Les complotistes du Monde en mission contre le Pr Raoult

Coronavirus : le professeur Didier Raoult est devenu la cible des théories complotistes du journal Le Monde de gauche. Le Monde de gauche diffuse chaque jour sa surdose complotiste mortelle appliquée à la chloroquine et au Pr Didier Raoult. Exemples de l’intoxication complotiste mortelle appliquée à la chloroquine par Le Monde de gauche collabo pro-Macron. Les cons du Monde de gauche, ça ose tout : « Un sexagénaire est mort après avoir ingéré du phosphate de chloroquine pour aquariums« . Fake news et désinformation du journal Le Monde de gauche ! Un fait divers instrumentalisé et manipulé par Le Monde qui illustre sa surdose complotiste mortelle appliquée à l’auto-médicamentation imaginaire, non pas par la chloroquine-médicament, mais par une surdose toxique accidentelle absurde par le phosphate de chloroquine pour aquariums.

William Audureau : « C’est un fait divers tragique« , l’intoxication accidentelle stupide par le phosphate de chloroquine pour aquariums qui en période de pandémie prend les proportions incroyables de l’intoxication complotiste mortelle du journal Le Monde collabo pro-Macron. C’est ce qui justifie que Le Monde de gauche puisse diffuser chaque jour sa surdose complotiste mortelle appliquée à la chloroquine et au Pr Didier Raoult.

Fake news et désinformation ! William Audureau : « Le ministre de la Santé Véran (qui doit détourner l’attention des gens de la désinvolture coupable de Macron) alerte sur le cas d’un Américain mort après s’être auto-médicamenté (faux) à l’hydroxychloroquine (faux), mais après s’être intoxiqué accidentellement par le phosphate de chloroquine pour aquariums. Le ministre Véran et la surdose complotiste mortelle appliquée à l’hydroxychloroquine, c’est « un médicament au centre de l’attention » (des théories complotistes du journal Le Monde) depuis que le professeur Didier Raoult a affirmé qu’il pouvait permettre de guérir du Covid-19.

William Audureau : « Les critiques fusent sur les réseaux sociaux accusant le ministre de propager une fake news alors que le produit en cause est un antiparasitaire pour aquarium et n’a donc aucun rapport avec le médicament. Si cet Américain est mort après avoir ingéré un produit toxique non médicamenteux voisin de la chloroquine, cela justifierait les précautions affichées par tous les complotistes du journal de gauche Le Monde qui jugent les conclusions du Pr Raoult hâtives. Il s’agirait bien d’une preuve que le gouvernement est de mauvaise foi et ne prend pas au sérieux une piste thérapeutique capable de sauver des millions de vies.

William Audureau : « Qu’a dit exactement Olivier Véran ? « Les cardiologues m’alertent sur le fait que (le phosphate de chloroquine pour aquariums) peut entraîner des troubles cardiaques. Aux États-Unis, une personne qui en avait utilisé a été victime d’un arrêt cardiaque fatal. Oui à l’innovation, oui à la recherche effrénée, et par tous les moyens possibles, de traitement dans le respect des données de la science et de la sécurité et de la santé des gens (mis en danger par le phosphate de chloroquine pour aquariums toxique).

Quelqu’un est-il mort après avoir ingéré (le phosphate de chloroquine pour aquariums au lieu) de l’hydroxychloroquine ? Il n’a pas été possible de trouver trace d’une prise d’hydroxychloroquine ayant entraîné la mort par crise cardiaque aux États-Unis. En revanche, pour justifier la surdose complotiste mortelle par Le Monde appliquée à la chloroquine, un homme est bien mort en ingérant du phosphate de chloroquine.

Pour les théories complotistes du journal de gauche Le Monde, il s’agit de deux molécules évoquées pour combattre le Covid-19. Pourtant, seule l’hydroxychloroquine associée à un antibiotique, l’azithromycine, correspond aux recommandations du Pr Raoult. Malgré cela, ce décès révélé par le réseau hospitalier Banner Health a été largement relayé dans les théories complotistes mortelles appliquées à la chloroquine et au Pr Didier Raoult par des médias américains et français pro-Macron (LCI, 20 Minutes, Le Figaro).

NBC News a diffusé ce fait divers survenu en Arizona : paniqué par la perspective de tomber malade du Coronavirus, un couple d’Américains a ingéré un produit toxique dangereux non médicamenteux dilué dans de l’eau, un produit toxique contre les parasites d’aquarium à base de phosphate de chloroquine. Les deux personnes âgées d’une soixantaine d’années ont été intoxiquées, prises de vertiges, de bouffées de chaleur, de vomissements et de troubles respiratoires. L’homme est mort peu après son admission à l’hôpital.

Le médicament hydroxychloroquine et le produit antiparasitaire toxique sont-ils similaires ? Non !

Fake news ! William Audureau : « Dans les grandes lignes, oui ! (???) Le phosphate de chloroquine, le sulfate de chloroquine ou encore l’hydroxychloroquine (que le Pr Raoult préconise contre le Covid-19) sont des dérivés de la même molécule et partagent pour l’essentiel (???) les mêmes propriétés. Ben voyons !

Fake news ! Preuve que Le Monde est devenu un terrain fertile pour les théories du complot : ces sels ne changent pas énormément (???) de choses. Ce sont des différences de procédés d’obtention des molécules, dit Quideau, professeur de chimie (pas un biologiste !) à l’Institut des sciences moléculaires de l’université de Bordeaux. « Très souvent on utilise des sulfates pour les médicaments, et aussi des excipients pour les formuler en pilules, gélules », ce qui ne signifie rien en matière d’efficacité médicamenteuse.

« On appelle chloroquine le noyau de la molécule, soit il y a un groupement hydroxyle, soit la molécule a un groupement de base associé à un phosphate. Il y a de légères différences pharmacologiques (???) mais le noyau reste le même », dit Meunier, docteur en médecine vétérinaire. Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

« Les médicaments Plaquénil (sulfate d’hydroxychloroquine) et Nivaquil (basé sur la chloroquine) sont accompagnés d’excipients qui permettent à la molécule de résister à l’acidité gastrique. Alors que la poudre pour aquarium n’est pas d’une qualité pharmaceutique. L’antiparasitaire est vendu aux États-Unis sous forme de poudre pure. Colombo : le décès est donc imputable au phosphate de chloroquine pour aquariums !

Pourquoi utiliser de la chloroquine pour le nettoyage des aquariums ? Ce produit toxique est utilisé pour prévenir les proliférations parasitaires et supprimer des organismes indésirables dans les aquariums.

Les spécialistes connaissent bien sa dangerosité. « Une surdose peut être rapidement létale pour les poissons et les différents organismes présents dans l’aquarium« , Quentin Barrault, aquariophile professionnel.

Le phosphate de chloroquine pour aquariums sous forme de poudre pure est un produit dangereux hautement biocide qui n’a rien à voir avec l’hydroxychloroquine associée à un antibiotique, l’azithromycine, qui correspond aux recommandations du Pr Raoult. Malgré cela, Le Monde de gauche collabo pro-Macron diffuse chaque jour sa surdose complotiste mortelle appliquée à l’hydroxychloroquine et au professeur Didier Raoult.

La (surdose toxique de) chloroquine et ses dérivés peuvent-ils être mortels pour l’homme ? Oui.

Sous forme de produit toxique dangereux pour aquarium, une dose de 2 à 4 grammes de chloroquine est considérée comme virtuellement mortelle pour les humains. Un sachet de phosphate de chloroquine pour aquariums de la marque Mr Frags en compte 10. Si les membres du couple d’Américains ont pris chacun 5 grammes, c’est suffisant [pour en mourir], dit Meunier. C’est inconscient d’en ingérer (surtout en abusant des doses toxiques) dit Quentin Barrault. L’emballage du phosphate de chloroquine pour aquariums avertit : Le produit toxique et dangereux est impropre à la consommation humaine : « Not for human consumption ».

Le Plaquénil (hydroxychloroquine) préconisé par le Pr Raoult présente des effets secondaires plus légers que la Nivaquine (chloroquine). Une surdose peut conduire à une insuffisance cardiaque et entraîner la mort, alerte le ministère de la Santé de Macron. « Comme tout médicament, c’est un poison », c’est le truisme que n’explique pas le suiviste Quideau. Même à dose normale, des effets indésirables peuvent apparaître car on ne réagit pas tous de la même façon. Il faut trouver la bonne posologie. Ben voyons ! Le médecin sait ça !

En attendant, il ne faut surtout pas s’auto-médicamenter. Une surdose d’hydroxychloroquine ? Il s’agit d’un argument récurrent à propos de la mort de cet Américain qui a ingéré du phosphate de chloroquine pour aquariums sous forme de poudre pure toxique : il est possible de mourir avec n’importe quel produit toxique !

Le Monde de gauche pro-Macron diffuse chaque jour sa surdose complotiste mortelle appliquée à l’hydroxychloroquine et au professeur Didier Raoult. Un argument dangereux jugent les experts pro-Macron proches du Big Pharma, car le dosage est difficile avec les dérivés de chloroquine. « Cela reste une famille de molécules dont l’indice thérapeutique est plutôt faible, et si vous en prenez trop, vous pouvez très facilement faire un surdosage« , alerte Meunier. « Les effets secondaires de l’hydroxychloroquine peuvent être beaucoup plus forts. Ce sont des médicaments très puissants, il faut faire attention avec » proclame Quideau, qui veut faire peur aux gens et qui juge inévitable dans Le Monde des dommages collatéraux liés à sa consommation.

Le prophéties du Monde de gauche avec sa surdose complotiste mortelle appliquée à la chloroquine : « D’autres morts par auto-intoxication par le phosphate de chloroquine pour aquariums sont-ils à craindre ?

« C’est un risque, tant l’attention médiatique s’est concentrée sur la chloroquine. L’homme mort en Arizona « aurait » décidé d’avaler de la chloroquine après avoir vu Donald Trump défendre cette thérapeutique. »

Mais où sont les preuves de l’intoxication complotiste mortelle du Monde de gauche anti-Trump ?

Aux États-Unis les ventes de phosphate de chloroquine pour aquarium ont explosé après les études sur ses vertus supposées contre le Covid-19, relatait le New York Post avant ce fait divers sans signification thérapeutique. En France, il faut un vétérinaire pour s’en procurer, mais aux États-Unis, les gens peuvent acheter le produit, dit Bourgouin, biologiste à l’Aquarium de Paris. En France, les académies de médecine et de pharmacie sont hostiles aux achats d’hydroxychloroquine à des fins qui seraient plus souvent préventives que curatives. Les académies redoutent des pénuries de médicaments, des interactions médicamenteuses dangereuses, des effets secondaires délétères sur les personnes âgées et des troubles cardiaques.

Action : Un médicament l’hydroxychloroquine (Plaquénil) a été envisagé comme remède au Covid-19.

Réaction du journal Le Monde qui diffuse chaque jour sa surdose complotiste mortelle appliquée à la lutte contre l’hydroxychloroquine et surtout contre le Pr Didier Raoult : « Dimanche 29 mars, l’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine (ARS) a alerté sur des cas de toxicité cardiaque admis en réanimation après la prise d’hydroxychloroquine en auto-médicamentation » (À quelle dose ???). (William Audureau)

À quand une attaque complotiste du journal Le Monde contre l’hydroxychloroquine envisagée comme remède au Covid-19 après une intoxication à l’eau de javel ? À quand une attaque complotiste du journal Le Monde contre l’hydroxychloroquine comme remède au Covid-19 après une noyade dans un aquarium ?

Les cons du Monde de gauche ça ose tout ! Bientôt ces nouveaux déglingo-exemples de l’intoxication complotiste mortelle appliquée à l’hydroxychloroquine par Le Monde de gauche collabo pro-Macron.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Vous pouvez critiquer, n’empêche qu’aucun de vous n’admet que Le Monde a aussi donné la parole au Pr Raoult. Vous ne retenez que ce qui vous arrange. C’est très honnête à vous !!!!

    • Cela n’excuse en rien les approximations et les déformations du Monde. Il serait difficile au quotidien « de référence » de refuser d’entendre le Pr Raoult.

  2. Depuis le début des « évènements » d’Algérie, en novembre 1954,, « l’immonde » torchon parisien mentant tous les soir depuis Paris est un organe de propagande islamiste. Bien entendu, cette propagande islamiste s’accompagne de toutes les tares connexes, dont l’antisémitisme, l’anti américanisme, la défense de tous les mouvements totalitaires se prétendant de gauche, etc, etc. Après l’épidémie, il serait légitime, sain et naturel, de faire de ce torchon, un immense feu de joie, surtout si les propagandistes l’agrémentaient de leurs présences

  3. Depuis le début des « évènements » d’Algérie, en novembre 1954,, « l’immonde » torchon parisien mentant tous les soir depuis Paris est un organe de propagande islamiste. Bien entendu, cette propagande islamiste s’accompagne de toutes les tares connexes, dont l’antisémitisme, l’anti américanisme, la défense de tous les mouvements totalitaires se prétendant de gauche, etc, etc. Après l’épidémie, il serait légitime, sain et naturel, de faire de ce torchon, un immense feu de joie, surtout si les propagandistes l’agrémentaient de leurs présences

  4. A qui appartient « Le Monde » pardon ce torchon, ??? cherchez et vous aurez tout compris !!!

  5. Voici POURQUOI Didier Raoult ne fait pas consensus parmi ses paires et experts dans son domaine sur le sujet du Covid-19.
    Il faut absolument visionner cette vidéo jusqu’au bout pour vraiment saisir la problématique polémique au sujet de ce chercheur.
    ALLONS-Y :
    « Visionner «  ÊTES-VOUS PRÊT À COMPRENDRE LE PROF. RAOULT ? • Le Petit Point d’? – 4 avril 2020 » sur YouTube  »
    https://youtu.be/TAGhaZV1VzM

  6. Vous avez dû lire Le Monde en diagonale, car contrairement à vous, ce journal donne la parole aux pour comme aux contre, c’est pour ça qu’on appelle ça un journal d’investigation. Voici une tribune publiée par le Pr Raoult dans Le Monde du 25 mars:
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/03/25/didier-raoult-le-medecin-peut-et-doit-reflechir-comme-un-medecin-et-non-pas-comme-un-methodologiste_6034436_3232.html
    En voici un autre qui donne la parole à des politiques en faveur de l’administration de son traitement:
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/03/26/coronavirus-estrosi-boyer-vassal-la-droite-prend-fait-et-cause-pour-le-professeur-raoult_6034478_823448.html
    Donc la soi-disant cabale du Monde contre le Pr Raoult n’existe que dans votre esprit partisan. C’est vilain.

    • J’ai été lecteur du Monde pendant des décennies, puis j’ai décidé d’arrêter l’abonnement papier (je ne voulais plus payer cher pour lire un journal de propagande) et j’ai gardé l’abonnement numérique que je viens de résilier. Dans le Monde, on ne peut plus laisser un commentaire (bien rédigé, et sans insulter ni menacer personne et exprimant juste une opinion mesurée sur un article) sans se faire menacer d’une poursuite pénale et se voir refuser son commentaire. Drôle de liberté, c’est de l’entre-soi inadmissible dans un journal qui a été le phare de la presse française et qui n’est aujourd’hui que le perroquet du pouvoir et surtout de ceux qui l’exercent au sein de son conseil d’administration. Qu’il y ait des articles « neutres » sur Raoult ou d’autres sujets c’est bien le moins.

  7. Rectification : on ne dit pas Le Monde, mais L’immonde, en parlant de ce torche -c…

  8. il y a deux sortes de complotisme :
    celui des progressistes mondialistes européistes et gouvernemental
    et puis le complotisme des gueux qui osent se rendre compte qu’ils leur mentent sans vergogne

  9. S’il-vous-plaît, signez les pétitions pour une utilisation massive de la chloroquine :

    https://www.petition-chloroquine.fr pour voir la vidéo et https://www.petition-chloroquine.fr/signature pour signer

    https://www.mesopinions.com/petition/sante/chloroquine-monde/83708

    https://www.change.org/p/emmanuel-macron-utilisation-chloroquine-pour-tous-les-cas-positifs-au-covid-19

    Et partagez-les, c’est le meilleur moyen de contrer les manœuvres criminelles – qui méritent des procès à la chaîne – de tous ces menteurs professionnels qui ont maintenant de la façon la plus directe possible beaucoup de sang sur les mains ( crime contre l’humanité ). Merci à RL de les dénoncer avec autant de justesse.

  10. Sans compter les centaines de millions de personnes qui ont pris ce traitement antipaludique pendant 70 ans, et qui découvrent aujourd’hui qu’ils auraient été en grave danger !
    Les plaintes contre les médecins prescripteurs devraient pleuvoir, non ?
    Ah non, c’est seulement Raoult qu’il faut faire taire, question de contexte certainement.

Les commentaires sont fermés.