Les dirigeants de l’UE nous demandent d’aimer ceux qui nous tuent

Il y a de quoi s’inquiéter des menaces du terrorisme islamiste, que l’immigrationnisme à marche forcée de Merkel a décidé d’imposer aux pays européens. Il s’agit de soumettre les peuples européens à l’islamisme radical. Pendant ce temps, la propagande islamo-gauchiste qui tourne à plein dans les médias corrompus vient de réciter à nouveau « le catéchisme de l’amour des ennemis », ce qui crée et entretient la confusion actuelle dans les esprits. Comme on le voit : le scandale de « l’angélisme destructeur » fonctionne à plein.

Mireille Vallette écrit : « Barcelone la tolérante… tient à le rester, jusqu’à tolérer les attentats. Le cirque habituel accompagne les réactions au terrorisme. Pleurs, plaintes, places fleuries… Et des bons sentiments jusqu’à la nausée. Et de nouveau les Ramblas se sont emplies de fleurs, d’amour dans toutes les langues, de bravos… Eh oui, c’est reparti ! Fleurs, couronnes, messes, solidarité, pleurs, amour de tous avec tous. On ne se sent plus seul, (enfin !) on souffre ensemble » (Mireille Vallette © Dreuz.info).
Résistance Républicaine : « Chrétiens d’Ardèche, vous devez aimer l’étranger plus que vous-mêmes… Des affiches à l’entrée de la Collégiale de Tournon et du temple de Guilherand Granges : Église de Tournon : Association créée par des Franciscains en 2007. Ils exigent l’accueil en France, le logement, l’éducation des enfants, et l’emploi pour les « êtres humains venus du monde entier », rien de moins. Bénéfice pour nous : nous allons être « enrichis et transformés ». Ils veulent donc créer « l’homme nouveau », ou plus probablement nous « transformer en musulmans » (20 Août 2017, par Olivier Loris  – Charia, Dhimmitude, Préférence étrangère).

C’est pourquoi le Danemark montre l’exemple de « l’amour des ennemis » aux pays européens.

Résistance Républicaine : « La deuxième ville du Danemark essaie de lutter contre le terrorisme en offrant de l’empathie aux djihadistes avec un programme intitulé « prenez dans vos bras un terroriste ».
« Alors que les Danois qui ont combattu contre l’État islamique sont menacés de la prison à leur retour de Syrie, les terroristes se voient offrir d’énormes privilèges, des appartements, de l’éducation et des emplois, pour les encourager à se réintégrer à la société. Les partisans du projet géré par la police d’Aarhus disent que les djihadistes se sentent « isolés » et qu’ils s’efforcent de s’intégrer. Ils soutiennent que leur offrir de la bonté et du pardon va les dissuader de leur idéologie meurtrière. (???) Le surintendant Allan Aarslev à Dateline a dit :
« Nous pourrions les juger tous si nous pouvions trouver des preuves, cependant les terroristes que nous ne pouvons pas juger, que devons-nous faire à leur sujet ? » Il affirme que la plupart de ceux qui sont de retour de Syrie sont « très bien intégrés et que la plupart d’entre eux sont très heureux d’avoir eu une seconde chance ». « Ce sont des hommes qui sont allés en Syrie et « nous ne savons pas ce qu’ils ont fait là-bas »…
« De mon point de vue, (et de l’angélisme chrétien), il serait beaucoup plus sûr pour la communauté locale d’aider ces jeunes hommes à avoir une vie normale après leur retour, que de les laisser seuls…
« Si nous ne les intégrons pas à la communauté locale, ils seront un danger pour nous… »

Moralité : Chacun doit absolument comprendre que ce traitement réservé aux islamistes est juste, alors que le gouvernement du Danemark cherche à « réhabiliter les combattants de l’État islamique de retour ».

Mais à mon avis, les membres de la police qui y sont soi-disant favorables se vantent publiquement à la télé pour les esprits médiocres et « lèvent des yeux pleins de l’hypocrisie (socialiste) jusqu’aux cieux »…

Frédéric Mas propose de lire les 4 (mauvaises) excuses du terrorisme : « Les excuses idéologiques ne manquent pas pour atténuer la responsabilité individuelle des terroristes. Le philosophe Michael Walzer en a réfuté 4 des plus répandues. Les attentats terroristes en Espagne ont suscité des réactions compréhensibles. Face à l’émotion, les explications se sont multipliées… avec une régularité d’horloge, après chaque attentat. Le même discours dans le débat public (est) celui des excuses idéologiques du terrorisme. Michael Walzer réfute les 4 excuses idéologiques souvent invoquées pour minimiser l’horreur du terrorisme qui se confondent avec le prêt à penser (facile) sur le terrorisme commun aux commentateurs paresseux de l’actualité. Des biais idéologiques empêchent de penser correctement le problème du terrorisme aujourd’hui.

1. Le terrorisme, c’est le dernier recours quand tout le reste a échoué
« C’est imaginer que les terroristes raisonnent comme des stratèges, évaluant et testant plusieurs alternatives, militaires et politiques, avant de s’en remettre à la violence à l’endroit des plus vulnérables.
« Dans le cas de l’État islamiste, le terrorisme est une stratégie militaire et une technique effroyable de communication, qu’il n’a jamais voulu remplacer par d’autres solutions.
2. Le terrorisme, c’est l’arme des plus faibles contre les puissants
« Pas besoin de trouver des artifices rhétoriques pour justifier la violence à l’endroit des populations. C’est parce que le terroriste n’a pas de soutien dans la population qu’il a recours aux armes. Dans le cas de l’État islamique, la stratégie terroriste signe son incapacité à susciter l’adhésion au sein des Musulmans…
3. Le terrorisme est le seul moyen efficace pour que les opprimes s’expriment
« Sans la participation des opprimés à leur propre émancipation, le terrorisme réalise leurs objectifs.
« La fin justifie les moyens, les conséquences positives du terrorisme peuvent excuser son usage.
4. Toute politique est dans le fond terroriste
« Le moteur du terrorisme et le même que celui de la politique, c’est la violence. Le terrorisme est une variété de politique plus franche que ses autres versions. On ne peut pas reprocher aux terroristes d’agir comme tout le monde, ce ne sont pas des Saints, mais la sainteté n’existe pas en politique.
« L’État terroriste ne repose que sur la crainte (c’est-à-dire : la terreur légitime).
« La violence des terroristes, celle des opprimés, constitue une réponse à celle des oppresseurs… »

L’analyse de Michael Walzer comporte un message révolutionnaire proche de celui des bolcheviques à l’origine de la tyrannie soviétique. C’est la même analyse dans les deux cas !

Pourtant, le terrorisme islamiste dominant aujourd’hui nécessite une analyse complètement différente. Aujourd’hui, les terroristes islamistes n’ont aucune appartenance politico-idéologique au monde soviétique. Vouloir comparer le terrorisme islamiste à la terreur révolutionnaire des bolcheviques, en empruntant un langage révolutionnaire anti-impérialiste, c’est ce qui dissimule la spécificité du terrorisme islamiste.

Malgré cela, initiativecommuniste.fr s’en tient à sa croyance soumise au « dogme stalinien » :
« Terrorisme islamiste : aux racines du mal, l’impérialisme américain, le Capitalisme. Le terrorisme frappe à Barcelone : il est indispensable de garder les yeux ouverts sur l’origine du monstre : le capitalisme. Derrière le terrorisme islamiste, il y a l’oligarchie capitaliste, il y a les guerres impérialistes de l’Afghanistan à l’Irak, de la Syrie, de la Tchétchénie au Yémen. Démontrant que le capitalisme porte en lui le fascisme, la misère et la guerre comme la nuée l’orage… » C’est la théorie victimaire fondée sur le mythe de la légitime défense des peuple opprimés par le grand capital et par les diables des pays impérialistes. TAKAYCROIRE !

Quand on dit que ce sont des délinquants multirécidivistes souvent radicalisés en prison, devenus des criminels grâce à la tutelle des imams intégristes parmi les plus radicaux, alors c’est sûr : on a tout faux !

Le divin Macron, dont la pensée serait complexe, a proposé son explication réchauffiste du terrorisme islamiste ! Christine Tasin sur Résistance Républicaine : « Macron (disciple d’Obama) franchit le mur du çon : le terrorisme c’est la faute au réchauffement climatique. C’est Luc Ferry qui a trouvé la formule. (dixit)
« Comment s’étonner que Macron fuie les interviews ? Dès qu’il ouvre la bouche, il dit des stupidités monstres… des monstruosités destinées à justifier toutes (ses) décisions fantaisistes…
(Il a dit) « Aujourd’hui, le terrorisme, les grands déséquilibres de notre monde, ce que nous sommes en train de vivre, est lié au déséquilibre climatique que notre mode productif international a généré. »
(En clair  🙂 Nous sommes donc responsables et coupables de tout ! Ses objectifs sont limpides. C’est dédouaner l’islam, en rien responsable du terrorisme. C’est nous faire accepter l’immigration à grande échelle venant de ces pays en déséquilibre et c’est nous préparer à (vivre comme) des pauvres. Macron (a eu une révélation : Il) a dit dans son discours de samedi au G20 : « On ne peut pas prétendre lutter efficacement contre le terrorisme, si on n’a pas une action résolue contre le réchauffement climatique »… Ben voyons !

Karamba ! Pour lutter contre le terrorisme islamiste : YAPUKA ! Viva el Macrone !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. Pour une fois que Plantu ne fait pas dans la niaiserie du « vivrensemble » de l’organe central de la nouvelle gôche-droate macronienne!
    En marge de cet excellent article, une info publiée dans un journal, qui montre la débilité de la désinformation… en Allemagne aussi:  » Berlin s’inquiète de l’invasion des écrevisses de Louisiane! » Eh oui, les écrevisses. Le journaleux bobo a des écrevisses dans son étang, mais il n’a pas encore de clandestins dans sa cour! Not in my backyard disent les bobos US.
    Mais patience, ça arrive… et il sera trop tard pour se plaindre…

  2. Le site Dreuz infos fait paraitre une lettre du patriarche d’Alexandrie au Pape. Edifiant

  3. Islamisme ? Carrefour du Stalinisme et du Nazisme ! Mêmes méthodes ! Mêmes buts !

  4. Les pays d’Europe sont devenus de véritables boxons dirigés par leurs dirigeants qui se sont transformés en maquereaux pour lesquels travaillent les alphas, les betas (sic), les omégas, soit,les putes de luxe, les putes sur le trottoir et les putes de bas étage qui se tapent l’abattage sexuel dans les bois ou autres endroits sordides. Les clients ? De grands aventuriers des mers démarchés par les mafias qui se font passer pour des ONG, et donc grassement payées et par les passeurs et par les Etats donc par nous.

  5. J’oubliais excusez – moi SVP : Pour les terroristes éradication totale . J’emploie cette tautologie , cette redondance éradication totale ( les deux termes sont similaires ) pour dire que pas un seul terroriste ne doit en réchapper . Il faut les traiter comme on été traiter les nazis après 1945 .

    • Parce que tous les nazis ont été « éradiqués » après 1945?? La bonne blague.

  6. ( suite et fin ) Quant à ceux qui veulent aller en Syrie , leur faciliter le voyage et les empêcher par tous les moyens de revenir .

  7. Nous voulons changer de religion quand bon nous semble ( ou ne pas avoir de religion , ) comme nous l’autorise notre Constitution ( le culte musulman interdit de changer de religion ) :  » Constitution de 1958 .
    « La liberté de pensée est le droit que possède chacun d’employer comme il l’entend ses facultés réflexives, à l’aide de sa raison critique, mais aussi de ses émotions ou ses potentialités créatrices. Par suite, c’est le droit d’avoir, sur tous sujets, tutelle ou magistère, des idées, des avis, des opinions personnelles, des convictions, et en matière religieuse de croire ou ne pas croire ou de pouvoir changer de croyance. La liberté de pensée est constitutive de la liberté de conscience. »

  8. On ne voit pas le rapport entre terrorisme islamique et réchauffement climatique !
    Nous ne sommes pas islamophobes , mais nous connaissons l’Islam . 20 % de théologie , 80 % de Droit musulman ( Henri de Wael ) , avec ses fameux houddoud , » ce Droit de Dieu  » , adultère ( donc couple homosexuel non marié ) , fausse accusation d’adultère , absorption de vin ( l’âme de la France et de l’Europe ) , 100 coups de fouet , vol ( désossement de la main ) , brigandage , crucifixion . Nous n’en voulons pas . Un des plus grands théologiens européens le dit :  » vie privée et vie publique , sont insécables dans le culte musulman  » ( Tarik Ramadan ) . Laïcité bid’a ,  » innovation malsaine « , nous n’en voulons pas .

  9. @thierry Michaud Nerard
    Nier que le réchauffement climatique est une des causes du terrorisme c’est faire preuve d’une vision du monde incroyablement superficielle et rabougrie. Le terrorisme ce n’est pas qu’en France, c’est un phénomène mondial qui a des causes multiples. Quand un paysan nigérian n’a plus de terres fertiles ou qu’un pêcheur somalien voit les stocks de poisson se déplacer, et qu’un groupe terroriste leur promet argent et nourriture, certains se laissent séduire, et renforcent le terrorisme au sens large. Quoi qu’on pense de Macron par ailleurs, il a sur ce point, comme d’innombrables spécialistes du sujet, une pensée « complexe », c’est à dire globale et non simpliste, et heureusement. Se moquer de cela, c’est avouer au mieux sa mauvaise foi, au pire son ignorance.

    • Vouloir croire que le réchauffement climatique est une des causes du terrorisme, c’est assurément faire preuve d’une vision du monde incroyablement superficielle et rabougrie. Le mythe moderne du réchauffisme pour expliquer la misère du monde et les périodes de sécheresse tient lieu d’explication facile pour ignorer la corruption qui règne dans la plupart des pays sinistrés et la médiocrité (souvent alcoolisée) des dirigeants de l’UE…

      • Les deux exemples que j’avance (des classiques en géographie du développement) prouvent que vous avez tort, Richard Mauden. Mais plus largement, pourquoi voulez-vous à tout prix réduire des phénomènes mondiaux à des causes uniques et simplistes ? Pourquoi cette peur systématique de la complexité ? Personne ne prétend sérieusement que le changement climatique exclut toutes les autres causes (corruption, instabilité politique…)!

  10. Le coiffeur de hollandouille recevait 9895 euros par mois pour coiffer la fiotte. Marcon lui, plus effeminé puisqu’à voile et à vapeur, pris en sandwich entre une vieille carne et un mignon qui les infos serait « actif », mise sur le maquillage pour mieux séduire l’une et l’autre: Déjà 26000 euros de factures pour se faire pomponner!

Les commentaires sont fermés.