Les antifas nous font la guerre, mais pleurnichent quand il y a riposte…

Publié le 23 janvier 2021 - par - 5 commentaires - 1 191 vues
Traduire la page en :

Avec Macron gay-friendly, nul en tout, arrogant et incompétent, les LREM socialistes sont en position de faiblesse et ils le savent. Avec Macron gay-friendly, les loges maçonniques GOF-LGBT ne se sentent plus en position de force. Ils savent que la majorité des Français croient qu’il y eu des manipulations du riche lobby LGBT pour faire élire Macron gay-friendly et pour imposer la PMA-GPA de combat au seul profit du lobby gay contre la société, contre les familles et contre l’Occident chrétien. Ils savent que la majorité des Français ne veulent pas du socialisme cosmopolite et de la peste socialiste des loges maçonniques GOF-LGBT. Ils savent bien qu’ils ne pourront jamais utiliser les mensonges de Macron gay-friendly pour soumettre la population.

Il est temps aujourd’hui de reprendre la lutte. Le riche lobby LGBT et les loges maçonniques GOF-LGBT ont remporté une élection en 2017 avec Macron gay-friendly pour simulacre présidentiel de théâtre.

Mais ce faisant, la clique du riche lobby LGBT et les loges maçonniques GOF-LGBT ont fortement affaibli leur position obscure. Alors, quelle est la posture de la peste socialiste aujourd’hui ? Elle a perdu tous ses militants avant de perdre son parti. Plus important encore, elle a perdu toute crédibilité comme pouvoir de gouvernement soumis à la clique du riche lobby LGBT et aux loges maçonniques GOF-LGBT. Les socialistes LREM ont exposé leur vraie nature LGBT à tous les Français. Par leurs actions législatives, ils se sont révélés être des autocrates médiocres, limités, haineux et malhonnêtes. Ce n’est pas ce qui va attirer les électeurs.

Ils ont montré la réalité de leurs opérateurs maçonniques GOF-LGBT clandestins. Les médias des milliardaires LGBT sans visage ont pris parti et ce n’est plus un mystère aujourd’hui. Tout le monde le sait.

Une bonne partie de leur pouvoir venait du fait qu’ils agissaient en secret. Ce n’est plus le cas. Tout cela a été fait en 2017 pour imposer un simulacre présidentiel de théâtre avec Macron gay-friendly. Ce soi- disant Président de théâtre est entré en fonction dans une position plus faible que tous les Présidents avant lui. Nous ne sommes pas à l’aube du retour de la gauche au pouvoir car elle a atteint son crépuscule. Nous sommes seulement 66 millions de procureurs face à Macron ! C’est pourquoi les populistes ont de sérieux atouts. Et leurs rangs grossissent chaque jour. Plus la clique de Macron gay-friendly tentera de les évincer et plus ce mouvement se développera comme avec la Manif’ pour tous ! Ils ont oublié cette mise en garde : Ne maltraitez pas les populistes. La Manif’ pour tous ! s’en servira pour recruter contre la PMA-GPA GOF-LGBT.

Maintenant, c’est au tour de la Droite nationale de savoir en tirer profit pour 2022.

Le Figaro : Le bannissement de Trump des réseaux sociaux ouvre un débat sur la puissance des Gafa. Ethan Zuckerman : “La censure de Donald Trump favorisera tous les réseaux sociaux de droite !”

Zuckerman redoute les dangers encourus après l’éviction de Donald Trump de Twitter. “L’importance des services quasi-clandestins où se réfugient les groupes liés au trumpisme a été largement sous-estimée aujourd’hui, comme leur dangerosité ! S’il y a bien une chose que je ne ferais pas aujourd’hui, c’est sous-estimer les réseaux sociaux d’extrême droite. Zuckerman a peu de doutes sur les dangers suite à l’éviction de Donald Trump de Twitter et la suspension de ses profils sur Facebook, TikTok, YouTube et Twitch.

“Malgré une censure de 73 % des contenus liés aux accusations de fraudes électorales, le cheval de bataille de l’ancien Président américain, les risques à long terme vont au-delà de la simple désinformation.”

dreuz.info : “La haine absolue de Trump, telle qu’elle s’étale sans retenue à longueur d’antenne sans qu’aucun argument rationnel la justifiant soit donné doit interpeller toute conscience soucieuse d’objectivité. Qu’a fait Trump pour être traîné dans la boue ? Quel est son crime ? Cette réaction hystérique (passionnelle) autour de sa personne est d’autant plus choquante que nul ne peut nier l’exceptionnel bilan de la présidence Trump. Alors pourquoi la haine ? Pourquoi ce délire ? La haine de Trump fonctionne sur une (faute) a priori” :

Trump a été élu à une présidence qui devait appartenir aux Démocrates et à l’Afro-Américain Obama !

Trump focalise sur sa personne la “haine du populaire” trop longtemps contenue depuis Obama par les Démocrates milliardaires de la gauche caviar méprisants pour le petit peuple américain trop chrétien. À la base de l’idéologie progressiste, il y a la haine pathologique des valeurs véhiculées par la chrétienté. Contre le scandale constant de leur principal défenseur, le président chrétien Donald Trump. Aujourd’hui, la haine du populaire s’est déplacée globalement sur les chrétiens. Donald Trump président du peuple américain incarne la victime émissaire idéale des Démocrates milliardaires, ces fanatiques progressistes, en tant qu’il commet le double crime impardonnable de se dire à la fois un croyant chrétien et un proche du Peuple américain. Trump qui aime le Peuple ne faisait pas partie du plan des élitistes mondialistes gauchistes en 2016 avec Obama.

En clair, en étant élu contre toute attente, Donald Trump leur a vraiment fait peur en montrant que le populisme qui seul représente le Peuple américain était éligible au pouvoir, ce qui terrorise aussi Macron.

Trump Président n’a pas eu la langue de bois pour dire ce que les politiciens font contre le Peuple, en Amérique, mais c’est la même chose en France avec la peste socialiste et Macron contre les Français !

Ojim : Pour les médias (collabos pro-Macron), “une ultra droite armée menacerait la France. Durant la semaine du 11 au 17 janvier 2021, nombre de médias se sont fait l’écho d’un danger imminent qui pèserait sur la France : Il y aurait une ultra droite en train de s’armer. Heureusement, l’État et les médias veillent. Un trafic, des armes, un peu d’ultra-droite, de quoi rendre heureux des médias persuadés que le véritable danger qui planerait sur la France est une supposée mouvance d’extrême droite radicalisée, pourtant discrète, plutôt que les tenants de l’islamisme déjà largement passés à l’acte. Attentats et meurtres réguliers le montrent.

Coup de filet médiatique pour les médias collabos, soucieux de lutter contre les droites, qui ont besoin de trouver des preuves que les méchants ne seraient pas uniquement musulmans ou issus de l’immigration.

Pour Le Monde de gauche de la propagande pro-Macron du 14 janvier, “c’est un gros coup de filet réalisé par la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire parisienne dans les cercles discrets des passionnés d’armes. Dix personnes ont été interpellées dans plusieurs régions de France et placées en garde à vue dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en juin 2020 des chefs d’acquisition, de détention, de transport d’armes et d’association de malfaiteurs. Selon nos informations, six de ces interpellés sont des militaires en activité ou des jeunes retraités du ministère de la défense”. Ben voyons !

“Un réseau atypique par son ampleur et sa proximité avec des sympathisants d’ultra droite. La suite de l’article est un sommet de rhétorique (pro-Macron) : les faits doivent encore être consolidés par les gardes à vue mais pour certains interpellés, la question se pose de savoir si ces armes auraient (???) pu servir à nourrir, dans des délais à établir, un projet d’action violente. (???) L’un d’entre eux était connu pour être un sympathisant d’extrême droite, tandis qu’un autre était fiché S en raison de ses liens avec l’ultra droite.

Autrement dit, l’auteur de l’article ne sait rien, ce qui ne l’empêche pas d’affirmer sur la base de très vagues supputations que peut-être un vague danger d’ultra droite menacerait la paix civile (mise en danger par Macron soi-même). Une menace d’autant plus inquiétante selon l’article que plusieurs des interpellés sont des militaires en activité ou des retraités du ministère de la défense, menace d’abord signalée par TF1 !

Diable ! Un coup d’État en préparation ? L’affaire est suivie de près jusqu’au sommet de l’État ! Ainsi, l’ensemble des médias de la propagande pro-Macron, qui relatent la saisie de cet important stock d’armes et le démantèlement du réseau, et les détails donnés sur les quantités, une tonne de matériel selon Le Figaro, mettent en scène la supposition de l’AFP (la propagande pro-Macron) relayée par TF1 concernant l’éventuelle (???) implication de vagues sympathisants d’ultra droite. Il n’y a pas le moindre début d’un fait concret mais la simple hypothèse suffit à en faire une sorte de vérité (pro-Macron), autrement dit une fake news.

“La réalité ? Il y a des armes partout en France, surtout dans les cités et dans les quartiers. Ces armes sont entre les mains de délinquants, de criminels, de djihadistes et d’apprentis terroristes ou de jeunes. Dans tous les cas, des individus sont ethniquement identifiés. La circulation et la vente des armes font l’objet d’un trafic permanent contre lequel les forces de l’ordre luttent, parvenant parfois à démanteler des réseaux.

“Dans ce cas, lorsque le réseau démantelé concerne des populations de la diversité multiculturelle, les médias pro-Macron ne font pas dans la propagande. Malgré les centaines de morts liés aux attentats perpétrés en France depuis 20 ans et bien que le trafic d’armes soit lié à des communautés bien connues, les médias officiels en parlent peu ou pas du tout. Par contre, si un sympathisant d’ultra droite est supposé être lié à l’achat d’une arme, les médias de la propagande pro-Macron n’hésitent plus : la dictature menacerait en France. Que ces sympathisants existent ou non, sous réserve que l’on puisse apprendre ce que signifie l’ultra droite dont parlent ces médias, peu importe aux médias de la propagande pro-Macron. L’important est de mettre en scène la propagande pro-Macron pour faire croire qu’un danger de l’ultra droite menacerait le pays.

Philippe-Emmanuel Toussaint : “De la Vulgarité, cette indigence crasseuse. Avant, on avait Néron et Pétrone, Napoléon et Chateaubriand (même Napoléon III et Hugo, ça avait de la gueule) et puis de Gaulle et Malraux (même l’angle Gaulle/Brasillach présente un intérêt historique et intellectuel). Mais là, avec Macron et Bellegueule… Merde quoi ! L’arrogance actuelle des faussaires et des imposteurs ordinaires de l’infiniment méprisable est impossible à soutenir. La fabrique du mythe de l’entre-soi, à partir de flaques immondes du vomi de la médiocrité, devient la marque même d’une vulgarité sui generis de notre temps. Que dire de cette indigence crasseuse sinon qu’il s’agit d’une expression hystérique du néant dans la fine fleur de sa nullité ?

“La nature a horreur du vide. Qu’on arrête l’écrivassier responsable de cet odieux barbouillage ! Et qu’il apprenne par cœur Le Crépuscule des idoles, et Nietzsche lui remettra peut-être la cervelle à l’endroit !

Causeur Renaud Camus : “La liberté d’expression dans la France de 2020 n’est pas menacée : elle n’existe pas“. L’auteur du Grand Remplacement est poursuivi pour injure raciale par des associatifs racialistes qui n’ont jamais lu ses livres pour (nier) que le changement démographique détruit la culture et la civilisation des Européens. La liberté d’expression n’existe pas, menacée par les censeurs en tout genre et encadrée par des lois protégeant les réclamations mémorielles des communautés. Mais ce n’est pas la compétence de la loi. “Je suis hostile à toutes les lois mémorielles, estimant qu’une vérité, si rigoureuse soit-elle, n’est plus tout à fait une vérité s’il est interdit de la contester, quitte à se ridiculiser ou à se déshonorer ce faisant.

“Nous vivons sous le régime du négationnisme de masse, car le phénomène le plus important de notre société, à savoir le changement de peuple et de civilisation, le génocide à l’homme, la destruction des Européens par submersion migratoire, y fait l’objet d’un tabou absolu. Cette occultation est si radicale que la réalité du réel en est ébranlée, hors la loi, et que nous vivons dans le règne du faux, un monde (déglingo)-imaginaire, aussi imaginaire que les habits neufs de l’empereur, sur lesquels tout le monde s’extasie.

“Le faux est consubstantiel au remplacisme global, puisque celui-ci est le règne de la substitution, de la copie, du fac-similé, du simili, de la simulation généralisée ou du simulacre pour parler comme Baudrillard.

“Sur la question migratoire et sur l’islam, on peut dire beaucoup de choses qui étaient imprononçables il y a quelques années. Les décisions de milliers d’entreprises organisées, multinationales, fonds de pension, GAFA, les banques, les médias et la publicité, les mécanismes d’une machination au sens littéral du terme, nous imposent un devenir machine qui les dépasse et les englobe comme ça nous englobe tous, nous broie, et nous dépouille de notre condition humaine dans notre monde mondialisé pour le remplacisme globalisé.

“Remplacisme et islamisme ne sont pas une seule et même force. Ce sont deux totalitarismes alliés, mais rivaux, comme nazisme et communisme lors du pacte germano-soviétique. Le Grand Remplacement, le remplacisme global, voit le remplacement comme le geste fondamental. (Élisabeth Lévy et Martin Pimentel)

NPA Antifas anti-k.org : “Angers : attaque nazie contre L’Étincelle. Les nazis ont cambriolé L’Étincelle, volé du matériel, fait un autodafé des livres, affiches et auto-collants qui y étaient entreposés et aspergé les murs de peinture rouge. Ils ont revendiqué leurs exactions sur la messagerie cryptée Telegram, en cachant leurs visages par des têtes de mort SS. Les traits terroristes de l’extrême-droite ne cessent de se dessiner, sans que l’État français et la municipalité ne réagissent à la hauteur du danger ! Une plainte a été déposée, mais L’Étincelle a fait le choix de ne pas communiquer avant que ses auteurs ne l’aient revendiquée. C’est ce que le groupuscule “Angers nationaliste” a fait sur la messagerie cryptée Telegram. Un Tweet reproduit la “revendication” des nazis. Le contenu de la revendication ne laisse aucun doute sur l’idéologie nazie de ses auteurs, leur probable identité (d’identitaires) et sur le danger terroriste qu’ils représentent ! Il est à craindre que la presse bourgeoise reprenne son antienne sur la (fausse) symétrie extrême-gauche/extrême-droite.

“Faudra-t-il attendre pour en finir avec le danger de ces nazis qui ouvrent la voie au fascisme ? Le capitalisme ordolibéral est le terreau sur lequel prospèrent l’extrême droite et ses groupuscules criminels”.

NPA Antifas anti-k.org : “L’invasion du Capitole par des manifestants d’extrême-droite a fait les gros titres de la presse. Ce qui interroge sur la sécurité des principales institutions de l’État et montre l’inquiétude du régime face à la capacité de groupes d’extrême-droite suprémacistes à s’attaquer à ces institutions. Les arrestations de vétérans et d’anciens membres des forces de l’ordre soulignent l’inquiétude du ministère de la Justice quant au fait que certains des agresseurs pourraient (???) avoir fait partie d’efforts plus coordonnés pour attaquer le Congrès et qu’ils ont employé des compétences spécialisées dans l’agression. (???)

“Des vidéos et des photos ont révélé des scènes effrayantes d’émeutiers (des Antifas) se faufilant à travers la foule à l’intérieur du Capitole en formation serrée, portant des équipements tactiques, portant des entraves et utilisant des signaux visuels pour communiquer”, relate le New York Times de gauche.

“Au milieu des investigations, NPA Antifas s’interroge sur le financement des organisations d’extrême-droite et sur le lien de celles-ci avec des éléments suprémacistes français. On a découvert presque un mois avant l’attaque du Capitole, qu’un informaticien français d’extrême-droite a fait un don de 28,15 Bitcoins (autour de 522 000 dollars) à plusieurs organisations d’extrême-droite aux États-Unis. Un bénéficiaire de cette donation est Nick Fuentes, figure notoire de l’extrême-droite raciste qui a reçu 13,5 Bitcoins (près de 250 000 dollars). On ne sait pas si ces donations faisaient partie d’un plan préétabli pour financer l’attaque. (???)

“Les idées de l’extrême-droite se répandent dans plusieurs pays et elles trouvent des financements. Comme beaucoup de suprémacistes nord-américains, l’informaticien français exprime un négationnisme vis-à-vis du Covid-19 et une forte inquiétude face au mouvement Black Lives Matter en reprenant des discours sur l’assassinat de George Floyd : “L’ennemi est intérieur. C’est l’auto-flagellation constante, la haine de soi, de ses ancêtres, de son héritage. C’est une tendance de fond. Cette année a montré la soumission totale de la population, acceptant une violation de ses libertés inégalée face à un virus moins dangereux que la grippe saisonnière, puis en s’agenouillant devant un criminel aguerri mort d’overdose en résistant à la police.”

“Les suprémacistes ont vu dans le mouvement Black Lives Matter et la pandémie de Covid-19 un moment fondateur de leur action et leur organisation. “Lors des manifestations des BLM, nous avons vu des manifestants noirs et d’extrême gauche attaquer des symboles historiques et même des symboles français en Amérique, comme la statue de Saint-Louis où nous avons vu les libertés civiles diminuer à grande vitesse !”

(Les Antifas veulent) “détruire les peuples européens. Ils font de l’Européen Blanc la cible à abattre. La classe moyenne blanche est unie entre tous les pays du monde contre un ennemi qui ne connaît pas de frontières, un ennemi qui forme une super-classe qui s’est greffée sur les chefs d’État (comme Macron)”.

NPA Antifas : “Des réactionnaires français voient un danger dans la mobilisation des noirs et des extrême gauche aux États-Unis et veulent renforcer la réaction dans ce pays. Nous ne pouvons faire aucune confiance aux institutions et dirigeants nord-américains (ni français) pour faire face à l’extrémisme de droite !”

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
plouc

les antifas sont la police ” religieuse ” de la gauche caviar américaine ” les démocrates ” et de nos gouvernants islamo collabos en Europe !

LE MARXISME EST UNE MALADIE MENTALE

Les Antifas sont des Satanistes Pro Pédophile qui font la guerre aux Valeurs Chrétiennes et Populaires incarnés par Trump.

Gérard Brazon

Article trop long, confus du fait que les citations ne sont pas clairement définis d’où parfois cette confusion avec le fond du propos. Répétition d’expression comme GOF-LGBT, qui dès le départ de l’article asphyxie le lecteur lambda. C’est dommage parce que cet article apporte une vision, est aussi une démonstration. Je crains que cela soit raté compte tenu de tous ceux qui lâcheront en cours de lecture.
Bien à vous

grougnach

Oui trop d’abréviation de sigles; faut vraiment être connaisseur.Je n’ai pas pu tout lire mais j’ai retenu ceci: “La réalité ? Il y a des armes partout en France, surtout dans les cités et dans les quartiers. Ces armes sont entre les mains de délinquants, de criminels, de djihadistes et d’apprentis terroristes ou de jeunes. Dans tous les cas, des individus sont ethniquement identifiés. La circulation et la vente des armes font l’objet d’un trafic permanent contre lequel les forces de l’ordre luttent, parvenant parfois à démanteler des réseaux.

patphil

usa = union soviétique américaine

Lire Aussi