Les deux guerres de la classe dominante occidentale

« Ce n’est que dans la communauté que chaque individu possède les moyens de développer ses capacités dans toutes les directions; c’est donc seulement dans la communauté que la liberté de la personne est possible. » Karl Marx
 

Les super-riches de la Cosmopolis occidentale livrent une guerre intérieure contre leurs peuples, et une autre extérieure contre l’Eurasie des grandes nations, avec la même arme: la division.

L’intérieure utilise le bélier diviseur de l’immigration, l’extérieure ravive, réinventent, les divisions de l’Histoire. Schismo-génèse, comment diviser un peuple par des identités inventées où réinventées comme le genre, la race, l’utilisation du trou du cul, où réanimer les vieilles divisions historiques, retrouver les religions intégristes etc.

La croyance en une communauté ethnique (ex les chinois se croient tous descendants de Confucius) favorise la convergence politique, comme inversement, l’existence d’une communauté politique, amène à croire à une vie commune ethnique (la race mythifiée des juifs est un ex, voir Schlomo Sand). De la communauté raciale à la communauté de classe sociale, en passant par la communauté historique, des mœurs communs, de la culture, de la tradition, de la religion, l’individu collectif est perdu pour la startup colony Boobaland libidineuse et multi-et-niquée de l’Archipel de Fourquet, et pour l’Occident en général.
Lui reste le « se branler individuellement ensemble en se regardant en chiens de faïence ».

C’est la perte de la philia d’Aristote dont a parlé MMLP dans son discours de Toulon.

Ainsi la super-classe-capitaliste d’Occident a gagné sa première guerre intérieure contre ses propres peuples, comme l’a proclamé Warren Buffet, tout en sciant par la-même la branche holistique qui permettait ses impérialismes nationalistes anciens qui l’avaient portée. Pas de retour, marche en avant inévitable, alors hystérie quasi shamanique de sorcière écolo-wokes.
Surement un suicide, car parallèlement elle a gavé des nations historiques déjà monstrueuses, de sa technologie, industrie et même culture, pensant les amener sur son modèle débile. Échec.
Et Poutine donne le premier grand coup de hache sur l’arbre auto-puriné de la Cosmopolis d’Occident,  avant-garde troupe-de-choc des grandes nations restées elle-mêmes (Russie, Chine, Inde). En bon chinois prudent, Xi attend le résultat…

Dans Opening the soviet system Soros avait déjà peur d’un nationalisme russe renaissant après la chute de l’URSS, comme Lénine en son temps qui contra une hégémonie russe dans l’URSS en inventant l’Ukraine, comme l’a souligné Poutine. Les juifs ont le nez fin.
Contre le juridisme sorosien abstrait globaliste, et le multiethniquage acculturel intérieur, armes de dissolution des peuples, l’armée de l’empire russe de nations lance donc la première offensive contre Cosmopolis, défendue par les officiers transgenres allemands et américains, et les ministres des armées toutes femmes de Boobaland. C’est la 2ème guerre de Cosmopolis, extérieure. Pas encore gagnée… et surement même déjà perdue.

La super-classe-capitaliste occidentale, qui a détruit ses peuples, affronte aussi la super-classe-politique orientale, qui a renforcé les siens, dans une 2ème guerre extérieure.

« Qui bombarde qui ? » interroge l’ambassadeur de Chine à Moscou, en citant la Libye, l’Irak, la Serbie, le Vietnam… et Xi commence à taquiner Taïwan prudemment…. Bolsonaro à Moscou. Swift indo-russe. CISP chinois pour les banques russes etc.

Le communiste a gelé la moitié du monde, et le nouveau monde lgbt-branleur-jouisseur-transhumaniste occidental se retrouve paradoxalement face à son propre passé, les grandes idéologies d’Occident, nationalisme, marxisme, fascisme, ressurgissant du permafrost eurasiatique grâce au réchauffement climatique.

Ukraine, bélier nazi blanc d’Obama le noir, contre les murs rouges du Kremlin, grâce à une schismo-génèse théorisée aux conférences de Macy

Cette schismo-génèse extérieure basée sur l’Histoire de l’Ukraine est de la même veine que celle intérieure raciale et religieuse qui a fondé l’Archipel de Fourquet (celle là théorisée aussi par la french theory).

«Il faut favoriser une culture du dissensus œuvrant à approfondissement des positions particulières [pédé, femme, noir, gouine, où barbu] et une ressingularisation des individus et des groupes humains [ghettos multiakulti, ghettos consuméristes, ghettos d’intérêts particuliers, diviser pour régner, fin d’un peuple cohérent qui s’incarne dans un état fort, le « holisme autoritaire du blanc »]»
Felix Guattari et Cohn Le Tripoté, revue du Purinement Sexialiste Universel (PSU)


Ukraine terrain vraiment idéal pour cette arme de la division sur l’Histoire. Azov, légion de mercenaires restés barbares, d’un nouveau limes romain, entre les barbares des steppes sibériennes, protégeant les décadents de Rome Woke. De même font les anciens pays de l’Est, eux aussi juste décongelés, encore emprunt de patriotisme obsolète, bien utile pour des mercenaires, de traditions, de religions, et autres anthropologies antiques que Cosmopolis éradique systématiquement chez elle (déconstruction).

« L’Occident politique gouverne mal mais se défend bien. » Maurras

Mais l’effondrement cognitif (chute du QI dans le glands remplacement et la décadence branletteuse assistée) de l’Occident décidera au final je pense, sauf si le transhumanisme le sauve.

Vieux 68ard libidineux d’UE, tu as peut-être la chance de vivre la chute de ta Rome dégénérée. Pour voir tes barbares mercenaires que tu utilises gouverner au final ta Rome déchue, déclassée et crétinisée, Califat UE Zimbabwe. A lui dire

Les spartiates de Kadyrov, qui ont lutté contre ce moyen-âge salafiste soutenu par l’Occident pour une schismo-génèse de la Russie, (le tchétchène qui a tué Samuel Paty faisait partie de ces ennemis salafistes de Kadyrov), sont cette légion barbare « miroir inverse d’Azov où de Daech »: une nation de l’empire russe, qui crie Allahu akbar en débarrassant l’empire de Poutine de ses ennemis intérieures djihadistes, où des idiots utiles nationalistes ukrainiens de l’OTAN-Woke (qui considèrent les russes comme des bâtard zébrés jaunes-blancs, comme Adolf). Mais qui n’est pas ennemi du chrétien de l’empire, seulement du bobo nowhere (grand thème d’Alain Bonnet, E&R).

Musulmans, ED, EG, des nations empire eurasiatiques, contre musulmans, ED, EG, des féodaux capitalistes de Cosmopolis occidentale. Ne pas les confondre dans aucune de ces catégories sémantiques.

« Allahu akbar » de Daech est une allégeance à Cosmopolis (à l’insu de son plein gré), et celui de Kadyrov est un hourra pour le tsar (conscient). « Seig Heil » d’Azov est pour Cosmopolis (en attendant mieux), et celui du souchien d’UE-Hidjab, pour le Tsar (à défaut, dans sa réserve pour glands remplacés).
C’est une lutte sémantique pour le signifié (la chose réelle, le but visé) du signifiant (le mot, le drapeau politique), lutte dialectique (pour le sens) de deux hégémonies civilisationnelles. Un classique marxiste: la fausse conscience.

Avec le transhumanisme, les laboratoires de guerre bactériologique d’Ukraine dénoncés par Poutine, cachés sous les usines à ventres GPA, la Rome d’Occident avec son dieu Prométhée, n’a peut être « pas dit son dernier mot »

Le peuple ukrainien comme sacrifice réconciliateur à Cosmopolis, à son dieu Moloch Technique, et son nouveau fondement anthropologique transhumaniste. Renforcement de l’OTAN, UE, pacte transatlantique, alibi au glands remplacement définitif. Sacrifice inaugurateur d’une féodalité de Seigneurs Immortels occidentaux gouvernant leurs troupeaux informes et amorphes de serfs multi-et-niqués libidineux, qui, comme le dernier homme, veulent se branler vieux c’est tout, et devront être esclaves pour ça. Le tout dans un partage du Nomos de la Terre entre Eurasie et Cosmopolis. A suivre.


“L’État total, est celui qui assigne l’orientation de toutes les forces individuelles vers la finalité de l’espèce.” Fichte

« Ceux qui contrôlent les manettes du pouvoir à Washington, le font pour ces intérêts particuliers globaux, ils travaillent avec ces gens qui n’ont pas votre bien à l’esprit[…] C’est une structure de pouvoir mondialisé qui est responsable de ces décisions économiques qui ont volé la classe des travailleurs, dépouillé notre pays de sa richesse, et placé l’argent dans les poches d’une poignée de grands trusts et lobbies politiques[…] Hillary Clinton rencontre secrètement des banques internationales pour comploter à la destruction de la souveraineté américaine, afin d’enrichir ces puissances financières mondialisées, ses amis des intérêts particuliers, et ses donateurs. » Trump le barbare, pas du MLP ni du Z…

Joh Fredersen

image_pdfimage_print

1 Commentaire

  1. Si vous ne voulez pas du MLP ou du Z, vous aurez du Mac et c’est nettement pire !

Les commentaires sont fermés.