Les couards LR dénoncent Marion et ceux qui osent discuter avec elle !

Publié le 10 juillet 2019 - par - 34 commentaires - 1 625 vues
Share

Michel Janva le Salon beige : « Certains élus LR se sont indignés du sectarisme de LREM qui a exclu la députée Agnès Thill qui a eu le tort de penser (par elle-même) autrement sur la PMA. Mais cette indignation peut être retournée contre les élus LR, qui font preuve du même type de sectarisme. Les élus régionaux des Pays de la Loire vont statuer sur le retrait des délégations de Sébastien Pilard, en raison de la présence de ce dernier à un dîner privé (pas un meeting) en compagnie de Marion Maréchal. La présence de ce dernier à un dîner en compagnie de Marion Maréchal alimente en effet une crise au sein de la majorité LR-UDI-Modem du conseil régional. Faute d’explications, les groupes écologiste et socialiste réclament une clarification. » !!!

Le Point.fr (avec AFP) : « Marion Maréchal a dîné avec une quinzaine d’élus LR. Lors du dîner révélé par Le Figaro, il a été question d’actions communes sur des sujets ponctuels, comme la PMA ou l’immigration.

« Le renouveau de la droite se fera-t-il avec Marion Maréchal ? Pour certains élus Les Républicains, cela n’est pas exclu. Marion Maréchal veut réunir les droites pour défendre « le conservatisme ».

« Le député de l’Ain, Xavier Breton, assume dans le quotidien : « Pouvoir débattre des importants sujets d’actualité qui arrivent était une démarche intéressante. Dans le moment politique dans lequel nous sommes, ces échanges sont nécessaires. On ne peut pas continuer à se bunkeriser dans nos partis politiques. Se replier sur nous-même serait la pire des choses ». Même son de cloche du côté du secrétaire national du parti Sébastien Pilard, candidat aux dernières européennes : « Je préfère discuter avec Marion Maréchal qu’avec Macron. Lorsqu’on regarde ses interventions sur l’économie, l’Europe, l’identité, la famille ou sur la réforme de l’État, on constate qu’elle défend une ligne très proche de certaines personnes de notre famille politique.

« Pour reconstruire la droite, nous devons mettre tout le monde autour de la table. Marion Maréchal y a toute sa place. Après la décomposition politique, il doit y avoir une recomposition. Au fil de la soirée, les sujets qui font polémique parfois jusqu’à l’intérieur du parti des Républicains ont été abordés, comme l’immigration, la PMA ouverte aux couples de femmes, mais aussi la situation d’Alstom et la privatisation d’ADP.

« Marion Maréchal pourrait être l’un des points d’ancrage d’une nouvelle droite traditionnelle.

« C’est bien l’idée de cette « bande du Bacchus » et du sénateur du Val-d’Oise Sébastien Meurant : « Je revendique une liberté de parole, clame le sénateur LR du Val d’Oise. Il faut sortir de ce piège mitterrandien qui interdirait de parler à Marion Maréchal alors qu’elle n’est plus RN. Avec la PMA pour toutes : « L’enfant est devenu un objet de consommation« . Marion Maréchal n’était pas là pour parler de la création d’une nouvelle structure politique, ni d’une possible alliance électorale en vue des municipales de 2020.

« Selon François de Voyer, « l’objectif était d’ouvrir un dialogue, nous ne sommes pas dans une logique de fusion ou d’union, mais de compromis pour mener des combats communs. » Sur LCI, Marion Maréchal a dessiné sa ligne personnelle, dans laquelle certains ont dû se reconnaître : « Je me qualifie de droite nationale, souverainiste, populaire, conservatrice« . Le conservatisme tel que je l’entends, et dans lequel peuvent se retrouver les Français, est une disposition d’esprit qui consiste à vouloir conserver des héritages séculaires. »

Marion Maréchal courtisée par le Medef ? Marion Maréchal avait été « sollicitée » par le Medef pour participer à l’université d’été : la Rencontre des entrepreneurs de France (REF) avant un recul pro-Macron.

« C’est très grave » a tweeté l’ex-présidente nostalgique socialisante du Medef, la Laurence Parisot qui avait dénoncé le « piège bleu Marine », la menace qu’incarnait selon elle le Front national pour la France. (?)

« Son invitation est une provocation dangereuse. Ce sera le boycott pour ma part », a réagi la députée LREM Olivia Grégoire, rejointe par deux autres députés LREM, Roland Lescure, président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, et Coralie Dubost… »

Le Point.fr, Jérôme Cordelier : « Éric Ciotti : « Arrêtons avec cette « cathophobie » qui conduit à des violences ! » « Une droite qui panique ne sera jamais attractive… pour une France « livrée aux narcos et aux islamistes ». « Seule une droite qui formule des propositions innovantes et courageuses réussira », affirme ce partisan d’une ligne dure qui a toujours refusé toute compromission avec le Rassemblement national.

« Tous les paramètres sont dans le rouge. Les coups et les blessures volontaires atteignent un record : plus de 700 agressions par jour ! L’immigration a fortement augmenté. Le trafic de drogue gangrène tous les quartiers. Le communautarisme se développe avec une passivité totale du gouvernement. À propos des cambriolages : à peine 1 sur 10 élucidé, 9 sur 10 dont les auteurs ne sont jamais arrêtés, une impunité ! »

« Depuis cinquante ans, l’État régalien est devenu squelettique quand l’État social est devenu obèse ! Cette tendance doit être inversée. Seule une droite qui formule des propositions innovantes et courageuses réussira. Il faut que nous soyons demain le parti de la baisse des impôts face à l’augmentation incessante des prélèvements renforcés par Macron, il faut que nous soyons le parti du travail en soutenant ceux qui prennent des risques, que nous soyons le parti qui arrête l’immigration nourrissant la montée du communautarisme, que nous soyons le parti de l’ordre républicain… » Mais les LR ont toujours menti aux électeurs !

« Comment réagissez-vous aux appels de Marion Maréchal, pour une union avec LR ? Nous avons toujours été clairs sur ce sujet. Aucun rapprochement n’est possible avec le Rassemblement national… » RIP !

Alexandre Boucher : « Les LR du Val-d’Oise digèrent mal le repas de Sébastien Meurant avec Marion Maréchal. Ses « amis » ??? politiques se sont désolidarisés du président de la fédération Les Républicains du Vald’Oise. Ce dernier se défend de toute alliance. Sébastien Meurant, ex-maire (LR) de Saint-Leu et sénateur Les Républicains du Val-d’Oise, assume pleinement son initiative. Un véritable tollé. Une quinzaine d’élus LR ont dîné à Paris en compagnie de Marion Maréchal. Parmi eux, le sénateur et président de la fédération Les Républicains du Val d’Oise, Sébastien Meurant (ce qui fâche) sa famille politique, opposée à toute alliance avec l’extrême droite, qui n’a pas manqué de fustiger cette initiative. Si Laurence Saillet, porte-parole des Républicains, a assuré qu’aucun des quinze élus de son parti « ne sera exclu », Jean Leonetti, président par intérim, a formulé « un rappel à l’ordre face à une situation qui pourrait être le début d’une dérive ». Mais c’est bien du Val-d’Oise et de Franconville, où il compte de nombreux amis politiques, que Sébastien Meurant, vivement taclé par ses « proches » (soucieux de ne pas déplaire à Macron ?) a essuyé les plus vives critiques.

Xavier Melki : « En tant qu’homme et secrétaire départemental, je ne peux en aucun cas cautionner ni soutenir cette démarche, écrit le maire de Franconville (la trouille pour les municipales de 2020).

« Le choix du pire n’est pas une destinée pour notre pays. » Francis Delattre, l’ancien sénateur et ex-maire de la ville, très proche de Sébastien Meurant, évoque sa désolation devant « cette initiative d’un collègue qui est en train de fossoyer sa famille politique et de trahir tout ce que nous avons en commun (la trouille pour les municipales de 2020) : les valeurs fondamentales du gaullisme et (la soupe électorale) de la République ».

« La présidente du conseil départemental et 1re adjointe à Franconville, Marie-Christine Cavecchi : « De telles initiatives ne nous aident pas à construire une alternative crédible pour l’avenir de la France ! » RIP !

« En octobre, le sénateur avait appelé « à la discussion avec le Rassemblement national, Debout la France ou le parti chrétien-démocrate », dans une interview accordée au mensuel de droite « L’incorrect », fondé un an auparavant par des proches de… Marion Maréchal. Sébastien Meurant n’est pas ébranlé et revendique sa « liberté de parole ». « Il y a des élus de droite qui ont encore le courage de parler avec qui ils veulent » !

« Marion Maréchal « n’est pas représentante du RN et n’a pas appelé à voter RN aux européennes… Je ne suis ni pour la fusion ni pour les alliances. Je n’ai jamais varié de parti contrairement à d’autres. Je ne suis pas une girouette. Je n’ai pas honte de ce que je dis ou fais. Il y a des sujets qui dépassent les logiques de parti : les questions de sécurité, d’immigration, le dossier Alstom à Blanquefort, la privatisation d’ADP… »

BFMTV : « Repas d’élus LR avec Marion Maréchal : « Je ne suis pas la police des dîners », réagit Éric Ciotti qui a appelé les LR à être eux-mêmes et à tirer « les autres, au lieu d’être attirés par les autres ».

« Soyons nous-mêmes. » « Je n’irais pas dîner avec Marion Maréchal, parce que naturellement il y a une connotation politique. Ce n’est pas neutre ». L’initiative a été peu appréciée dans les rangs de la droite (à la ramasse). Certains identifiés comme modérés, tel Gilles Carrez, se sont montrés compréhensifs à l’égard de leurs collègues qui ont choisi d’échanger avec Marion Maréchal. De même, Éric Ciotti a dénoncé les « procès d’intention contre les uns et les autres ». « Je ne me réfère pas à ce que pensent aujourd’hui mes adversaires. Mon souci, dans mon combat politique, (…) c’est la fidélité à des valeurs et à des convictions. »

« Sans reprocher à ses camarades de rencontrer l’ex-députée FN du Vaucluse, Éric Ciotti estime que LR est trop longtemps tombé dans le « piège » consistant à évoquer le besoin de faire des « alliances ».

« Un dîner autour de Marion Maréchal sème la zizanie chez LR : Marion Maréchal à la rencontre d’élus et de collaborateurs LR. Marion Maréchal : la rencontre qui va faire parler à droite (AFP). De Marion Maréchal à Patrick Buisson, les partisans d’une rupture du cordon sanitaire entre droite et extrême droite multiplient les initiatives pour bâtir des ponts, au risque de déstabiliser davantage le parti Les Républicains et la cheffe du Rassemblement national Marine Le Pen. Un dîner avec des élus et parlementaires LR, une rencontre avec des collaborateurs d’élus du même parti, désormais Marion Maréchal est de nouveau au cœur de l’actualité des résultats des élections européennes, marquée par la débâcle de la droite traditionnelle. Marion Maréchal, qui plaide pour une union des droites, est omniprésente depuis le fiasco de LR le 26 mai 2019 (8,48 %) !

« Marion reste une des incarnations possibles » de l’union des droites, souligne Paul-Marie Coûteaux, ex-président du parti identitaire Siel qui a rejoint le Parti chrétien-démocrate de Jean-Frédéric Poisson.

« La stratégie vise à faire sauter le verrou du cordon sanitaire » entre le RN et LR qui exclut de forger des alliances avec le RN, explique Jean-Yves Camus. « Mais tout cela reste dans la sphère des idées ». Reste que ces initiatives ont semé la pagaille chez LR, déjà plongé dans la crise. Le président par intérim de LR, Jean Leonetti, a jugé « inacceptable » la participation d’élus LR à ce dîner et leur a demandé de « clarifier leur position » sur leur appartenance au parti au nom d’une « totale étanchéité contre toute alliance avec l’extrême droite ». « L’héritage historique et la ligne politique de @lesRepublicains refusent toute compromission avec les partis extrémistes », a abondé Christian Jacob, candidat déclaré à la présidence du parti. » RIP !

« Les participants « se sont mis d’eux-mêmes en dehors de leur formation politique », a jugé le président LR du Sénat Gérard Larcher. Ce dîner « suscite des interrogations », a admis M. Pilard, membre du bureau politique de LR, en rappelant « la ligne » de son parti : « Des débats et des discussions oui, des alliances électorales non ». Mais LR n’est peut-être pas l’unique victime collatérale de ces échanges. »

« Marine Le Pen se dit prête à « discuter » avec des LR et des anti-Macron en vue des municipales. Et l’ancien ministre LR Thierry Mariani, eurodéputé RN, va relancer son mouvement la Droite populaire pour y accueillir des LR. « Tous ces protagonistes minorent la capacité de résilience de LR » et de son réseau d’élus locaux qui auront moins besoin du RN que du centre (?) pour se faire réélire aux municipales ». (M. Camus)

Moralité : Sectarisme mortel chez les LR qui ont la trouille de Macron pour les municipales de 2020.

Il leur faut donc dénoncer Marion Maréchal sous le prétexte d’un nouveau dîner de cons ! RIP !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
SLOBODA

La bataille est lancée entre Républicains, il va y avoir du sport quelques mois avant les élections présidentielles 2022 La difficulté c est que chez les républicains il y a la droite molle du coté de Macron et la droite dure du côté de Marion Maréchal. La différence c est que la droite dure a un grand atout, c est la patience et la sérénité de Marion Maréchal, elle détient de ça de son père Samuel Maréchal, elle a un grand avenir devant elle.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Les « têtes » de LR : des cerveaux sclérosés par 40 ans de mittérandisme : même après sa mort la mite est encore nuisible et toxique et les intoxiqués ne s’en rendent même pas compte. Ils réagissent exactement ce qu’ils reprochent à leur alter ego Larem, ce qui prouve ce que je décris plus haut n’est pas dénué de sens.

ribian

Toutes ces palinodies au nom de soi disant ‘valeurs de la droite’. Lesquelles exactement ? Celles des Chirac Sarkozy géant et autres véreux ? Quant à la sempiternelle invocation de la ‘famille’, ça fait doucement rigoler. Laissons les se noyer

Le Blob

Encore une bonne nouvelle: la droite la plus conne du Monde poursuit son sabordage.

Gilles

Je suis fan de Marion malgré sont côté très catho moi qui suis athé ,mais à choisir entre une blonde française mais catho et un mec moche sale qui pu qui me veux du mal et adepte d’une religion de merde ,il y a pas photo je lèche les pieds de Marion .
Français c’est l’heure du choix

Jeanne Aussecourt

Plus de répression et moins de social. Il nous faut une vraie droite, intégrale, catholique et sans pitié.

POLYEUCTE

Comment, Diantre, lire ces diarrhées verbales quotidiennes ?
« Marion est un problème ? Sans doute la Solution » !

caramel

Marion n a qu’ a dire qu’ elle revient en politique et elle fait un malheur
elle a à sa disposition une armée de jeunes prêt a s engager pour elle alors qu’ ailleurs il n a plus de militants
ensuite tous les médias lui feront la cour pour cause d audimat
elle fait sauter les audiences et augmente les tirages tout ce qui est bon pour les milliardaires qui détiennent ces médias
alors a mon avis elle va s engager

Robert

La droite et la gauche n’existent encore que pour être les faire valoir de macron, ils ne sont plus rien. Les quelques survivants de ces partis ont la gamelle en échange de leur utilité pour macron. Donc on comprend mieux pourquoi ils sont prêts à mordre tous ceux qui risqueraient de leur faire perdre leur gamelle.

boris

De toute les façons, ils ont une trouille pas possible ces incapables qui sont là que pour s’en mettre plein les poches. Les « LR » qui ont diné avec Marion Maréchal ont démontré aux « péteux » « soumis » (avec rien dans le pantalon) comment être Français des vrais.

wika

Laurence Parisot, elle n’est pas en ehpad, celle-là?
Elle n’a jamais rien fait de concret à la tête du Medef sinon des compromis pour soigner sa carrière

Michel de Belcourt

Une union Parisot – J.Lang imaginé ce que ça peut donner. Une monstre.

ducon macrondelle

Les Rampants seront absorbés par l’ attraction idéologique du trou noir macrondelle au passage de l’ horizon des événements à venir puis seront comprimés au point de singularité Laremienne . TERAPOUAH !

François BLANC

pour le centre: la droite marxisée ne fonctionne pas donc il faut plus de droite marxisée, bref aussi con que la gauche

REGINA

quand les LR vont ils faire le bon choix et se regrouper avec toutes les droites et avec Marion

RODRIGUE

Le jour où les poules auront des dents ! Ce sont tous des traitres qui vont à la gamelle et trahissent systématiquement leurs électeurs. On ne veut plus d’immigration ,allez, on supprime la double peine et on fait venir, régularise en masse….Moi je suis allé coller une feuille sur la permanence LR à côté de chez moi avec le message MACROCOMPATIBLE. Pas tenu longtemps mon papier.
Faites de même, en scotchant pour ne pas dégrader, ainsi on ne peut pas être poursuivis mais pour leur montrer en quelle estime on porte ces salauds!

André LÉO

N’oubliez-pas le Peuple de France! Vous évoquez les LR jupéistes qui insultent la future Présidente de l’Union Nationale…et peut-être de la République Française. Il faut rappeler qu’hier, c’est L Alliot, proche de M Le Pen, qui « questionnait » Mme M.Maréchal sur ses « intentions ».Tous sont VISÉS par ce que FAIT et FERA Marion-Marianne. Le LR et le RN sont morts! Vive l’Union Nationale! L’ atout majeur de Marion-Marianne, c’est évidemment l’éternelle jeunesse du Peuple de France. Elle doit s’adresser au Peuple, le mettre à contribution, le MOBILISER, lui proposer un PROJET de 6ème République, un avenir pour la France… Vite, SES outils… lire la suite

RODRIGUE

Malheureusement, trop jeune pour être l’issue mais active pour fédérer et nous aider à trouver le candidat !

didile

Pas de panique ,les maires LR actuels .Vous n’aurez qu’à dire à vos électeurs que si vous êtes devenus Lerm juste avant les municipales c’est pour leur bien et ils vous croiront .

andre juan

Plus les oligarques LR gavés et corrompus s’agiterons contre Marion et un rapprochement stratégique avec le RN… Plus d’électeurs et de sympathisants LR se rapprocherons de RN, voir rejoindrons les patriotes. Alors je voie d’un bon œil tous les agités du bulbe LR.

Gerard

On va finir par croire que c’est LR qui est l’extrême car refuser le débat c’est considérer que l’on détient la seule vérité et que l’on veut l’imposer à tous de force

Marnie

L’UMPS/LR qui ose se prétendre de droite ne fait pas rire. Oser l’affirmer et le proclamer est une honte. Tous leurs actes prouvent qu’ils sont d’une gauche molle et seul l’intérêt et le pouvoir les intéressent. Ostraciser un parti qui n’a jamais été aux commandes de l’Etat montre leur degré de duplicité. Comme toujours ils veulent se partager le pouvoir avec la gauche.

Jonathan

L’erreur de trop de gens est de croire que LR a encore quelque chose à voir avec la droite. LR n’est pas de droite et même ne l’a jamais été.

patphil

les députés européens LR ont voté pour un socialiste!
les cocus devraient ouvrir les yeux et les oreilles

ven85

la droite la plus bete du monde et ils ne veulent pas prendre d’accord avec le 1 parti de france LE RN, il faut detruire ce parti qui ont toujours trahis les francais aussi bien en france qu’a l’europe de bruxelles,pendant les elections,ils reprennent le progamme du RN et une fois elus,ils votent avec la gauche et autres traites,ils sont a 8%,descendons les a o%, et votons pour le seul partiqui defend les francais depuis 40ans, LE RN

bebert26

Ah non par pitie on va pas remettre ca marion 2022!! Ca sent la manipulation a outrance faut se bouger, reagir comme les autres vermines seule solution plosible.

Jill

Il y a des décennies que la droite est morte ;Chirac, Juppe, Sarkozy, Fillon… et d’autres ont Été ses fossoyeurs.
Cette droite est à construire ;il se pourrait que
cette opération se fasse autour de Marion
Marechal.

Le Blob

Et toutes les petites putes de droite se mettront à genoux et feront semblant de bailler…

Patrick Granville

Infos tres instructives et anticipees sur la future implosion des LR. Merci .

. Dupond 1

La situation va devenir ubuesque .Les LRPS vont gagner les municipales en province . Les LREM sont majoritaires a l’AN et pour finir le RN a plus d’élus a bruxelles Les RN appelleront a voter pour le parti qui nuira un max (c’est de bonne guerre) Il n’y avait que 2gaulle pour promouvoir le scrutin majoritaire a l’époque ou la France avait besoin d’une main de fer pour accelerer la reconstruction du pays et faire face aux américains maitres chez nous ……ce n’est plus le cas et les imigrationnistes en profitent ……Ce n’est plus tenable et s’obstiner va mener a… lire la suite

Nuch

Fausse droite lrem ps verts coco tous traîtres à la Nation seul un homme providentiel ou une femme pourra nous sauver du désastre annoncé ou alors par les armes mais les français sont certainement trop lâches pour ça alors nous subirons la collaboration de Jupiter dans le meilleur des cas sinon la charia ….. amen

Necas

Après Macron ? Guerre civile et selon les vainqueurs, nous auront droit à une dictature militaire ou, à la Chari’a de qui vous savez…..

RODRIGUE

Pas après, pendant et avant 2022 !

kabout

les couards des lr sont a l’agonie ! ils se tatent, soit ils fraternisent avec le RN et ils sauve leur petit cul pour une nouvelle aventure ou soit ils passent du coté de l’ennemi ( larem) comme beaucoups d’entre eux ont fait pour bouffer a la gamelle,de vraies truies vérolées de politicards que la France a dans ses rangs depuis plus d’une trentaines d’années.