Les corrompus vent debout contre la réintégration des soignants non vaccinés

BravoSoignants.jpgLa crise récente a fait ressortir les polarités ainsi que les décisions parfois surprenantes de médecins qui tiennent des rôles consultatifs ou exécutifs dans les hautes instances (Conseil scientifique, Haut Conseil de la Santé publique). Ils ont osé suspendre des milliers de soignants et de pompiers tout simplement parce que, en toute connaissance de cause, ils ont refusé de se faire vacciner. Les faits leur donnent raison. Aujourd’hui, plus personne ne prétend que le vaccin est efficace, et de plus en plus d’effets secondaires se multiplient, faisant trembler les vaccinés les plus conscients. Mais alors que la crise de l’hôpital s’aggrave, et que les incendies se multiplient dans toute la France, le gouvernement se refuse à réintégrer les salariés suspendus, voulant punir ceux qui ont osé lui résister. Mais le plus révoltant, dans cette histoire, aura été la trahison de leurs collègues de travail, celle de leurs syndicats et de toute la gauche, et le silence complice de tous devant la plus terrible agression contre les droits des salariés commise depuis un siècle, en France.

Soignants et pompiers suspendus, pour les empêcher de parler à leurs collègues. (Gérard Delépine)
Le professeur Perronne a rappelé avoir mis en place un système de déclaration des conflits d’intérêts avant toute prise de décisions, allant jusqu’à exclure les personnes des décisions ou débats si besoin est.
Début 2020, le collectif Data + Local recoupait les données de la base Transparence Santé, mise en place après le scandale du Médiator. Les 30 000 praticiens de 32 CHU du territoire se sont partagé plus de 92 millions, auxquels s’ajoutent quelque 78 millions d’euros versés au titre de conventions entre les CHU et les labos. Dans un documentaire « Enquête exclusive », à charge contre le Pr. Didier Raoult, le Dr Bergmann est apparu sans déclarer ses liens d’intérêts de 992 000 euros avec l’industrie pharmaceutique et plusieurs dizaines de contrats dont les montants ne sont pas déclarés. Il prend la première place devant le Pr Raffi (541 000 euros) qui a avoué être à l’origine des menaces de mort contre le Pr. Raoult. Il perd ainsi sa première place qu’il tenait devant le Pr Reynes de Montpellier (291 000 euros) et la Pr Karine Lacombe (212 000 euros) avec sa récente nomination pour la Légion d’honneur. Cela fait donc quatre anti-Raoult aux premières places !

Voici le Top 14 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique :

N°1. La Palme d’Or revient au Pr Jean-François Bergmann avec 992 000 €, dont 216 000 € de AbbVie et 162 000 € de Sanofi. Cardiologue à l’hôpital Lariboisière, ancien président de la Commission d’autorisation de mise sur le marché épinglé par Cash Investigation pour ses conflits d’intérêts dans l’affaire du Crestor, il aurait pris part à un vote en faveur du Crestor alors qu’il était rémunéré par AstraZeneca.

N°2. Ancienne Palme d’Or, le Pr François Raffi de Nantes reste bien placé. 541 729 €, dont 52 812 € de Gilead. Auteur du coup téléphone anonyme parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes menaçant le Pr Raoult s’il persistait avec l’hydroxychloroquine dont Raffi est chef de service ? !

N°3. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291 741 €, dont 48 006 € de Gilead et 64 493 € d’Abbvie sollicité par Véran pour piloter l’essai clinique (frelaté) du protocole Raoult à Montpellier.
Il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le Remdésivir pour Gilead.

N°4. La Pr Karine Lacombe de Paris-Saint Antoine. 212 209 €, dont 28 412 € de Gilead.

N°5. Le Pr Jean Michel Molina de Paris-Saint Louis. 184 034 €, dont 26 950 € de Gilead et 22 864 € d’Abbvie.          Co-auteur d’un article sur très peu de cas dans « Médecine et Maladies Infectieuses », le journal officiel de la SPILF (Société de pathologie infectieuse de langue française qui a porté plainte contre le Pr Raoult au Conseil de l’Ordre des médecins), pour dire que l’hydroxychloroquine « ne marche pas ».

N°6. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160 649€. Une belle somme pour un néphrologue qui est très présent sur les plateaux télés alors que le Remdésivir est déclaré toxique et dangereux pour les reins.

N°7. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble, rédacteur en chef du journal « Médecine et Maladies Infectieuses ». 100 358 €, dont 4 552 € d’Abbvie. À noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI.

N°8. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90 741 €, dont 16 563 € de Gilead. Président de la Commission maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé publique interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (dont Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée     ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.

N°9. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020 partagé avec tous les infectiologues. 82 610 €, dont 52 012 € de Gilead.
À noter que sur sa DPI, il a déclaré n’avoir reçu que 1000 € de Gilead !

N°10. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes, président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions (frauduleuses) dans Discovery. 79 956 €, dont 15 028 € de Gilead. À noter que sur sa DPI, il a déclaré n’avoir reçu que 1000 € de Gilead !

N°11. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier. 68 435 €, dont 4 776 € de Gilead et 9 642 € d’Abbvie.

N°12. Le Dr Alain Makinson de Montpellier participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. 63 873 €, dont 15 054 € de Gilead.

N°13. François-Xavier Lescure de Paris-Bichat est l’adjoint du célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique covid-19 de Macron. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. 28 929 €, dont 8 621 € de Gilead. Il est co-auteur de l’étude très contestable qui n’a aucune méthodologie sur le Remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine.

N°14. La Pr Florence Ader de Lyon est l’investigatrice principale de Discovery. 11 842 €, dont 3 750 € de Gilead. À partir de douze liens d’intérêts, ça commence à faire un foyer épidémique !

Agences régionales de santé : à la fois flics et banquiers de la santé (charliehebdo.fr). Filles de la décentralisation et des politiques budgétaires d’austérité, les ARS ont tout pour se faire détester. Elles ont une utilité : diluer la responsabilités des politiques dans le saccage de la santé publique. Officiellement, les ARS définissent et mettent en œuvre la politique de santé en Région, au plus près des besoins de la population.

Traduction : la réduction des dépenses publiques au plus près des besoins de la population ! Elles ont le pouvoir d’ouvrir ou de fermer des services, de transformer des lits de gériatrie en lits SSR (soins de suite et de réadaptation), de donner l’autorisation – ou non – de commander un scanner… Les directeurs des ARS règnent en maîtres sur leur territoire avec un charabia technocratique : le new management. Ils ont un rôle bureaucratique : réorganiser et rationaliser l’hôpital, au lieu de considérer les besoins sur le terrain.

Les pleins pouvoirs donnés à la HAS par le Parlement témoignent de son incroyable inconscience ! (Nicole et Gérard Delépine) Nommé président de la HAS, vous serez payé 210 197 euros par an à condition de ne pas déplaire à Macron qui vous nomme. Honte à la HAS, émanation du pouvoir de la Macronie, pour empêcher la réintégration des soignants. Les Français continuent de se faire berner par les puissants et leurs experts pourris de conflits d’intérêts. Les Français restent aveugles et sourds à la réalité, aux multiples raisons scientifiques de refuser le pseudo-vaccin et aux très fortes et bonnes raisons de laisser revenir sur le terrain sanitaire les soignants fidèles à Hippocrate, pour ceux qui voudront bien et qui ne sont pas encore partis à l’étranger ou dans des métiers extra-sanitaires où leurs qualités sont mieux reconnues.

L’Académie de médecine et la Haute Autorité de santé se déshonorent, mettant toujours plus la santé des Français en danger en refusant la réintégration des soignants vaccino-prudents.
Les faux vaccins n’ont pas ralenti l’épidémie. L’aggravation paradoxale du risque d’attraper le covid, quand on est vacciné depuis plus de cinq mois, a été initialement observée au Royaume-Uni et constatée en France. Et pendant ce temps-là, ceux qui ont besoin de l’hôpital se plaignent de ne pas être reçus à l’hôpital ou en ville dans des délais qui les mettent en danger, et de la dégradation vertigineuse du système de soins, et se voient encore obligés d’exhiber un passe sanitaire et/ou un test (bidon) et même un masque.

Les faux vaccins ne protègent de rien ! Les soignants vaccinés, positifs, même symptomatiques, sont autorisés à travailler dans les établissements de soins. Mais la vérité est qu’il s’agissait de punir les non-vaccinés qui ne sont pas une menace : ils ne sauraient transmettre une maladie qu’ils n’ont pas à des gens vaccinés censés être protégés contre elle, alors que la propagande veut légitimer le renvoi des soignants non vaccinés contre le covid et le maintien en poste de soignants vaccinés même contaminants.

Quand va-t-on remettre de la rationalité dans les débats ? Si les pays les plus vaccinés comptent le plus grand nombre de cas et de malades, c’est parce que :

1) Ce vaccin n’est pas un vaccin mais un sérum génétique ;

2) Il ne fortifie pas l’immunité mais favorise le virus et sa propagation, sans parler des effets secondaires indésirables invalidants et des morts. (Olivier Valette). Source : Pierre-Alain Depauw, MPI

Le 1er août, fin de l’état d’urgence sanitaire. Macron devra tenir compte de l’avis du Parlement pour toute mesure restrictive des libertés prétextant l’apparition de nouveaux variants viraux (ou le moneypox $$$ et non monkeypox, etc.). La propagande de la peur, avec les mensonges répétés de Mme Borne qui vapote à l’Assemblée, continue à répéter que les vaccins, mêmes peu efficaces, sont ce qu’il y a de mieux ! $$$ !
Et en même temps, l’Ordre des médecins contre le Pr Raoult : le fric et la corruption aux manettes !
Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print
15

13 Commentaires

  1. les syndicats de médecins et de pompiers sont tous attachés à la lutte contre les inégalités, au respect des droits acquits, à la défense des travailleurs etc.

  2. Bravo et grand merci à vous, M Thierry Michaud-Nérard, ce que vous révélez est l’exacte vérité. Nous constatons tous la duplicité hallucinante de beaucoup de médecins avec les mensonges idéologiques qui entourent cette « pandémie » qui n’existe pas, et les interdictions des médicaments réellement efficaces.

  3. « Avec E.Z nous devons reprendre le contrôle de notre pays « ? Ce que vous semblez oublier c’est que E.Z s’est bien gardé d’aller contre le vaccin, d’aller contre les laboratoires et leur injection qui n’est PAS un vaccin. Comme il s’est bien gardé de s’elever contre le fait que ces labos se servaient des français et populations mondiales comme des cobayes aux fins de tester sur eux une injection sous l’appellation vaccin. Produit expérimentale dont on ne connaît toujours pas les composants 2 ans après. Injection qui a produit beaucoup d’effets indésirables à vie et pour beaucoup la mort. Le tout bien caché afin de continuer à percevoir les milliards € / $ qui tombaient dans les caisses des labos se montrant très généreux avec ceux qui les aidaient !

    • C’estvrai. Zemmour s’est montré indifférent à cette vaccination quasi obligatoire imposée aux Français. Cela lui a fait perdre certainement pas mal de voix.

  4. On a raison de dire que l’argent n’a pas d’odeur, surtout celle de la mort pour tt ces Pr qui pour beaucoup se sont élevés contre le Pr Raoult / Pr Perronne et bien d’autres qui ne mangeaient pas de ce pain là mais faisaient tout pour mettre en garde les populations afin qu’ils refusent cette injection expérimentale, mais en aucun cas vaccin covid !

  5. Détrompez-vous, je ne suis pas vaccinée (contre le covid) mais j’ai une nièce qui est prête à se faire injecter 4 ou 10 doses, persuadée que ça la protège…

    • Lisianthus, bien venu au club. J’ai des cousines par alliance qui malgré tout ce que j’ai pu faire pour les prévenir, les convaincre de ne pas ce faire  » vacciner  » ou plutôt, de ne pas se faire injecter ce truc dont on ne connaît rien et qui en plus n’est pas un vaccin, en sont à la 4e dose ainsi que leurs copines et si il y en a une 5 e elle se précipiteront pour la recevoir convaincu que mes dires sont faux et que c’est Macron et toute sa clique de menteurs corrompus ne font ça que pour leur bien. Jusqu’à présent elles me disent que tt va bien MAIS ? Ensuite qu’est qui va se passer dans quelques mois ? Années ? Je deviens fataliste, j’ai prévenu, advienne que pourra !

  6. Inutile de faire des longs discours… Si les personnels de santé avaient tous quitté leur poste, l’affaire aurait été réglée en quelques jours. Le but du gouverne-ment est de détruire totalement le système de santé. Il y est presque arrivé en divisant les pour et les contre « vaccins », heu… poisons mortels.

    • Michel, exactement, si il y a avait eu de la solidarité entre eux les 15 000 soignants n’auraient pas été éjectés comme des malpropres. Tous contre un, un contre contre tous, c’est la formation d’un bloc solidaire qui aurait fait toute la différence. Mais comme d’habitude c’est partout pareil, il y a les lèches bottes qui veut se faire bien voir, les soumis peureux et les individualistes qui sont toujours présent partout et font le jeu de Macron qui est là pour diviser afin de mieux régner sur tt ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Macron à la suite de Sarko et hollande fait tt pour démolir le corps médical afin de le BRADER pour quelques € symboliques à ses amis milliardaires !

  7. Peut-être eut’il fallut tirer plus fort les oreilles de leurs élèves, afin qu’ils se réveillent et réalisent que comprendre demande un effort maintenu, et qu’entendre est totalement INSUFFISANT!!.

  8. Zemmour n’a jamais parlé clairement de cette escroquerie « vaccinale » , c’est pourquoi j’ai voté pour Marine . Et je m’en félicite . Terminé tout ça !!!!

    • E.Z a choisi son camp dés le début en acceptant que sa campagne soit payée par Bolloré. Etant sous leurs ordres, il doit leur obéir en tt points et les labos sont en haut de la pyramide des milliardaires qui ordonnent pendant que les autres exécutent. E.Z n’a fait que quelques meetings à 1 million €, une rencontre avec les grands patrons et quelques restos très étoilés. Il n’a pas été au contact du peuple sur les marchés et ailleurs pendant un an comme MLP /RN, jamais de bistros, routiers. On a critiqué les costumes de Fillon, mais rien dit sur ceux de E.Z, pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont les mêmes qui ont démoli Fillon. E.Z est aux côtés des friqués, mais pas aux côtés du peuple et encore moins aux côtés des femmes en tenant les mêmes propos que les musulmans sur elles !

Les commentaires sont fermés.