Les anti-Brexit nous prédisent la fin du monde !

Publié le 15 juillet 2019 - par - 18 commentaires - 943 vues
Share
Résultat de recherche d'images pour "photo parlement britannique"
.
Les anti-Brexit redoublent d’efforts pour nous brosser un tableau apocalyptique du départ des Britanniques, qui ont décidé de quitter le navire UE, y compris sans accord. On surfe sur les peurs pour combattre le populisme qui remet en cause le mondialisme supranational et multiculturel.
.
« Hard Brexit : la course à l’abîme » titre la chronique de Nicolas Baverez.
.
Notre économiste ne fait pas dans dentelle. Si les Britanniques quittent l’UE sans accord le 31 octobre, nous allons vivre un aperçu de fin du monde !!
.
Effondrement de la croissance britannique,
Chute de la livre avec envolée de l’inflation,
Baisse des investissements dans l’industrie, notamment le secteur automobile,
Entrée des capitaux en chute libre,.
Récession économique et choc sur la City sont au menu,
Le Brexit va détruire la démocratie britannique. Rien que ça !
Instabilité gouvernementale et paralysie du Parlement,
Explosion du populisme.
.
Désintégration de la Grande-Bretagne avec les velléités d’indépendance de l’Écosse et  reprise de la lutte armée de l’IRA !!
.
Évidemment, l’effondrement du Royaume-Uni va s’étendre à l’Europe.
.
Secousse sur les marchés financiers avec l’envolée des dettes publiques et l’expansion monétaire incontrôlée. Sans parler des crises géopolitiques en cours entre les USA et la Chine, la Russie ou l’Iran.
.
Le populisme va dévaster les démocraties.
.
Le Brexit serait un contresens historique car le peuple britannique seul, n’aurait aucune chance de reprendre son destin en mains face aux empires du XXIe siècle.
.
Le remède pour éviter une contagion du Brexit ? Renforcer l’UE et la zone euro.
Accélérer l’union bancaire et celle des marchés de capitaux.
Combattre le protectionnisme et la résurgence des nationalismes.
.
Tout le contraire de ce que réclament les peuples exaspérés par cette Europe qui nous opprime avec ses diktats insupportables.
.
On le voit, c’est un avant-goût de fin du monde que nous livre Nicolas Baverez, que je croyais plus objectif…
.
Car Baverez oublie l’essentiel : ce n’est pas aux Anglais qu’on va apprendre ce qu’est la souveraineté populaire alors que Westminster est « la mère des parlements » depuis 1265 !
.
Contrairement à un Sarkozy ou un Macron qui se sont assis sur les référendums populaires sur la Constitution européenne ou sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Theresa May n’a jamais envisagé de remettre en cause le Brexit voté par le peuple.
.
Non, monsieur Baverez, ce n’est pas le Brexit qui est le terreau du populisme en Europe. C’est le contraire.
.
L’impérialisme bruxellois qui règne sans partage au mépris des peuples a produit le Brexit et enfanté le populisme. Ne renversons pas les rôles.
.
Si les Anglais ont voté pour le Brexit, c’est précisément pour reprendre le contrôle de leurs frontières et juguler une immigration de masse imposée par Bruxelles.
.
Le peuple veut retrouver sa souveraineté nationale confisquée par l’UE.
70 % des textes sont imposés par Bruxelles.
.
Les Anglais ne veulent plus se soumettre à cette Commission non élue qui impose sa vision du monde. Ils ne veulent plus de la Cour de justice européenne ou de la CEDH qui ont autorité sur la justice des États.
.
Ils ne veulent plus de cette UE incapable de régler la crise des migrants, de cette Europe qui impose une concurrence déloyale avec des accords économiques au désavantage des Européens.
.
Ils ne veulent plus de la PAC ou des règles qui contrôlent la pêche.
.
Ils ne veulent plus être les contributeurs nets de l’UE au détriment du peuple anglais avec une ardoise de 11 milliards par an.
.
Ce qu’ils veulent, c’est commercer librement avec qui bon leur semble. Avec les États-Unis, la Chine, l’Amérique du Sud, sous la forme d’accords bilatéraux librement consentis et non imposés par l’UE.
.
Les Anglais ont compris qu’on ne chausse pas 28 pays avec la même pointure.
Ils ont refusé l’euro pour cette raison.
.
Les Anglais veulent maîtriser leur destin et vivre libres. Est-ce un crime ?
.
Je ne me fais aucun souci pour ce grand peuple millénaire qui s’est sorti des pires situations par son courage et sa fierté d’être anglais.
.
Les peuples ne veulent plus de cette Europe qui les écrase et les méprise.
.
En France, nous avons tout perdu avec l’Europe et l’euro, monnaie beaucoup trop forte pour notre économie peu compétitive.
.
Depuis l’euro, notre dette a explosé, notre industrie a été laminée, notre balance commerciale s’est effondrée, l’immigration a décuplé.
.
Le populisme c’est le rejet de cette Europe mondialiste supranationale qui fait passer les intérêts du monde avant ceux des peuples européens.
.
Le Brexit, c’est le premier domino qui va tomber. Les autres suivront, car l’UE à 28, avec un Smic à 300 euros en Bulgarie et 2 000 euros au Luxembourg, est une totale hérésie.
.
Défendre cet attelage bancal qui ne demande qu’à verser dans le fossé, c’est mépriser la souveraineté des peuples. C’est tout simplement antidémocratique.
.
Jacques Guillemain.
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

j’aimerais savoir s’ils ont un véritable leader capable de transformer en acte planifié les véritables motivations du Peuple brytton, parce que……farage ? le boris johnson ?

paul nareffe

Lorsque l’on voit des individus comme Moscovici ou Lang se targuant d’être des spécialistes économistes de renom, on a vraiment envie d’éclater de rire à s’en fracturer les cotes!, deux guignols à qui je ne confierais même pas la gestion de mon potager, j’aurais trop peur de mourir de faim!.

paul nareffe

L’adhésion de la France à l’Europe communautaire nous coûte chaque année 24 milliards d’euros, dans le même temps cette même Europe nous retourne entre 13 et 14 milliards d’euros en subventions, qui bien souvent vont dans les poches de ceux qui en ont le moins besoin!.
Cherchez l’erreur.

paul nareffe

Cette Europe que nous subissons et qui n’a absolument rien apporté de bénéfique pour les peuples, a vocation à disparaitre. Abandonner cette Europe communautaire de Bruxelles au profit d’une Europe des nations avec le retour au souverainisme des peuples sera forcément la solution, nous ne pouvons pas faire perdurer un système inégalitaire tant par ses distorsions économiques, politiques, monétaires et sociétaux qui envoient un à un les pays membres dans le mur. Regardez l’Allemagne avec ses excédents commerciaux qui se chiffrent en milliards d’euros alors que dans le même temps la France accuse des déficits abyssaux en milliards d’euros. Dans… lire la suite

Marc Larapède

 » En France, nous avons tout perdu avec l’Europe et l’euro, monnaie beaucoup trop forte pour notre économie peu compétitive ». ne mettons pas les choses à l’envers, c’est depuis l’UE au fur de son expansion que notre économie « n’est plus compétitive ».

.

kounnar

Les mêmes nous avaient prédit que si le Brexit emportait le scrutin dès le lendemain :
Le Fotsie chuterait de % immédiatement
Que la livre perdrait elle aussi immédiatement 50%
Que le chômage en Angleterre ferait un bon
Mi juin 2016 change euro livre 1.2578€ pour 1 £
Mi juin 2019 1.1116 pour 1£
Chute de 11,6%
Footsie avant le Brexit 23/06/2016 : 6338
Footsie aujourd’hui : 7560
Footsie +20%

Par exemple CAC 40 le 22/06/2016 : 4400
Aujourd’hui 5570 plus 27%

Très très loin de tout ce que les « spécialistes avaient prédit comme « chute »

kounnar

J’oubliais
taux de chômage
avant vote Brexit environ %
après Brexit 3,9%
Allez une dernière pour la route :
« Les salaires ont par ailleurs encore nettement progressé de 3,4% sur un an, soit bien plus que l’inflation, alors que le consensus attendait une progression de 3,2%. Sur le seul mois de janvier, il a augmenté de 3,7% sur un an. »

batigoal

« un Smic à 300 euros en Bulgarie et 2 000 euros au Luxembourg, est une totale hérésie. » Je vous pensais plus intelligent. Vous connaissez la notion de niveau de vie j’imagine, de panier moyen? Pourquoi nos retraités partent au Portugal 6 mois de l’année à votre avis? Donc le smic à 2000e au Luxembourg et à 300e en Bulgarie c’est tout sauf une hérésie.

clercophage

Je parie qu’il n’y aura pas de Brexit du tout : Les rosbifs vont organiser un nouveau référendum ou des élections générales anticipées et renonceront au Brexit ( et au clown Boris Johnson ).

logique

ces connards de l’europe unie auraient dû prendre exemple sur les USA. 51 états unis et solidement. comment ? pourquoi ? déjà et avant tout : chaque état conserve ses propres lois, sa culture, sa manière de vivre et sa police. N’est il pas agréable de passer de la californie au texas où les gens vivent tout à fait différemment , s’habillent autrement, écoutent une musique différente ? l’impression de passer d’un pays à l’autre ! maintenant aller en belgique, espagne ou ailleurs et constater que la vie devient semblable, auchan, carrefour omni présents , les mêmes pris, les mêmes… lire la suite

John

Les anglais n’ont aucune leçon de démocratie à recevoir des autres ….Comme le souligne l’un des interlocuteurs,  » Habeas corpus  » fit reconnu en Angleterre , pendant que le royaume de France avait encore ses Lettres de cachet »… Certes, U.k. a ses valeurs propres, difficiles à comprendre en France. Mais, malgré tout cela, le Royaume Uni est submergé par le communitarisme envahissant : il me semble bien tard pour rétablir ce que ce pays a connu , il y a si longtemps….

patphil

on attend encore …
idem pour les prédictions anti trump…

raskasse

+ 100000000000000000000000

raskasse

Et pourtant, pas 2 semaines ne se passe sans qu’une ou un journaleux ne critiquent Trump ou, parfois, Poutine. Hallucinant !!!!

Patrick Granville

Nul n’est prophète ds son pays. Les anti brexit nous annoncent la fin du monde. Les pro brexit nous annoncent des jours meilleurs avec la fin du dicktat de l’UE. A moins de savoir lire ds une boule de crystal on ne sait plus qui dit vrai, qui ment ou exagère le trait ? Même Baverez semble contredit ou contesté, alors on ne sait plus à quel saint se vouer. C’est tres angoissant.

clercophage

Aucune angoisse : Les grands bretons vont renoncer au Brexit .

. Dupond 1

En 33 nos dirigeants « bisounours » niaient toutes vélléités d’un loup a notre frontiere outre rhin . Les credits de l’armée se restraignaient comme peau de chagrin (ils aideront meme les républicains contre franco avec le succes que l’on connait) En 36 les congés payés dans l’allégresse ( une bonne chose) mais trois ans plus tard le beau reve tourne au cauchemard ….Adieu les bisounours qui fuiront la tete basse vers bordeaux et blum qui sera arretté comme un con a colomier se dirigeant sans doute vers l’espagne ou franco avait volontairement laissé la frontiere poreuse ….Gouverner c’est prévoir et nous… lire la suite

Busurman

et si rien de tout cela ne se passe, ils ont l’arme atomique à leur disposition : oui, rien n’à encore eu ,ieu, mais ça finira bien par arriver. Comme ça, , les prophètes de malheur n’ont jamais tort, Ils se servent d’ailleurs du même argument pour le climat… Celui des sectes qui annoncent la fin du monde, et qui trouvent toujours une bonne raison qu’à d elle n’à pas eu lieu. au mieux que c’est grâce à leurs prières ou leurs actions au pire parce qu’ils n’avaient pas eu tous les éléments, mais que ce n’est que partie remise.… lire la suite