Les députés osent doubler la prime des élus battus !

Publié le 22 mars 2015 - par - 3 584 vues
Share

valls-vrp

Notre vaillant Premier Ministre sillonne la France dans tous les sens pour nous dire pour qui il ne faut surtout pas voter. Normalement, ça ne devrait pas être son boulot mais étant mal entouré, il doit tout faire lui même. Heureusement qu’il est là…Au moins jusqu’au 29 mars…Après ? Michel GREMMI – Dessinateur.

Cette fois-ci cela sent vraiment le roussi pour les peu glorieux partis au pouvoir, qui tour à tour nous ont gratifiés dernièrement de spectacles affligeants tels, les crises d’hystérie du premier ministre, la nouvelle promesse d’un avenir angélique de la part de Sarko le traître, un affolement général des troupes transparaissant dans les petites phrases assassines des uns et des autres … avec en point d’orgue un magistral « haro sur le FN », avec lequel ils espèrent nous effrayer suffisamment pour que l’on retombe à nouveau dans leurs filets.

Même Cambadélis, le grand prêtre du P.S. estime que « les socialistes pourraient se trouver éliminés dès le premier tour dans au moins 500 cantons, et que beaucoup de conseillers généraux sortants pourraient se retrouver au chômage technique ». (Yes !!!)

Sentant bien que cette fois le picotin risque de leur être durablement retiré, les partis traditionnels et leurs satellites s’affolent au point de n’avoir plus aucune retenue … si tant est qu’ils en aient  eu un jour … au point d’avoir pondu et voté à l’unanimité, dans le silence complice des merdias aux ordres, une loi visant à assurer les arrières des perdants ; autrement dit une prime à l’inefficacité !

parachute-dore-pour-les-battus

A quelques jours des élections départementales, c’est ce qui s’appelle avoir le sens du «timing» !

https://www.contribuables.org/2015/03/les-parlementaires-se-votent-a-lunanimite-une-augmentation-de-leur-duree-dindemnisation-en-cas-de-defaite-electorale/ 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/03/19/25002-20150319 ARTFIG00307 -une-loi-pour-renforcer-l-indemnisation-des-elus-battus-dans-les-urnes.php 

Dans le privé, un employé ne donnant pas satisfaction est « remercié », c’est à dire dirigé fissa vers la sortie, avec les modestes indemnités  auxquelles il a droit, et c’est tout … ensuite il se débrouille avec Pôle emploi, et ses futures fins de mois difficiles sont le dernier des soucis de son futur ex-patron.

En politique c’est totalement différent ; le terme « remercié » est pris au pied de la lettre, et alors que l’individu concerné est viré par les électeurs pour incompétence… ses pairs ont concocté un lot de consolation en ayant tout bonnement doublé la durée de leur indemnisation, passant ainsi en cas de défaite, de 6 mois (déjà scandaleux) à un an (là, les mots me manquent pour qualifier en restant correcte) !

Car comme le dit le député PS du Val d’Oise Philippe Doucet (ex maire d’Argenteuil) qui s’est illustré il y a peu en remettant au premier sinistre, 24 propositions chocs contre « l’apartheid territorial, social et ethnique … la marotte du  nouveau VRP du PS, Valls en personne  :

« Actuellement, un élu en fin de mandat perçoit une indemnité dite de fin de mandat pendant six mois après avoir quitté son poste. Le texte prévoit de doubler cette durée. Ainsi que l’ouverture de droits à la formation. Les élus déchus pourront enfin transformer leur expérience en diplômes via le système de validation des acquis, une mesure qui vise à faciliter le reclassement en entreprise. »

Bah oui, vous avez bien lu : les entreprises étant déjà tenues de pratiquer la discrimination positive en employant en priorité les pôvres émigrés … seront dorénavant aimablement invitées à employer la lie de la société : les politicards issus pour beaucoup de la fabrique d’ânes, n’ayant jamais travaillé en entreprise, et ayant été désavoués par les électeurs !

C’est cela la justice et l’équité pour les politiciens !

http://www.fdesouche.com/578927-une-loi-pour-renforcer-lindemnisation-des-elus-battus-dans-les-urnes 

doucet-vert-de-peur.Capture

Notez qu’il ne cite pas les « blancs » … déjà disparus de son vocabulaire ; en revanche apparaissent les « verts » … à mon sens il ne fait aucunement allusion aux écolos-bobos mais bel et bien à tous ses semblables … actuellement verts de peur !

http://rmc.bfmtv.com/emission/lutte-contre-l-apartheid-les-propositions-choc-de-philippe-doucet-ps-867538.html

Ce qu’il y a de bien avec les salauds, c’est que dans le domaine de l’outrance on n’est jamais déçu, et là c’est l’ensemble des parlementaires qui s’illustre dans l’abjection !

– Le chômage atteint des hauteurs jamais égalées.

– Les citoyens contribuables, ceux-là même qui permettent à ces fourbes de se goinfrer, sont ponctionnés par d’incessants impôts et taxes qui souvent ne disent pas leur nom.

– Ceux qui bossent dur affichent souvent un train de vie inférieur à celui des assistés professionnels, une fois que le fisc s’est occupé de leur cas.

– Les retraités voient leurs pensions diminuées dans un mouvement inverse du coût de la vie, quoiqu’en disent les bonimenteurs voulant nous faire croire à la relance … laquelle joue « l’ Arlésienne » depuis que MoiJe 1er est aux manettes,

– Des citoyens n’ont plus les moyens de se soigner correctement en raison du déremboursement de nombreux médicaments, et par ricochet de l’augmentation des mutuelles.

Bref, la France est exsangue et le chaos est pour bientôt !   Mais, alors que :

– Certains élus, quand ils ne dorment pas sur place, pratiquent un absentéisme chronique, y compris les jours de débats importants, et les lois sont le plus souvent votées par une infime majorité compte tenu des absences.

– Certains ministres (j’ai les noms) s’occupent de ce qui ne les regarde pas, pendant que les dossiers à traiter prennent la poussière dans leur ministère !

Le tout sans que jamais leur exorbitants émoluments soient ponctionnés d’une manière ou d’une autre ; ils ont en plus le culot, dans le même temps où ils exigent des citoyens lambda un serrage de ceinture drastique, de continuer à s’empiffrer sans aucune pudeur ni retenue en votant une loi inique qui obligera les contribuables à payer les recalés de l’UMP et du PS !

Et ils s’étonnent du désamour des citoyens pour la politique qu’ils ont vérolée ???

Et ils s’offusquent que les patriotes se réfugient dans le giron du parti qui leur fait de l’ombre et qu’ils combattent avec férocité, violant toutes les règles de la bienséance ???

Ils paniquent tellement qu’à tour de rôle ils perdent leurs nerfs et nous offrent le pitoyable spectacle de leurs lâchetés et leurs bassesses, prêts à toutes les trahisons pour s’accrocher encore au pouvoir qu’ils pensaient garder éternellement, alors qu’ils sont déjà en sursis !

Parce que quoi qu’ils disent, quoi qu’ils fassent, leur bilan parle pour eux, et que si la nouvelle raclée qui s’annonce dimanche, malgré les ignominies qu’ils osent pour contrer le F.N., se confirme le 29 mars, elle entraînera de fait, qu’il le veuille ou non, la démission de l’hystérique premier ministre, et la dissolution de l’Assemblée Nationale !

comparatif-emplois-europe

Que chaque lecteur de Riposte Laïque transfère à tous ses contacts cette ultime trahison, il ne doit manquer aucune voix au Front National (il n’est pas indispensable d’être d’accord à 100% avec son programme) pour enfin virer tous ces malpropres … Ensuite nous pourrons nous remonter les manches pour commencer enfin le sauvetage de notre France.

Josiane Filio

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.