Les Césars, ou le visage sale de la décadence française…

La cérémonie des César a été une véritable souffrance : le spectateur moyen s’est ainsi vu insulté, deux heures durant, par ceux-là mêmes qu’il a fait stars en payant pour voir leurs films.

On aurait pensé que l’essentiel de la soirée serait consacré à réclamer à cor et à cris la réouverture des salles obscures, en particulier à l’endroit de Roselyne Bachelot, présente dans la salle. J’imaginais assister à une prestation aussi brillante et émouvante que celle de l’acteur Patrick Mille sur le plateau de Ruquier, face à un Bruno Lemaire au supplice, qui se serait enfoui dans un trou de souris pour échapper à ce moment. J’aurais pensé à une ambiance fédératrice, pour rassembler autour d’une cause largement soutenue dans l’opinion, celle de la fin de la mascarade pseudo-sanitaire qui ruine le pays. Mais non, les étoiles du cinéma ont tenu à rester sur leur Olympe, en insultant toute la soirée ce peuple qu’elles n’aiment que quand il paye son ticket d’entrée. Marina Foïs, maîtresse de cérémonie aussi navrante que ladite cérémonie, se crut maligne en rappelant que les églises, elles, sont ouvertes, pendant que les lieux de culture sont fermés : comme s’il y avait concurrence entre les lieux de culte et de culture, comme si les catholiques n’allaient pas au cinéma, ou ne pouvaient soutenir les artistes privés de spectacle… Puis ce fut l' »humoriste » Fary, qui – après un blanc prolongé lié à un problème de prompteur – appela le public à lui pardonner son « islamo-gauchisme » : car, bien sûr, pour la crème de nos artistes sur grand écran, l’islamisme n’est qu’une plaisanterie, un fantasme de populo, une lubie de facho ou de réac, comme s’il ne s’était jamais rien passé en France ces dernières années… Ce fut ensuite le tour de Corinne Masiero, qui crut drôle de venir déguisée en Peau d’âne, avant de tomber la pelisse et se montrer entièrement nue, couverte de sang devant le public. On suppute que cela voulait choquer, évoquer crûment la détresse du monde de la culture. Mais à voir cette scène affligeante de vulgarité, on en vient même à se demander s’il ne vaut pas mieux laisser fermés certains spectacles… Puis vint le tour de Jean Pascal Zadi, auteur du film « Simplement noir » : s’il était simplement noir, Zadi se contenterait de vivre sa vie en France, dans l’harmonie avec les autres, comme la plupart d’entre eux. Il pourrait même remercier le public français, qui en a fait une vedette. Au lieu de cela, il a fustigé une soi-disant France raciste, qui érige des statues à la gloire d’esclavagistes, avant de repartir avec la statuette dorée entre ses mains : comme quoi, l’Académie des César n’est pas si raciste que ça, elle.

À voir la cérémonie en entier, on est pris de malaise : d’où vient tout cet argent qui dégouline sur nos écrans, si ce n’est du public français, raciste, islamophobe, catho et réac que les « stars » ne cessent d’insulter ? Comme nos politiques, nos vedettes se sentent à ce point seules sur leur nuage, qu’elles en oublient que c’est nous qui les avons couvertes de gloire. Et se permettent ainsi de nous dénigrer, de nous accabler d’insultes, de reproches, de salissures et de vulgarités. On dirait que toutes ces belles personnes vivraient mieux sans le public, un peu comme les politiques seraient plus tranquilles sans le peuple, à quelques millions d’euros près, bien sûr.

Fort heureusement, la sanction fut implacable : Canal Plus a fait une audience catastrophique, très loin derrière la plupart des grandes chaînes. Moralité : il faut poursuivre le boycott, une fois pour toutes, de l’ensemble des spectacles, films et passages télé de ceux qui ont passé leur soirée à s’amuser en nous crachant à la figure. Il faut les priver de notre sale argent de droitard français : comme ça, tout ce beau monde pourra se sentir enfin libre d’envoyer promener tout le monde, dans la pureté de ses grands idéaux, et la confidentialité qui sied à des « génies » incompris…

Olivier Piacentini

image_pdf
0
0

60 Commentaires

  1. Ils sont mauvais et font de mauvais films. Personnellement je ne vais pas depuis longtemps voir de films francais. Trop barbants! Le cinéma, ce sont de jolies choses, distrayants, romantiques, d’aventure etc… Sortir du quotidien parfois un peu sinistre. Pas ressasser les problèmes ou pas de société. On se fout de l’opinion des artistes ! Qu’ils la garde pour eux ! Ils nous emmerdent tous ces donneurs de leçons. Ils sont vulgaires dans leur tête. L’ego est tellement surdimensionné. Mais qu’est ce qu’ils croient ? Que la France les écoute? Non. On les méprise. Je n’ai pas regardé les Césars. Je me doutais de ce que ça serait. Même à la télé,…… Film français ? Niet sauf les vieux films.

    • Cela fait des années que je ne donne plus un centimes pour ces acteurs et actrices de merde, quand à Masiero l’hôpital psychiatrique lui serait fortement recommandé.
      Boycottez le cinéma dans son ensemble les amerloques ne valent guère mieux.

  2. quand on voit ça , franchement , faut pas s’étonner que les nouveaux envahisseurs aient envie de déféquer sur la France…

  3. Voilà l’opinion d’Anny Duperey : » les gens du métier s’en foutent qu’une actrice se mette nue et il y a tellement de choses bien plus scandaleuses aujourd’hui. Corinne n’a aucun complexe. Elle est un peu frappadingue, borderline. J’adore.  »
    On l’avait connu Mme Duperey mieux inspiré. Elle ne fait plus grand chose et a besoin de tourner.
    Elle ne veut donc pas se mettre mal avec le milieu. Mais, elle aurait pu se taire : personne ne lui a demandé son avis. C’est dommage. C’était une bonne actrice.

    • Elle a quand même oublié sont sont chapeau qui lui cache ses oreilles et qui lui sert de voile.

  4. C. Massiero n’a même pas honte d’avouer que dans sa jeunesse elle s’est prostituée pour pouvoir continuer à s’acheter de la drogue…. Dès lors, comment s’étonner que sa présence amène le bordel ? J’espère que vous serez nombreux à boycotter les séries où elle « joue »… Notamment dans son rôle de Capitaine Marleau, série produite par Josée Dayan, qui la laisse libre d’émailler son dialogue de propos marxistes et délibérément pro migrants ! Savoir que cette série fait de l’audience prouve à quel point nous sommes gangrénés…

  5. ce n’est pas en se mettant a poil qu’on devient une vedette , c’est par un ensemble de qualités et de chances , si encore elle avait un beau corps !

    • Elle est deja con a la tele (vu 1 fois tellement nul ) en plus voir ce tas de viande a faire degueller pauvre CESAR IL N’Y AVAIT QUE DES TARES LA HONTE POUR LE CINEMA FRANCAIS ET ANNIE DUPERREY AURAIT PUT FERMER SA GUELLE DE FAUX CUL

    • Elle ferait mieux de fermer sa bouche Bardot son hommage indigne à Lagerfeld a entaché son association, elle n’est plus vraiment crédible.

  6. Le monde du spectacle a toujours dénigré Jean-Marie Le Pen, en faisant le danger absolu, et ennemi de la culture.
    Il a soutenu Macron aux présidentielles, et aujourd’hui, qui empêche les acteurs de jouer et de vivre de leur travail ??? Qui maintient fermés les lieux de culture ???

  7. En fait on se demande pourquoi cette « fofolle » s’exhibe ainsi et crache sans aucune gêne sur ses compatriotes. Une preuve de plus que certains qui vivent en France, pays qu’ils ont pourtant choisi, ne leur convient pas. Certains, nous donnent constamment la preuve qu’ils ont de la haine. En fait ils n’étaient pas bien chez eux puisqu’ils ont fui leurs pays et maintenant ils salissent notre pays. Ils ne se rendent même pas compte que de nombreux français sont bien moins aidés et considérés qu’eux et qu’ils souffrent en silence.

  8. Excusez-moi mais je ne me reconnais absolument pas dans l’expression « décadence FRANCAISE » . Décadence du cinéma gauchiste français me parait plus uste.

    • Le monde du cinéma n’a jamais brillé par son patriotisme hormis Michel simon (suisse donc « neutre »)et Jean Gabin » ( 2e DB) tous les autres n’ont guère été glorieux , le grand Louis Jouvet parti en Argentine l’immense Arlette filant le grand amour avec un officier allemand Fernandel continuant à tourner Ginette Leclerc et Tino Rossi fréquentaient ouvertement la « carlingue » mais enfin eux lis avaient du talent

      • Vous avez raison de le souligner Philibert. Et Simone Signoret, secrétaire pendant la guerre de Jean Luchaire, mondain qui se piquait de théâtre et grand ami de Otto Abetz. Luchaire a été fusillé à la Libération.
        Signoret est passée au travers s’étant mis en ménage avec un communiste puis un autre (Marcel Duhamel et Allégret) !!!!!

      • Vous avez oublie maurice chevalier et aussi le fou chantant charles Trenet…niveau patriotisme c etait « limite » et je suis gentil !

    • selon vous il n’y’aurait donc que le cinéma qui serait décadent en Rance ?
      pas les moeurs ? l’éducation ? l’industrie? la politique ? la nouvelle religion de paix , d’amour et de tolérance, la médecine la recherche et la « science » ? la malbouffe ? les soit disantes « réformes » qui nous renvoient 50 ans en arrière et j’en passe ….
      dans quel pays de bisounours vivez vous ?

  9. Concernant Marina Fois, 51 ans quand même, à l’humour pipi et autre….on vois qu’elle est très occupée car elle déclare qu’elle participe à des événements au profit d’oeuvres caritatives comme l’association Agir pour les Enfants du Monde (AEM) qui œuvre pour soutenir les familles et les enfants souffrant de la pauvreté dans le monde.

    • Agit-elle pour les enfants et les familles des agriculteurs qui se suicident ? Agit elle pour les enfants et les familles des chômeurs qui ont perdu leur boulot ? Non.. il s’agit toujours d’actions en faveur des autres et peut-être en faveur de ceux qui un jour viendront en France pour nous cracher dessus.

      L’exemple de l’Algerie est tout à fait éclairant en la matière.

  10. Capitaine MARLEAU, plus personne ne te regardera et moi le premier, si tu n’expliques pas ton comportement !

  11. Vous n’avez rien compris ! Cette immense artiste a réagi comme vous, patriotes, devraient le faire. Combien de dits patriotes portent le masque, inutile, vous obéissez comme des moutons. La nudite de Corinne Masiero est moins vulgaire que la vue de ces moutons baillonnes et rendus muets par ces torchons qui vous masquent.

    • Y a d’autres moyen de revendiquer que de se mettre à poil et être vulgaire ,Simone Signoret et Yves Montant entre autres qui étaient des militants et eux de grands artistes ne se sont jamais mis à poil pour faire passer des messages .

    • Perso quand je vois cette photo je ressens juste une honte immense à appartenir à la même espèce que cette tarée.

    • C’est vrai qu’elle a voulu exprimer quelque chose, seulement elle n’a pas employé la bonne méthode. Pas besoin de se mettre à poil, il y d’autres façons de faire entendre son mécontentement. Lalanne le fait, ça passe très bien et il ne se met pas à poil avec du faux sang partout !!!

    • vraiment ? Je visionnais le lendemain les confidences sur leurs addictions de deux humoristes connus.
      je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à corinne « intenable » sur les plateaux selon sa « découvreuse »…

  12. Cette cérémonie des Césars est devenue une plate-forme d’expression de la culture « woke » ; Le terme Woke est non seulement associé aux militantismes antiraciste, féministe et LGBT, mais aussi à une politique de gauche dite progressiste et à certaines réflexions liées aux problèmes socioculturels : on comprend mieux ainsi le pourquoi de l’adhésion aveugle d’un certain milieu du cinéma français à cette contre-culture…

  13. Qu’elle disparaisse de nos écrans …sa prestation grotesque et franchement minable et sale …va faire du tort à tous …son intelligence se situe au ras de ce qu’elle aurait due cacher ….un séjour à Charenton serait nécessaire ….et au fait un mec qui baisse son pantalon dans la rue il est puni ,alors encore deux poids deux mesures ,!!!!!

    • Elle disparaîtra si tout le monde boycotte les séries où elle passe. Pas d’audimat= terminé .

  14. Masiero nous a donné l’image réelle du cinéma Français de ces 30 dernières années. Il ne lui manquait qu’une peau d’âne noire.

  15. Je ne regarde pas un seul film de ces trous du cul, excusez la vulgarité mais elle est a l’image de la violence faite aux Francais lors de cette cérémonie de connards islamo-gauchistes. Dommage que cette maladie mentale ne tue pas tient!!

  16. Do stop with Masiero !
    Quand on sort du caniveau, on aime svt replonger . Lorsque l’on veut défendre des idées, il ne faut pas avoir une capacité intellectuelle très limitée…

    • bien d’accord avec vous, la vulgarité comme seul moyen d’expression.

  17. Ce n’était pas une cérémonie en l’honneur du cinéma mais un meeting politique style LFI ou femen.

    Thierry Lhermitte ironise sur les César 2021 : “Je regrette qu’on n’ait pas abordé les rohingyas, le Yémen, la Syrie, Navalny, la grossophobie dans le milieu des jockeys… C’est horrible ! horrible !”

    https://www.fdesouche.com/2021/03/15/thierry-lhermitte-raille-les-cesar2021-je-regrette-quon-nait-pas-aborde-les-rohingyas-le-yemen-la-syrie-navalny-la-grossophobie-dans-le-milieu-des-jockeys-cest-horrible-horrible/

  18. Grosse truie immonde.
    La parole allant avec le reste.
    J’ai honte de notre culture.
    On devrait sanctionner cette grosse merde

  19. Parce que le corps de la femme n’est pas un objet, on a retiré les jolies hôtesses du Tour de France, par contre cette cassosse nous impose la vue de son vilain corps mal entretenu pour faire passer des messages mal orthographiés. Virez Masiero et rendez nous les hôtesses du Tour de France.
    Le gauchisme est une maladie mentale !

  20. Une femme blanche nue exhibée…Quelqu’un s’est-il posé la question de savoir s’il aurait été possible un seul instant qu’elle ne le soit pas ?
    Évidemment non !

    • Cela a été possible et accepté parce qu’elle était blanche donc sallissable à souhait.. La peau de l’âne déposée à terre paraît infiniment plus digne…Le reste de l’humanité se gausse !

  21. le néoféminisme dans toute sa splendeur (et misère des courtisannes )

  22. A gerber voire a se faire dessus de honte pour cette gauche délabrée…beurk.

  23. Bravo pour votre article !
    Le cinéma était quelque chose lorsque les acteurs venaient du théâtre et avaient suivi des cours de diction : articuler, poser sa voix, mettre en valeur les phrases et certains mots, se faire comprendre par les places éloignées, les moins chères….
    Quand ils soignaient leur présentation devant le public : voir les acteurs des années 1960:1970 ! Toujours impeccables et beaux !
    Quand ils avaient encore de la pudeur : Gabin ne nous a jamais montré son Q, et où les plus belles étaient sensuelles et éblouissantes comme des déesses : Sophia LOREN, Gina LOLLOBRIGIDA, si le corps était dévoilé, c’était étudié avec art en jouant avec les lumières.
    Maintenant le cinéma français a un éclairage blafard, les scènes de nus s’enchaînent et on ne comprend plus les dialogues.

    • Et à la fin tout le monde s enc. …!!! Jésus a dit:  » aimez vous les uns les autres « et non  » aimez vous les uns sur les autres. »
      …..

  24. Merci de nous raconter cette soirée que l’on a éviter soigneusement tellement ils sont tous hideux et médiocres.

  25. Les minables prestataires du cinéma français ont honte d’être Français et rêvent d’avoir une stature mondiale… plus ils sont nuls plus leur ambition est grande. Le cinéma français est devenu une merde idéologique, comme
    le pseudo « art » dit contemporain.  

  26. Non pas cérémonie , mais kermesse.
    Non pas César, mais Gribouille.

  27. Corinne Maserio étale sa bidoche, même pas hallal, et aucune réaction ni chez les végans, ni chez les muzz ! Étrange …

  28. Les Cesar 2021 ont servi au moins à une chose :ridiculiser cette soi-disant cérémonie au point de devoir la supprimer, car elle n’est plus crédible.

  29. Pourquoi les français aiment et aimaient tellement les Belmondo,Delon,Deneuve,Adjani,Gabin,De Funès, Romy,Noiret et beaucoup d’autres ?parce qu’ils ont tous du talent ,de la classe et surtout l’amour et le respect de leur public A ma connaissance je n’ai jamais entendu ceux cités plus haut et d’autres tous aussi talentueux cracher sur leur public comme à cette soirée des césars, honte à eux .

    • j’aime ceux qui me rappellent le pays où on m’a aimé…
      j’aime celui qui ressemble à celui ou celle que je peux croiser encore dans la rue de ma jeunesse. celui qui les imite avec une tête « d’outre ailleurs » ne me touche pas, aussi bon acteur soit il…
      je fais exception des films étrangers qui me touchent car ils ne prétendent pas me représenter…

Les commentaires sont fermés.