Les crasseux gauchistes ont débordé les vrais Gilets jaunes !

Publié le 8 avril 2019 - par - 37 commentaires - 1 131 vues
Share

Comment expliquer ce basculement d’un mouvement qui au départ, sur les ronds-points, souhaitait de la justice fiscale, une hausse du pouvoir d’achat, une meilleure représentation du peuple de France par la proportionnelle, le référendum d’initiative citoyenne pour permettre à ce même peuple d’être partie prenante dans les affaires de l’État ?

Ce basculement s’est fait dans les deux derniers mois. Au début, les Gilets jaunes furent taxés de fascistes, de ligues d’extrême droite, et vomis par les syndicats, et en particulier la CGT.

Les partis de la gauche bien-pensants n’avaient rien compris, ceux de droite non plus d’ailleurs, pas plus que les dirigeants des Républicains ! Toutefois, il faut rendre grâce à madame Le Pen et monsieur Dupont-Aignan d’avoir compris que ce mouvement était une véritable révolte des pauvres, les vrais, ceux qui ne disent rien, qui ne sont jamais entendus, et qui n’ont pas d’association de défense parce que blancs, et français de souche. Ces vrais pauvres que l’on n’appelle pas « défavorisés », « en difficulté » voire « fragiles », etc.

Une révolte aussi de la classe moyenne qui disait son angoisse du déclassement, de la pression fiscale qui étouffe, et bien entendu, l’angoisse de l’immigration, celle du remplacement. L’atteinte consécutive à leurs us et coutumes dans leurs villages, dans lesquels s’entêtent les bobos parisiens, à y installer aux frais des citoyens, des clandestins !

Puis, malgré les commentaires haineux du gouvernement, les actions vindicatives des élus LREM, les insultes de Griveaux, porte-parole du gouvernement, et la volonté de Castaner, misérable ministre de la Police, qui a voulu clairement assommer par la violence policière les Gilets jaunes, ce mouvement s’enracina dans l’esprit des Français et il finit par provoquer une réaction gouvernementale : le Grand débat !

Cette mascarade, ce cinéma a été fait pour durer jusqu’aux élections européennes ! Valérie Pécresse, que l’on ne peut pas taxer d’extrémisme, dit de ce Grand débat : « ce chien qu’on promène jusqu’aux européennes » !

Aujourd’hui, les vrais Gilets jaunes, les sincères, les sans-dents, les misérables de la politique ont été évacués des ronds-points, menacés par la police, convoqués devant des tribunaux, accusés de destruction de vitrines, gazés, frappés, amputés, éborgnés. Ils ont quitté pour la plupart les chemins de la manifestation pacifique, les autres se sont fait déborder et remplacer par les gauchistes, les altermondialistes, les Black Blocs et les Antifas !

L’âme des Gilets jaunes est partie ! La misère est restée ! Les délires fiscaux sont toujours présents ! La faim et les difficultés de vivre à partir du 15 du mois aussi ! Quel gâchis !  

Le pouvoir en place a fait son cinéma ! Emmanuel Macron a montré qu’il était endurant en faisant des meetings de plusieurs heures, sur plusieurs jours, en compagnie d’une assistance contrainte à l’écouter, à poser des questions choisies d’avance, et devant certains maires qui ont dévoilé leur médiocrité. Il a distribué le somnifère et la poudre de perlimpinpin !

Les gauchistes dominent les assemblées de Gilets jaunes ! Ils ont enfilé le gilet jaune sur leurs habits rouge de communistes et de trotskistes ! Voici ce qu’en dit Aline Leclerc, l’envoyée spéciale du Monde de ce glissement : « C’est que la lutte a aussi changé d’échelle : partie d’un combat contre les hausses des taxes contre le carburant, ils revendiquent désormais un changement de système, et reprennent en cœur les “anti-anti-anticapitalistes” entendus dans les manifestations. Inimaginable les premiers temps. »

Sur cette banderole, nous sommes bien loin des revendications d’origines, et plus proche de celles de gauchistes révolutionnaires! 

Voyez cette réunion de Gilets jaunes à Saint-Nazaire organisée à la manière de la fête du Parti communiste, ou de la Ligue communiste : « L’organisation nazairienne aux faux airs de festival altermondialiste soulignait ce changement d’envergure : badges de couleurs pour différencier les statuts des participants – vérifiés à l’entrée –, tente pour les nombreux médias « accrédités«  avec des “points presse”, trois cantines extérieures pour contenter végétaliens et carnivores, et même un “off” pour les citoyens et les “Gilets jaunes” n’ayant pas pu rentrer. »

Récupération quasi totale d’un mouvement qui se voulait juste citoyen, qui souhaitait que les politiques au pouvoir, les élus, comprennent la souffrance et la violence journalière de ceux qui n’ont rien. Une violence que subissent ceux de la France d’en bas : les salariés en CDD, payés une misère, les paysans, les artisans écrasés par les charges, les petits entrepreneurs ne pouvant plus payer les charges sociales et la peur profonde du déracinement et du grand remplacement qu’ils ont constaté !

Le gouvernement a réussi à étouffer ce mouvement en le frappant, en le gazant, en l’interdisant, en lançant ses chiens de gardes gauchistes qui eux, en échange, n’avaient pas le risque de se faire taper dessus par la police aux ordres !

Le gouvernement a noyauté ce mouvement par des organisations de la gauche la plus extrême, et désormais, ceux-ci font la loi parmi ceux qui, en toute sincérité, croient qu’ils sont encore « Gilets jaunes » !

Sous les habits de bergers jaunes, il y a des loups rouges ! On peut les voir défiler avec des drapeaux n’ayant rien à voir avec la France, les voir revendiquer avec des slogans gauchistes, et bientôt et sûrement, des bannières de la LGBT et des ligues contre le racisme ! Quelle misère !

Cependant, je crois que cette marée gauchiste cessera de couvrir les rochers de la contestation, de la prise de conscience, de la réalité. Ceux-ci sont encore là ! À marée basse, ils apparaîtront de nouveau et il faudra bien faire avec !

Derrière le wagon de Gilets jaunes, il faut s’attendre à un train bien plus conséquent ! La déception évidente que provoqueront les propositions faites à la suite du Grand débat en sera la cause première !

Gérard Brazon (Libre expression)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
baarsch

l’immigration est certes actuellement le plus gros trou et c’est aussi celui qui risque de durer le plus longtemps

raskasse

Et la baisse du prix de l’essence n’aura pas duré plus de deux mois! On vient de se prendre 16 centimes de plus en 3 semaines!

Mireille

Absolument, 1,50 €/litre, encore un petit effort, et on arrivera à 2.00€ .

Av 75..

Oui quelle dèception er Patricia Ludowsy une des figures maintenant appelle à un Front Populaire avec CGT, NPA que je croyais fichu, Fo ainsi que Gilets rouges, verts, Assos pour la planete etc
Cela m’ècoeure , j’y ai cru et ns ns sommes fait avoir

Jill

Les GJ c’était un peu l’armée de Bourbaki ;un
manque de cohérence et de chefs représentantatifs. Il leur a manqué aussi un service d’ordre capable d’écarter les éléments indésirables qui ont fini par discréditer le mouvement.
Tout cela bien sûr a Été la rançon de la spontanéité.

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

« Les vrais GJ sont des patriotes: ouvriers, paysans, artisans, petits commercants et auto-entrepreneurs, ils ont la terre de France à leurs souliers. Son beau pays, sa culture, sa langue, ses traditions séculaires de belle et de rebelle. Les 1% au pouvoir, la claSSe dominante, les Macarons, les Castamerdes, les Rotten-Child nous parlent de « défense de la raie publique » à travers les meRdias des 10 milliardaires à leur service, fidèles laveurs de cerveau des masses. Mais leur prétendu patriotisme s’arrête tout net aux portes des coffres-forts de leurs banques, aux limites de leurs intérêts hypercapitalistes et de son Cartel UE. Le mouvement des GJ, c’est l’expression ouverte et en pleine gueule de la lutte des classes contre les sangsues de l’oligarchie hypercapitaliste et la prison UE. »

quiditvrai

Les crasseux gauchistes portant le gilet jaune ont pris le contrôle des manifestations et de l’image. Les vrais gilets jaunes ont montré en cela leur grande faiblesse.
Le vol d’identité a eu lieu.

Jordi

D’accord à 100% avec vous.Je me suis fait pourrir pour avoir dit à peu près la même chose que vous sur un article de Demasieux la semaine dernière, apparemment beaucoup ici croient encore au Père Noël !

kabout

moi je vous dit depuis le début qu’une énorme majorité des GJ voteront RN a ces européennes,une pseudo liste GJ a été pondue et créee par les amis de macron pour dissuader les GJ d’aller voter ailleurs….dommage manu ca n’a pas pris !,macron se prendra bien une déculottée en score a ces européennes,et comme je le dit le RN est bien depuis le début en téte dans les sondages mais info soigneusement mis sous le tapis pour ne pas donner l’euphorie et espoir aux francais.

Jill

Il y a 6ans,à l’issue des élections européennes, le
FN était le premier parti de France avec 25%des
suffrages ;cela à changé quoi ?

Mireille

Encore et toujours la peur de l’extrême drouaaate, sans cesse distillée par le pouvoir et les gauchistes de service,bobos, médias etc.

Lionel

Le 28 décembre 2018, Gérard Brazon écrivait: « Les Gilets jaunes sont restés fidèles malgré le noyautage des gauchistes » et terminait son article par « ce n’est pas terminé ! »

Sont-ce les GJ qui ont été moins fidèles que prévu, ou GB qui a été plus optimiste que de raison?

Chassaing Jacques

Les Gilets jaunes ont encore jusqu’en mai pour lier leurs doléances de pouvoir d’achat avec le coût exorbitant de l’immigration et déposer le bon bulletin dans l’urne.

Hank

eh bien ça fait un peut short comme échéance

Chassaing Jacques

Que les Gilets jaunes comprennent enfin que c’est dans l’accueil de l’immigration que passe la très grande partie de l’argent qu’il leur manque cruellement à partir du 15 de chaque mois, pour la plupart. C’est pour ça que le gouvernement veut interdire Génération Identitaire qui le dit haut et fort par ses actions.

Lionel

Vous pensez que l’immigration coûte plus cher que les dizaines de milliards d’euros de fraude fiscale? Si votre préoccupation est l’aspect financier, je pense que vous vous trompez de combat.

Huperburnes

Ne te fais pas plus crétin que tu n’es Lionel …

katarina prokovich

un livre est sortie et l’immigration c’est plus de 100 milliards par an plus la fraude qui n’est pas cumulée! saleté de gauchiste! vous voulez envahir la France d’étrangers et faire disparaitre les français?

Lionel

Parler d’un livre sans donner ni son titre, ni son auteur, ni son éditeur, voila qui est convaincant!

Votre commentaire est tellement caricatural qu’il est possible que votre compte ait été piraté, katarina.

Jill

La fraude fiscale n’autorise pas pour autant le gaspillage de dizaines de milliards au profit de
l’immigration. Au moins elle profite à des Français.

Lionel

1 . Encore faut-il prouver que l’immigration coûte « des dizaines de milliards ».
2.la fraude fiscale peut être le fait d’entreprises et d’individus étrangers, et bénéficie aussi à des paradis fiscaux étrangers.
3. la fraude fiscale prive l’Etat, donc les Français, de dizaines de milliards d’euros.

Lionel

Je n’amalgame rien, je me dis que certains voient l’arbre, mais pas la forêt qu’il y a derrière. Le commentaire originel portait sur les difficultés financières des Français: pourquoi tout de suite ne penser qu’à l’immigration alors que comme vous le dites on a aussi de l’argent franco-français dissimulé illégalement à récupérer?

Ou alors ça veut dire que l’argent « qui manque le 15 du mois » on s’en fiche en fait, et que le seul problème c’est les immigrés. Mais

katarina prokovich

vous n’imaginez même pas l’argent distribué aux étrangers et aussi à leurs associations comme la cimade, le gisti, France terre d’asile! que nous finançons à 70 %, allez lire les fiches wikipédia de ces associations car elles font de la politique comme IOUF et dit pour qui voter, et ne dîtes pas que je suis raciste car mon été algérien! déjà rien que les 14 milliards de fraude des algériens irréguliers à qui macron vient de faire des cartes de crédits! pour les élections et il fait pleins de prêts sur notre dos en Afrique, enquêtez voyons avant, vous serez surpris des prêts que l’on va devoir rembourser en plus de l’aide aux développements que l’on verse déjà

dupond

Chassaing Jacques
+1000000000000000000000000000
Depuis que les « rouges » ont commencé a se meler aux GJ doucement ceux ci ont abandonné les manifs …..a Marseille 900000h ils ne sont plus que 200 ivrognes a gros bides a défiler le samedi . Pour ce qui est des identitaires le gouvernement ferait une faute grave de les persécuter et nous rappellerait les otages de l’occupation qui ont eu pour conséquence de multiplier le nombre de jeunes a rejoindre la résistance . La France depuis giscard est sous occupation musulmane et pour que cette occupation vive il faut saigner par l’impot ou la saisie des biens familiaux par des droits de sucession hexorbitants

Hank

Je suis d’accord avec vous dupond, je crois que depuis quelques temps on a surestimé la résilience des gilets jaunes canal historique. Comme le fait remarquer Gérard, il s’agit de gens qui n’ont rien à voir avec les professionnels de la manifestation, on ne peut pas le leur reprocher, ils n’ont pas cet esprit tordu de nos nervis cégétistes et de l’extrême gauchaille.

Hank

Mais je crois que ça fait longtemps que le ver est dans le fruit, après la liesse du début là où je réside, les agriculteurs qui venaient fraterniser avec leurs tracteurs ne sont plus revenus, et il n’y a pas que les agriculteurs qui ont cédé la place à des syndicalistes bien rodés qui pour la plupart exercent professionnellement dans des secteurs très avantagés (AREVA, EDF…..), et j’ai vu leurs attitudes arrogantes et dominatrices.

Hank

Voila pour la France périphérique. A Paris et dans les grandes villes, ça a été très rapidement la nuitdeboutisation du mouvement. Et voilà Ruffin, la constituante, la 6ème république, et même le grand soir, la convergence des luttes. Le péquin moyen est séduit par le prosélytisme des gauchos: la fiscalité qui accable les gens modestes? Pas grave de l’argent il y en a beaucoup, il suffit de le prendre aux riches. Du boulot? Faut le partager, inutile de se poser la question « d’où vient la richesse », elle a été distribuée par le bon Dieu de tout temps. Les gilets jaunes se sont fait voler leur combat par des marchands de tapis qui les manipulent. Ce que je ne peux pas encore dire: aurait-on pu le déjouer et l’éviter?

Hank

La situation est rapidement devenue ambigue, toutes ces dérives allaient crescendo, en même temps, critiquer certains aspects du mouvement pouvait être politiquement incorrect et trouble fête, je crois qu’il y a eu de l’autocensure jusqu’à maintenant où ça ne passe plus. Mais quel gâchis. Que de cadeaux en or pour le renforcement de la macronie et son indispensable complément « d’opposition » (la seule permise), la Mélenchonnerie.

baarsch

bien dit, Chassaing Jacques et tout à fait d’accord avec vous