Les bobos-gauchos Insoumis à la cravate

Publié le 29 juin 2017 - par - 23 commentaires - 1 131 vues
Share

Pour ceux qui penseront, ou même écriront : « elle est ringarde » ou quelque chose du même genre, oui en effet, et j’assume totalement, j’ai même envie de dire que je  revendique cette ringardise, face aux soi-disant branchés, progressistes, tendances, etc., aux idées et comportements tout simplement gauchisants (rien n’a changé, sinon le nom des partis), qui  me fatiguent et me consternent.

Ceci évacué, parlons un peu de la rentrée des classes des petits nouveaux de l’Assemblée Nationale. On voulait un renouvellement, et pour un renouvellement, c’est un renouvellement  ! L’important, on serait tenté de croire que c’est logiquement la compétence, pour représenter les citoyens, eh bien non, l’important c’est la parité. Et qu’importe si l’on se retrouve avec certaines jeunes personnes incapables de s’exprimer de façon simplement compréhensible, sur les plateaux de télévision, et qui ne semblent pas avoir beaucoup de connaissances dans bien des domaines… Mais l’avenir nous le dira très vite, et cela nous promet sans doute de bons moments !

Mais un parti s’est déjà bien distingué, en ce mardi 27 juin 2017, la  France Insoumise dont le choix du nom est déjà tout un programme en soi. Insoumis, c’est bien l’annonce de ce qui nous attend. Cela sous-entend déjà la non-acceptation des contraintes, le non-respect de l’ordre établi et des bonnes manières.

Alors que je rédige, j’apprends que les 17 députés de la France Insoumise ne se rendront pas au Congrès convoqué par Emmanuel Macron à Versailles, ce lundi 3 juillet… Que vous disais-je ?

Mais avant cela, ce mardi 27 donc, avait lieu la rentrée à l’Assemblée Nationale, un des symboles de la République, avec son décorum et ses traditions qui requiert une certaine solennité. Pas pour la France Insoumise dont les députés  ont été les seuls à se présenter sans cravate, par provocation sans doute, pour montrer leur différence. Mais qu’espèrent-ils prouver ? Que ce sont des rustres sans éducation, sans respect ni savoir-vivre ? Pari réussi à 100% !

La palme revenant incontestablement à François Ruffin, de son état journaliste, essayiste, réalisateur, fondateur et réalisateur du journal Fakir, bref appartenant à la fois au milieu journalistique et du show-bizz qui s’est présenté en bras de chemise… Lorsque l’on connaît ses différentes casquettes, on est moins surpris, ou pas surpris du tout ! Très représentatif, même, d’un monde déconnecté de la réalité, un vrai cabot.

Il est vrai que dans le genre provocateur – mais pas forcément du meilleur goût – nous avions déjà eu Poutou, à la primaire de la gauche, se présentant en veste de pyjama !

Bizarre mais c’est toujours à gauche que l’on se distingue par le mauvais goût !!

Sans oublier, bien que députée Française, Danièle Obono, pas gênée du tout de soutenir un groupe qui « Nique la France ». »Et si je disais que je « nique le Gabon » est-ce que ça lui plairait ? Et que l’on ne vienne pas nous parler de liberté d’expression « artistique »

Oriana Garibaldi

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
galle - marin myriam

oh chere madame : la cravate est un detail sans importance ; en tant que medecin j’amerai vous rappeler que notre cerveau a besoin de 2 litres d’oxigene a chaque inspiration pour fonctionner au top ; ce qui semble ne pas etre compris par toutes ces personnes qui ont une cravate serree autour du cou ce qui n’ aide sans doute pas leur reflexions et fonctionnement optimal du cerveau aussi par pitie nous sommes au 21 eme siecle ou mieux en l’ an 250 000 apres cro magnon et il serait temps que les archetypes evoluent pour etre au service du peuple ni vestes ni cravate ne faciliteras leur liberte de decider sans obeir aux Lobbys ça oui devrait disparaitre ; mais ils offrent de superbes cravates et voyages ;

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

J’ignore si votre commentaire est volontairement ironique, mais dans la négative, je n’ose imaginer comment vous vous seriez exprimé et écrit vos phrases si vous portiez une cravate… et vous vous prétendez médecin.

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

Commentaire mal relu : « […]comment vous vous seriez exprimé et auriez écrit vos phrases…[…] »

Romanin

Aucune critique, sinon censure.
Non vous n’êtes pas ringarde mais je ne pense pas que le fait de porter une cravate permettrait d’être un bon député. Pour cela, il suffit de suivre les séances sur LCP.

oriana Garibaldi

Réponse @ Romanin :
Ne mélangeons pas tout SVP ! je n’ai pas dit que « l’habit fait le moine! » que je sache,
Si certains rejettent le conformisme, moi je rejette le « j’men-foutisme » ambiant qui prolifère.

Auguste

Madame Oriana Garibaldi, je vous aime bien, Mais moi aussi je suis pour les « sans cravates ». Pas ceux de Mélenchon, mais ceux qui refusent de se laisser aller au conformisme politique ambiant.

vikinglenormand

Rufin c’est le monsieur qui à voter pour Macron,car il ne voulait pas des 11 millions de Français qui ont la PESTE et le COLERA mais qui ce présente à l’assemblée Nationale habiller comme une cloche insoumis.

Sassuffi

Il est plus facile de se présenter sans cravate à l’Assemblée Nationale qu’en jupe dans certaines quartiers .Il est plus facile de dénigrer les Cathos que les intégristes musulmans, on critique l’uniforme des scouts mais pas le burkini, et dernière ânerie entendue par une gôôô^cho de ma connaissance … ».il y a des mariages forcés chez les Chrétiens d’orient » ?????!!!!! pour dédouaner les c….de » Bécassine »?????? ; bref les faux héros, faux résistants à la petite semaine, combattants des faux problèmes mais vrais nazes , ont encore frappé….S’il reste encore de vrais gens de la vraie gauche dans ce pays , ils sont priés de se faire connaitre au plus vite!!!!

Marie35

Chez moi le conseil municipal est constitué d’au moins la moitié de paysans et passent leurs journées « au cul des vaches » et qui souvent ont juste le temps de prendre une douche et se changer pour assister au conseil. Ils ont tous une cravate et une tenue vestimentaire correcte. Les insoumis sont des clowns, ils sont insultants pour le peuple, pour l’instant on voit surtout des soumis à l’islam et à l’argent (voir les propos et les comportements de Corbières melanchon qui crachent sur le capitalisme mais font tout pour en profiter).

Zorglub

Mais vous avez raison de vouloir « niquer le Gabon » et je viens vous soutenir , quoiqu’à mon âge …bref , moralement au moins . Il n’y a pas de raison qu’une Gabono-Française puisse « niquer la France » et que l’inverse ne soit pas admis.
Quand au pantin en bras de chemise à l’assemblée , tant qu’à faire comme c’est l’été, je serai venu en short tongues et tee-shirt , au moins il aurait fait rigoler l’assemblée.Tandis que là c’est juste un manque d’éducation. Mais de nos jours l’éducation , c’est quoi ce mot barbare??

Le pôvecon

Partant du principe que la cravate à la même utilité qu’une queue pour la vache………..
Non, pas pour chasser les mouches!!…………juste pour cacher le trou-du-cul qui est derrière.

a.picadestats

Si l’élégance française se perd à l’Assemblée Nationale, nous verrons à moyen terme ou long terme, 2022, un ou deux Kamis ou foulard.
En dehors de cet aspect identitaire, quelle perte de temps pour rien!

Carter Burke

Ce sont des individus qui ne respectent RIEN, même pas leurs propres institutions. En fait, ils respectent une seule chose: la franc-maçonnerie. Vous ne les verrez pas se présenter dans les loges sans leur tablier, leur équerre et leur compas. Mais il est vrai que Lucifer est un maître plus impressionnant que l’assemblée nationale et son président.

Philippe@9.3

L’habit ne faisant pas le moine, trop de médiocres se cachent derrière une cravate.
Il faudrait apprendre aux gens à ne pas se fier aux apparences.
Ceci dit, ce que vous dénoncez est également une apparence. Ne donnez cependant pas trop d’importance au ‘dégagisme’ de la cravate. Pas sûr que ce soit un combat des plus prioritaires, ni même utile.
La ‘liberté’ de la bourka, ok, la liberté de la cravate…

oriana Garibaldi

réponse @ Philippe@9.3
Je ne donne pas trop d’importance au »dégagisme » de la cravate comme vous dites, je
n’ai pas dit non plus que c’était un combat des plus prioritaires. Ne me faites pas dire
ce que je ne dis pas !J’ai tout de même le droit de dire ce que je pense de ce laissez-
aller devenu la norme, de cette complaisance dans le rejet de tout respect, de toute
élégance. Ce que je veux dire c’est que cela est le reflet de la mentalité actuelle, le
rejet de toute contrainte. Chacun ses goûts, n’est-ce-pas ?

Philippe@9.3

Vous dites ce que vous voulez, et je vous fais part de mon opinion.
Le costume a eu une signification, mais comme beaucoup de choses, il a été assez largement détourné. Le costume aujourd’hui n’est aucunement respectable. Ce n’est qu’un leurre, aucunement la touche finale élégante d’un long apprentissage, d’un travail régulier.
Et si vous introduisez l’amour de la contrainte en ‘publique’ alors je suppose que le coran devrait vous plaire.
Ma priorité serait plutôt que ces députés soient présents aux sessions parlementaires, fassent un réel travail législatif plutôt que de parader devant les caméras en beau costume avec ou sans cravate.
Diriez-vous également que ‘le’ costume de fillon fut d’une élégance respectueuse des français?

Simone GUTIERREZ

C’ est beau  » l’ insoumission  » !! Quel courage !! Se présenter à l’ Assemblée Nationale sans cravate …. il faut avoir du cran .
Enfin , moi , honnêtement , en grande naïve que je suis , j’ attendais plutôt d’ un  » Insoumis  » qu’ il s’ attache aux grilles de la Bourse et qu’ il ne se libère qu’ après avoir obtenu le retour de la France à sa souveraineté monétaire , par exemple . Avec en prime la fin du traité de Lisbonne et celle de la création monétaire par le crédit …
Je suis trop naïve .

andrea

C’est vraiment faire insulte aux gens modestes que de se comporter comme un crasseux sans éducation, pour soi-disant se mettre à leur niveau !

Philippe@9.3

Vous pensez vraiment que crasseux sans éducation est l’image des gens ‘modestes’?

katastrov

Dans la phrase il y a le groupe de mots :  » soit-disant  » qui dit bien ce qu’il veut dire.
Il n’est pas inutile de savoir lire quand on veut critiquer systématiquement en employant de belles phrases toutes faites.

didile

C’est vrai.C’est du mépris pour les petites gens .

Sassuffi

Les abrutis de Mélanchon, croient que les ouvriers sont incultes et mal habillées ils jouent à « madame et ses pauvres » ,veulent les singer, pour faire oublier qu’ils sont pleins aux as, mais ne les connaissent pas. Les travailleurs votent pour le FN car ils ne se sentent pas méprisés par ce parti.