Les caprices de Macron, un enfant déguisé en président

Publié le 31 mai 2019 - par - 18 commentaires - 1 317 vues
Share

Macron, un enfant capricieux déguisé en président : Résistance Républicaine, Claude t.a.l : « Macron : « on restaurera Notre-Dame en 5 ans, quoi qu’en disent les experts, car telle est ma volonté ! »

Moi, Je veux que ma décision de Moi-président soit d’effectuer les travaux en cinq ans. Moi-président, Je veux ma décision de refaire Notre Dame à mon idée, et Moi-président, ma décision je l’assume totalement.

Nous sommes (mal) gouvernés  par un enfant capricieux arrogant déguisé en président !

Claude t.a.l : « Macron, qui ne connaît rien, absolument rien à un sujet (la restauration d’un monument historique), assume une décision qu’il reconnaît précipitée et contraire aux avis de tous les spécialistes qu’il avoue ne pas avoir consultés. Ce que dit Macron relève de la psychologie d’un être qui se comporte comme un enfant capricieux s’imaginant que ses paroles sont magiques et que les faits vont se plier à sa volonté !

(la Tribune de l’Art : https://www.latribunedelart.com/notre-dame-victime-des-caprices-du-president)

Ça va mal ! Macron, l’enfant capricieux déguisé en président croit pouvoir renouer avec les grandes œuvres, les grandes cathédrales qu’il n’a pas voulu protéger, les grands monuments de l’Histoire de France et les grands débats de l’Art grandiose et sacré des constructeurs de cathédrales. Telle est la finalité de cette série de déclarations qui croient pouvoir maintenir l’exigence de préserver les grands monuments de l’Histoire de France et de la Culture du sacré. Macron a montré toute son ignorance et son mépris des perspectives historiques de la France de toujours comme des grandes œuvres qui ont fait date, comme Notre-Dame, qui continuent de faire sens et qui nous donnent aujourd’hui en France, grâce à l’Art du grandiose et du sacré, les ressources nécessaires pour affronter les problèmes politiques graves de la France, présents et à venir.

Si Macron a atteint sa majorité légale, ses propos relèvent de la psychologie d’un débutant. Mais il était, comme on dit, un enfant prometteur pour en faire un enfant déguisé en président. C’est comme tel qu’il a été élu par la caste politico-médiatique des milliardaires, ses protecteurs de la gauche caviar depuis toujours.

C’est qu’ils souffraient, lorsque l’enfant capricieux déguisé en président fut conçu par la caste politico-médiatique des milliardaires, d’un chaînon manquant entre la gauche caviar et La Banque. Ce manque a été comblé aujourd’hui avec la réhabilitation des ambitions subjectives et immatures des LREM en politique.

Ce manque était aussi celui d’une grave carence infanto-juvénile de repères structurants.

La caste politico-médiatique des milliardaires est fière aujourd’hui d’avoir su faire élire en France un enfant capricieux déguisé en président, alors qu’il n’était pas sérieux de penser que l’exercice du pouvoir le rendrait plus mature. La preuve en est avec : « Qu’ils viennent me chercher ! Benalla n’est pas mon amant ! »

Voilà pourquoi Macron est incapable d’un abord frontal des problèmes inhérents au gouvernement du pays pour le bien des Français. Macron est également incapable de maintenir la question de la famille comme arrière-fond de toute pratique de la politique pour une saine gestion du renouvellement de la population.

Malgré cela, il a seulement su esquiver le terrain politique de l’immigration massive venue d’Afrique et ignorer les problèmes de l’islamisation continue de la France pour contrer l’identité de l’Occident chrétien.

Une autre question est liée à sa recherche gay-friendly au plus près d’une métaphysique concrète : celle de la prise de pouvoir idéologique des modèles revendiqués de normalité des Gender-LGBT.

Sa pensée gay-friendly si complexe et subtile pouvait s’appuyer sur ce qu’il y a de plus solide dans le lobby LGBT pour mélanger toute l’étendue sociétale et religieuse du sujet bioéthique de la PMA-GPA.

Depuis Hollande en pire, on assiste à l’histoire commentée des idées et des idéologies militantes des Gender-LGBT fondatrices de l’école du porno dès le plus jeune âge, idéologie lourde d’enjeux préoccupants pour l’avenir de nos enfants, malgré les critiques des familles et les polémiques de la droite chrétienne.

Les Français et les familles apprécieront l’importance de la contribution apportée par le lobby LGBT à l’école du porno LREM dès le plus jeune âge, non seulement pour la défense de la propagande du Gender à l’école, mais aussi pour la légitimation des interventions des Gender-LGBT dans les classes des tout-petits !

Cette idéologie du Gender-LGBT à l’école n’est pas réfutée ni pour être une idéologie indigne, ni pour être une mystification pour la propagande à l’école et le prosélytisme homosexuel dès le plus jeune âge.

Seule la nécessité d’un recueillement quasi-religieux peut apporter des lueurs sur notre société.

Est-ce à dire qu’en sa démarche gay-friendly Macron se soit montré expérimenté ?

Les Français ne sont que trop conscients de ses insuffisances liées à ses erreurs juvéniles.

Pour prendre un exemple, les Français ont besoin de choses autrement profondes sur la famille et sur l’école en dehors de la conscience morbide de la propagande aberrante des Gender-LGBT à l’école et de toute cette incompréhension totale des Français et des familles sur les véritables intentions de Macron.

On sait, maintenant, que la véritable abomination n’est pas seulement d’avoir promu l’école du porno dès le plus jeune âge par une mythique propagande LGBT à l’école, mais d’avoir restitué à la propagande LGBT à l’école un statut de sujet de Droit dans l’Éducation nationale déglingo-socialiste !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Markoribus

Une envie de résumer en m’appuyant sur la pensée d’autrui me démange : allez revoir sur youtube le diagnostic du psychiatre italien Sartori quelques jours avant les élections. Tout y est. Et d’ailleurs une question titille le pauvre esprit dont je suis constitué… Bizarre qu’aucune réaction n’ait jailli du ou des intéressés. …. pourquoi ?

Carole

Il a le front bien ridé pour un enfant ! Des rides horizontales, parallèles, dues à de multiples et vains efforts de compréhension sans doute, et qui ne sont pas sans rappeler celles de Stan Laurel, l’ahuri du célèbre duo Laurel et Hardy.

a.hourquetted'are

Il est tout simplement diabolique…

Marnie

Macron c’est une teigne, une grosse pustule de plus à la tête de la France. Pauvres de nous !

Bharata

Macron, gamin Néron qui a mis le feu à la France et qui regarde l’incendie en s’en réjouissant.

wika

« Les Français ne sont que trop conscients de ses insuffisances liées à ses erreurs juvéniles ». Peut-être, mais en attendant, la droite bobo se rallie à lui et si les partis dits d’extrême droite ne se mettent pas ensemble et n’améliorent pas leur programme économique, c’est lui qui rafflera encore la mise en 2022

POLYEUCTE

Oui ! Un Enfant, le fils caché de Brizzitte.
Dans son.. Parc élyséen, il fait joujou !
Ses soldats de plomb , il jette le CEMA,..
Ses poupées en baudruche qu’il appelle Ministres…
Voulant jouer au Pompier, il active les feux…
Capricieux et despotique, il en tient une…. Couche !

Carole

La formule « Pensée complexe » est un joli euphémisme pour qualifier des idées nébuleuses, voire incohérentes..

Enfant de Clovis

Ne faites pas passer le Grand Mufti Macron pour un enfant. C’est un mensonge et ça revient à le dédouaner de tout ce qu’il fait subir à la France et à son peuple.

Macron sait ce qu’il fait. Tout est pensé, délibéré, calculé…….

Une patriote

Exact, Macron est un cinglé qui a été choisi et mis en place JUSTEMENT parce qu’il est cinglé et ingérable donc prêt à obéir et mettre en place les ordres les plus déments qu’il recevra de ces chers amis !

Carole

Il est un enfant en ce sens qu’il est immature et se croit le centre du monde mais il n’a pas l’excuse d’être un enfant, il est un adulte . Ce qui est excusable chez un enfant ne l’est plus chez un adulte.

VORONINE

Ce n’est pas un enfant , c’est un psychopate ….Il était déjà timbré étant enfant , personne n’a jamais éduqué cet olibrius , il a toujours suivi ses lubies . IL n’a pas de MORALE…pas de LIMITES….pas de REMORDS …C’est un type dangereux , aucun affect : il séduit, utilise et jette ….le seul personnage qui lui importe ; c’est lui même

patphil

les bobos continuent de voter en masse pour leurs suicideurs

Clotilde prouvot

Pas seulement à l’ école, mais dans l ‘édition pour jeunes.
Attention.

Marie

Je pense simplement qu’il ne sort pas de son rôle, il fait des promesses qu’il ne pourra pas tenir et il le sait mais il pense que dans l’immédiat cela contentera les français qu’il considère comme débiles. Il continue à nous prendre pour des cons. D’ailleurs il me semble qu’il essaye de faire taire tous ceux qui disent que c’est impossible. Bien sûr il y a aussi la possibilité qu’il se soit pris au jeu et qu’il croit que tout lui est possible aujourd’hui.

Fomalo

D’accord avec votre conclusion : » On sait, maintenant, que la véritable abomination n’est pas seulement d’avoir promu l’école du porno dès le plus jeune âge par une mythique propagande LGBT à l’école, … dans l’Éducation nationale déglingo- socialiste ! »
Mais en revanche en désaccord absolu avec votre affirmation selon laquelle :’ Les Français ne sont que trop conscients de ses insuffisances liées à ses erreurs juvéniles ».
Sinon le maqueron poussif n’aurait jamais atteint le score des élections européennes et se serait situé à moins de 15%.
Donc, cherchez les »jeunistes » parmi ses appuis ( les 3 listes de soutien) qui tentent de secouer le cocotier. Nous verrons bien en 2020 !

Eric des Monteils

Immature, égocentrique, obséquieux auprès de ses maitres de la finance qui l’ont mis en place. Fort avec les faibles faible avec les forts ; une sorte de reptile malfaisant et très bête. Quand à ceux qui lui ont trouve 2 sous d’intelligence, ceux-là sont encore plus crétins que lui, ou plus lèche botte, (pardon) lèche babouches.

Une patriote

Tout à fait, qui peut trouver de l’intelligence dans un cerveau aussi malade ? Ce type est colérique, inconséquent, vaniteux et prêt à toutes les bassesses pour renvoyer l’ascenseur et plaire à ceux qui l’ont mis en place !