Les casseroles du « grand économiste » DSK ne sont pas que sexuelles

«   Je considère que tout Juif de la diaspora, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël… »

(Déclaration de DSK,  sur « Europe 1 », en 1991).

 Les « Éléphants » ont la vie dure ! « Le Parisien »,  nous apprend que Dominique Strauss-Kahn  s’est entretenu dernièrement avec Richard Ferrand, Stanislas Guerini, Bruno Le Maire, et avec d’autres cadres de la majorité. Richard Ferrand a même salué « la profondeur et la hauteur» de l’analyse de l’ex-directeur du FMI. En effet, dans un article indigeste et long comme un jour sans pain, pompeusement titré « L’être, l’avoir et le pouvoir dans la crise », DSK vient de nous donner SA vision de l’après-Coronavirus.  

Avant de me livrer – dans un prochain article peut-être ? – à une analyse des  écrits de DSK, il est bon de rappeler  qui est ce personnage  qu’on nous décrit  comme « un grand économiste ».

Dominique Strauss-Kahn est né le 25 avril 1949 à Neuilly-sur-Seine. Issu d’une famille juive séfarade aisée, installée au Maroc en 1951, il grandit à Agadir. Sa famille quitte le Maroc pour Monaco à la suite du tremblement de terre d’Agadir de 1960. Son père, Gilbert Strauss-Kahn (1918– 1992), est conseiller juridique et fiscal, membre du « Grand Orient de France ».

Dominique Strauss-Kahn effectue ses études secondaires à Monaco puis à Paris.

Après un premier échec en 1967, il réussit en 1968 le concours d’entrée à HEC. En 1970, il entre à  Sciences Po. En 1975, il obtient un doctorat en sciences économiques. En 1977, il est recalé dès l’écrit au concours d’entrée à l’Ena. En 1997, il déclarait à l’hebdomadaire « Challenges » :

« L’Ena est une école de pouvoir avec très peu de fond. L’énarque est une espèce de militaire qui a appris à régner sur l’administration. » Aurait-il dit la même chose si l’Ena avait voulu de lui ?

Mais jusque-là, reconnaissons-lui un parcours presque sans faute  de « crâne d’œuf »,  de gosse de riches, doué, qui peut musarder dans de longues études financées par sa famille.

Passons rapidement sur son parcours au sein du Parti socialiste : il sera député, maire de  Sarcelles – que la presse de droite appellera bientôt « ça recèle » – puis ministre de Lionel Jospin.

En 1999, il est mis en cause dans plusieurs affaires. Il démissionne de son poste ministériel le 2 novembre 1999. Dans le cadre de « l’affaire de la Mnef » (1), il est poursuivi pour « faux et usage de faux ». On s’interroge sur son rôle de « consultant » lors de l’entrée de la Compagnie générale des Eaux au sein d’une holding de la Mnef. À ce titre, il aurait  perçu 603 000 de nos ex-francs de la Mnef. La justice soupçonne une affaire de fausses factures  visant  à couvrir un emploi fictif.

La police n’a aucun mal à établir que la feuille de papier sur laquelle est rédigée la facture envoyée à la Mnef pour ses services provenait d’une rame de papier fabriquée à une date ultérieure à celle mentionnée sur la facture. DSK reconnaît  l’avoir antidatée, mais « sans intention délictuelle ».

Il est mis en examen le 15 décembre 1999, puis… relaxé le 7 novembre 2001.

Dans la foulée, il est mis en cause dans « l’affaire de la cassette Méry ». On l’accuse d’avoir octroyé, en tant que ministre de l’Économie, une remise fiscale de 160 millions de francs au couturier Karl Lagerfeld en échange de la remise par l’avocat de ce dernier d’une cassette contenant des aveux de Jean-Claude Méry, financier occulte du RPR. DSK reconnaît avoir détenu cette cassette, mais déclare ne jamais l’avoir regardée et l’avoir égarée.

Le 23 mai 2001, la section financière du parquet de Paris requiert la saisine de la Cour de justice de la République pour enquêter sur des faits de « corruption passive » et de « concussion ».

Un rapport du procureur de la République de Paris, Jean-Pierre Dintilhac, indique qu’il existe de « fortes présomptions de faits de corruption passive à l’encontre de l’ex-ministre ».

Finalement, le 28 juin 2001, le procureur près la Cour de cassation prend la décision de… ne pas saisir la Cour de justice de la République. Pourquoi ? Encore un mystère !

Ce grand honnête homme fait également l’objet de « soupçons d’emploi fictif » dans une filiale suisse d’ELF-Aquitaine au profit de sa secrétaire très particulière, Évelyne Duval, de 1993 à 1994, (pour un montant de 192 000 francs). Il est mis en examen pour « complicité par instruction donnée et recel d’abus de biens sociaux » en janvier 2000.

Mais, ô surprise, la juge  Eva Joly prononce un non-lieu à son encontre le 2 octobre 2001.

Depuis sa gestion de la ville de Sarcelles, DSK sent le souffre et plusieurs élus socialistes sont très critiques à son égard : en septembre 2000, Ségolène Royal ose déclarer que les personnalités politiques sont là « pour servir et non pour se servir ». Entendre, rétrospectivement, parler d’intégrité et d’honnêteté par l’ancienne présidente de la région Poitou-Charentes a de quoi faire sourire !

DSK est également à l’origine du programme économique du PS qui prévoyait… la mise en place des 35 heures et des « emplois jeunes ». Jospin confiera cette réforme suicidaire  à Martine Aubry, ministre de l’Emploi et de la Solidarité, qui y était initialement hostile.

Son rôle, au titre du ministère de l’Économie, consiste à renier le programme du PS, dont il est l’auteur, pour mettre la France en conformité  avec les critères de Maastricht – pour la faire adhérer à la zone euro – et avec les règlements adoptés par Bruxelles en matière de concurrence, en privatisant des entreprises publiques nationalisées par les socialistes en 1982.

En 2007, Sarkozy, qui ne veut pas l’avoir dans les pattes pour l’élection présidentielle, appuie sa candidature à la tête du FMI. Il est nommé directeur général le 28 septembre 2007. Ce socialiste pur et dur négocie bien son salaire. Selon « l’Express », sa rémunération annuelle en tant que DG du FMI s’élève à 496 280 dollars (nets d’impôt) (2). Et, à peine nommé, il met en place un plan de départs volontaires pour 600 cadres et salariés, et vend une partie des stocks d’or du FMI.

Le 18 octobre 2008, le « Wall Street Journal » révèle qu’une enquête interne est ouverte au FMI pour savoir si DSK a fait preuve de favoritisme en faveur de sa maîtresse, Piroska Nagy.

Cette dernière l’accuse dans une lettre envoyée aux enquêteurs : « Je pense que M. Strauss-Kahn a abusé de sa position… Je pense que M. Strauss-Kahn est un leader brillant… C’est également un homme agressif… Je crains que cet homme ait un problème pouvant le rendre peu apte à diriger une institution où des femmes travaillent sous ses ordres ».  Accusé par Aurélie Filipetti de « drague très lourde, très appuyée », DSK  présente publiquement ses excuses à son épouse et au personnel du FMI pour avoir fait « une erreur de jugement » en ayant eu cette liaison.

Le 25 octobre 2008, il est disculpé par l’enquête du FMI, qui souligne toutefois qu’il a commis des actes « reflétant une grave erreur de jugement ».

Le 4 mai 2011, les médias diffusent une photo : le couple Strauss-Kahn montant dans une Porsche Panamera appartenant à Ramzi Khiroun, conseiller en communication de DSK. La presse en profite pour divulguer  l’important patrimoine du couple : une maison à Georgetown (Washington, DC), deux appartements à Paris, un situé place des Vosges et l’autre dans le XVIe arrondissement, et un riad à Marrakech, de même que des collections d’œuvres d’art (appartenant à Anne Sinclair), pour plusieurs dizaines de millions d’euros. « Les socialistes, disait Coluche, aiment tellement les pauvres qu’ils en fabriquent ». Ils les aiment, certes, mais pas au point de vivre comme eux !

Ces gens-là ont le cœur à gauche, du côté… du portefeuille.

Le 14 mai 2011, Nafissatou Diallo, femme de chambre, accuse DSK d’agression sexuelle et  de tentative de viol, dans une suite de l’hôtel Sofitel de Manhattan.

Le 16 mai 2011, la juge Melissa Carow Jackson lui signifie les sept chefs d’accusation retenus contre lui, refuse sa mise en liberté sous caution et demande son maintien en détention provisoire.

Un grand jury l’inculpe formellement le 19 mai 2011. Le 23 août 2011, le juge Michael J. Obus décide d’abandonner les poursuites au pénal. Une procédure civile est lancée le 8 août 2011.

Le 29 novembre 2012, le « New York Times » annonce qu’un accord amiable a été trouvé entre DSK et son accusatrice. Le journal déclare ne pas connaître le montant de l’indemnité financière à payer par DSK. Il est aussitôt visé par une autre plainte, déposée en France par Tristane Banon, le 5 juillet 2011, qui l’accuse de tentative de viol en février 2003.

Le 13 octobre 2011, le parquet de Paris décide de ne pas le poursuivre pour « tentative de viol », mais estime qu’il a reconnu des faits « pouvant être qualifiés d’agression sexuelle ».
Il admet avoir tenté d’embrasser la plaignante, dont la mère a été sa maîtresse. Le délai de prescription du délit d’« agression sexuelle » étant dépassé, le parquet classe la plainte sans suite.

En février 2012, DSK est interrogé par la police française dans le cadre d’une investigation sur un réseau de prostitution, son nom ayant été cité par plusieurs protagonistes dans l’affaire du Carlton de Lille. Il est mis en examen, le 26 mars 2012 pour « proxénétisme aggravé en bande organisée » et laissé en liberté sous caution. Le 12 juin 2015, il est relaxé.

En février 2013, Marcela Iacub publie « Belle et Bête », un livre dans lequel elle raconte sa liaison avec DSK, en 2012. Elle le traite notamment d’ « être double, mi-homme, mi-cochon ».

En juin 2013, la journaliste italienne Myrta Merlino l’accuse d’avoir voulu abuser d’elle, à la fin des années 1990, au Forum de Davos, alors qu’il était ministre de l’Économie.

Bon, oublions un peu le pornocrate pour revenir à l’économiste.

En 2013, avec l’homme d’affaires Thierry Leyne, DSK  inaugure une banque au Soudan. Puis les deux hommes s’associent. DSK investit dans « Anatevka », la structure de services financiers de Thierry Leyne, qui est rebaptisée « LSK » (pour « Leyne, Strauss-Kahn and Partners »). LSK annonce le lancement d’un fonds d’investissement baptisé « DSK Global Investment », basé sur les prévisions macro-économiques de DSK, (dont la fille Vanessa est directrice de recherche). LSK annonce chercher à lever 1,4 milliard d’euros, notamment auprès d’investisseurs du Moyen-Orient et d’Europe de l’Est.

Mais, en octobre 2014, Thierry Leyne se suicide alors que le fond n’a pas encore été lancé (faute de l’agrément de banques luxembourgeoises, il a été enregistré à… Guernesey), ce qui suscite des interrogations concernant la transparence financière de DSK.

Miraculeusement, DSK avait quitté la présidence de la société… trois jours avant le drame.

Le 7 novembre, LSK est déclaré en cessation de paiements et laisse un passif de 100 millions d’euros auprès de 156 créanciers. Le 28 juillet 2015, le parquet de Paris ouvre une enquête pour « escroquerie et abus de biens sociaux » visant notamment LSK, suite à la plainte d’un investisseur, Jean-François Ott, qui aurait perdu 500 000 euros. Jean Veil, l’avocat de DSK, a expliqué que son client était lui aussi victime dans cette affaire et aurait perdu « plus d’un million d’euros ».

Le 7 mars 2016, le parquet de Paris ouvre une information judiciaire pour « blanchiment d’argent et abus de confiance » pour faire la lumière sur la faillite de LSK. Où en est cette affaire ?

Une petite dernière avant de conclure : d’après « L’Obs », la société de DSK, « Parnasse International », dont il est le seul actionnaire et employé, a gagné 21 millions d’euros entre 2013 et 2018. Durant cette période, la société n’a pas payé d’impôts, car implantée dans la zone franche de Casablanca où les sociétés âgées de moins de cinq ans sont exonérées d’impôts.

Bon, oublions les frasques sexuelles de DSK. On peut comprendre que des femmes, souvent jolies, succombent au charme de ce séducteur, ce playboy si distingué et si beau gosse. Et on peut également  comprendre que Macron lui demande des conseils en matière d’économie.

D’autant plus que DSK, non content d’être un séducteur et un économiste hors pair,  sait s’entourer de gens compétents: « Dodo la saumure » par exemple, ou encore deux  brillants sujets qui faisaient partie de sa garde rapprochée avant de rallier « La République en marche » : Benjamin Griveaux, qui a démontré  qu’on peut être intellectuel sans rechigner aux travaux manuels, et Sibeth Ndiaye, cette Sénégalaise si séduisante, si élégante, si bien élevée, et qui « assume totalement de mentir pour protéger le Président ». Décidément, ceux qui disent du mal de DSK sont des médisants !

Éric de Verdelhan

                1)- Mutuelle nationale des étudiants de France. Une des « pompes à finances » du PS.

2)–  En 2010, sa rémunération  s’élevait  selon, « ABC News », à 530 000 dollars.

 

 

image_pdf
0
0

55 Commentaires

  1. La grosse gueule de David ferait bien de prendre de la Ritaline.

  2. Le mafioso Dominique Strauss-Kahn a été mis en cause devant le TGI de Paris pour son implication dans une escroquerie internationale portant sur une somme de 22 milliards de dollars ! /

    je ne retrouve pas cette casserole de plus dans votre peinture de ce degoutant personnage, qui a d ailleurs mis en 2017 macron sur les rails…( avec d autres…)

    ici le texte de l’Assignation :

    http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2011/02/ASSIGNATIONAJTDSKBASANO.pdf

  3. Pour macron, le critère principal pour recruter ministres ou conseillers, est d’être un repris de justice ! …

  4. Que ce mafieux rentre dans son pays Israël il faut absolument supprimer la double nationalité .

    • Interdire de faire de la politique en france à ceux qui ont la double nationalité .

  5. La lumière vient d’être faite sur ce triste sire qu’est DSK. Décidément les socialistes sont de parfaits scélérats et récidivistes. Quelle horreur ! Si une quelconque alternance avec les faux culs de LR devait revenir en France ce serait notre mort.

  6. si la vue de ce personage me fait vomir, vos commentaires anti-sionnistes le font tout autant , ces diatribes contre les juifs sur rr deviennent de plus en plus acerbes Je vais finir par me désabonner , et je ne suis pas Juive!

    • Merci Chantal vous avez raison et par ailleurs étant de confession juive je pense exactement comme vous !

  7. Un sioniste n’a aucun scrupule a voler l’argent d’un goyim étant donné qu’ils sont supérieurs aux goys par le choix de Dieu qui leur a donné de régner sur la Terre; c’est d’ailleurs pourquoi ils ont crucifié Jésus lorsqu’il a chassé les marchands du Temple lequel était devenu une banque. L’histoire continue…Rothschild, Soros, tous des prédateurs, des voleurs ….

    • Toi tu es le vrai Goy antisémite dans tous les sens du terme une sorte d’abruti d’inculte j’aurais rêvé t’avoir en face de moi je ne pense pas que tu aurais tenu le même langage et là , crois-moi j’aurais fait regretter ta mère de t’avoir mis au monde , tu aurais enfin compris que les Juifs d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les années 40 aujourd’hui les juifs ne courbe plu l’échine et d’ailleurs Israël le démontre tous les jours mon pote !

    • Je te rejoins 200% ! ce sont des prédateurs qui n’ont jamais accepté l’enseignement de Jésus! ils préfèrent le veau d’Or car leur dieu est Lucifer.

  8. Que les juifs s’occupent d’israel et laissent les autres pays tranquilles le monde se portera mieux. Ils ne valent pas mieux que les arabes d’ailleurs ils ont les mêmes origines ils se disputent le même pays.

    • Je trouve ton commentaire complètement débile
      Nous juif nous ne ressemblons à personne nous sommes un peuple unique un peuple de l’élite sache-le et surtout n’oublie pas de te prosterner devant ton Dieu le Juif Jésus en l’église !

      • Ca c’est ben vrai comme dirait la Mère Denis, d’ailleurs en 1943 ils ont été élus le meilleur combustible de l’année ! C’est un référence ça.

    • Ils pillent tous les pays comme des sauterelles ! qui soutient l’immigration en France et pourquoi ?

  9. J’ai lu l’article dont vous parlez qu’il a écrit pour faire le bilan de l’après-pandémie et proposer une sortie « par le haut » par plus de multilatéralisme à commencer par plus d’européisme, l’UE étant à ses yeux plus « légitime » que le modèle de la démocratie représentative qu’il juge périmé. Ainsi, on croit deviner qu’ayant pris contact avec Ferrand – un second couteau LREM pas très digne d’un ancien président du FMI ! – suite à l’appel à « l’union nationale » il voudrait y participer sans oser le claironner par voie de presse. Son CV peu reluisant ne sera pourtant pas le principal obstacle mais plutôt les craintes qu’il peut inspirer à ses rivaux. Un bien triste sire d’un prosaïsme répulsif pour moi !

  10. Harvey Weinstein est un gamin à côté de cette pourriture de DSK.
    Quant à ce genie de l’économie,……….. seolon les spécialistes qui le connaissaient bien (au PS ) tout reposait sur son carnet d’adresses…
    A expulser vers Israël.

    • R2D25
      Inculte, jaloux tu ne lui arrive pas à la cheville mon pote .Intellectuellement parlant j’entends
      Et sache que le monde entier se disputent son savoir , même si par ailleurs il a fait des bêtise ce qui peut arriver à tout le monde !

  11. voila ce qu’on appelle ouvrir les yeux sur la VERITE et alerter le peuple français Gaulois abusé par 50 ANS DE PROPAGANDE ET DE CHANTAGE TRIBAL, dans une démocratie formelle ruinée par la Terreur Mentale Cosmopolite au nom de la République .. VOILA CE QUELLE PRODUIT : des MONSTRES !!!!

  12. Pourquoi tous ces reproches! N’avez pas encore compris que quand on fait partie du « peuple » élu on a tous les droits, cuissage, mensonges, vols ect….

    • Charles
      Et oui le peuple juif fait partie du peuple élu.
      Et toi tu fais partie de quoi des cons ??
      je le pense oui !

  13. 2) Ce qui me met hors de moi, c’est qu’en travaillant honnêtement, ils ne nous laissent que des miettes. Je ne me plains pas, j’ai une maison, un grand terrain, une piscine. Je travaille beaucoup, n’ai presque pas le temps d’en profiter, je suis soumis aux aléas du marché immobilier, si-bien que mon bien du jour au lendemain peut valoir clopinette au cas où besoin de liquidités immédiates. Le nouvel ordre mondial à venir devra prendre en compte le besoin impérieux d’une obligation de meilleures répartition des richesses pour qu’enfin dans l’histoire de l’humanité le travail honnête, le travail manuel, paie enfin. Les miettes, ce n’est plus supportable. J’ai été petit patron, je sais les difficultés de trésorerie et le danger d’investissement personnel. Je parle là des grands investisseurs.

  14. En dehors de votre volonté de nous prouver la rapacité des Juifs, vous oubliez de dire que nombre d’entre eux se comportent plutôt bien. Il travaille à aider Israël? Et alors? Vaut mieux aider un pays qui apporte à l’humanité que des pays Africains qui détruisent toute notion d’humanité et participent fortement à la surpopulation , la famine et l’immigration qui va avec. Les Juifs ont enfin une nation après des siècles d’errance. C’est plutôt une bonne chose. Je n’oublie pas qu’au FMI il a aidé aussi des pays qui n’auraient pas dû profiter des largesses du Front Monnaitaire. Je me demande aussi si ce ne sont pas ces pourris qui ont raison. Toute fortune ne se fait pas seul, il faut avoir les bonnes relations et l’intelligence de savoir en profiter.

    • Oriana Garibaldi

      Et c’est reparti pour un tour! Chaque fois qu’il est question d’un juif que l’on
      critique -à raison ici — on est accusé d’antisémitisme ! C’est pénible ! Cet article très intéressant nous éclaire sur certains points de la personnalité
      de DSK,que nous sommes en DROIT de connaître. N’oublions pas que nous avons bien failli l’avoir pour président !! (Merci Nafissatou !!)
      Je répète : c’est un portrait fouillé d’un individu nommé DSK, et il se trouve
      que c’est un juif, POINT BARRE !

      • Valery
        Le problème c’est qu’en France beaucoup d’abrutis Generalise , en effet un juif fait une connerie c’est tous les Juifs qui trinquent voilà le problème je n’ai jamais dit que nous Juif étions parfait mais ils sont souvent montrer du doigt, et certains Français ont des émotions sélective parce que chez les catho tout va dans le meilleur des mondes, et bien je dis non , un gâteau fait une connerie et ce n’est pas ce qui manque, on ne généralise pas nous
        Juif !

    • Merci Pedro
      Enfin un commentaire qui réchauffe le cœur !

  15. Je constate que les personnalités juives on la vie dures a riposte laïque , car trop souvent montré du doigt et surtout mis fréquemment en avant a mon gout , ce qui fini par attiser la haine a l’Égard de cette communauté , et par ailleurs il n’y a qu’a lire certains commentaires nauséabond voir violemment antisémite pour s’en rendre comte !
    Ras-le-bol !

    • David, SVP arretez de pleurer et de vous victimiser . Ne faites pas comme les arabes , qui sont nos ennemis communs , d’ailleurs . On a le droit de critiquer tout ce qui est « critiquable » , que ce soit juif, noir , arabe ou autre . ….

  16. vous écrivez : « Après un premier échec en 1967, il réussit en 1968 le concours d’entrée à HEC ». mais tout le monde sait très bien que les diplômes, concours, examens, suite à mai 68 sont du pipeau de chez pipeau !!!!

  17. halte !
    trop c’est trop, je suppose qu’une enquête sur tous les cadors aux manettes révèlerait des turpitudes insoupçonnables!
    les veaux continuent à les élire…

  18. Oui!? Et après? Je ne comprends pas la finalité de cet article si ce n’est une attaque ad hominem, – qui frise l’ad personam – qui vous a plutôt fait vomir toute votre rancoeur! Vous seriez un ange tombé du ciel le vieux nationaliste Eric de Verdelhan?

    PS: C’est ce qu’on appelle enfoncer une porte ouverte! Personne n’ignore tous ces faits de DSK! Vous oubliez de mentionner qu’il est divorcé d »Anne Sinclair! Et bien des détails de la « violée » bâtie comme un camionneur, et bien plus encore… et de Tristane Banon, filmée dans un night, au milieu de trois homme dont un lui tripote le sein dans un long décolleté! Vous voyez TOUT EST DANS LE DÉTAIL!

    DSK va-t-il laisser cette attaque ad hominem sans réagir?

    • J’oubliais:
      « Je considère que tout Juif de la diaspora, ….)

      (Déclaration de DSK, sur « Europe 1 », en 1991).

      « Les Juifs, le nationaliste antisémite, vous emmerdent!

      Déclaration de Et si… sur RIPOSTE-LAÏQUE en 2020

    • J’adore les « courageux » anonymes qui m’insultent sur les réseaux sociaux, ça me distrait!!! Si vous aviez autre chose que la culture de l’injure, vous sauriez qu’une attaque « ad hominem » est constituée de faits fallacieux. Qu’y a-t-il de fallacieux dans mon article? Je ne suis pas – loin s’en faut – un « ange tombé du ciel » mais, à 70 berges,(comme DSK) je n’ai jamais été condamné sinon pour quelques excès de vitesse….
      Je m’arrêterai là car, comme dit Audiard « Je ne parle pas aux cons, ça les instruit! »

      • bravo Monsieur de VERDELHAN vous avez bien répondu mais l’auront-ils compris ?

      • Ah si tombé du ciel , d’un avion avec un pépin sur le dos .
        Ancien Para d’un régiment prestigieux .
        Laisses tomber mon Frère Para , ils ne sont bons que sur un clavier .
        Bien Paramicalement .
        Commandoair40 .

  19. Encore un heritier des bolcheviques de 1917
    heureusement qu’ il y a le petit Zemmour pour montrer que tous les juifs ne sont pas à mettre dans le même panier, celui placé sous la guillotine

    • Les exeptions confirment les règles, et même les renforcent……..un peu comme « Le » bon muzz ! oui,, il en existe; Enfin….

      • Oui c’est vrai il y a des bon Goys aussi et j’en connais , heureusement !

  20. Il faut admettre que cette minorité « venue de là bas mon frere » tient le haut du pavé quand il s’agit de magouilles
    – STRAUSS-KAHN, Dominique. Ancien ministre socialiste de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Son père est juif ashkénaze, et sa mère, Jacqueline FELLUS, juive de Tunisie. Son cabinet en 1997 : Responsable des entreprises publiques : Stéphane-Paul FRYDMANN. Responsable des affaires politiques: Gilles FINCKELSTEIN (aussi responsable de la cellule arguments de Lionel Jospin). Attachée parlementaire : Michèle SABBAN (chargée des déplacements de Lionel Jospin).

    • et alors? vous voulez démontrer que vous êtes toujours dans les années 1930 ? c’est évident!
      je vous rappelle qu’en israel l’immense majorité des gens sont juifs et qu’ils sont aujourd’hui numéros un dans la ligne de mire des islamistes, tout comme le juif zemmour !

      • Et Israël le dernier pays à pratiquer encore un apartheid, avec la bénédiction de l’ONU.

        • +1000000000000000000000000000000
          Faites ce que je dis pas ce que je fait …..moralisateurs ailleurs quand ils peuvent nuire aux goyms

        • Apartheid, il y a 15 députés arabes au parlement Israéliens qui ouvertement défendent les actes terroristes, shaids, etc…, le juge qui a envoyé en prison le président Katsav s’appelle Kara, des généraux et officiers supérieurs de la police et même dans l’armée sont arabes bédouins.
          Donnez moi le nom d’un seul noir sud africains qui a eu un tel poste durant l’apartheid?

  21. On a « tué » Balkany pour moins que ça. Et pourtant il n’était pas zob-sédé sexuel lui.

Les commentaires sont fermés.