1

Les aventures de Manu et Brichel : chapitre 2

Personnellement, je pense que ça l’amuse, Brichel, tout ce barouf autour de sa personne. Iel a toujours aimé être au centre des attentions. Ça l’arrange !

La preuve ? Ses tenues voyantes, ses déclarations loufoques, ses (faux) cheveux, ses mensonges.

Imaginons que cela le-la dérange, le-la blesse, même ?

Iel ferait immédiatement l’impossible pour faire taire ces affreuses rumeurs !

Vous aimeriez, vous, qu’on vous traite de gougnotte, de pédé, de gouine, de tous ces qualificatifs à ce jour interdits ?

Que votre portrait se retrouve en première page de toutes les gazettes avec des commentaires vicieux ?

Que des milliers de personnes racontent qu’au lieu d’être la mère (la mamie) de trois enfants et de toute une série de petits-enfants, vous en seriez le père  (le grand-père ) ?

Franchement, vous feriez quoi, vous (supposons que vous soyez à moitié aussi galetteux et puissant que Brichel, que vous ayez une cohorte de domestiques à votre service…)

Certains répondront qu’ils ne feraient ni une ni deux et se déculotteraient en public (un médecin assermenté suffisant parfaitement à faire la lumière sur cette affaire…).

D’autres qu’ils sortiraient leur album de famille (ça se truque, ces recueils…. Et chacun sait que les macron-trogneux sont experts en bidouillage).

Moi, j’inviterais mon grand frère à partager une théière d’Oolong du Fujian et une tranche de cake, en conviant la presse (intègre).

C’est aussi simple que prendre un air attristé à l’enterrement de Johnny !!!

Pas le blond faux-frère ! Ça l’amuse ! Iel provoque, iel nargue, iel claque nos impôts en frais d’avocat. Bref : Brichel est un menteur !

Lisez donc ce qu’iel a fait croire à Laurence Benhamou ! Une histoire à dormir debout !

Selon ses déclarations, pour la (fausse) famille de macron, une salle d’accouchement serait un lieu d’échange, de rencontre, aussi conventionnel que l’«Afternoon tea» du Café Antonia de l’hôtel Bristol. L’occasion de se voir en famille. Le mille-feuille en moins.

Qui peut croire une seule seconde qu’un beau-père – Emmanuel, en l’occurrence – amant de sa (supposée) mère, de l’âge de ses enfants – aurait pu assister aux accouchements des filles de Brichel, comme de l’épouse de Sébastien, leur frère.

Le plus nullard des Français, illettré, analphabète ou inculte sait que – et ce, depuis quelques décennies seulement – « UNE SEULE personne » peut accompagner une femme qui accouche, le plus souvent le mari, ou le concubin… n’importe quelle sage-femme ou obstétricien(ne) pourrait en témoigner.

Comment aurait « iel » pu oublier ces conditions très basiques , avant de mentir ?

Comment les 2 gendres ou la belle-fille auraient pu « agréer » un tel viol du moment le plus extrême d’intimité conjugale … pour le partager avec le beau-père !

Cette affirmation « quand mes filles ont eu leurs enfants, Emmanuel était avec moi en salle d’accouchement » est une des plus grotesques du dossier ! Elle relève de la psychiatrie.

Maryline M. sur Twitter :

» Question : Il y a parmi vous des pères ou beaux-pères qui ont assisté à l’accouchement de leur fille ? C’est juste pour savoir si j’ai loupé un truc…  »

Publication du 24 janvier 2022 de la revue pipole Gala :

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/brigitte-macron-quand-mes-filles-ont-eu-leurs-enfants-emmanuel-etait-avec-moi-en-salle-daccouchement_485552

Le foldingue du palais serait-iel encore en excès d’hormones ?

Je ne vous raconte pas d’histoires, cette citation est reprise mot à mot du dernier livre de Laurence Benhamou, Le solitaire du palais (Robert Laffont 22 janvier 2022), journaliste AFP, une des deux accréditées par l’Élysée, livre qui retrace le quinquennat de E. Macron qu’elle suit partout depuis 2017.

https://www.decitre.fr/livres/le-solitaire-du-palais-9782221254752.html#resume

Une nouvelle publication que Natacha R. et sa copine diseuse de bonne aventure se font un plaisir de debunker !

Brichel tente de nous rassurer : grâce à Dieu, l’ignoble rumeur de ma prétendue transsexualité commence à s’estomper ! La généalogie de mes parents (chocolatiers) est sauvée.

C’est simple…. On arrête les protagonistes, on te les fout en GAV, on leur confisque leur IPhone, on les menace, ils se voient forcés de vivre cachés, c’est sûr que ça s’estompe !

Et non, Brichel ne m’obsède pas ! C’est l’avenir de mes petits-enfants qui me préoccupe en tout premier. Donc TsM ! (Tout sauf macron).

Et si je peux aider….c’est avec plaisir !

N’étant ni politologue, ni diplomate, j’ai choisi un autre point faible du quinquennat, plus folklorique : le mensonge !

ON me chuchote que Brichel pourrait s’entretenir avec un autre grand reporter demain. Je ne manquerai pas de vous relater la rencontre en détail.

Anne Schubert