Les deux nouvelles armes de Sarkozy pour lutter contre le terrorisme : du pipeau !

Publié le 29 mars 2012 - par - 737 vues
Share

Comme tout téléspectateur avisé que vous êtes, la chose ne vous aura pas échappée.

A partir du 22 mars 2012, les islamo-terroristes n’ont qu’à bien se tenir : le Président de la République a décidé la mise en place et l’utilisation de deux nouvelles armes destinées à la neutralisation, définitive, bien sûr, des « immondes » salafo-islamo-fondamentalo … qui veulent terroriser la France et les Français !

La première arme

Action offensive, sans pitié … sur INTERNET !

Ainsi, tout Français qui irait rendre visite à un site djihadiste serait très sévèrement puni (à ce propos, s’il vous plaît, faites des stocks d’oranges, car j’espère que vous me ferez l’amitié de me les apporter quand je croupirai dans un des culs de basse fosse de la République, en raison des visites nombreuses et variées que j’effectue, afin de les connaître un peu mieux … Comment se préparer à combattre un ennemi que l’on ne connait pas ? Il conviendrait que certains lisent et méditent « l’Art de la Guerre » de SUN-TZU.

Il n’est pas nécessaire d’être Énarque, Polytechnicien ou Avocat, … pour réaliser combien le niveau de la menace qui va désormais peser sur les « immondes » salafo-islamo-fondamentalo … est effroyable.

Mais, c’est vrai, je suis une mauvaise langue …
Il est tout à fait possible que la divulgation de l’existence d’une telle arme dans les arsenaux français ait déjà eu des effets redoutables …
Depuis quarante-huit heures, combien d' »immondes » salafo-islamo-fondamentalo … sont-ils morts de rire ?
Combien d’entre eux ont-ils été blessés – gravement – par éclats de rire ?

Hélas, nous ne le saurons jamais, ce genre de « bilan » n’est jamais publié !

Trois remarques à propos de cette nouvelle arme, fatale et secrète, que le monde occidental va nous envier  (des possibilités nouvelles de développement à l’export ?):

– la plupart de ceux qui se connectent (dont je suis) aux sites dits djihadistes, ne lisent pas la langue arabe … Dommage !
Mais cela a quand même un avantage, la plupart des petites frappes qui déambulent dans les rues de nos villes, de nos villages aux cris de « Allah akbar ! » qui, n’écoutant que leur courage, frappent leur mère, leurs sœurs parce qu’elles refusent de porter le voile, eux non plus, ne savent pas lire la langue arabe : il va falloir qu’ils se réfèrent aux imams (n’y voyez là aucune volonté d’amalgame …).
Au mieux ils ne connaissent que ce qu’ils ânonnent : les versets du Coran, écrits dans une langue qui était d’actualité il y a plus de 1400 ans …

– la plupart des sites « intéressants » utilisent des serveurs localisés hors de France (États-Unis, principalement, en raison du 1er amendement de la Constitution). Il est évident que les gérants de ces sites vont communiquer à la France les adresses IP de tous ceux qui se connectent aux dits sites !

– il existe de nombreux moyens organisationnels et techniques de contournement des dispositifs de traque sur Internet. Seule la mise en place d’un verrouillage identique à ceux existant dans ces deux grands pays de liberté que sont la Chine et l’Iran, permettrait … et encore, de verrouiller l’accès aux sites djihadistes (ne faudrait-il pas voir là, au fond, une quelconque volonté de faire comme « Big-Brother » ?).

De telles dispositions seront sans aucun effet, et tous ceux qui, pour des raisons opérationnelles, voudraient se connecter à de tels sites, au pire, utiliseront d’autres moyens. Pêle-mêle : certains imams, certaines mosquées, certaines écoles, certaines associations, certains collèges, certains lycées, certains centres d’études, … Ce d’autant que les « relations humaines », il n’y a que cela de vrai, surtout quand il faut aussi échanger des armes, de l’argent, …

La deuxième arme

Tous ceux qui se rendront dans des « succursales » d’Al Qaida pour y apprendre, enfin, quelque chose, seront sanctionnés, traduits en justice, … Alors là, il va falloir la jouer très fine … car un certain nombre de questions n’ont pas – encore – de réponse …

– Où sont ces foutus centres ? Ont-ils des attachés de presse qui font visiter ? Qui les équipe ? Qui les finance ?

– Qu’est-ce qui différencie l’oasis et son village, du centre d’entraînement ? Bien sûr ce sont dans les villages et les oasis que « nos touristes » se rendront, pas dans les camps. D’ailleurs ils produiront des photos à l’appui … Mais, surtout, on peut supposer que les « gentils organisateurs » de ces clubs de vacances, vont fournir, régulièrement, la liste de tous leurs « gentils membres » à qui voudra bien les leur demander !

– La plupart des « gentils membres » de ces magnifiques clubs de vacances ne possèdent pas nécessairement la nationalité française … un détail ! S’ils sont Français, ils le sont dans le cadre de la bi-nationalité … qu’ils ne manqueraient pas d’invoquer si d’aucuns s’avisaient à leur demander des explications, voire à leur défriser la moustache à propos de leurs séjours touristiques. D’ailleurs, ils possèderont tous les vrais-faux papiers nécessaires.

– Qu’est-ce qui permet de penser que les islamo-terroristes sont « tous » des Français qui iraient se former à l’étranger ? Bien sûr – pas d’amalgame oblige – il n’y a en France aucun agent dormant originaire de quelque pays que ce soit, qui aurait été formé, entraîné avant de pénétrer sur le sol français !

J’arrête là mon énumération qui n’apporterait rien de plus à ma démonstration tenant à prouver que nos politiciens chef des Armées ne connaissent rien à ce dont ils parlent, n’ont rien compris à ce que d’aucuns doivent – pourtant – leur répéter, et que mis à part les rodomontades et les expressions creuses, rien de ce qu’il faudrait n’est fait.

Ce qui a été dit, à propos des « nouvelles armes secrètes de la France » pour lutter contre le terrorisme arabo-islamique est  affligeant !

Mais, surtout, au moment où cela a été dit, je le ressens comme une insulte envers :

– tous les Soldats de France, avec ou sans uniforme, tombés ou meurtris en OPEX;

– tous les membres des Forces de Sécurité intérieure, tombés ou meurtris sur le sol français;

– toutes les victimes, parce qu’elles étaient de religion chrétienne, juive, ou musulmane ne reconnaissant pas l’idéologie nauséabonde, totalitaire, théocratique, … des tenants du système-islamique;

– tous les membres des forces de sécurité extérieure ou intérieure qui, tous les jours, hors de nos frontières ou sur le sol national, œuvrent pour que des politiciens irresponsables aient toujours la liberté de débiter leurs propos ineptes en vue de rester ou grimper sur l’assiette au beurre !

Jean-François Cerisier

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.