Les complotistes sont indispensables aux combats et aux débats

Publié le 20 janvier 2021 - par - 4 commentaires - 566 vues
Traduire la page en :

La réception d’une information se fait toujours de façon verticale, qu’elle soit scientifique ou qu’elle relève de la croyance. On vous demande de croire en l’existence de la théorie de la relativité comme le christianisme vous demande d’accepter la divinité de Jésus. On peut certes démontrer la véracité de la relativité ; mais, honnêtement, combien parmi nos lecteurs sont capables de comprendre le raisonnement qui aboutit au résultat attendu ? Peu, n’est-ce pas ?

Voilà pourquoi nous nous devons de refuser de croire systématiquement pour argent comptant chaque information qui tombe ; et nous devons nous débrouiller pour pouvoir en vérifier le plus possible.

Ainsi, tous les jours, nous recevons le nombre de morts du covid sans que ce nombre ne soit jamais décrypté, analysé, examiné par un organisme indépendant. Nous sommes sommés d’accepter ce nombre docilement sans broncher. Il en est ainsi depuis le début de la crise du covid : toute communication émanant du pouvoir doit être considérée comme une vérité absolue, qu’il ne faut surtout pas vérifier. Clouez votre bec, surtout ne critiquez pas.

Fort heureusement de nombreuses personnes ont contesté, vérifié, disséqué les informations. Et le résultat a abouti curieusement à d’autres conclusions que celles de nos différents gouvernements. Et cela leur a valu le nom de complotistes : oui, vous avez bien lu, ceux qui vérifient, pèsent le pour et le contre hors cadre autorisé, qui ne croient pas en la religion du covid dont l’antipape serait le gouvernement, sont des complotistes. Ce terme, dorénavant, désigne simplement les opposants, ceux qui ne croient pas que Véran, Castex et Macron soient détenteurs de la lumière céleste.

Par ailleurs, l’utilisation systématique de ce terme laisse entendre que les complots n’ont jamais abouti voire n’ont jamais existé. Non, Lénine était bien sage en 1917, il ne rentrait pas en Russie dans un wagon. Non, Hitler n’a pas préparé sa prise de pouvoir ; non, les frères Kennedy n’ont pas été assassinés à cinq ans d’écart ; tout cela est fantasme.

Alors, bien évidemment, à Riposte Laïque, nous ne devons pas tomber dans le piège du complot unique expliquant tout. Nous ne croyons pas que les illuminatis dirigent secrètement le monde depuis deux siècles. Mais nous ne devons pas observer la suppression globale des libertés actuelle comme un non-événement, juste comme une petite crise. Nous assistons à la disparition de la démocratie en Occident. Faisons en sorte que cette disparition ne soit pas la fin.

Platon du Vercors

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
CHASSAING Jacques

Me Brusa, fondateur de Réaction19 (50 000 adhérents ) contre la dictature sanitaire et rédacteur de plusieurs plaintes pénales, s’agace et prévient : croyez vous que la justice est rendue ? Si vous êtes contents (les citoyens), continuez comme ça!
Le virus et les apprentis sorciers ! Masques, Tests, vaccins, arn messag…vidéo YouTube : https://youtu.be/7TeGWzE5bv0
À savoir que la dernière vidéo de Me Brusa a été censurée. Infos Réaction19 sur : https://reaction19.fr/

René

Le complotiste contrairement à ses adversaires n’écarte aucune piste. Il se fait un devoir de s’informer et d’analyser avec rigueur toutes les données avant de prendre parti. D’ailleurs, le complotiste, contrairement à l’anti-complotiste, doute, mais ne s’autocensure pas. Par exemple concernant les illuminati, il a lu entièrement les deux tomes de l’abbé Barruel, “Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme”, la lettre de Pikes à Mazini, “des pions sur l’échiquier” de William Carr, etc., et aussi ce qu’en pensent les anti-complotistes.
Du coup, il sait de quoi il parle, contrairement à ses détracteurs.

Simon

Les 5 avantages du complotisme (polemia.com)

patphil

mince alors, je vais devoir m’habituer à ce nouveau mot
j’ai adoré (et je persiste à) me dire populiste ou gaulois réfractaire.

Lire Aussi