Les charlots des villes retournent au bistrot pour oublier leur vie de chien !

Publié le 19 mai 2021 - par - 19 commentaires - 1 425 vues
Traduire la page en :
Ré-ouverture des bistrots en France!

Ré-ouverture des bistrots en France !

Bonjour tout le monde, c’est Marcel ! Alors ce matin voilà qu’en cassant la croûte j’entends à la radio (Eh oui on écoute la radio pour la météo quand-même !) que les bistrots rouvrent aujourd’hui ! Parait que c’est l’hystérie dans les villes, tous les ploucs ont quasiment des orgasmes en se voyant déjà aller siroter leur roteuse au troquet du coin ! Et ce con de journaleux qui chante les louanges du gouvernement qui autorise l’ouverture des bistrots !

J’en ai pose mon opinel de stupéfaction ! C’est vrai que j’avais oublié que chez ceux des villes les bars sont fermés depuis des mois, vu qu’ici on est normaux, pas question de fermer le troquet du village, non mais ! J’arrive décidément pas à me faire a la différence entre nous les pèquenots, et les ploucs de la ville ! Et Germaine qui me rabroue “Allez Marcel mange, y’a du boulot qui attend !”.

Oui mais quand même c’est important, j’aimerais comprendre ! En gros, tous ceux qui se sont laissés enfermer des mois sont maintenant HEU-REUX de retrouver la liberté ! Et si on écoute bien le journaleux les moutons qui auront le droit aujourd’hui de retourner s’abreuver doivent avoir de la gratitude pour le gouvernement !

Ca me rappelle un truc, le syndrome de Stockholm, une théorie qui dit qu’un otage se prend souvent d’amitié avec son geôlier, il va le remercier quand l’autre lui file avec une immense générosité un crouton de pain moisi après l’avoir laissé 3 jours sans bouffer ! Eh ben c’est ça, les poivrots qui vont aller se torcher au bistrot après avoir été enfermés des mois vont remercier le gouvernement qui dans son immense bonté leur donne quelques centimètres de laisse libre !

Oui oui je dis les poivrots, ceux des villes, quoi ! Nous au village on va au bistrot par culture, eux ils y vont par vice et pour oublier leur vie de chien dans le bruit et la pollution, enchainés par ceux pour qui ils votent ! D’ailleurs un bistrotier qui parlait au micro de ce journaleux m’a fait penser que décidément ceux de la ville n’ont pas grand chose dans la tête ! Il disait comprendre qu’il fallait être fermé, le virus c’est grave, il tue ! Mais aujourd’hui attention ! Oui il rouvre son bar mais il va être très strict avec les clients, en terrasse il faudra tourner le dos aux autres clients, et pour aller pisser à l’intérieur, masque obligatoire ! Moi franchement un con comme ça, je vais pas chez lui ! Voilà un trou du cul qui va jouer au petit chef pour humilier encore un peu ses clients ? Le pire est qu’il ne le fait pas par méchanceté, faut être intelligent pour être méchant ! Lui c’est juste un sale con et malheureusement le pays en est plein !

Mais voilà finalement une bonne nouvelle : Le journaleux enchaine avec “la variante indienne du covid”, holala hyper dangereuse il parait ! Et Germaine qui la ramène “Oui il parait qu’au lieu de tuer 0.0001% des gens, ben cette variante indienne elle en tue 0.0002, vois mon Marcel comme c’est grave”. On se regarde et… on éclate de rire, sûr qu’après quelques jours de pseudo-liberté (dame ! Faut bien faire entrer un peu de fric, les caisses sont vides et les pouilleux débarquent du Maroc par milliers !) ils vont reconfiner le troupeau. Eh bien c’est excellent ça ! A la niche les cons ! Nous au village ça nous concerne pas, au contraire ça nous garantit de pas voir débarquer des bagnoles de ploucs de la ville qui viennent nous polluer !

Voila les amis, je m’attarde pas, y’a du boulot avant l’apéro ! Dans notre bistrot qui n’a jamais fermé !

Marcel Berrichon
Et n’oubliez pas mon blog
https://marcel.tvs24.ru

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Chtimi 59

J’aimerai savoir ce que pense ce brave Marcel de la Castafiore élyséenne qui, en compagnie de son épagneul castésien, s’est fait photographier sous toutes les coutures à une terrasse de café. Pour se foutre de nous, encore une fois ?

Peg

Vos articles pleins de bon sens sont un bol d’air frais😄.

athena

c’est un plaisir de vous lire et tellement vrai!

mimimillion@free.fr

Moi aussi j’ai du plaisir a lire Marcel, ayant vécu longtemps a la campagne on était que 3 fermes et on partagait tout que ce soit les récoltes ou tuer le cochon et le pain que faisait mon père, et ou bout de cette petite rue avant d’aller au centre ville de la commune il y avait un petite bistrot et on dansait les dimanches apres-midi que ce soit la fête du muguet ou des cerises ou des narcisses qu’on vendait et de l’autre côte un petite resto routier, oh oui c’était le bon temps de notre jeunesse, voilà pourquoi j’aime lire Marcel il me rappelle de bons souvenirs, c’était en Savoie….

Schtroumpf grognon

Tiens un “article” tout écrit en flatulences, comme d’habitude.

Bp50

Merveilleux bon sens français et paysan de n’ot Marcel qui donne envie de vivre au fin fond du Gâtinais ou du pays des Laguioles. J’rigole déjà de la tête que ces journaleux vont faire quand l’heure du re-reconfinement va sonner comme le tocsin en septembre. Mouais je suis comme Sardou, je déteste cette époque. Allez Marcel remet nous un p’tit blanc en attendant. Je ne dis pas un p’tit noir pour ne pas être classifié raciste.

bati

“Le pire est qu’il ne le fait pas par méchanceté, faut être intelligent pour être méchant ! ” Vous tendez pourtant à prouver le contraire à chaque article: tres mechant et tres bête. On parlait du beauf de Cabu dans un article il y a pas si longtemps, à croire que c’est votre père. Méchant et con à manger du foin. Ça tombe bien vous êtes à la campagne, enfin parait-il…

Nomame

À Riposte Laique : merci d’arrêter avec ce personnage ridicule et inventé. Opposer les campagnes supposées gardiennes des valeurs françaises aux villes elles supposées remplies de gens “ennemis de vos valeurs ” est non seulement insultant pour les citadins, mais sociologiquement fausse. On voit que vous ne mettez pas beaucoup les pieds dans le monde rural, les gens y sont très exactement les mêmes qu’en ville, diversité comprise

frt

Les campagnes française ne sont pas aussi débiles que les bobos des grandes villes. Le summum des villes idiotes est bien sûr Paris, ville remplit de bobos et d’immigrés extra-européens. Personnellement, je préfère la vie des ploucs plutôt que Paris, la ville poubelle.

bati

Il n’y a que vous qui decretez que les habitants de la campagne sont des ploucs. Peut etre ils ont pas d’Iphone 32 mais ils sont pas cons pour autant… Faire de “marcel” un representant de ce qu’est un agriculteur aujourd’hui, c’est une vaste blague. Regardez “Petit paysan” pour vous en convaincre. Le gars a pas trop le temps de trainer au bistrot du coin…

Nomame

Alors, on doit pas fréquenter les mêmes villages

Fonzy

Ah mon Marcel, t’es un zig comme j’les aiment ! Et la connasse, “interviouvée” par un BFMerde quelconque, toute contente d’en être à son quatrième rade de la matinée. Je sais pas, mais si elle s’est enfilé du café toute la journée, ça a du être la fête au plumard le soir…😁

Marre

Salut Marcel c’est toujours un plaisir de vous lire tant je suis d’accord avec vous . Bonne journée.

Christian

C ca😂😂😂😂😂😂

Christian

C exactement ca😂😂😂😂😂

ALBERT MICHEL

En écoutant les médias de propagande, je pense à la maîtresse d’école, s’adressant aux enfants : “C’est la récréation, mais attention, on reste sage” … Infantilisation … Terrible !

Rems

Avec l’instit en chef, j’ai nommé Cassetex…………

Patapon

Marcel,le plouc de la ville que je suis par le plus malencontreux des hasards,adoptez moi! Il n’en peut plus,le ploucas,de la ville! Il déprime,il dépérit,il veut entendre l’angelus , humer la bouse fraîche,entendre le coq chanter sur son tas de fumier,s’envoyer un canon de gros rouquin avec vos potes dans votre troquet des fins fonds,,partager la bonne soupe au lard de Germaine .Allez,Marcel,un geste charitable.J’en peux plus de tout ce merdier! Marcel,dessine moi un mouton…

bati

ho putain, Marcel Berrichon et Antoine de Saint Exupery dans la même phrase, j’ai mal à mon “petit prince”. Le Marcel, il piétine la rose, dit à l’aviateur de se démerder tout seul en lui faisant un doigt, gifle le petit prince en lui disant qu’il lui casse les c… et bute le renard évidement.

Lire Aussi