Arabes arriérés : les antiracistes vont-ils poursuivre Malek ?

Ri7Sopo-sifaouiLe texte qui suit est la traduction d’une interview du journaliste écrivain algérien Anouar Malek, diffusée en 2009 par la chaîne Aljazeera. Ce portrait au vitriol du monde arabe, dressé par un Arabe, est bien entendu à 180° du discours de bisounours ambiant qu’on entend habituellement sur nos chaînes TV, entièrement soumises à la dictature du politiquement correct.

httpv://www.youtube.com/watch?v=embed/aLEjdpGA0cM

Il ne faut pas demander à nos élites, totalement aplaties devant l’islam depuis vingt ans, de débattre objectivement d’un tel sujet. Il faut bien échanger nos Rafale contre quelques barils de pétrole avec nos “amis” du Golfe…Les flatteries hypocrites sont donc la norme dans les relations entre les Occidentaux et le monde arabe. Tout le monde se ment en se faisant des risettes.

Pourtant, ce constat accablant fait par un journaliste algérien qu’on ne saurait taxer de racisme ou d’islamophobie, soulève deux questions :

Pourquoi le monde arabe fait-il du sur place depuis 500 ans ?

La civilisation arabe est-elle un mythe ou une réalité ?

Car il est tout de même étonnant que cette civilisation, tant vantée par nos élites depuis deux ou trois décennies, n’aient laissé aucun vestige dans le désert d’Arabie et n’ait plus rien produit depuis la Reconquista par les Rois catholiques.

Où sont donc passés les “savants” arabes, maîtres en astronomie, en algèbre, en médecine ?

On sait bien que les Arabes s’appropriaient le savoir des pays conquis, en contraignant les savants à se convertir à l’islam et à prendre un nom arabe.

On sait que les chiffres “arabes” ont été inventés par les Indiens au 3ème siècle avant  JC, et repris par les Arabes au 9ème siècle. Mais cela n’explique pas la disparition d’une civilisation qui n’a plus rien produit depuis 5 siècles.

Quand les 14 millions de Juifs répartis sur le globe, totalisent près de 200 prix Nobel, les 300 millions d’Arabes en alignent difficilement une demi-douzaine. Et pour les prix Nobel scientifiques, c’est pire.

Pour nos élites bobos, ce sont les Arabes qui auraient traduit les textes grecs et romains, et permis ainsi le réveil de l’Occident après le “trou noir” du Moyen-Âge.

C’est oublier que durant cette longue période de 1000 ans, ce sont les moines qui ont traduit les textes anciens, grecs et latins. Ce sont donc les nombreux monastères qui ont su conserver et transmettre la mémoire de la notre civilisation gréco-latine. Charlemagne n’a pas attendu les Arabes pour commencer à éduquer les peuples d’Occident….

Et c’est sans doute là que se trouve l’explication. Si les Arabes se révèlent incapables de s’intégrer dans le monde moderne, c’est parce qu’ils ne lisent rien à part le Coran. Ils prient mais n’éduquent pas les masses. Les revues scientifiques traduites en arabe sont pratiquement inexistantes. Impossible donc, de transmettre le savoir quand la quasi totalité de la littérature arabe tourne autour de la religion. Le pourcentage d’analphabètes dans le monde arabe est ahurissant.

40% des plus de 15 ans selon un rapport de l’Unesco. Seulement 5 universités figurent dans le top 500 du classement de Shangai.

Mais laissons la parole à Anouar Malek.

Question : 73% de nos auditeurs pensent que les Arabes constituent une très grande force et ont de l’influence.

Anouar Malek : “En fait ce chiffre n’indique qu’une seule chose : les Arabes sont en proie aux fantasmes et à un orgueil mal placé. Vantardise vide qui ne fera de bien à personne. Les Arabes auraient inventé ou découvert le zéro. Mais qu’en ont-il fait ? Certains sont assis dessus, d’autres l’ont mis sur leur tête. D’autres s’en servent comme cerceau et se mettent à  remuer des hanches, du ventre et des seins, pour convaincre le monde que les Arabes sont occupés à quelques chose.

Les Arabes ne sont rien d’autre qu’une suite de zéros”.

“Les Arabes ont perdu leurs valeurs et leur culture. Rien ne permet de croire qu’on puisse compter sur les Arabes pour produire quoi que ce soit. Cet orgueil mal placé est profondément enraciné en eux à un niveau inimaginable. Il est si profondément ancré qu’ils croient pouvoir aller sur la Lune….Par Allah, les Arabes ne sont pas capables d’aller plus loin que le pas de leur porte”.

“….En toute honnêteté, les Arabes sont tellement arriérés qu’ils ne sont pas du tout aptes à la civilisation…..Je ne me réfère pas à l’histoire, je parle des Arabes d’aujourd’hui….Ils ont perdu leur identité arabe et ont commencé à exporter des drogues en prétendant qu’ils apportent quelques chose de plus à l’Europe….

Les dirigeants arabes sont à l’image de leurs peuples et partagent avec eux les mêmes croyances et les mêmes convictions….”

“….Montrez moi une seule chose inventée par les Arabes. Ils n’ont rien inventé.

Est-ce que les Arabes lisent ? Le citoyen israélien lit 35 livres par an, l’occidental en lit plus de 40. Mais il faut 80 Arabes réunis pour lire un seul livre par an”.

“Les statistiques de la police montrent que la plupart des sites web que visitent les Arabes sont des sites pornographiques”.

“La réalité est une réalité de défaite. Les Arabes ont touché le fond. Nous sommes vaincus politiquement, militairement, économiquement, socialement et même psychologiquement. Notre discours est un discours complotiste : nous accusons les autres de tous les maux….”

“L’Egypte par exemple, n’a rien à offrir. Elle vit de l’aide américaine. Sans elle, les Egyptiens mourraient de faim….”

“La guerre de 1973 n’était pas une victoire. C’était une défaite de plus. Aucun pays arabe n’a gagné de guerre….Nous n’avons que des défaites que nous enveloppons comme s’il s’agissait de victoires”….

“Nous rejetons toujours la faute sur les colonisateurs, sur la colonisation, sur l’autre, alors que nous sommes nous-mêmes fautifs de ce qui nous arrive. Les Arabes sont nuls”…

“Regardez leur comportement en Occident et comment ils y vivent. Je jure par Allah qu’ils sont de très mauvais exemples”.

“Quand vous entendez parler de voleurs, il s’agit toujours d’Arabes. A chaque fois qu’un jeune homme harcèle une fille dans les rues de Londres ou de Paris, il se trouve que c’est un Arabe”.

“L’individu arabe regroupe toutes les valeurs morales négatives”.

—————————————————--

 

Ce réquisitoire sans appel offusquera nos bobos bien pensants, comme il se doit.

Mais il devrait interpeller nos dirigeants car l’échec de l’intégration a pour cause principale l’échec scolaire.

Quand le rapport Obin dit que certains élèves refusent d’apprendre tout ce qui n’est pas lié au Coran ou à Allah, on ne peut qu’admettre que le constat d’Anouar Malek est bien réel. Dans nos banlieues, la religion a pris le pas sur le savoir, au sein de l’école républicaine. Cette démission face aux assauts des islamistes a laminé le principe de laïcité. C’est gravissime.

Si les élites musulmanes ne se mobilisent pas pour combattre ce fléau aux côtés de la République, c’est la France qui aura bientôt 40% d’analphabètes ! Mais qui sait vraiment de quel côté sont ces élites ? Car leur passivité face aux islamistes sème le doute.

Près de 30% des musulmans choisissent déjà la charia contre la République. Et même beaucoup plus chez les jeunes de moins de 25 ans. Au rythme actuel des arrivées de migrants, musulmans pour la plupart, la République islamique de France verra le jour dans une ou deux générations.

Nous saurons en 2017 quel est le modèle de société que veulent les Français pour leurs enfants. Une France fière de ses racines et de son identité, ou une France islamisée. Car l’avenir de ce pays se joue dans les 10 prochaines années.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. La langue grecque était déjà connue et utilisée en Palestine ( Israël ) 300 av Jésus Christ. On peut la considérer comme une langue internationale à l’époque permettant des échanges culturels et commerciales. Les grecs étaient de grands voyageurs et commerçants en Méditerranée. Il est probable que l’Apôtre Saint Philippe est était d’origine grecque malgré qu’il soit né en Galilée. Les Égyptiens de l’antiquité nommaient les philistins  » peuple de la mer du nord  » . On peut penser qu’ils étaient grecs car au nord de l’Egypte se trouve la Grèce.

    • « Des échanges commerciales »
      « Est était  »
      Tu vas pas me faire croire que tu lis 40 livres par an

      • Pauvre mignon !
        Je ne lis pas 40 livres par an, mais à mon âge j’en ai lu sûrement plus que vous.
        Cela vous va professeur ?

  2. En fait, les œuvres des Grecs anciens est toujours restée européenne car le Grec est resté la langue liturgique de l’ Europe (qui n’ a été supplantée par le Latin qu’ au VIe siècle par endroits) jusqu’ au Xe siècle de notre ère où le Latin s’ est finalement imposé. Les œuvres grecques sont donc restées connus dans l’ Europe chrétienne sans l’ entremise des arabes et sarrazins.

    •  » les oeuvres est restée  »
      « Restées connus »
      les sarrasins ne feraient pas pire

  3. Il faudrait arrêter de dire des niaiseries et réfléchir un peu mais c’est au-delà des capacités de 90% de la population.

    Ce n’est pas parce qu’on a inventé le zéro qu’on a découvert le calcul différentiel et intégral ou l’algèbre tensorielle.

    Ce n’est pas parce qu’on a inventé la roue qu’on a mis au point une Formule 1.

    Et ce n’est pas parce qu’on a inventé les feux d’artifices qu’on est capable de concevoir une fusée Saturne V.

    • Justement, les Arabes n’ont pas inventé le zéro. Ce mot est la traduction d’un mot indien signifiant « vide », que les Indiens incluaient dans leur système décimal.

    • Tout à fait d accord avec toi, de même, ce n est pas parce qu un pays à été une grande puissance qu il le restera indéfiniment.

  4. II / … avec les chiffres, les bases de l’algèbre et de la trigonométrie.
    Il introduisit la réflexion en islam et créa le « Mutazilisme » qui réfutait le caractère « incréé » du coran. C’était entre 810 et 830.
    En 1019 le calife Al Qadir, craignant que la discussion ne mène à de nouvelles scissions, fit lire dans les palais et les mosquées, un édit interdisant toute exégèse nouvelle et ferma la porte à l’effort de recherche des musulmans. Les idéologues revinrent à l’islam de ses débuts et l’essor de la civilisation arabe prit fin.
    La théocratie musulmane « arrièriste » venait de l’emporter.
    Je ne crois donc pas tellement que les élèves de Charlemagne aient pu apprendre Aristote …

    • L’effort d’innovation provient principalement d’individus qui ont les capacités nécessaires. Ils ne forment pas la majorité dans aucune civilisation. On est à 1/50 pour les populations européennes. On est à 1/1000 pour les populations du moyen orient. A ce moment là, il devient en effet facile pour un pouvoir fondé sur la force de persécuter les intellectuels pour hérésie.

      Lorsque les savants de Constantinople ont fuit la ville à l’approche des Ottomans en 1453, c’est sans doute parce qu’ils savaient qu’ils n’avaient aucun avenir avec eux. Leur fuite vers l’Europe a grandement favorisé l’avènement de la Renaissance et accéléré la décadence des musulmans.

  5. Jacques Guillemain. Je n’ai pas les mêmes références que vous.
    En redécouvrant les textes grecs, ce sont les Arabes qui feront le lien entre l’Orient et l’Occident … et pour cause. Du moins ils y participeront. Saint Thomas d’Aquin et Abélard découvriront Aristote grâce aux traductions arabes d’Averroès qui est même considéré par certains européens actuels comme le père de la pensée laïque.
    C’est Al Ma’moun qui réunit à Bagdad les savants de nombreux pays et de toutes religions. Il fit traduire toutes les connaissances grecques, entre autres les traités de philosophie d’Aristote, les connaissances mathématiques des Indiens Sanskrits … (Suite)

    • Les arabes par leurs conquêtes militaires ont permis de faire une « synthèse » à partir des créations de deux brillantes civilisations antiques que furent la civilisation grecque et la civilisation indienne.

      Mais ils n’en ont pas fait ni gardé grand chose. Ils ont transmis les connaissances qu’ils ont acquises auprès de savants occidentaux (notamment Fibonacci).

  6.  » Près de 30% des musulmans choisissent déjà la charia contre la République  »
    Mais qu’est ce que vous racontez Jacques Guillemain ! C ‘est beaucoup plus que cela ! Je dirai moi 99%
    Exemple : l’islam obligatoire ( non liberté de conscience ) c’est la charia. Ainsi selon moi, reste 1% de musulmans républicains qui rejettent lois et prescriptions du coran, en désaccord avec nos lois républicaines constitutionnelles basées sur les droits de l’ Homme, considérant ces dernières supérieures au coran. C’est conforme à mon vécu ! C’est de tout façon très loin de vos 70%…
    Et là j’avoue que je n’y comprends plus rien !
    On doit pas vivre dans le même monde, dans la même France, vous et moi !…

    • Évidemment que c’est 99% pour la charia, car sinon ils ne seraient pas musulmans mais apostats. Donc tout musulman conforme est pour l’application de la charia, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire avec leur « islam de France » et leur « vivre ensemble ».

  7. Quand j’entends Anouar Malek dans cette vidéo, j’ai l’impression d’entendre un français des années 50/60, avec ses à priori !
    Pour les Français de métropole, le Maghreb était à cette époque une terre de barbares. On s’étonnait même d’apprendre qu’il y avait des motos en Algérie. (Voir « L’Esprit de Tibhirine », du Frère Jean Pierre, le « rescapé ») Je n’invente rien, je l’ai vécu !
    Bizarrement, aujourd’hui, beaucoup de Français les accueillent comme des civilisés bardés de diplômes … ! Qui a changé ? Les à priori ou les barbares ?
    Mais la seule question est que ses diplômes ne feront pas d’un musulman un occidental sauf rares exceptions. Nous en avons des exemples très heureux !

    • Et on peut donc se demander pourquoi ces ex barbares, maintenant bardés de diplômes, ouverts sur le monde ne prennent pas le temps de développer leur pays d’origine qui, semble-t-il, en a bien besoin aux regards de la modernités planétaire ? Que le musulman ne devienne pas un occidental soit mais alors pourquoi vient il et tient il absolument à nous imposer sa conception du monde qui a prouvé jusqu’à présent ses limites ?

    • Ils sont tellement évolués que par exemple, en Égypte, pendant le cour reigne de ce grand démocrate de Morsi. Pendant que le pays coulait irrémédiablement, les frères musulmans, ces grand humanistes, ont imposé pendant trois jours un débat sur le temps permis a un musulman pour (faire l’amour) a sa femme après sa mort. Une période de douze heures a été retenue. Cetains en voulaient pur 24hrs. Édifiant je crois.

  8. Et bien ce Malek a tort, ce n’est pas l’arabité qui et en cause , mais l’islam. Rien d’autre

  9. de plus voir videos et articles sur les tares genetiques des musulmans le groupe le plus touche au monde video pakistani rat man et autres malformations analyses scientifiques uniquement

Les commentaires sont fermés.