1

Les candidats LR sont mauvais, et Marine paraît dépassée par le peuple…

marinelogocampagneQuand je vois les candidats à la présidence française je me dis qu’on va, encore une fois, prendre les mêmes pour recommencer à faire du neuf avec du vieux…

Qui, parmi ces candidats, a la carrure d’un président capable de retaper le prestige de la France après la dégringolade dans le grotesque du “moi président” dont les photos et les caricatures ne font plus sourire mais pleurer. Si les Français ont élu ce “4%”, qui vont-ils élire dans 6 mois? Juppé avec sa condamnation à la prison, avec sursis il est vrai, mais condamnation quand même. Sarkozy avec ses casseroles bling bling? Le BCBG Fillon? Le new entry Poisson? Et parmi les femmes? Voyez-vous vraiment des bécasses glousser pendant un diner d’Etat en face de la Reine d’Angleterre ou des gourdes minauder en serrant la main d’un Trump ou d’un Poutine?

Après le lamentable quinquennat vaudevillesque qui s’achève, qui va avoir la stature de vrai chef d’état ?

Vous allez me répondre “mais Marine Le Pen, pardi!”

S’il s’agissait des externations fracassantes de Jean-Marie Le Pen ou de Geert Wilders, je dirais oui, mais j’ai des doutes devant l’édulcoration policée de Marine. Pourquoi? Parce que, en lisant les commentaires aux articles qui paraissent sur les sites de réinformation (Riposte Laïque, Boulevard Voltaire, Les Observateurs, etc.), les réactions des lecteurs ont atteint une violence telle que si le peuple est réellement arrivé à ce degré d’exaspération, Marine ne va pas répondre à l’attente; elle est dépassée. Cette violence que je retrouve dans l’opinion des gens que je rencontre au bistro, en famille ou parmi les copains, aussi en Suisse ou en Belgique,  ne pourra être canalisée que par un candidat qui aura un discours tranché et sans compromis… tout d’abord contre l’islam et l’immigration, tous les autres problèmes venant ensuite et non des moindres : école, justice, travail, santé, le drame des agriculteurs, l’écologie, etc. Mais en premier lieu l’islam et l’immigration qui de plus en plus sont perçus comme la cause première de tous les malheurs et provoquent un ras-le-bol de plus en plus profond et intransigeant. A la limite les foulards et djellabas révoltent plus que les fermetures d’usines…

Aux USA, Trump a été élu par ce peuple qui a atteint le paroxysme du ras-le-bol parce que lui a dit tout haut ce que tout le monde disait tout bas comme cela se dit au bistro, en famille et parmi les copains… D’autant plus que d’ici aux élections, tout le monde aura eu l’occasion d’expérimenter l’immigration grâce à la décentralisation de Calais jusqu’au fin fond des campagnes…

A part les ténors fer de lance style Zemmour ou de Villiers, l’une ou l’autre voix, comme Ardisson, commence timidement à fissurer le politiquement correct mais on est loin de la catharsis façon Trump.

Qui parmi les candidats va avoir la carrure nécessaire pour faire voler en éclats le carcan du politiquement correct et libérer les colères pour pouvoir les canaliser afin d’éviter le pire?

Depuis toujours nous admirons la France, qui porte le flambeau de notre culture et de notre civilisation, nous sommes tous inquiets car cette élection  est un coup de dés : l’écroulement définitif ou bien la révolution.

Anne Lauwaert