Les Bisounours, y’en a ras le bol

Publié le 18 octobre 2020 - par - 7 commentaires - 1 214 vues

Un professeur a été décapité. C’est quelque chose d’effroyable et non de banal, même si cette pratique très musulmane est sur le point de se banaliser. Car qu’on regarde les attaques au couteau : il y en a 120 par jour, mais il y a quelques années, il n’y en eut qu’une. Et puis ce fut une quotidiennement. Puis dix, vint, cinquante. Eh bien, vu le laxisme des pouvoirs publics qui non seulement laissent faire mais encouragent, il en ira de même pour les décapitations. Ce n’est d’ailleurs pas la première à se produire : il y a quelques années, un chef d’entreprise perdit ainsi sa tête qui fut accrochée sur un grillage de son usine.

Mais que fait notre gouvernement et son ahurissant chef qui aime tant les torses nus et suants des voyous des îles et ceux qui s’exhibent en bas résille au sein même de l’Élysée, enlaçant sa vieille initiatrice qui le dévoya à l’âge de quinze ans ? Rien. Indéfectiblement rien.

Discours creux, « attention à vous ! On va se fâcher !» « bouffon ! », répondent les voyous qui ne respectent pas nos institutions et vont jusqu’à donner leur numéro de téléphone, comme le père du coupeur de tête, démontrant par là qu’il sait ne rien craindre.

Quand la police n’a été armée que pour attaquer le peuple de France – les Gilets jaunes – ce dont elle ne s’est pas privée, perdant tout crédit auprès de la population, quand elle n’apparaît plus que comme la milice de type vichyste d’un gouvernement qui trahit son peuple, le livrant pieds et poings liés à l’envahisseur venu le déloger pour prendre sa place et occuper ses biens – qu’il laissera d’ailleurs sans entretien, les condamnant à très brève échéance à la décrépitude, comme ce fut le cas en Afrique noire et septentrionale, pour les belles villes dont furent chassés les Français ; quand des magistrats stupides, écœurants, ayant oublié la noblesse de leur charge, ne poursuivent que les braves gens sous des prétextes futiles mais libèrent vite fait les agresseurs, et ce d’autant plus vite qu’ils appartiennent à une certaine communauté dont plus personne ne veut dans ce pays ; quand au lieu de prendre les armes contre les bandes de pillards lancés à nos trousses par les mondialistes américains on se contente de monceaux de nounours en peluche, de discours creux qui ne signifient rien et ne risquent pas d’effrayer les monstres qui peuplent nos rues, de marches blanches, de banderoles « je suis Charlie » et de panneaux « vous n’aurez pas ma haine », on ne risque pas de mettre fin au grand massacre prévu dans le Coran et mis en œuvre depuis des siècles ; le plus grand ayant abouti à l’existence du Pakistan après que, durant 500 ans, les musulmans assassinèrent en Inde 80 millions de personnes. Mais le génocide des Arméniens par les Turcs musulmans procéda de la même source. Sans parler d’ailleurs, car des ailleurs, il y en eut, et beaucoup (la Turquie où l’Empire ottoman renversa le prodigieux empire de Byzance, l’Indonésie, l’Europe centrale) et les problèmes balkaniques cause, entre autres, des guerres mondiales, l’Égypte, le Moyen-Orient dans lequel l’Occident n’est représenté que par le courageux tout petit État d’Israël, l’Irak, l’Iran, toute la moitié septentrionale de l’Afrique…).

Les élections américaines approchent à grands pas. Quel qu’en soit le résultat, elles entraîneront une guerre civile fratricide d’ici quelques mois. Et la guerre civile aux États-Unis viendra alors chez nous, car tout ce qui se produit aux États-Unis nous est renvoyé comme un boomerang. Nos banlieues sont le plus gros dépôt d’armes qui puisse exister. Mais c’est sans connaître, je l’espère, les Français. Oh, pas ceux des métropoles en état de pourrissement dans lesquelles sévissent les lobbys des Bisounours de toutes obédiences, non, mais dans nos campagnes. Les agriculteurs, les routiers, les restaurateurs, bref les travailleurs, empêchés de gagner leur vie par un gouvernement de guignols, ne se laisseront pas faire. Leur colère est déjà grande. Il ne faut qu’une étincelle pour allumer la guerre. Ce gouvernement fantoche ne tardera pas à tomber. Espérons qu’alors s’élèveront des hommes, des vrais, pas des efféminés, pour reprendre ce pays en mains.

En outre notre armée n’a rien à faire à l’étranger quand notre pays est à ce point menacé. Ramenez l’armée en France, il est plus que temps.

Car le peuple est à bout et ne demande qu’à entrer en action pour châtier les traîtres, reprendre ce qui lui appartient, et retrouver ses moyens d’existence.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
UltraLucide

Les français sont majoritairement des pétainistes de gauche qui voteront pour une dictature socialiste. Cette dictaure forcera notre pays à accepter la soumission à l’Islam et la cohaboitation forcée avec une état islamique au sein de la France. La guerre civile et religieuse avec les musulmans serait néfaste au business avec les pays musulmans, n’est pas messieurs Sarkollande?

faguet

aujourd’hui c’est la revanche des caves , des bannis de la républiques ,des victimes du barrage républicain UMPS.Patriotes ne croyez pas qu’ils vont vous réhabiliter .Vous resterez des nationalistes fauteur de guerres .Comme en 45 les collabos vont se transformer en résistants ( Mitterrand et Marchais ),oublier , renier, leur islamophilie.L’hydre a 2 têtes n’est pas morte et pourrait renaitre de ses cendres et vous voler vos 40 ans de combats.Rien n’est gagné ,traite un jour ,traitre toujours.Ils n’ont pas été assez couillu pour résister a l’islam , ils le seront encore moins pour résister a l’islamisme

Patrick Granville

Puisse tous les patriotes Entendre ce cri du coeur d’une fille et petite fille de résistants, donc à la bonne école de notre histoire.
Aux armes citoyens, formez vos bataillons… entendez vous ds nos campagnes mugir ces féroces soldats. Suivons là tous ensemble et ne lâchons rien.

Cougar

Oh oui et les patriotes résistants , ont été formidables de courage ,par ex ..en Corrèze

Cougar

Des nounours et des bougies, voilà des armes …ouh la , très dangereuses que nous avons a notre.. disposition , pour lutter contre ces fu….rs . Ah il est certain que ça va les terroriser,les faire trembler …. Peuple de France, montre que tu es les dignes héritiers de ces hommes qui il y aura bientôt 80 ans , ont combattus le nazisme.qui revient , encore plus dangereux , car déjà au milieu de nous ….
Merci a notre historienne qui nous apporte de quoi réveiller ceux qui sont toujours dans la somnolence … volontaire 💤

3ème rpima

Un coup d’état vite par un quarteron de généraux ambitieux qui voudront remettre le pays dans les clous et virer la racaille hors du pays

patphil

des généraux ambitieux , honnêtes et respectueux de la parole donnée, avec un brin d’honneur…. mais vous rêvez!

Lire Aussi