Les députés LREM paient leur trahison, et ce n’est pas fini !

Publié le 11 février 2019 - par - 32 commentaires - 2 432 vues
Share

Il y a un mois, j’évoquais la fin de la légitimité des institutions. Car des institutions qui ne sont plus reconnues par le peuple ne sont plus légitimes, on ne le répètera jamais assez. D’autant que les députés ne servent pas le  peuple qui les a élus  mais leurs seuls partis qui ne sont pas des représentants du peuple, cela conduisant aujourd’hui une bonne partie de nos élus à adopter des mesures opposées aux légitimes intérêts des Français.

Je donnais alors quelques noms  de députés contestés et plus ou moins menacés. Aujourd’hui, leur nombre a sensiblement augmenté. J’en ai certainement oublié un certain nombre, mais la liste suivante montre que partout sur le territoire national, dans toutes les régions, du nord au sud et de l’est à l’ouest,  la contestation bat son plein. Le message est clair : « démissionnez, partez, foutez le camp, on ne veut plus de vous ». J’ai établi une petite liste chronologique des députés LREM menacés depuis le  17 novembre, jour où le mouvement Gilet jaune commença.

Le 20 novembre  2017, il semble que ce soit  Carole Bureau-Bonnard, députée de l’Oise, qui ait été la première à se trouver contestée, lorsqu’une trentaine de Gilets jaunes vinrent scander devant son domicile  « Bonnard au placard ». On appréciera la rime.

Deux jours après, le 22 novembre, Christophe Lejeune, député de Haute-Saône, crut sa dernière heure venue lorsqu’une vingtaine de Gilets jaunes tentèrent de forcer la porte de son domicile, finissant par la cadenasser.

– Le même jour, Olivier Gaillard, député du Gard, eut le bonheur de voir devant sa permanence un cercueil avec la pancarte: « Macron, Gaillard, dehors ».

– Le 23 novembre  Mireille Robert, députée de l’Aude, fut effrayée quand une quarantaine d’hommes casqués et cagoulés menaçants parvinrent à s’introduire chez elle.

Pendant la nuit du 26 au 27 novembre à Carpentras, la permanence du député de la 3e circonscription du Vaucluse, Adrien Morenas, fut murée par des parpaings colmatés avec de la mousse expansive.

Le lendemain 28 novembre, ce fut le  député de la Moselle, Ludovic Mendes, qui reçut un courrier d’insultes commençant par « Ludovic Mendes la petite pute de Macron ».

Le 29 novembre, la députée LaREM de l’Eure,  Claire O’Petit,  raconta  que sa permanence de Vernon avait  été vandalisée à coups de masse après son passage sur LCI où elle critiqua les Gilets jaunes. « Mon discours n’a pas plu à certains et ils ont voulu se venger. Ce sont des actes inadmissibles ».  

Le 2 décembre,  ce fut la députée vendéenne Patricia Gallerneau qui eut la mauvaise surprise de trouver une dizaine de poubelles déversées devant sa permanence de La Roche-sur-Yon.

De son côté le 3 décembre  Florian Bachelier, député d’Ille-et-Vilaine  et premier questeur de l’Assemblée nationale, se plaignit  d’intimidations physiques : « vers 7 h 30 du matin,  je sortais de mon domicile à Rennes pour me rendre à ma permanence pour recevoir une nouvelle délégation de Gilets jaunes, quand un homme cagoulé posté devant chez moi me lance une mise en garde sans ambiguïté. Il me prévient que si je continue à défendre la politique d’Emmanuel Macron,  je prends des risques énormes. »

Le même jour Élise Fajgeles, députée de la 5e circonscription de Paris, dit avoir reçu des menaces de mort  après avoir reconnu sur le plateau de CNews ignorer le montant du Smic.

Le 5 décembre la députée de Paris Olivia Grégoire, compagne d’Emmanuel Valls, affirme avoir reçu par mail des messages d’une « violence incommensurable […] Ceux qui m’ont le plus touchée disaient que le fait que je n’aie pas d’enfant me disqualifiait en tant que parlementaire ».

Ce même 5 décembre Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, aurait vu les numéros de téléphone de ses proches diffusés sur les réseaux sociaux.

Le 6 décembre Émilie Chalas, députée de la 3e circonscription de l’Isère, aurait  annulé à la dernière minute une réunion publique après avoir été victime de menaces dites « sérieuses ».

Le 7 décembre à Saint-Omer (Pas-de-Calais) le député Benoît Potterie a reçu dans son courrier une cartouche de fusil accompagnée d’un mot menaçant.

Le 8 décembre la députée Jacqueline Dubois a vu sa voiture et celle de son époux s’enflammer devant leur domicile de Vézac (Dordogne).

Le même jour c’est la permanence du député Marc Delatte, à Chauny (Aisne) qui a été vandalisée, et taguée avec les mots  « Démission FDP, Gilet jaujaune ».

Dans la nuit de samedi 8 et dimanche 9 décembre, la permanence d’Anne-Laure Cattelot députée du Nord, fut également  vandalisée et taguée avec les mots « En marche racketteur », la députée se plaignant en outre que ce n’était pas la première fois. « J’ai déjà été victime d’intimidations et de menaces, lors des 80 km/h ».

Le 15 décembre, le député de l’Eure Bruno Questel s’est plaint d’une tentative d’intimidation de 40 Gilets jaunes, de coups de feu tirés devant son domicile, et d’un cortège de  20 voitures défilant en klaxonnant.

Dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 décembre, des inconnus s’en prirent  à la permanence du député de Gironde, Florent Boudié, dans le centre de Libourne, inscrivant à la peinture jaune fluo  « Bonne année islamo-collabo » .  

Le 4 janvier le député de la Vienne Sacha Houlié annonça sur Twitter avoir porté plainte pour  dégradations commises sur sa permanence à Poitiers, avec  des inscriptions et de la paille déposée.

Le même jour 4 janvier la députée de Paris Olivia Grégoire constata également des dégradations sur  sa permanence.

Le 12 janvier, Élisabeth Toutut-Picard, députée de Haute-Garonne, Mickaël Nogal, député LREM de Haute-Garonne et Jean Terlié, député LREM du Tarn, se plaignirent de se sentir sans cesse menacés.

Si l’on ajoute à cette liste non exhaustive les menaces pesant sur des ministres et un président honni de presque tous, on voit que le système est arrivé à sa fin, le dernier épisode concernant la maison de Ferrand qui aurait failli brûler.

Certes nous ne pouvons personnellement cautionner des voies de fait, mais peut-être tous ces gens devraient-ils enfin écouter le peuple au lieu de le mépriser, de le maltraiter, et de vouloir ignorer que lorsqu’on ne fait plus qu’un repas tous les deux jours comme aux pires années du XIXe siècle pour pouvoir nourrir ses enfants (lisez ou relisez Jean Christophe, de Romain Rolland), lorsqu’on doit vivre en manteau ou en blouson dans des appartements glacials car on ne peut plus se chauffer, le coût de l’énergie étant déraisonnable, lorsqu’on laisse ses dents se gâter parce que les frais dentaires sont trop élevés, on ne s’étonnera pas de la haine que peuvent susciter les privilégiés d’un système qui a largement fait son temps.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BERTRAND

Ces menus désagréments – dont une bonne part restent au demeurant à prouver – semblent un peu dérisoires par rapport, d’une part aux yeux crevés, aux mains arrachées et aux maxillaires éclatés par les Flash-Ball dont ces messieurs dames approuvent sans vergogne l’utilisation, d’autre part aux ravages causés par la politique inepte, liberticide et antisociale qu’ils approuvent le petit doigt sur la couture du pantalon.

PIERRERX940

LES GILETS-JAUNES UNE NOUVELLE RACE DE FAINÉANTS….

senechal

Juste deux mots pour te répondre:
Pauvre type!.

ANONYME

Vous êtes lamentable. Vous n’avez rien compris à la douleur d’un peuple, notre peuple, en train de crever.

dominique

de beaux lâches, venir à 40 menacer un élu et sa famille chez lui. Ce sont ça vos héros ? vous regrettez l’OAS, vous savez cette organisation composée d’idiots juste capables de rendre aveugle une fillette de 4 ans.

JACOU

4000 morts en France exécutés par le FLN ca ne vous fait pas pleurer ?

DUFAITREZ

Véracité de ces dégâts supposés au nombre de plaintes déposées…. A voir !
Se faire plaindre est aussi une stratégie. Victimisation.
Les Serfs attaquaient bien les Châteaux…

desgans

C’est une secte dangereuse à éradiquer !

senechal

C’est inadmissible, c’est intolérable, c’est inacceptable, c’est, c’est….
C’est tout simplement insupportable d’avoir des institutions aussi ringardes et dépassées qui permettent d’encaisser ce genre de politique aujourd’hui.
La république Française est morte depuis que des individus l’ont livrée pieds et mains liées aux oligarques de Bruxelles, cherchez la définition de république sur internet et vous verrez que la France n’est plus une république, mais un quelconque état soumis et aux ordres étrangers à notre patrie.
Quand à la pseudo démocratie française, n’en parlons pas, il conviendrait mieux de l’appeler « démocrassie »!.

patphil

beaucoup d’attentats du genre de l’observatoire?
jamais ils ne permettront au RIC de démettre un élu ! c’est une évidence, tout mais jamais ça

Rems

Tout ça me réjouit……..

Lucie clavijo

Il suffit de ne jamais les réélire, impossible de cautionner les actes limites dont certains sont victimes.
La haine appelle la haine.
La démocratie nous sauvera peut être de la demicrasseuse.

ADLER

Les députés de la majorité ne sont en place que pour ventiler les décisions de catastrophe de JUPITER. Ils faut qu’ils réalisent qu’ils ont été élus pour porter les doléances du peuple, au pouvoir exécutif et ne sont pas en place pour faire de la morale, pour sanctionner les français ou pour étrangler les retraités (ex : BERGE Aurore, une péronnelle qui a dit que les retraités pouvaient faire encore un effort après l’augmentation de la C.S.G. et ne manger qu’une fois par jour. Cette greluche qui a bouffé dans toutes les gamelles des partis). Il faut la dissolution de… lire la suite

Clamp

La ReM n’est pas un parti, c’est une escroquerie ; elle a été mise en place par la dictature sous-terraine de type big brother qui ronge la France depuis des décennies. Tous ceux qui en profitent sont des imposteurs qui doivent des comptes pour leur complicité dans cette association de malfaiteurs. Qu’ils tremblent, le jour de leur jugement approche !

duglimbule

peut être avec de telles actions commenceront ils a comprendre qu’un jour ils auront des comptes a rendre , qu’ils sont connus, ont des permanences payés de nos deniers , qu’on sait ou les trouver et surtout qu’on ne veut plus d’eux .
ce type d’action est peut être plus bénéfique que se faire tirer comme des lapins par la milice, c’est parler directement au pouvoir qui croit nous faire taire.
la trouille les fera peut être réfléchir.

jan le Connaissant

LREM
ou
La Racaille En Marche !
:-)

Sniper 338

Moi personnelement ils merite tous sent exeption d’etre executer
pour haute-trahison et haute-corruption ! ..LA GUILLOTINE POUR LES TRAITRES ! 🤔

FORCE / HONNEUR !

Grandzebre

Votre prose est une justification du suffrage censitaire. Et croyez bien que je ne m’en rejouis pas…

Espoir50

Les exécutions apparaitront quand le peuple souffrira de la faim !
Il est probable quelles se situent dans un avenir proche.

Dupond

Que le gouvernement ne se réjouisse pas trop vite de la diminution du nombre de GJ dans les manifs !!! le relais pourrait etre pris par les vengeances sur les députés et là les casseurs a la solde du gouvernement pour pourrir les manifs n’auraient plus le monopole du pourrissement

kabout

Sebastien Chenu du RN nous a sorti sur un plateau tv que les députés LREM avaient un surnom…. »le gang des moufles » car a l’assemblée nationale ils/elles passaient leurs temps a applaudir bétement sans savoir ,c’est ca la l’équipe a macron des nullards,ils vont le payer encore plus cher au soir du 26 mai !

Dupond

Des députés potiches qui votent selon les ordres donnés avant les séances

Dupond

Batigoal

Qu’ils sont courageux, comme ceux qui taguent les mots juden. Vous ne pouvez cautionner ces faits bien sûr, mais vous en êtes satisfaite pas vrai?

Laguerre

Batigoal.
Personnellement, ces actes ne m’apportent aucune satisfaction. Mais comme disait Chirac( à ce qu’il parait), cela m’en touche une sans faire bouger l’autre. Autrement dit, je m’en tamponne les amygdales. Et je ne vais pas pleurer sur le sort d’authentiques scélérats qui usent, à leur manière, d’une toute autre forme de violence à l’endroit du peuple. Plus cynique, plus sournoise.

Boadicea

Batigoal vous déraillez de plus en plus. Vous savez lire mais vous n’entravez que dalle au sens de ce que vous essayez de décrypter.

BobbyFR94

L’enquête a indiqué que le mot en question a été peint la veille de la manifestation des Gilets Jaunes !!! Et rien n’a pu prouver qu’il s’agissait de gens dit  » gilets jaunes  » ..; Quand on fait partie de ceux qui affament le peuple, il ne faut pas s’étonner des conséquences !! Et, pour tout vous dire, « lls » ont de la « chance », ils sont tous entiers et…vivants !! Mais patientez encore un peu, quand les RACAILLES NAZISLAMISEES vont « entrer dans la danse », là,ça va être autre chose que des menaces… En parlant de NAZISLAMISTES, vous voudrez bien m’expliquer pourquoi… lire la suite

Sniper 338

Batigoal …tu devrais moin la ramenenais c’est le genre de manipulation donc vous êtes Capable comme l’affaire carpentras fomenter par le pouvoir de l’epoque et les fausse accusation d’agression sur des juifs inventer de toute piece par les pseudo-victimes juifs ! Vous hurler extreme-drooooite. ..pour vous eviter de reconnaitre le patriotisme le nationnalisme Les souverainisme et les identitaires …. le plus drole dans dans votre histerie de gauchiass-mondialistes-parasitaires-subventioner C’est de croire que vous pouver avoire une once de credibiliter..vous êtes pathetiques a en pleurer Franchement a se niveau de denie de la realiter . c’est pitoyable ! Juden ..se mots… lire la suite

Blackjack

Quel courage ont ils ces fumiers a voter contre le peuple et le bon sens?
Seuls leurs privileges et leur salaires injustifies compte…qu’ils demissionnent pour incompetence, au moins pour l’honneur…..le courage on n’en reparlera.

duglimbule

démissionner » au moins pour l’honneur »
encore faudrait t’ils qu’ils connaissent ce mot et surtout qu’ils aient de l’honneur, les pourris, les limaces ,sont des toutous bien sages qui ne demande qu’a suivre leur maître pour avoir leur pâtée, le reste ils s’en foutent .

Ducon macrondelle

On ne peut que se réjouir de telles actions et espérer qu’ elles deviendront beaucoup plus féroces sous peu .
Ces députains de « Les Répugnants en marche » oeuvrent chaque jour par l’ encouragement à immigration délirante et son corollaire la rage taxatoire , à l’ effondrement de la France : leur sort devrait être bien plus terrible que QQUES INSultes et un incendie .
Ces scélérats ne récoltent que ce qu’ elles ont semé : (Nos) oderint dum timeant (nos)