Les amendes, c’est juste pour les nôtres, pas pour les autres

Pour ceux qui se souviennent de ce fameux slogan

« On n’a pas de pétrole mais on a des idées »,

Faire des économies fut ainsi décidé.

Remis au goût du jour, sans même prendre de gants,

Pas de pétrole fut remplacé par pas d’argent ;

Quant aux idées, par beaucoup d’imagination ;

Ce qui donne au final cette subtile réflexion :

« En France, pas de pognon, mais alors quel talent ! »

… Pour le récupérer fût-ce de mauvais aloi,

Au nom du nul n’est censé ignorer la loi.

Si « dura lex sed lex » fait office de morale,

La subjectivité semble être générale.

Ainsi, dans le métro, ligne 12, à Paris,

Pour avoir pris un couloir en sens interdit, (1)

60 euros d’amende, les contrôleurs veillaient.

On devrait se réjouir de cette rectitude

Si cette ligne n’avait la chronique défrayé

A cause, comment dire, de mauvaises habitudes… (2)

Sans parler des fraudeurs multirécidivistes

Qui sautent les portiques sous les regards laxistes.

Mais passons, nous n’allons pas faire la fine bouche

Même si l’on sent pointer une origine de souche.

Faute avérée et délinquante verbalisée

Force à la loi, certains vont s’en gargariser.

Dans un autre registre, l’inspection du travail,

Dont on ne vante plus l’importance des batailles,

S’est distinguée en recadrant un employeur,

Un de ses salariés ayant eu le malheur

De payer un dimanche avec un chèque resto.

A la clef, une amende de 135 euros. (3)

On peut applaudir ce fonctionnaire scrupuleux

Ou simplement sourire du contrôle pointilleux

Ou carrément rager de leurs priorités

Quand dans le même temps, les illégalités

Fleurissent sur les chantiers surtout du BTP.

Par manque d’inspecteurs ou très mal occupés ?

La dernière lubie de ce gouvernement

Etant de sanctionner le fameux harcèlement (5)

De 90 à 750 euros

Messieurs, veuillez tenir vos mains et vos propos.

Tel serait le montant de la contravention

Par contre aucun détail sur son application.

Est-ce que dans les cités où aucun policier

Ne parvient à rentrer sans se faire caillasser,

L’injure de « sale pute » à l’encontre des souchiennes

Où autres joyeusetés et propos peu amènes,

Seront punis comme en plein centre de Paris ?

Ou encore un projet qui vous laisse marri…

Les caisses sont vides, il faut ouvrir vos portefeuilles

Afin de satisfaire la politique d’accueil.

Bien sûr, certaine partie de la population

Se verra exemptée de toutes ces ponctions.

Guilluy le décrivait dans fractures françaises,

L’air de rien, désormais nommées « factures françaises ».

Oreliane

(1) : http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/ratp-60-euros-pour-avoir-pris-un-couloir-de-metro-en-sens-interdit-02-03-2018-7587288.php

(2) : http://www.bfmtv.com/societe/des-agents-de-la-ratp-alertent-sur-la-presence-de-consommateurs-de-crack-dans-le-metro-1350309.html

(3) : https://www.challenges.fr/entreprise/vie-de-bureau/quand-l-inspection-du-travail-epingle-une-pme-pour-utilisation-illegale-de-titres-restaurant_570402

(4) : https://www.breizh-info.com/2018/03/03/90379/economie-travail-illegal-bretagne

(5) : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/harcelement-de-rue-schiappa-table-sur-des-amendes-de-90-a-750-euros_1980243.html

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. « Que faut-il être bête, oui, pour subir tout ça ?
    Une solution existe ! Vous prénommer Moussa » !

  2. Une des premières choses que vous demanderont un policier ou un juge, ce sont vos revenus pour savoir jusqu’où on peut vous tondre… Petit retraité, curieusement, je ne m’en souviens pas, c’est mon épouse qui gère les finances du ménage et fait la déclaration d’impôts !

  3. Les fractures françaises induisent les factures à la française, en effet. La France n’est plus un Peuple unique, mais un ramassis de tribus et de communautés qui dépècent la république.
    Les Gentils alexandrins d’Oréliane dénoncent méchamment ce communautarisme tueur de Libertés qui ponctionne la France de 2018.
    Pour payer toutes ces communautés, certaines illégales mais toutes illégitimes au regard de la Laïcité, il en faut des zimpôts! Et pour défendre ces gugusse individualistes, il en faut des associations.. et des subventions pour qu’elles puissent payer leurs avocats. Il faut surtout le fric des médias pour manipuler le petit peuple des hachélèmes. La laïcité est morte!

  4. oh les amis, on a voté en toute connaissance de cause y a pas longtemps ! tout ce qui nous arrive on en est totalement responsable : trop facile de tomber sur macron et cie !! je vous donne un scoop « oui aux prochaines élections je vous parie qu’on va réelire les mêmes » j’ai une pensée pour ces « pauvres » retraités dont leur pension a baissè et pourtant qui ont voté massivement macron et ce sont ces pauvres retraités qui ont voté pendant 40ans pour ces incompétents qui nous ont mis dans cette situation alors ensemble assumons lol

    • Désolé mais je ne me sens pas concerné par votre remarque sur « ces pauvres retraités », je suis un « confortable retraité » et j’assume.
      Par contre ma vie professionnelle n’a pas été qu’un long fleuve tranquille.
      Les trente glorieuses, oubliez les, il n’y avait rien de glorieux.
      Vous ne pouvez pas imaginer ce que c’est que de vivre dans un pays au sortir d’une guerre, vaincu, ruiné et en partie détruit. Vous la guerre vous la vivez sur vos tablettes, vos PC et autres conneries du même genre, et c’est tant mieux.
      Par contre vous êtes en train de vivre une autre guerre et celle la c’est la votre, elle s’appelle mondialisation, alors levez vous le cul et faites en sorte d’en sortir les cuisses propres.
      URU, au delà de toutes ces considérations vous avez toute mon amitié.

    • « on » a voté??? ils ont voté!
      les socialistes, les syndicalistes, même la plupart des « insoumis » tout comme une grande partie des veaux qui aujourd’hui se lamentent!

  5. avec Macron on a pas fini d’être racketté. Tous les moyens sont bons pour nous vider les poches jusqu’au dernier EURO, pour sa politique néfaste, pour faire vivre et accueillir la pourriture qui nous envahit, pour les rémunérations privilèges et avantages des politicards, de sa clique et pour lui même. Egalement pour distribuer aux pays africains et du maghreb.

  6. Félicitations, un article en vers ! Cela rejoint ce que disait le regretté Coluche, » tout le monde est « égaux », mais certains le sont plus que d’autres ». Nous les Français, sommes le porte feuille pour entretenir les « autres » les chouchous du systèmes, ceux désignés pour nous remplacer, tout comme les salariés de Castorama doivent former les Polonais qui vont prendre leur travail, moyen supplémentaire de les forcer à collaborer à leur fin. Nous vivons une époque « formidable ».

    • là c’est le pompon!
      les licenciés doivent former les étrangers qui vont les remplacer!
      le cynisme de ces bobos me laisse pantois et les médias aux ordres de se taire!

Les commentaires sont fermés.