1

Les difficultés d’Ocean Viking, on s’en fout : retour en Afrique !

C’est quand même un peu fort que ce navire bien connu de SOS Méditerranée, « Ocean Viking » et multirécidiviste dans ses crimes et délits, armé par Georges Soros, qui n’est absolument pas un bateau de secours en mer, ni de sauvetage et encore moins humanitaire, mais bien de trafic d’êtres humains et de déplacement illégal de populations, qui commet ainsi de nombreux crimes contre les droits de l’homme internationaux, ose demander secours et assistance aux pays européens bordant la Méditerranée… !
D’ailleurs, il ne fait aucun sauvetage en mer et va embarquer directement dans des ports nord-africains (Libye) les migrants qui ont payé les passeurs.
Il se prétend bloqué en mer, ce qui n’est pas le cas.
Il est libre de retourner décharger sa cargaison d’esclaves africains musulmans en Afrique, si bon lui semble.

« L’Ocean Viking bloqué en mer, SOS Méditerranée appelle à l’aide France, Espagne et Grèce »
L’ONG, qui a recensé 234 migrants à son bord, cherche un port pour débarquer ces personnes secourues. Elle se heurte à un contexte politique difficile sur le Vieux continent.
https://www.leparisien.fr/societe/secours-de-migrants-locean-viking-bloque-en-mer-sos-mediterranee-appelle-a-laide-la-france-lespagne-et-la-grece-03-11-2022-WXSEMFMT4VH3DIFR76WPHY6DSU.php

« L’Ocean Viking attend toujours un port sûr avec 234 rescapés à son bord »
https://www.meretmarine.com/fr/marine-marchande/l-ocean-viking-attend-toujours-un-port-sur-avec-234-rescapes-a-son-bord

La vérité c’est que ces gens sont en pleine forme, la plupart sont des adolescents (entre 15 et 35 ans) ou des adultes aux physiques de sportifs ou de soldats musulmans, pas du tout sous-nutris ni malades.

La vérité c’est que ces populations déplacées par des négriers, grâce à l’argent de Soros, ne sont pas des populations de réfugiés fuyant quoi que ce soit (il n’y a aucune guerre ni rien à fuir en Afrique qui le justifierait).
Le but de ces manœuvres est de faire entrer en force en Europe des millions de Noirs, ou Africains musulmans pour en faire des esclaves au service des mondialistes dans un avenir proche, une fois que les populations de souche européenne auront été massacrées par ces mêmes migrants sauvages et barbares incitées à la tuerie par l’islam. Il s’agit de génocide et de dilution ethnique.
Le spectacle nous en est offert tous les jours dans toute l’Europe de l’Ouest.

La charte des tribunaux de Nuremberg déclare que la déportation forcée de civils constitue à la fois un crime de guerre (en temps de guerre) et un crime contre l’humanité.
Outre la loi, on peut aussi considérer que le déplacement de population apparemment volontaire (comme les migrants africains), mais reposant sur des mensonges destinés à inciter cette population crédule à accepter d’être déplacée et à enrichir des passeurs, est aussi un crime contre l’humanité.

Non, ils ne fuient rien du tout. Ou plutôt si !
Ils fuient la nécessité pour tout être humain, comme partout dans le monde, de devoir travailler toute sa vie pour assurer sa propre subsistance et celle de son éventuelle famille. Partout dans le monde, en Europe, Asie, Amérique (nord et sud) et Australie, les hommes ont la dignité, le courage et la fierté de subvenir aux besoins de leurs familles.
Il n’y a que les Africains pour sans cesse demander de l’aide, de l’assistance, de l’argent, des marchandises (comme si tout leur était dû !) et qui ne font rien pour s’en sortir par eux-mêmes, alors qu’ils vivent sur le continent le plus riche de la Terre en ressources de surfaces et en ressources minières.

La ministre britannique de l’Intérieur est d’ailleurs d’accord avec moi !
« La nouvelle ministre de l’Intérieur britannique, Suella Braverman : « Arrêtons l’invasion migratoire… arrêtons de faire croire qu’il s’agit de réfugiés en détresse. L’immigration illégale est hors de contrôle. »

https://twitter.com/f_desouche/status/1587351183181619202

Mais on sait depuis toujours que le caractère africain, sous le soleil de plomb qui les assomme, les incite plutôt à la paresse et à la mendicité plutôt qu’à l’effort pour travailler la terre ou travailler dans l’industrie ou dans le commerce ou quoi que ce soit d’autre.
Le rêve de leur vie c’est de venir en Europe occidentale où existe un système social de solidarité qui a été créé (uniquement pour eux-mêmes) par les travailleurs européens (qui sont, eux, de vrais travailleurs courageux et responsables) : Sécurité Sociale, mutuelles, caisses de retraites, assurances chômage, etc.

En Afrique, chez eux, on leur a raconté de belles histoires selon lesquelles en Europe coulent le lait et le miel dans des ruisseaux et que l’or se ramasse à la pelle dans les rues.
D’ailleurs, ce ne sont pas les plus modestes qui veulent partir, ce sont plutôt ceux de la classe moyenne, voire riche, qui sont incités par leurs familles à aller tenter leur chance ailleurs.

Ces populations incultes, ignares, sans aucune instruction, mais baignant dans des cultures primitives, vivent dans un rêve permanent et gobent tout ce qu’on leur raconte.
Dès qu’ils arrivent en France, ils déchantent, ils vivent dans la misère et la révolte, ils se mettent à la boisson ou à la drogue, ils trafiquent la drogue et vivent de délits divers, sont arrêtes, relaxés et deviennent de grands multirécidivistes du crime.
Mais l’État Macron les protège, car leur mission est de tuer un maximum de Français, blancs, chrétiens et civilisés.

L’Afrique est le berceau de l’esclavage depuis des milliers d’années et l’Africain, lui-même, a été le premier à vendre ses frères, que ce soit à l’Égypte antique ou à d’autres civilisations de l’Antiquité et, plus récemment, à l’Amérique du Nord devenue les USA.

Ces Africains viennent donc en Europe grâce à ces passeurs peu scrupuleux qui leur soutirent des fortunes souvent données pas Soros et les mondialistes pour aller enrichir le vivier d’esclaves européen.
Les mondialistes achètent donc de la sorte leur futurs esclaves nègres.

L’Union européenne, totalement soumise aux mondialistes, laisse faire et encourage ces pratiques. Les dirigeants de l’UE étant eux-mêmes les pires ordures que la Terre ait produites.
Et s’il existe un racisme en Europe, c’est celui des dirigeants européens et des partis islamo-gauchistes et écolos qui ferment toujours les yeux…

On voit le résultat en France. Ces migrants se croyant indispensables et supérieurs aux Blancs, veulent les remplacer et ont déjà commencé à le faire. Ils exigent (ils ne demandent jamais, ils exigent toujours) des logements, de l’argent, des droits de toutes sortes, mais rarement du travail. On leur a fait des promesses, dont celles de vivre sur le travail et les cotisations des Blancs qui sont assez cons pour accepter ça.

Les nègres ont déjà rempli des cités, des quartiers et des banlieues, grâce à la totale incurie de nos dirigeants et ils veulent maintenant des villes et des départements, bientôt des régions et des provinces car ils sont des êtres supérieurs, comme tous les branleurs…

Ce qui arrive, aujourd’hui, c’est que l’Europe se réveille, que les peuples de ses pays ont pris conscience de tout ce qui se passait et qu’on leur dissimulait et qu’ils exigent aujourd’hui l’expulsion de ces millions de parasites indésirables qui ont envahi nos pays.

L’histoire de ce navire de trafiquants d’êtres humains commence à agacer nos peuples et on voit enfin un rejet politique de nos pays (Italie, Chypre, Grèce, Espagne, France…) d’accueillir ces hordes de barbares.

On se fiche de leur situation et de leurs raisons.
On ne les veut pas chez nous.
On les rejette.
Ils n’avaient qu’à ne pas s’embarquer sur ces navires de négriers.
Ils n’ont aucune place dans nos pays.
Ils ne partagent rien avec nous, ni culture, ni traditions, ni Histoire, ni religions, ni instruction, ni origines.
Leur place est chez eux, en Afrique, qui est leur seule terre légitime.
On les avait colonisés, dans leur plus grand intérêt, et ils nous ont foutus dehors en nous crachant à la figure toute la haine qu’ils avaient contre nous et contre nos peuples et nos cultures.
Alors, qu’ils aient au moins la pudeur et la dignité de ne pas exiger, aujourd’hui, que nous les accueillions chez nous.

Cela ne se fera pas ou plus.
La tension monte et à cause d’eux nous sommes au bord de la guerre civile et ils en seront les premières victimes et les premiers à être expulsés par millions ou exterminés.

Lorsque l’on veut aller à l’encontre des tendances instinctives et sociales naturelles de la nature humaine et lorsqu’on veut faire vivre côte à côte des peuples, des cultures, des religions et des traditions totalement différents et opposés, cela se termine toujours dans des bains de sang.
C’est l’Histoire qui nous l’enseigne.

Alors, nous devons rejeter ces migrants qui croient qu’ils sont partout chez eux et les renvoyer chez eux, quelles que soient leurs origines, car ils sont différents de nous et n’accepteront jamais de vivre selon nos règles.
Et la coutume habituelle est que les étrangers qui veulent vivre dans un pays qui n’est pas le leur fassent profil bas, soient humbles, polis, s’intègrent sans heurts, soient respectueux et un jour ils seront peut-être acceptés.

Or, ces gens sont dans la perpétuelle révolte, dans la haine exprimée, dans la violence la plus sauvage, dans le crime et les délits et n’ont rien à faire chez nous. Et leur prétendue culture woke, d’origine préhistorique, n’est que la culture des voyous, des racailles et des mafias.
Mon traitement serait de les déposer ou de les parachuter en avion dans le sud du Sahara. À eux de se débrouiller, ensuite.
Là, ils ne risqueront pas de couler en mer ni d’être embarqués sur ces pseudo-navires de secours qui ne se trouvent jamais ailleurs que sur le passage de ces canots de migrants.
On ne les voit jamais dans les Caraïbes ou aux Philippines…

Il ne s’agit aucunement de propos racistes.
D’abord, le racisme et une chose naturelle chez les humains.
Le racisme est une opinion et fait partie de notre liberté de pensée et d’expression. Ce qui est délictueux (aujourd’hui) c’est de tenir des propos incitant à la haine et à la violence contre une autre race, ce qui est d’ailleurs l’apanage des Arabo-Africains musulmans qui incitent constamment à la haine et à la violence contre tous les autres peuples, ethnies, races et religions.
Le vrai racisme haineux et meurtrier, il est chez ces gens-là.
Nul n’est tenu d’aimer une race ou une autre.
D’ailleurs, qu’est-ce qui définit une race ?
Justement, c’est assez flou.
Ce sont beaucoup plus les cultures, religions et traditions qui séparent et opposent les humains.
Moi, les races, je m’en fous. Dans toutes les races il y a des humains formidables et aussi des salauds.
Finalement, moi ce que je déteste, ce sont les cons. Et ils sont très nombreux…

Cela dit, les étrangers du monde entier ont toujours été les bienvenus en France, dans la mesure où ils se sont toujours bien comportés, adaptés et intégrés et n’ont pas voulu imposer leur loi.
Certains nous ont d’ailleurs beaucoup apporté.

Même beaucoup d’Arabes et d’Africains non musulmans ont parfaitement réussi leur insertion et leur intégration dans notre société, sans jamais faire le moindre problème. Ils ont étudié, ont travaillé dur et ont parfois fait de belles carrières. On les considère comme des gens de valeurs et de bons citoyens et on les respecte.
Quelle grande différence avec tous les autres !

Tous les autres : RETOUR AU BLED !

Ivan BARTOWSKI