de porter le voile. Elles le font délibérément. Quant au burkini…il n’y avait ni piscine, ni océan ni mer dans le désert…, peut-être quelques oasis!…qui ne servaient pas à la natation!

Fomalo

C’est bien vrai, mais plus tard sous l’influence de Rome (voir les fresques de Pompeï et les femmes en bikini ) piscines dans les hammams où les femmes se baignaient entre elles . En France, au M.Age (XIIè XIIIè siècles) les gens se baignaient nus régulièrement dans les bains chauds publics. Il a fallu le XVIème et XVIIème siècle,leur crasse, pour que les bains collectifs disparaissent peu à peu, sous l’influence des pesteux, et autres contagieux, sans parler du rôle de l’eglise…

DUFAITREZ

Burka, Maillot, Bikini, Mono Kini, « Zéro Kini » au Bois de Vincennes d’Hidalgo et au Palais de Tokyo (Musée parisien). ! Faites vos Jeux !
« La Liberté de l’Esprit induit celle du Corps ».
Celle de l’Esprit étant en grand danger, celle du Corps suivra !

jones

faux,le nombre de voilees s’est multipliee en algerie,,meme dans les villages les plus reculees de kabylie pourtant reticente a l’ideologie arabo musulmane
la raison,chaque quartier d’algerie possede sa mosquee,et l’education islamique est obligatoire des l’ecole primaie,,la mainmise de l’islamisme est totale en algerie qui est en train de concurencer l’arabie seoudite en matiere de rigorisme religieux,,

Paskal

L’Algérie n’existe pas réellement, ses frontières ont été tracées au cordeau par la France d’où la guerre des sables avec le Maroc. Une des premières mesures prises après l’indépendance fut de supprimer la chaire de berbère à l’université d’Alger: ils avaient tout compris, comme si l’Irlande indépendante avait combattu le gaélique !
L’islam est une sorte d’ ersatz de nationalisme.

Balourdet

C’est exactement ce que me dit une correspondante algérienne qui va se baigner en groupe tout en portant le bikini!

Supertramp

… et pourtant : il y a moins de jeunes femmes « voilées » en Algérie que dans le 93.

JCML

Ce qui est cocasse c’est que même une députée LREM, Mounia Haddad, 29 ans, n’a pas échappé à la servilité de sa famille pour le marier de force en Algérie. Vives les femmes qui ne veulent pas se laisser faire. Dommage que chez nous, non pas au bled, il y a toujours des pseudos féministes pour être d’accord avec le port du voile, hein Diallo.

jacksoul

Elle est pas députée

pepito

ah bon, elle est toujours putée?

JCML

Je n’ai pas parlé de « Diallo » députée mais de Mounia Haddad deputée LREM. Lisez mieux. A+

Ulysse 67

Diallo est une raciste anti-blancs

jan le Connaissant

moi je m’en balance !!
une musul en bikini, reste une musul, qui ne rejete ou ne critique rien du coran, et vénère le Mahomet
Donc , c’est une ennemie !!

Ange ou Démon

les femmes prennent des risques pour le Bikini
en France les femmes prennent des risques pour mettre le burkini c’est le même combat car la femme doit faire ce qu elle veut basta

JCML

Pas tout à fait. Si ces femmes n’étaient pas soumise à la pression de leur secte, et de leur environnement mâle, je pense qu’elle sont suffisamment intelligentes pour porter un bikini plutôt que leur combinaison de femme grenouille. En fait, elles prennent des risques en ne le mettant pas, le burkini. Et puis tout le monde sait que ce n’est que de la propagande islamique, sauf vous. Tous les jours cette secte teste un petit peu jusqu’ou elle peut aller et ses femmes ne sont que ses instruments.

Daniel Boutonnet

Non ce n’est pas du tout le même combat; d’un côté la volonté de liberté, de l’autre la soumission à un dogme archaïque et totalitaire et surtout aux injonctions de mâles arriérés et misogynes.

Paskal

Au Maroc, des femmes en bikini ont été blessées à coups de sabre. Faut pas tout mélanger, ni mettre sur le même plan !

Stratix

Si on en est là c’est quand même parce que la très grande majorité des mères musulmanes ont élevé leur filles en les soumettant à des pratiques liberticides et en leur faisant admettre leur supposée infériorité. Les mâles blancs musulmans ne font que profiter d’une attitude d’esclave de la femme.

monrose

Cela me parait évident. Les femmes en majorité entretiennent le « machisme » musulman et c’est logique. L’épouse délaissée parce que usée par de multiples grossesses et âgée qui voit arriver une nouvelle épouse jeune n’a comme solution que la religion pour emmerder la nouvelle élue et lui faire subir ce qu’elle a enduré avant elle. Humain ! Trop humain !
C’est comme le mineur silicotique qui regrette que son fils n’ait plus de boulot au fond de la mine qui a pourri sa santé .

didile

C’est vrai ,les hommes musulmans profitent à fond de la haine que les femmes ont pour les autres femmes ,surtout leur mère .
Les mères ne pardonnent pas à leurs filles l’affront qu’elles ont subi à leur naissance pour ne pas avoir mis au monde un garçon .Tout cela inconsciemment évidemment.
La force des femmes en général ,c’est l’amour qu’elles reçoivent et l’amour qu’elles donnent ,Quand il n’y en a pas ,tout est détraqué.

La Mécréante !

les algériennes sont des muZ invétérées comme tous les mahométans ! rien à foutre de leur prétendu combat pour montrer leur cul ! ni de ce qu’elles pensent ! ni de ce quelles font ! qu’elles restent bien chez elles à pondre 18 mioches à la douzaine !

ALICE

Bien dit La Mécréante ! Et qu’elles crèvent de chaud sous leur bâche, qu’elles soient soumises à leurs bonhommes, je m’en contre-fous, elles le veulent bien mais qu’elles ne viennent pas nous l’imposer, tout comme leur burkini destiné à nous emmerder et à cacher leurs bourrelets nourris au couscous ! Merde alors !

Paskal

Si elles veulent porter le bikini, c’est qu’elles ont commencé à réfléchir, à remettre en cause l’islam, l’arabisation. Qu’on rejette, sinon l’islam tout au moins un certain visage de l’islam, vous n’en avez rien à foutre ? Les 18 mioches que vous appelez de vos voeux, essaieront peut être de quitter l’Algérie.
Quelques jours de repos à la campagne vous feraient le plus grand bien.