Les conséquences tragiques de l’immigration sur le pays d’accueil

Publié le 27 mars 2019 - par - 25 commentaires - 2 492 vues
Share

L’immigration en provenance de cultures différentes apporte des changements inévitables dans la culture cible. Or les discussions nécessaires et vitales au sujet de ce changement sont souvent évitées, si ce n’est interdites car considérées comme « sensibles ».

Mais si les libertés de penser et de s’exprimer existent réellement dans nos démocraties, alors nous devons avoir la possibilité de nous exprimer et d’échanger sans tabou au sujet de notre avenir.

C’est ce que nous dit le prophète Apostat dans sa nouvelle vidéo en anglais, dont je viens de réaliser une traduction pour les lecteurs francophones.

L’auteur du texte, qui se fait donc appeler le Prophète Apostat sur les réseaux sociaux, est un ex-musulman d’origine turque exilé aux États-Unis afin de fuir les menaces de mort que reçoivent les apostats en Turquie et en Allemagne, mais aussi afin de vivre conformément à ses valeurs occidentales, et notamment la liberté de penser comme on veut et de croire ce qu’on veut et la liberté de s’exprimer en public sur tous les sujets, du moment que l’on n’appelle pas à la violence.

Il anime depuis un an une chaîne vidéo où il critique la doctrine islamique dans des interventions courtes mais solidement documentées et rationnellement argumentées. Plus de 110 000 abonnés suivent ses vidéos.

Beaucoup de musulmans ont quitté l’islam en l’écoutant à force de se voir exposer les inepties et les contradictions de leur ancienne religion.

Beaucoup de non-musulmans deviennent également mieux armés pour réfuter les discours bisounours et trompeurs des musulmans, pour détruire les arguments naïfs ou fielleux des islamogauchistes ou encore pour déjouer les manipulations des politiciens ou journalistes corrompus par l’argent qatari, iranien ou saoudien.

https://www.youtube.com/watch?v=TQ2Mwf4I1Sk

Traduction

Bonjour tout le monde et bienvenue. Je suis le Prophète Apostat.

En tant que musulman turc qui est né en Allemagne, j’ai vraiment essayé d’aimer la Turquie. J’ai fini par la haïr bien plus que le jour où je suis arrivé et quitter l’islam n’a fait que renforcer ce sentiment de détestation.

J’aurais pu rester en Turquie et exiger de changer le pays conformément à mes valeurs et opinions occidentales, mais ce que j’ai fait au lieu de cela a été de quitter le pays et me rendre aux États-Unis d’Amérique où je me sens à nouveau chez moi, ayant retrouvé des valeurs que j’aime réellement.

Beaucoup de gens ne font pas ça. Ils restent dans un pays qu’ils n’aiment pas et vivent avec des valeurs qu’ils rejettent fermement. Et je ne serai jamais capable de comprendre cela.

Mes parents déménagèrent en Allemagne dans le cadre d’un concept que l’État allemand appelait Gastarbeiterprogramm (programme des travailleurs invités).

L’idée était d’accueillir des travailleurs de différents pays pour une courte durée parce qu’il y avait une pénurie de main d’œuvre en Allemagne.

On pensait que ces travailleurs étrangers travailleraient en Allemagne pendant quelques années, aideraient à construire les industries allemandes qui étaient déjà en plein essor et puis qu’ils retourneraient dans leur pays natal et aideraient ces pays à se développer de la même manière avec l’argent et l’expérience qu’ils avaient obtenus dans l’Allemagne industriellement supérieure.

C’était un échange gagnant-gagnant, du moins c’est ce qu’ils pensaient. Ils avaient tort.

L’Allemagne au départ ne voulait pas d’accord sur les travailleurs invités avec la Turquie mais finit par signer cet accord sous la pression des États-Unis qui considérait la Turquie comme un allié potentiel dans la guerre froide.

Le Maroc et la Tunisie furent les suivants.

Les Turcs formèrent rapidement la majorité parmi ces travailleurs invités parce que l’Allemagne était tellement prometteuse pour les Turcs qui avaient des difficultés politiques et financières.

De plus en plus de travailleurs de Turquie ne retournèrent pas au pays à l’échéance de leur contrat de travailleur invité, parce que l’Allemagne était tout simplement un endroit où la vie était bien meilleure qu’en Turquie.

Pour couronner le tout, un grand nombre de ces invités de Turquie, Maroc et Tunisie furent sans emploi au bout d’un moment mais restèrent quand même.

L’Allemagne offrit aux gens de l’argent pour retourner dans leur pays mais la plupart rejetèrent cette offre et restèrent.

Les Allemands n’étaient pas contents. Les partis politiques et le gouvernement n’étaient pas contents.

Et ces travailleurs invités firent en plus venir leur famille en Allemagne.

Tout cela fut un échec majeur. Cela fit de l’Allemagne, qui n’était pas un pays d’immigration, un pays recevant de l’immigration.

L’Allemagne devait maintenant penser à une manière d’intégrer ces gens ainsi que tous les réfugiés et les autres qui venaient et qui restaient toujours.

Cela transforma l’Allemagne en pays multiculturel dans lequel les Allemands de souche représentent à présent 80 % de la population et l’islam fait 6 % et est en constante augmentation.

Ce qui bien sûr va de pair avec les organisations islamiques comme le Ditib, l’Union islamique turque pour les affaires religieuses, une organisation qui soutient les musulmans en Allemagne et a régulièrement participé à des activités scandaleuses et a tenu des discours de haine antisémites, christophobiques et antioccidentaux.

Cette organisation est connue pour diriger de nombreuses mosquées en Allemagne et enseigner l’identité turque et musulmane à de nombreux enfants.

Quand j’étais à l’école, un enseignant typique de cette organisation musulmane et assigné aux élèves musulmans était la première personne de toute la communauté enseignante à m’apprendre que nous étions moralement supérieurs, que nous devions rester loyaux à notre identité et que les chrétiens étaient des personnes immorales, tout comme la population allemande normale qui boit de l’alcool et mange du porc, qui a l’habitude d’avoir des relations sexuelles immorales et vit en vain.

C’est drôle ! Je n’ai jamais obtenu de réponse satisfaisante à la question de savoir pourquoi nous vivions en Allemagne si c’est ainsi que sont les Allemands, si c’est cela que nous pensons d’eux et si nous sommes meilleurs.

« Eh bien… tu sais… nous sommes ici… maintenant… et peut-être… tu sais… les choses vont changer dans le futur… peut-être que nous allons tous rentrer… peut-être que l’islam va gagner. »

Quand j’étais enfant, j’ai vu beaucoup d’organisations religieuses islamiques qui rassemblaient des musulmans en grand nombre et proclamaient l’importance de conserver et de faire respecter l’identité musulmane et les traditions islamiques au sein de la communauté.

Les parents qui valorisaient de telles idées enseignaient par conséquent à leurs enfants la même chose pour garder leur identité, pour ne pas être assimilés, pour ne pas être corrompus par les Allemands immoraux… les chrétiens immoraux… les athéistes immoraux.

Ne prononçons même pas le nom de cet autre groupe qui est heureusement une petite minorité maintenant.

Les choses se développent de cette manière ou de manière similaire dans les autres pays européens, spécialement dans les pays d’Europe de l’Ouest, et le problème que cela pose n’est pas qu’ils aient une religion différente de la religion locale.

Il ne s’agit pas d’intolérance, de xénophobie ou toute absurdité que l’on pourra sortir.

Le problème est que la religion en question ici est une religion qui est entièrement incompatible avec les valeurs occidentales et les acquis occidentaux, incompatible avec la culture locale.

Ils protestent contre les écoles occidentales qui ne sont pas conformes à leurs valeurs islamiques.

Ils se plaignent du porc au restaurant local ou au supermarché.

Ils demandent des autocollants et certifications halal (j’en parlerai bientôt dans une prochaine vidéo).

Ils demandent l’acceptation de mosquées bruyantes.

Ils se plaignent de problèmes moraux à propos de choses qui correspondent totalement à la culture locale (publicités de bikini ou de lingerie par exemple).

Ils se plaignent pour dire qu’il y a des choses desquelles on peut rigoler et d’autres au sujet desquelles on n’a pas le droit de faire de l’humour.

Ils font des réclamations sur ce qui doit être ou ne pas être montré à la télé.

Ils demandent des régulations aux traditions locales comme Noël.

Et caetera, et caetera, et caetera.

Au lieu de s’adapter à la culture locale, en ne disant rien dessus et en vivant leur vie, ou en partant dans un pays qu’ils aiment réellement, ils choisissent de rester ici, de se plaindre et de changer de force la culture dans laquelle ils sont venus, qui les a accueillis et qu’ils n’aiment pas.

C’est le résultat normal d’une masse d’immigration incontrôlée sans intégration correcte.

Je ne suis pas en train de dire que toute immigration est complètement mauvaise, qu’elle doit être complètement stoppée et arrêtée.

Je dis que l’immigration incontrôlée sans intégration correcte ne marche pas. Cela conduit à l’instabilité sociale peu importe l’endroit où cela se passe. Et nous pouvons voir cela maintenant, en Allemagne, en Suède, au Royaume-Uni, en France, aux Pays-Bas et bien d’autres pays.

Je ne suis pas en train de dire que c’est parce que les musulmans sont inférieurs. La même chose se produirait si des Européens, des Occidentaux avec des valeurs occidentales et une culture occidentale, migraient en masse vers le monde islamique. Les choses échapperaient à tout contrôle, à toute emprise.

Nous devons être capables de parler d’immigration et d’intégration, tous, quelles que soient nos opinions politiques et quel que soit le parti politique que nous soutenons.

L’Europe a été ouverte à l’immigration comme nulle autre culture dans le monde. Et les résultats sont des changements dans la culture locale, une contestation des valeurs locales.

En conséquence, la riche histoire et l’immense culture de l’Europe devront passer par une transition dont beaucoup de gens probablement ne veulent pas parce que les gens veulent protéger les valeurs qu’ils ont, les valeurs qui ont fait leur grandeur. Cela n’a rien de propre à l’Europe.

L’Europe est en fait très laxiste quand il s’agit de traditions et de culture, très tolérante.

Si vous critiquez les traditions nationales et les valeurs nationales en Turquie, vous serez appelé un traître par la vaste majorité de la population et pouvez même être confrontés à des problèmes judiciaires. Et la vaste majorité de la population voudra préserver l’identité turque. Si vous allez à l’intérieur des pays du Moyen-Orient ou d’Afrique du Nord, vous avez intérêt à taire vos critiques dirigées sur votre culture. L’immigration venant d’autres cultures et spécialement les immigrations non-islamiques, personne n’en veut dans les pays musulmans.

Donc pourquoi l’Europe est-elle si différente, si ouverte ? Pourquoi traite-t-on de racistes en Europe quelqu’un qui veut simplement protéger l’avenir du pays qui a connu la grandeur jusqu’à présent ?

http://imposture-bibliotheque-de-combat.over-blog.com/

Prenons la liberté d’expression, par exemple, une valeur merveilleuse, qui est parfaite pour le progrès et pour un gouvernement populaire, une valeur que l’on peut difficilement trouver dans le monde. Si vous êtes une personne libérale de gauche et que vous pensez qu’être concernée par l’immigration est tellement nazi, vous devez vraiment avoir peur de perdre cette valeur. Comment ferez-vous pour vous exprimer si vous n’avez plus de liberté d’expression dans le futur ?

La liberté d’expression définit et rend possible la plupart de nos objections envers le Président ou le Premier ministre ou le gouvernement en Occident. La liberté d’expression vous permet de sortir et de protester sans objections et vous donne même le droit de représenter Merkel sous les traits d’une truie, de dire « Trump, on t’emmerde » ou de chanter « God save the Queen » par les Sex Pistols. Ou vous pouvez aller sur internet et dire à quel point le christianisme, la religion locale, est horrible.

Vous pouvez tout dire aussi longtemps que vous n’incitez pas à la violence. Dans le monde islamique, vous pouvez dire des choses qui incitent à la violence mais vous ne pouvez pas dire toutes les autres choses.

Si tous ces exemples avaient lieu dans le monde islamique, vous ne pourriez faire aucune de ces choses. Vous pourriez aller en prison pour avoir insulté le chef du pays en Turquie. Dans les autres pays, vous seriez exécuté pour cela. Et si vous critiquez la religion locale, l’islam…

Vous ne pouvez pas trouver beaucoup d’ex-musulmans qui se déclarent comme tels dans le monde islamique. Ils se trouvent généralement en Occident, parce que dans ce monde, le monde islamique, si vous critiquez l’islam, vous serez puni pour blasphème ou, en d’autres mots, pour avoir manqué de respect envers la religion publique, à condition que vous arriviez au procès en vie et que vous ayez survécu à la peine de mort ou au lynchage de la population pour votre apostasie.

Peu importe de quel bord politique vous êtes, l’immigration provenant d’une culture différente signifie que cette culture aura une influence sur votre pays et voudra certainement le changer, si la part immigrée de la population ne s’intègre pas avec succès, ce qui – les Allemands à présent le savent, après avoir discuté de cela pendant quatre décennies – bien souvent ne marche pas.

Oui, je suis un immigré intégré, mais je ne suis pas dans la majorité. Je pourrais me faire traiter de traître, je me fais traiter de traître ou de rebelle par la plupart.

Nous pourrions parler des droits des femmes et de la manière dont les femmes sont traitées dans le monde. Nous pourrions parler des droits des LGBT, des mariages homosexuels. Nous pourrions parler de l’influence religieuse dans la politique nationale. Ou de la liberté de la presse. Ou simplement de la liberté en général. Il n’y a pas photo. Les pays musulmans ne respectent aucun des droits élémentaires que l’on respecte dans les pays occidentaux.

Encore une fois, je ne suis pas en train de suggérer que nous devrions stopper l’immigration, fermer les frontières et déporter tous les immigrés.

Je ne suggère pas l’usage de la violence mais justement pour éviter la violence, nous devrions nous asseoir et parler à propos de l’immigration et laisser les gens prendre des décisions à propos de choses très importantes qui vont façonner le futur du pays, de nos enfants, sans être traiter de xénophobe ou de nazi ou de haineux intolérant, simplement parce qu’on a dit : « L’immigration de masse n’est peut-être pas une bonne chose. »

Les gens qui sont là dans le pays depuis des générations doivent avoir leur mot à dire sur l’avenir du pays, les gens qui ont construit ce pays doivent avoir leur mot à dire, ils devraient naturellement avoir la possibilité de décider et d’être préoccupés de la sécurité et de la tranquillité futures de leur pays, de leur patrie, sans être traité de tous les noms.

Nous ne devrions pas laisser le débat public se faire monopoliser par les insultes de cour de récré, suivies par des censures sociales et légales, suivies par la réduction au silence massive des opinions, suivies par des violences de masse dans les rues commises par des gens mentalement instables et perturbées qui pensent que c’est d’une manière ou d’une autre la solution parce que nous ne pouvons pas parler.

Nous avons besoin de parler.

Nous avons besoin d’avoir le droit et la possibilité de parler.

S’il vous plaît, arrêtons la violence et arrêtons le chaos et les injures mais, plus important encore, restez à l’écart de l’islam.

Julien Martel

The Apostate Prophet

Twitter : https://twitter.com/ApostateRidvan

Facebook : https://www.facebook.com/theapostatep…

Bitchute : https://www.bitchute.com/channel/apos… (auto-upload)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BobbyFR94

Comme l’a fait remarquer quelqu’un dans un commentaire :  » Ce qui est étrange est qu’ils perdent tous leurs papiers mais JAMAIS leur téléphone portable !  » Faudrait que quelqu’un m’explique ce fait pour le moins étrange, et qui défie toute logique d’abord… A un moment où à un autre, lorsque la vérité fera irruption de FORCE dans la société, ll faudra bien « expliquer » aux natifs qu’ils doivent OFFICIELLEMENT se soumettre aux NAZISLAMISTES… Très bon article, mais nous savons toutes & tous que tout cela est voulu… La HAINE grandissante quotidiennement, que je porte en moi, est d’abord pour TOUS… lire la suite

MARIANNE

un article formidable !

DUFAITREZ

Je demande photocopie à 1,8 Mds d’exemplaires !

Charles

Je croyais que la France était un pays d’accueil de réfugiés politiques uniquement, ceux qui sont persécutés dans leur pays pour leurs opinions opposés à leur propre gouvernement, pour écrire des journaux non conforment à des idéologies démontrées absurdes, mais pas pour recevoir la planète entière, des milliards et moi et moi et moi.

Sainte CROIX

Les gauchiasses humanistes et droit de l’hommistes n’aiment pas la FRANCE. C’est pour ça qu’ils veulent Grand Remplacer les hétérosexuels de race BLANCHE par des efféminés d’une autre race. C’est parce qu’ils n’aiment pas le CHRIST, notre Seigneur JESUS. Notre Sauveur. Prions pour que l’hétérosexualité triomphe sur le péché.

Denys

Mon Dieu ! Jésus vous a tellement sauvé que vous vivez au purgatoire si ce n’est en enfer.

La Hire

« Le monde est plein d’idees Chrétiennes devenues folles. »Ainsi,aimer son prochain comme soi même devint amour inconditionnel du lointain,puis on vit un pape laver les pieds de migrants probablement mahométans,et nous enjoindre d’accueillr ces »pauvres » sans réserve.La charité nous entraîne dans l’abime,et nous crevons d’une chimère qui voudrait que nous nous aimions les uns les autres ,en tendant l’autre joue…Oui,nous sommes bien comme des moutons au milieu des loups.

lafronde

Excellent texte qui justifie pleinement l’ancienne tradition républicaine française : l’ assimilation. Celle-ci fut abandonnée par le PS par électoralisme, la Droite a suivi. Nous n’avons rien à craindre de l’immigration par assimilation, car : ce sont des gens qui travaillent, nous respectent et éduquent bien leurs enfants. La majorité de l’immigration actuelle est récente, humanitaire (en vertu des droits-créances onusiens), oisive (France, Bureau d’Aide sociale et Hôpital de l’Afrique), souvent islamiste, voire délinquante. De plus avoir pour alliés des personnes venues du monde arabo-islamique est une aide précieuse pour savoir ce qui s’y passe. N’oublions pas que c’est le… lire la suite

vikinglenormand

Regarder les photos de l’équipe de France de foot et la réponse est là.

Jill

Imaginez le pire et mettez le à la puissance 10 ;vous aurez ainsi une idée des conséquences apportées par une immigration islamique massive.

Gilbert

Voilà de bien belles idées,mais n’est il pas déjà trop tard,sachant qu’il faut 2 ou 3 générations pour changer tout cela. …
Je ne vous raconte pas l’avenir !….

Eric des Monteils

Il n’existe qu’un seul bon musulman ou apostat musulman : DANS SON PROPRE PAYS ! Devant le chômage grandissant et les dépenses publiques qui nous enterrent, AUCUNE immigration ne se justifie. Comme cerveaux et bras pour travailler, nous avons ce qu’il faut « à la maison ». Il suffirait que les salauds qui gouvenent ce pays arrêtent de le brader.

BobbyFR94

Eric, comme tu le sais sans doute, tout cela a été pensé, signé, mis en oeuvre, et…continue, à l’heure à laquelle j’écris ce commentaire à l’être !!!

Joël

Affaire à suivre de près, des clandestins et un navire turc piraté (?)en route vers l’Italie :
Des migrants recueillis à bord d’un pétrolier ont détourné le navire et mis le cap sur Malte après avoir appris qu’ils retournaient en Libye. Une action «criminelle» menée par «des pirates», selon le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini. Les garde-côtes maltais sont prêts à intervenir.
http://www.fdesouche.com/1183063-mediterranee-des-dizaines-de-migrants-ont-detourne-le-navire-a-bord-duquel-ils-ont-ete-recueillis-et-se-dirigent-actuellement-vers-leurope

Une patriote

Toute cette racaille de lâches libyens se barre en abandonnant leur mère, leurs femmes, fillettes et bébés aux mains des violeurs et viennent SE PLANQUER EN EUROPE OU ILS SAVENT QUE NOS POURRIS DE CHEFS D’ETATS VONT TOUT LEUR DONNER ET LES ACCUEILLIR EN HEROS. Qu’on reconduise toute cette M……… dans leur pays, où qu’on foute CES LÂCHES A LA FLOTTE, DANS TOUT LES CAS QU’ILS NE METTENT PAS LE PIED EN EUROPE ET QU’ON EXPULSE TOUTE CETTE M………… DE FRANCE !

La Hire

Il n’y a pas si longtemps,la piraterie était punie de mort.

François Desvignes

Mais non ! Ce n’est pas ça le problème.
C’est pas qu’on parle pas assez.
C’est qu’on parle trop.
Avec eux.
Avec les collabos
Et même entre nous.
St jacques disait « la Foi sans les actes est morte! »
Arrêtons la rhétorique stérile et parlons leur avec affection mais fermeté .
En brûlant leurs mosquées.

franjeu

Mettre un sauciflard dans un rayon hallal, c’est manifestement insuffisant. Mais ça fait du bien.

joel (1)

Une certaine objectivité… Mais je ne veux pas vivre avec eux! tout simplement parce que je ne me sens aucune communauté de destin avec (ces étrangers extra Européens ) Je ne les aime pas, ils ne m’inspirent aucunes curiosités. Je fais tout afin de les éviter. Et d’ailleurs je n’aime pas que le GVT me force la main! C’est un comportement ethnique humain venu du fond des âges et rien ne me fera changer d’avis malgré de sournois trémolos extérieurs sensé m’attendrir le cuir! Je suis fier, de race blanche, de culture héléno Chrétienne et rien ne me fera plier… lire la suite

necas

Une chose me turlupine : quand on voit ces réfugiés économiques , je précise , se ballader dehors des journées entières , par petits groupes de 4 ou 5 , ces petits africains ; ils font la causette et vivent avec le portable à la main , toute la sainte journée !? Ne serait il pas possible de leur proposer d’aider , par exemple , des anciens , à porter leur courses , balayer des endroits ou il y a des détritus, nettoyer des parcs , entretenir des endroits , etc ….., en guise de remerciement pour le pays qui… lire la suite

Des traducteurs pour leur expliquer que leur place n’est pas en Europe mais dans la lutte pour que leur pays décolle économiquement!

Joël
CLOVIS

NON ! Necas, quand j’entend que nous « peuple racine » de France sommes accusés de ne pas avoir sut intégrer ces gens je crois rêver, du moins cauchemarder ! Il appartient à « ces gens là » de s’intégrer eux même, tout comme l’ont fait des générations d’Italiens, d’Espagnols, d’Asiatiques, etc… Ils sont arrivés sans bruit, et… nous n’en avons jamais entendu parler. Pourquoi tous ces fainéants ne font pas de même ? Justement parce-que ils ne sont pas venus pour s’intégrer mais profiter d’un système que nous autres connards que nous sommes leur avons octroyé royalement ! Enfin lorsque je dis nous,… lire la suite

Parlervrai

Ils jettent la nourriture à la tête des assos quand elle ne leur plait pas, et vous voulez les faire travailler « en guise de remerciement » ? rofl

le Franc

embaucher, comme ça, à fonds perdus ? macron a encore emprunté 200 milliards pour l’année en cours.